Témoignage : La vie… une ligne droite ?

Témoignage de Laetitia H., 23 ans, étudiante en sciences du langage à Lyon.

De nature plutôt introvertie, j’ai toujours eu un grand manque de confiance en moi-même et mon entourage (amies très extraverties, lycée élitiste) ne m’aidait pas vraiment à aller de l’avant.

Après mon bac, j’ai voulu me lancer dans le social… je voulais changer le monde ! J’étais vraiment décidée à entrer dans une école d’éducateurs, mais il fallait tout d’abord passer par les incontournables concours. Et pour les réussir, il fallait avoir une bonne confiance en soi et être très déterminée ! Déterminée, je l’étais, mais j’avais toujours en tête cette petite voix qui me disait : « Tu es nulle, tu ne vaux rien, tu n’y arriveras pas! »

Pendant trois, ans j’ai enchaîné école de préparation aux métiers sociaux et expériences diverses dans le social, mais chaque année, les concours se soldaient par un échec… des coups durs pour mon estime personnelle!

Cependant, année après année, Dieu me montrait qu’il fallait que je lâche prise et que je lui fasse entièrement confiance. Il m’a également appris à être vraiment patiente. Et malgré mes échecs et mes doutes, je gardais confiance en Dieu car je voyais qu’il prenait soin de moi, et je commençais tout doucement à voir qu’il avait un plan pour moi.

Pendant toutes ces années, j’ai fait de nouvelles rencontres parmi lesquelles se trouvaient plusieurs allemand(e)s qui me donnaient envie d’en connaître plus sur leur culture, leur langue… Et à la fin de la troisième année, j’ai décidé que je partirais découvrir ce pays si je ne réussissais pas, et ce fut le cas.

A ce moment-là, j’ai vraiment senti que Dieu guidait ce choix en m’ouvrant les portes d’un projet à Nuremberg. J’ai donc passé un an en Allemagne, une année qui m’a permis de me remettre en question et de prendre des décisions. En effet, il fallait vraiment que je commence des études et il était désormais pour moi hors de question de repasser ces concours qui me « pourrissaient la vie ». J’ai beaucoup prié pour trouver une nouvelle orientation et Dieu m’a répondu. J’ai pu ouvrir les yeux sur une qualité que plusieurs de mes amis étrangers me trouvaient depuis quelques années, mais que je n’avais jamais relevée : la patience et l’amour pour leur enseigner ma langue maternelle. J’ai alors eu la conviction que j’en ferais mon métier.

Je me suis ensuite inscrite à la faculté de sciences du langage de Lyon pour y faire une licence, et pouvoir ensuite poursuivre par un master de français langue étrangère. Je suis actuellement en deuxième année de licence et je m’éclate ! Les cours me plaisent, et mieux encore, je réussis ce que je fais, je sais que je suis vraiment à ma place dans ces études et également dans la ville de Lyon !

Pendant ces quatre années entre mon bac et mon entrée à la fac, je suis passée par des moments très difficiles, que ce soit sur le plan émotionnel, spirituel ou même professionnel, mais je ne regrette absolument pas tout ce que j’ai pu traverser avant de trouver enfin ma voie… Dieu est le potier, je suis l’argile et pendant tout ce temps, il m’a brisée, m’a façonnée et continue encore de le faire! Il a aussi chassé ma timidité et m’a permis de prendre conscience d’une chose très importante : si je n’ai pas confiance en moi, je fais aussi preuve de manque de confiance en Dieu, car il est mon créateur et il m’a faite telle que je suis. Alors, même s’il m’arrive encore de douter de moi-même, je repense à cela en me disant que mon Dieu est grand, il m’aime et il est allé jusqu’à mourir sur une croix pour me montrer que j’ai de la valeur !

Souvent, ce n’est qu’après l’épreuve qu’on se rend compte qu’elle était nécessaire, mais continuons à faire confiance au maître de notre vie, il sait ce qu’il fait !!! Maintenant je suis sûre d’une chose : le plan de Dieu pour nous est bien meilleur que le nôtre et il ne cessera pas de nous surprendre !

« Il y a dans le cœur de l’homme beaucoup de projets, mais c’est le plan de l’Éternel qui s’accomplit. » Proverbes 19.21

Si tu as un témoignage personnel qui pourrait encourager d’autres rebellutionnaires, n’hésite pas à le partager !

Dans la série « Témoignage » Une petite lettre…Echec… et mat ? / Ne te tais pas ! / La vie… une ligne droite ?

Auteur : Laetitia Hochet

Laetitia, 23 ans, est étudiante en sciences du langage à Lyon.