Comment et par quoi commencer pour mieux connaître ta foi ?

Après avoir discuté avec plusieurs frères et sœurs d’un problème observé dans nos Eglises (en France mais sûrement aussi partout ailleurs), j’ai trouvé utile d’écrire un article pour résumer mes réflexions et les partager avec un max de gens. Ils et elles se reconnaîtront ;).

À notre époque, de plus en plus de chrétiens ne connaissent plus et ni ne savent définir les bases fondamentales de la foi chrétienne. Si tu demandes au hasard à quelqu’un de ton Eglise locale ce qu’est la Trinité ou la justification, tu n’es pas sûr d’avoir une réponse correcte. Ces bases étaient pourtant acquises, enseignées et sues par les chrétiens jusqu’au 20ème siècle.

En parlant des bases, je fais référence aux doctrines centrales (les attributs de Dieu, la Trinité, la création, le péché originel, les alliances, les doctrines de la grâce -ou 5 points du calvinisme), les différents aspects du salut (justification, sanctification etc), l’Eglise (universelle, locale, invisible, visible etc), les sacrements, la résurrection, le retour de Christ, le jugement dernier, l’enfer et le paradis.

Les conséquences

Les conséquences sont dramatiques : ce sont des chrétiens ignorants, des frères et sœurs qui quittent l’Eglise, trompés par des fausses philosophies du monde (naturalisme, matérialisme, athéisme, agnosticisme, transhumanisme, une vision « libre » du sexe), par d’autres religions (bouddhisme, islam, le christianisme libéral) ou qui sont séduits par les mensonges des sectes (Témoins de Jéhovah, les Mormons, le New Age, d’autres sectes encore plus sournoises).

Comment en est on arrivé là ?

On peut se demander, comment nous les évangéliques sommes arrivés là ? Pour faire très court, voici deux raisons. D’abord on se méfie à tort de toute doctrine qui n’est pas écrite mot pour mot dans la Bible. Ensuite, on a oublié notre héritage chrétien, c’est-à-dire toutes les ressources de nos prédécesseurs dans la foi depuis 2000 ans. Si tu es intéressé, avec Maxime et d’autres, on essaie de les faire connaître sur ce site. Pour plus de détails concernant l’oubli de notre héritage chrétien, tu peux lire un article là.

Pourquoi apprendre ces doctrines et pas seulement étudier la Bible ?

Parce que l’étude de la Bible n’est qu’une étape intermédiaire et pas une fin en soi

Pense à une loi scientifique, la plus connue : la loi de la gravité. Pour la trouver, Newton (un physicien connu), a remarqué que de nombreux objets tombent par terre (une pomme, un chien, un hamburger etc). Puis il essayé de formuler une loi universelle qui s’applique à tous ces cas particuliers. Il ne s’est pas juste arrêté à l’étude de cas particuliers : le but de ces cas, c’est de conduire à une vérité plus générale.

Eh bah c’est un peu pareil avec la Bible. Quand on étudie plein de passages, on peut regrouper ce qu’ils enseignent et le résumer dans une doctrine, une définition précise (la Trinité, l’incarnation, la justification). Le mot compliqué pour ça, c’est la théologie systématique.

C’est ce qu’il y a de plus important à savoir et indispensable pour la suite

C’est une très mauvaise idée de se concentrer direct sur le millenium (les mille ans dans Apocalypse 20), sur la politique et la Bible, le parler en langue ou la prophétie lorsque tu ne sais pas grand chose sur Dieu (qui il est, ses attributs, la Trinité, Jésus, le Saint-Esprit). C’est comme quand tu joues à un jeu (Fortnite, Valerian, LOL, Among us, Saboteur, Loup Garou ou n’importe) : ça sert à rien d’apprendre à faire des strat compliquées si tu ne connais même pas les règles du jeu.

Etudie d’abord ces bases, puis ensuite tu pourras t’amuser autant que tu voudras. Elles t’aideront à creuser des sujets plus compliqués. Tu peux voir les bases comme des fondements indispensables sur lesquels construire sa maison (les autres doctrines moins importantes). Sans ces fondements, tout le reste s’écroule.

Pour passer à des applications

Les passages de la Bible ne répondent pas directement à des questions précises qu’on peut se poser aujourd’hui. Par exemple : Est-ce qu’on peut se droguer ? Regarder de la pornographie ? Jouer aux jeux-vidéo ? Quel métier choisir pour plaire le plus à Dieu ? Pour qui voter aux élections présidentielles ? C’est pourquoi on est obligé de construire tout un système global à partir des textes de la Bible (et pas juste s’arrêter à des textes séparés) qui nous aidera à répondre à ces questions importantes.

Pour sortir du doute et amener nos proches à Christ

En tant que chrétien, tu dois absolument connaître ce en quoi tu crois pour pouvoir résister au doute. Et aussi pour pouvoir répondre aux doutes de tes proches non-croyants qui se posent des questions ou aux doutes de tes frères et sœurs qui sont tentés d’abandonner la foi pour des raisons intellectuelles (par exemple, « chrétien = débile »).

Pour se vacciner contre les fausses Eglises

Pour éviter les fausses Eglises et leurs mensonges, tu dois connaître la vérité. Et ça passe forcément par les doctrines basiques que les sectes rejettent. Pour plus de détails, tu peux consulter mon article sur ce sujet : Comment reconnaître les fausses Eglises.

Comment acquérir ces bases ?

Ressources gratuites

Des cours gratuits

Si malheureusement tu n’as pas eu l’occasion de recevoir un enseignement sur les bases dans ton Eglise locale depuis que tu es enfant, tu peux toujours demander à ton/tes pasteur(s) ou à tes responsables de te les enseigner. Sinon sur internet, il y a plein de ressources gratuites ! D’abord les super cours vidéos gratuits de Héritage Huguenot sur le credo des apôtres et le Saint-Esprit. C’est accessible : il y a plein de dessins et d’animations.

Les catéchismes et les confessions de foi

Ensuite tu peux lire des documents écrits par l’Eglise que beaucoup de chrétiens lisaient pour comprendre les bases. En gros ce sont des résumés solides et accessibles de la Bible, le fruit d’un travail fait par les chrétiens sur des centaines d’années. Je parle des catéchismes et des confessions de foi des chrétiens du passé (une grosse liste ici). Tu peux lire par exemple le catéchisme de Heidelberg, la confession baptiste de 1689 ainsi que la confession de foi et les catéchismes de Westminster (le petit et le grand). Ces anciennes confessions détaillées sont bien plus utiles que nos confessions très vagues de notre époque. Pour t’aider à comprendre, beaucoup de chrétiens ont écrits des commentaires pour les expliquer. C’est ce que notre frère Etienne a commencé à nous partager dans une série d’articles sur le catéchisme de Heidelberg et ce que fait Pascal depuis longtemps sur la confession baptiste de 1689.

Les anciens auteurs chrétiens libres de droits

Un petit bonus pour cette section : lire les anciens auteurs chrétiens, leurs œuvres étant souvent libres de droit et donc gratuites en ligne. Par exemple en français, tu peux lire Saint Augustin, Jean Calvin et en anglais John Owen, Thomas Watson, John Bunyan et Charles Hodge. Très bons commentateurs et auteurs d’excellents livres sur les doctrines, c’est une bonne idée de les lire.

Ressources payantes

Des livres sur tous les thèmes en même temps

Je passe maintenant aux ressources payantes. Comme commentaires écrits sous forme de livres (malheureusement tous en anglais), tu as le commentaire de la confession de Westminster par R. C. Sproul. Sinon tu as des théologies systématiques (explication des grands thèmes de la Bible) comme le super livre Soif de Plus de Benjamin qui est court, le plus accessible et le plus utile pour commencer. Puis Pour une foi réfléchie qui est plus gros. C’est pas complet, mais il y a un bon livre de C. S. Lewis (l’auteur de Narnia) : Les fondements du christianisme. Il y a aussi la version courte et vulgarisée de l’Institution de la religion chrétienne de Jean Calvin. Si tu es vraiment déter, la Théologie systématique de Wayne Grudem et celle de John MacArthur (c’est lui qui a fait une Bible d’étude connue).

Pour des thèmes précis

Puis si tu veux approfondir un thème, tu as des livres précis. Par exemple pour le salut, tu as deux petits livres qui se lisent vite et facilement : Les cinq points du calvinisme de John Piper et La grâce définie et défendue de Kevin DeYoung. Et un gros livre : Le solide fondement du salut de Paulin Bédard.

 

 

Digiqole ad
Laurent

Laurent

22ans, Rébellutionaire et étudiant.

Voir tous ses articles →

Tu devrais aussi aimer...

1 Commentaire

    Avatar
  • Merci Laurent ! Cet article est super enrichissant. Il répond et résume beaucoup de mes questionnements ! Sois béni !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *