Flash News

Articles les plus lus

Les articles récents

Poème « pourquoi ? »- John Newton
No Comments   oct 22, 2014

Poème « pourquoi ? »- John Newton

John Newton était un homme peu recommandable : « À 23 ans, il était un marin grossier, œuvrant dans la traite négrière. Newton avait rejeté le christianisme et se plaisait à se moquer et...

L’article du jour

Dépendances octobre 20, 2014

Les jeux-vidéo et le chrétien (1) – Mon témoignage

Il me tient à cœur de partager mon expérience (sûrement bien plus courte que d’autres !) avec les jeux-vidéos, plus précisément l’évolution de ma relation et de ma vision des jeux-vidéo. J’ai remarqué que c’est un sujet qui n’a pas été beaucoup traité sur ce blog, alors qu’il préoccupe beaucoup de jeunes chrétiens, car je suis conscient que beaucoup d’entre nous y jouent. Mon but n’est pas de vous pointer du doigt mais de partager mon expérience et d’inviter ma génération à servir Dieu de tout son cœur, de toute son âme et de toute sa force tout en rachetant le temps comme il convient à des êtres éphémères comme nous. Je suis conscient que cette série d’articles sur les jeux-vidéo sera pertinente pour beaucoup d’autres activités et loisirs qui occupent une grande place dans notre vie. « Enseigne-nous à bien compter nos jours, afin que notre cœur parvienne à la sagesse ! » (Psaumes 90.12)

Quand je suis arrivé au collège, j’ai découvert un jeu qui s’appelle Starcraft 2. J’ai commencé à y jouer en 5e au début du 2e trimestre, et à passer beaucoup de temps dessus : plusieurs heures par jours. Dès que je rentrais du collège, je sautais sur l’ordinateur ! Il faut savoir qu’au départ je ne suis pas très doué en cours et à la fin du 2e trimestre, avec 11 en maths et 9 en physique-chimie je n’avais pas de super résultats… Mes parents étaient particulièrement mécontents et devinèrent la source de ce problème. Ils m’ont interdit de jouer pendant la semaine et m’y ont autorisé uniquement les week-ends. En plus de cela, mon père a commencé à me donner des cours de soutien pour combler ce retard désastreux.

A cette époque je n’étais pas encore converti, ni né de nouveau et je ne vivais pas pour la gloire de Dieu. Mais cet événement fut tout de même une grande claque pour moi. Pendant les vacances d’été, Dieu toucha mon cœur, me montra ma perdition éternelle. Je me suis repenti et j’ai saisi par la foi le pardon et le salut en Christ.

A partir de ce moment là, je commençais à remettre en question mon immense temps perdu dans les jeux-vidéo, car rapidement je désobéissais aux parents et sautais sur l’ordi même les jours de la semaine. Cette situation dura jusqu’en début de 2nde où par la grâce de Dieu je commençais sérieusement à douter de la pertinence des jeux-vidéo dans ma vie. J’hésitais entre jouer pour mieux m’inclure avec les amis non-chrétiens et mieux leur plaire ; ou travailler mes cours et passer plus de temps dans la méditation, la prière, le ministère ainsi que l’évangélisation. Ainsi, je commençais donc à passer beaucoup moins de temps sur League Of Legend. Mais comme par exemple dans le domaine des péchés sexuels, j’avais de grosses rechutes pendant les vacances. Je passais des matinées et après-midi entières sur ce jeu, m’abrutissant et gâchant ainsi le temps précieux que Dieu me donnait. J’y jouais parce que je m’ennuyais, parce que j’étais influencé par mes amis et surtout parce que je recherchais du plaisir. Mais je ne l’ai jamais trouvé, j’avais toujours un vide après chaque partie. Seul Dieu peut me rendre heureux.

Les périodes de « jeûne » et de chutes se sont alternées jusqu’aux grandes vacances où j’ai gâché mon temps sur ces jeux le premier mois. Ensuite j’ai passé beaucoup de temps à préparer le code et j’ai désinstallé ce jeu vidéo qui me grignotait des heures chaque jour pendant les vacances. C’était, au mieux une soirée par semaine, ce qui est une perte de temps phénoménale si l’on considère au total l’amas de temps gâché dans notre vie à cause de ces stupides jeux-vidéo. J’ai toujours honte de savoir que j’ai passé des centaines d’heures sur des jeux-vidéos qui ne me donnèrent jamais le bonheur que je recherchais ! Je ne me considère pas vainqueur pour autant car il est dit dans 1 Corinthiens 10.12 : « Ainsi donc, que celui qui croit être debout fasse attention à ne pas tomber ! »

Et toi, où en es-tu avec les jeux-vidéos ?

Les jeux-vidéo et le chrétien (1) – Mon témoignage

Suis-nous par mail

La Réb’ sur Facebook

La Réb’ sur Twitter

Les plus commentés