Ne jamais dire jamais !

Témoignage d’Anne-Sophie M., 25 ans, membre d’Elam à Lyon.

Il y a moins d’un an, je disais : « moi, je ne ferai jamais d’évangélisation ! ». D’ailleurs, les mots « évangéliser » ou « évangélisation » me hérissaient le poil (c’est peu dire…). Vous vous reconnaissez ? Alors, laissez-moi vous en raconter un peu plus !

Je m’appelle Anne-Sophie, j’ai 25 ans et j’ai accepté le Seigneur dans ma vie à l’âge de 15 ans. Pendant de nombreuses années, j’ai gardé la grâce de Dieu rien que pour moi. Enfin, ça c’est pour éviter de dire que j’avais tout simplement honte de partager ma foi. Pour me justifier, j’avais de très bons arguments ! Je vous en donne quelques uns :

  • Argument 1 : Partager l’évangile ? « Pfff, c’est pour les missionnaires ! Ça tombe bien, moi, je n’ai pas cet appel ! En plus, le Seigneur est bon, d’autres personnes le font mieux que moi ! »
  • Argument 2 : Parler de Jésus autour de moi ? « Ah non ! Il faut que je me forme, que je connaisse la Bible par cœur… On verra ça plus tard »

Pire encore, je ne supportais pas les frères et sœurs qui faisaient de l’évangélisation et qui m’en parlaient ! Mince, vous ne pouvez peut-être pas me supporter… Mais ça en vaut bien la peine ! Continuez avec moi ;).

Il y a environ 3 ans, je me suis retrouvée dans un séminaire sur l’évangélisation. J’ai compris : ces frères et sœurs que je ne supportais pas me renvoyaient juste à mon péché et c’était dur pour moi. J’ai réalisé que je n’obéissais pas à mon Dieu en ne répondant pas à son grand ordre de mission : le faire connaître au monde ! J’ai demandé pardon à Dieu et Il a commencé en moi une œuvre bonne qu’Il poursuivra…

J’ai donc commencé par partager ma foi à mes amis de cours/collègues en « un à un » et l’expérience fut douce et agréable. Un jour, je suis allée prier pour une sortie d’évangélisation et j’ai eu un déclic en entendant les partages de ceux qui rentraient de la rue. Luc 10.17 : « Quand les soixante-douze disciples revinrent, ils étaient pleins de joie ».

Oui, il se passe de belles choses dans la rue…

J’ai eu de plus en plus une véritable paix et sans le réaliser pleinement, je me suis retrouvée quelques mois plus tard faisant ma première sortie dans la rue. Et peu après, j’ai fait mon premier camp d’évangélisation !

Dieu est étonnant et avec Lui, il ne faut jamais dire jamais ! Pour finir cet article : L’évangile dans une vie est toujours le fruit d’une personne qui a ouvert sa bouche…

Rébellutionnaires, soyons fiers de l’évangile !

Autres témoignages de rebellutionnaires : Philippe A. : « Je suis parti en mission humanitaire » / Sam L. : « Intendant dans un centre chrétien » / Ricardo D. : « Je témoigne dans la rue » / Anne-Lise V. : « J’ai étudié un an dans un institut biblique » / Tim : « J’ai monté ma propre entreprise aux US » / Olivier P. : « J’implante une église » / JCL : « Une seule chose est vraiment nécessaire… » / Rébecca E. : « Echec… et mat ? » / Anne-Lise V. : « Ne te tais pas ! » / Laetitia H. : « La vie… une ligne droite ? » / Victor D. : « Dieu, si tu existes vraiment… » / Fidji L. : « Autrefois athée, maintenant rebellutionnaire »

Auteur : Anne-Sophie M.

Anne-Sophie a 25 ans et c'est une membre d’Elam à Lyon.