Et si la théologie n’était pas ce que tu crois être ?

4 Fév 2017 Commentaires fermés sur Et si la théologie n’était pas ce que tu crois être ?

La théologie, c’est le truc qui nous semble vraiment ennuyant. C’est un terme qui nous repousse, qu’on essaye d’éviter et qui nous apparaît comme barbare. La théologie, on se dit que ce n’est pas pour nous. C’est pour « les vieux qui aiment débattre sans raison ». Ça ne sert pas à grand-chose.

C’est vraiment triste, parce que de nos jours nous avons une image de la théologie qui est complètement fausse. La vraie théologie est tout sauf ennuyante. Elle est loin des débats sans fin. La théologie est passionnante, profondément biblique et elle nous apprend à mieux connaître Dieu. Et si la vraie théologie n’était pas ce que tu crois être ?

La théologie, c’est l’étude de Dieu. Pour nous, chrétiens, ça revient à se demander : que m’enseigne la Bible sur Dieu ? Comment puis-je mieux connaître Dieu, à travers les Écritures ? Loin d’être barbante, sans utilité et réservée à une élite, je crois que la théologie est captivante, extrêmement utile et accessible à tous.

#1 – La théologie est tout sauf ennuyante

Quand on pense théologie, on pense immédiatement à une suite de termes techniques alignés qui n’ont de signification que pour ceux qui les ont inventés. Rien de très attirant à ça, c’est sûr !

Pourtant, je suis convaincu que la théologie est quelque chose de profondément passionnant. Si la théologie revient à étudier Dieu – à chercher à mieux le connaître, à avoir une connaissance plus juste de qui il est, à mieux comprendre la manière dont il nous a sauvé – alors c’est l’activité la plus palpitante qu’il soit. Loin d’être ennuyante, l’étude de Dieu est quelque chose de captivant et qui nous pousse à l’adoration.

Regarde ce qu’écrit le psalmiste :

« Heureux l’homme qui ne suit pas le conseil des méchants, qui ne s’arrête pas sur la voie des pécheurs et ne s’assied pas en compagnie des moqueurs, mais qui trouve son plaisir dans la loi de l’Eternel et la médite jour et nuit ! » – Psaumes 1.1-2

Cet homme est décrit comme étant « heureux » (v.1), et en train de trouver « son plaisir dans la loi de l’Eternel » (v.2). L’étude de Dieu et de sa Parole est la source du vrai bonheur, et de la vraie adoration1 !

#2 – La théologie n’est pas inutile – au contraire !

Quand on pense théologie, on peut aussi penser : « débats-inutiles-qui-ne-finissent-jamais-sur-des-détails-qui-ne-sont-pas-importants2 ». Pas vrai ?

Pourtant, si on s’en tient à la définition de la théologie comme étant l’étude de Dieu, alors qu’y-a-t-il d’inutile à étudier Dieu ? Au contraire ! Est-ce qu’on peut trouver une occupation plus profitable à notre âme que celle d’étudier qui est l’Eternel ?

Là encore, le psalmiste nous donne un bel exemple :

« Comme une biche soupire après des cours d’eau, ainsi mon âme soupire après toi, ô Dieu ! Mon âme a soif de Dieu, du Dieu vivant. Quand donc pourrai-je me présenter devant Dieu ? » – Psaumes 42.2-3

Loin de l’image que nous nous faisons de la théologie, ayons dans notre cœur un désir et une soif profonde de Dieu.

#3 – La théologie est accessible à tous

Dieu est Dieu. Ça paraît évident, mais c’est un rappel important. Dieu est Dieu, ce qui veut dire qu’il est infiniment au-dessus de nous, et bien plus intelligent que nous. Cela entraîne inévitablement que le fait d’étudier Dieu nous dépasse, et peut parfois être bien au-delà de nos capacités de compréhension. Même Paul, un grand théologien, le reconnaissait : « Quelle profondeur ont la richesse, la sagesse et la connaissance de Dieu ! Que ses jugements sont insondables, et ses voies impénétrables ! » (Romains 11.33)

Cependant, Dieu a rendu les choses essentielles accessibles à tous. Dieu s’est révélé en termes humains, par sa Parole. Ne croyons donc pas que la théologie est réservée pour les pasteurs, ceux qui ont fait de longues études ou les personnes plus « spirituelles » que d’autres.

L’étude de Dieu est pour tous les chrétiens. Nous pouvons tous, qui que nous soyons, faire de la théologie. Quand tu lis ta Bible, et que tu cherches à comprendre ce que le texte dit, tu fais de la théologie. Lorsque tu lis les Psaumes, et que tu découvres des choses à propos de Dieu que tu ne connaissais pas, tu fais de la théologie. Quand tu discutes avec un de tes amis sur un passage de la Bible que tu n’as pas bien compris, et que vous cherchez à mieux le comprendre, vous faites de la théologie.

Bien sûr, il y a des domaines de la théologie plus difficiles que d’autres, il faut le reconnaître. Mais peu importe notre âge, notre expérience chrétienne et notre niveau d’études – nous pouvons étudier Dieu, et donc faire de la théologie.

Tu as besoin de faire de la théologie

J’espère t’avoir convaincu que la vraie théologie, loin d’être un concept abstrait réservé à une élite, est une discipline quotidienne palpitante pour tout chrétien.

Il ne s’agit peut-être pas de foncer étudier les prophéties de Daniel tout de suite, mais pourquoi ne pas lire quelques Psaumes, et noter ce que tu peux apprendre sur le caractère de Dieu dedans ?

Les amis, nous avons besoin de mieux connaître Dieu. Nous avons besoin d’être solidement ancrés dans sa Parole. Nous avons besoin de parvenir tous « à l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à la maturité de l’adulte, à la mesure de la stature parfaite de Christ ». (Éphésiens 4.13). Nous avons besoin de la théologie. Tu as besoin de la théologie.

Ne nous arrêtons pas à une connaissance superficielle de la Bible et de qui est Dieu. Mais poursuivons l’exemple d’Esdras, qui « avait appliqué son cœur à étudier et mettre en pratique la loi de l’Éternel, et à enseigner ses prescriptions et règles en Israël ». (Esdras 7.10)

D’après toi, qu’est-ce que la théologie ? Est-ce qu’après avoir lu cet article, ça t’apparaît différent de ce que tu pensais être ?

  1. Comment est-ce qu’on peut louer Dieu sans chercher à comprendre qui il est, et ce qu’il a fait ? La louange doit découler d’une bonne théologie. C’est en étudiant qui est Dieu qu’on est poussé à le louer et à l’adorer avec notre cœur.
  2. Il est vrai que la théologie amène souvent à des discussions et des débats. Ces discussions ne sont pas mauvaises, tant qu’elles sont faites dans l’amour et avec le but d’arriver à une compréhension plus juste de qui est Dieu, d’après la Bible.
Benjamin E
Auteur : Benjamin E

22 ans, parisien vivant à Bruxelles, étudiant à l'Institut Biblique Belge. Amateur de bons livres, apprenti blogueur et Webdesigner de formation. Mais surtout : passionné par l'Évangile, sauvé par grâce, disciple de Christ.

Voir tous ses articles →