YOLO – On ne vit qu’une fois ?

Crédits image : shakalakakala.blogspot.fr

Crédits image : shakalakakala.blogspot.fr

Article de Christela T., 29 ans, évangéliste passionnée

Tu connais l’expression « YOLO » ? C’est l’abréviation des mots anglais You only live once, qui signifie « on ne vit qu’une fois ». Cette expression, que je soupçonne d’être la version hipster de « Carpe Diem » est très à la mode en ce moment et elle est souvent utilisée pour inciter à faire des actes ou des défis fous, inciter à la débauche, à tester des choses originales, à défier l’autorité et les autorités…

C’est vrai, on ne vit qu’une fois. Chaque instant qui passe, tu ne pourras pas l’effacer et le revivre ou le réécrire. La jeunesse, tu n’en auras pas deux. A quoi vas-tu utiliser les années de ta jeunesse ?

« Il est réservé aux êtres humains de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement. »

Ce genre de raisonnement « on ne vit qu’une fois donc faisons n’importe quoi » qui a pour but de satisfaire les désirs de la chair serait valable si Dieu n’existait pas, s’il n’y avait pas de jugement de Dieu, si Christ n’était pas mort sur la croix pour nos péchés et s’il n’y avait aucune espérance de la vie éternelle auprès de Dieu. En effet, si Christ n’est pas ressuscité des morts, si l’Évangile est un mensonge, « si les morts ne ressuscitent pas, mangeons et buvons, car demain nous mourrons. » (1 Corinthiens 15 :32).

Mais dans sa Parole, Dieu nous dit qu’ « il est réservé aux êtres humains de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement. » Hébreux 9:27

Et Dieu l’atteste dans Sa Parole : « Christ est mort pour nos péchés, selon les Écritures; il a été enseveli, et il est ressuscité le troisième jour, selon les Écritures. » 1 Corinthiens 15 :3-4

« Ce qu’un homme aura semé, il le récoltera aussi. »

Toi qui a entendu l’Évangile de Christ, et qui sait que Jésus est le chemin, la vérité et la vie (cf. Jean 14 :6), QUE VAS-TU CHOISIR ? Vas-tu choisir de vivre comme si tu n’avais pas entendu ? Faire comme si Dieu mentait ? (cf. 1 Jean 5:10) Ou pour ta jeunesse, vas-tu choisir la vie? Vas-tu choisir Jésus-Christ ? Qu’est-ce qui guide chacune de tes actions, tes paroles, tes choix ?

Galates 6:7-8 « Ne vous y trompez pas: on ne se moque pas de Dieu. Ce qu’un homme aura semé, il le récoltera aussi.Celui qui sème pour satisfaire sa nature propre [sa chair, ses désirs] récoltera d’elle la ruine, mais celui qui sème pour l’Esprit récoltera de l’Esprit la vie éternelle. »

Tu sais quelle est la destination finale de ceux qui choisissent de vivre selon les désirs de la chair. Tu sais aussi quelle est la destination finale de ceux qui marchent par l’Esprit de Dieu. Alors, ma prière pour toi, c’est que oui, tu te souviennes qu’on ne vit qu’une fois, et que cette vie, tu ne la gâches pas. Pour ta vie et tout ce qui en fait partie, je t’en prie, choisis La vie, choisis Jésus-Christ.

Deutéronome 30 :19 « J’ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis la vie, afin que tu vives. »

Grandes vacances, grand départ…

Chers amis rébellutionnaires,

Toutes les bonnes choses ont une fin… Après Nathan, JB, Fidji & Sam, c’est à mon tour de vous quitter, après plus ou moins deux ans dans l’équipe éditoriale de la Réb’. J’en suis un peu triste, comme à chaque fois qu’une page se tourne, mais je pars le cœur léger, parce que je sais que vous êtes entre de bonnes mains ! ;-)

Pourquoi partir ? Tout simplement parce que Dieu m’appelle ailleurs. Et par « ailleurs », je ne veux pas simplement dire « vers d’autres projets » ; je parle aussi d’un « ailleurs » littéral. Le Moyen-Orient, pour être plus précise.

Vous vous en souvenez peut-être, l’été passé, j’étais partie deux semaines dans cette région du monde servir une Église avec une petite équipe. Mon objectif lors de ce voyage était de confirmer que Dieu désirait effectivement que j’aille le servir jusqu’aux extrémités de la terre – et il l’a fait. Je me suis donc engagée à passer 2 ans au Moyen-Orient, à découvrir une culture, une langue, une religion, un peuple, qui sont tellement différents des nôtres que beaucoup en ont bien souvent peur. Je me suis engagée à partager la Bonne Nouvelle du salut avec les personnes que je rencontrerai là-bas (des jeunes femmes, principalement). Je me suis engagée à servir notre Seigneur de la manière qu’il lui plaira – comme je le fais déjà ici tout comme vous, d’ailleurs ^^.

C’est un grand départ, un gros changement et un gros défi. Un défi spirituel, puisque je pars dans un pays qui ne compte que 172 000 chrétiens pour 6,5 millions d’habitants, et qui est classé « orange » dans l’index mondial de la persécution 2014. Et comme toujours pour ce genre de « voyages », un défi financier, puisque je vivrai entièrement de dons pendant 2 ans, et que je n’ai pour l’instant trouvé que 62% de ce dont j’ai besoin.

Pour être tout à fait pratique, je cherche encore 80 personnes ou Églises qui s’engageraient à me soutenir à hauteur de 10€/mois pendant deux ans, ou 40 pour 20€/mois, ou 16 pour 50€/mois, ou 8 pour 100€/mois.

Concrètement, je pars le 19 août – si j’ai trouvé les 38% manquants d’ici 2 semaines, ou quelques mois plus tard si je n’ai pas tout trouvé. Dans les deux cas de figure, je me retire donc de la Rébellution fin juillet/début août. Je continuerai de suivre de très près malgré cela ! Ce n’est pas parce que je passe à autre chose que je vous oublie. Je continuerai de prier pour que la jeune génération se bouge toujours plus pour son Roi dans toute la francophonie. =)

Persévérez !

Et pour ceux et celles qui veulent en savoir plus sur mon projet, ou qui se sentent poussés à me soutenir (dans la prière, et/ou en s’engageant à donner 10, 20, 50€ par mois [ou plus !]), n’hésitez pas à laisser un commentaire, je vous contacterai par email ! ;-)

Sébastian Demrey & Jimmy Lahaie – Héritage (volume 3)

imageArticle de Nathan, de la Réb’Team Musique

Depuis 2010, Sébastian Demrey et Jimmy Lahaie nous partagent leur projet de reprises d’hymnes et cantiques ré-arrangés, à la fois pour faire découvrir cet « héritage » musical laissé par nos aïeux, et pour que cette musique « fasse du bien à notre âme, et nous inspire à vivre notre foi avec passion, ferveur et courage », pour reprendre les termes du chanteur. Il existe à ce jour 3 volumes du projet Héritage.

Bien que ces chants parviennent sans difficulté à plaire aux personnes plus âgées, la jeune génération ne sera pas en reste et pourra apprendre à savourer ces titres, dans un style acoustique et musicalement très riche. On peut considérer un certain blocage concernant ces « vieux chants » qui ont parfois du mal à se faire une place dans le répertoire musical de la jeune génération. Cela s’explique peut-être par les paroles que l’on peut trouver « vieillottes », ou par le style musical qui se veut assez simpliste.

Cependant, nous pouvons reconnaître qu’à notre époque, nous n’écrivons plus de telles paroles, et que ces textes se veulent édifiants, incroyablement clairs et puissants ! Les thèmes abordés sont sans ambiguïté, et ne se perdent pas dans des termes de louange un peu flous.

Les albums Héritage sont de ceux qui prennent leur valeur dans le lieu secret (Matthieu 6.6), là où tout se passe avec Dieu. Avec une écoute simple, l’occasion nous est donnée de plonger dans un temps d’édification et de louange, à travers ces quelques chants qui ne pourront que nous édifier (si toutefois notre coeur est disposé à l’être), et tout cela sans pour autant négliger l’aspect musical très riche, notamment au niveau guitaristique.

Héritage III :

Je m’attarde sur le troisième album, qui représente pour moi le meilleur, bien que les deux premiers aient déjà été excellents… Je n’aurais pas cru que le duo parviendrait à faire mieux que le deuxième opus, ce dernier étant déjà exceptionnel… Eh bien si, ils l’ont fait !

D’emblée, on retrouve la fraîcheur qui a fait la force des deux premiers disques, qui allie la simplicité à de magnifiques trouvailles au niveau des arrangements. Certains chants, en plus d’être simplement excellents, feront partie de ceux que nous apprécierons pour la profondeur dans laquelle nous sommes plongés, ou pour la petite note qui surgit de nulle part et qui rend le morceau exceptionnel.

La pièce maîtresse de cet album restera l’ultime morceau « Dieu Tout-Puissant », enregistré lors de leurs concerts en francophonie, totalisant des choeurs de plus de 5000 voix pour donner toute l’amplitude que mérite ce morceau, auxquels s’ajoutent des arrangements orchestraux sublimes.

Mais vous pourrez également découvrir la version néo-country (style Mumford & Sons) des classiques « À Toi La Gloire » et « Compte Les Bienfaits », au jubilatoire « Quel Beau Nom », ou encore la perle « Chaque Instant de Chaque Jour qui Passe ». Un excellent album dans la lignée du précédent, avec un côté plus enjoué, qu’il manquait peut-être aux précédents volumes.

Bonne écoute à tous !

 

Ce que tu penses de Dieu…

« Cherchez l’Éternel pendant qu’il se trouve ;

Invoquez-le, tandis qu’il est près.

Que le méchant abandonne sa voie,

Et l’homme d’iniquité ses pensées ;

Qu’il retourne à l’Éternel, qui aura pitié de lui,

À notre Dieu, qui ne se lasse pas de pardonner.

Car mes pensées ne sont pas vos pensées,

Et vos voies ne sont pas mes voies, dit l’Éternel.

Autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre,

Autant mes voies sont élevées au-dessus de vos voies,

Et mes pensées au-dessus de vos pensées.

Comme la pluie et la neige descendent des cieux,

Et n’y retournent pas sans avoir arrosé, fécondé la terre, et fait germer les plantes,

Sans avoir donné de la semence au semeur et du pain à celui qui mange,

Ainsi en est-il de ma parole, qui sort de ma bouche :

Elle ne retourne point à moi sans effet, sans avoir exécuté ma volonté et accompli mes desseins. »

La Bible, Ésaïe 55.6-11

Dessin d’Audric B., 25 ans, professeur d’EPS en Guyane, aventurier, évangéliste et artiste à ses heures perdues.

 

Parrainer un enfant avec le SEL

Le défi « Parraine un enfant », ça te rappelle quelque chose ? C’est un défi que nous t’avons présenté il y a quelques semaines… Pour te rafraîchir la mémoire, c’est ici !

Cela fait un peu plus d’un an que je parraine Saween, un p’tit gars de 7 ans qui vit au Sri Lanka. Les raisons qui m’ont poussée à parrainer un enfant sont multiples. Je me souviens que quand j’étais enfant, mes parents parrainaient un enfant et recevaient des lettres et des dessins, je trouvais ça chouette. Et puis, j’avais quelques amis qui parrainaient avec le SEL et, à force de voir le lien du SEL apparaître en signature de mail d’une de mes amies, j’ai fini par aller y jeter un oeil. Et « comme de par hasard », c’est tombé à un moment où Dieu me travaillait sur la façon de gérer mon argent.Capture d’écran 2014-07-11 à 12.37.03

J’ai laissé un peu de temps passer, et pendant cette période, le désir de parrainer un enfant a vraiment commencé à grandir en moi. L’idée d’avoir un ou une filleul(e) que je pouvais concrètement aider, encourager, apprendre à connaître… a renforcer mon désir de m’engager de la sorte. Et franchement, je ne regrette pas un seul instant !

Concrètement, mon principal « critère de choix », c’était de pouvoir parrainer un enfant qui était en attente d’un parrain depuis longtemps. Et puis j’ai vu la bouille de Saween, et j’ai fondu ! :-)Capture d’écran 2014-07-11 à 12.36.00

Depuis, j’ai reçu 3 courriers de mon filleul et, croyez-moi, j’étais toute excitée quand j’ai reçu sa toute première lettre !! Je les conserve précieusement, et j’essaie de lui écrire aussi souvent que possible. J’ai aussi accroché sa photo sur mon frigo, ce qui me permet de penser à lui et de prier pour lui régulièrement. Parce que parrainer un enfant avec le SEL, ce n’est pas uniquement une question d’argent : c’est aussi un soutien dans la prière !

Mais pour parler aussi un peu d’argent, le parrainage avec le SEL, ça coûte… 28€ par mois. Tu peux économiser cette somme en arrêtant d’aller chercher ton menu Big Mac toutes les semaines au McDo ;-) Tu peux aussi en parler à tes amis ou à ton groupe de jeunes – comme ça, vous pouvez cotiser ensemble pour soutenir un ou deux enfants, ou plus !

Et pour commencer, c’est par là que ça se passe !

Alors, prêt à changer la vie et l’éternité d’un enfant ?