Les dépendances, Partie 3/5

Série de Sylvain R., 35 ans, médecin généraliste, responsable d’église, marié et père de 3 filles, de Belfort.

L’homme, un être dépendant

« L’homo dependantis »

Tu t’es peut-être déjà posé la question : « Pourquoi l’homme peut-il être dépendant ? » Figure-toi que la Bible en parle. Dieu a créé l’homme pour être dépendant de son créateur. En choisissant la rupture décrite en Genèse chapitre trois, l’homme a créé un vide qu’il essaye de combler en créant toutes sortes d’artifices. Ce réconfort, s’il existe, est minime et reste assurément de courte durée : « Pourquoi dépensez-vous votre argent pour payer ce qui ne nourrit pas? Pourquoi travaillez-vous pour une nourriture qui ne rassasie pas? » (Esaïe 55.2).

Une lutte très (trop) dure

La Bible affirme aussi que « l’homme sans Dieu est sous la dépendance des passions qui habitent en lui » (Ephésiens 2.2-3). Il est soumis à une lutte perpétuelle qu’il ne pourra pas gagner seul. L’apôtre Jacques l’explique clairement : « D’où proviennent les conflits et les querelles entre vous? N’est-ce pas des désirs égoïstes qui combattent sans cesse en vous? Vous convoitez beaucoup de choses, mais vos désirs restent insatisfaits » (Jacques 4.1-2). Car sans Dieu, l’homme ne peut rien faire de durable (Jean 15.4). Ecoute ce que dit le prophète Jérémie : « Comment pourriez-vous vous mettre à bien agir, vous qui avez pris l’habitude de commettre le mal ? (Jérémie 13.23) »

Un choix d’être libre en 4 étapes

Mais, car il y a un MAIS, Jésus est mort à la croix pour nous libérer du péché. Si je suis personnellement lié à lui, alors je peux choisir d’obéir à Dieu. Lis plutôt, dans le livre des Romains, le chapitre 6. En tant que disciples du Christ, ce texte nous encourage à :

  • Savoir : En lisant la Bible, tu peux découvrir cette « puissance » que Dieu veut te donner en Jésus pour être libre de tes dépendances.
  • Comprendre : Connaître ce moyen ne sert à rien si tu ne le comprends pas. En plus de la Bible, Dieu nous a donné son esprit qui a la capacité de nous expliquer les choses de Dieu.
  • Croire : Arrivé à ce stade, il faut passer à l’action, et croire que ce que tu viens de comprendre est la vérité ! Tu es devant un choix. Celui d’être libre en plaçant ta confiance en Jésus ou celui de rester dans ta misère.
  • Se considérer : Tu peux alors seulement te considérer « comme mort pour le péché, et comme vivant pour Dieu dans l’union avec Jésus-Christ. »

Rebellutionnaire : vis par la foi !

Ce texte m’engage à mettre ma foi en action et croire que je ne suis plus fatalement obligé de pécher et subir mes dépendances. Alors « Que le péché n’exerce plus sa domination pour nous soumettre à ses désirs. »

Dans la série
IntroductionDe l’habitude à la dépendance / L’homme, un être dépendant /
S’éloigner d’une dépendancePratiquement

Sylvain R.

Sylvain, 35 ans, est médecin, responsable d’église, marié et père de 3 filles. Il vit à Belfort.

Tu devrais aussi aimer...

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *