C’est si facile de paraître… mais si dur d’aimer vraiment

18 Juin 2017 7 commentaires Anthony R.

Il est si flagrant de voir combien nous manquons d’amour.

Nous manquons d’amour envers Dieu

Il nous est si facile de chanter des chants de louanges, mais si difficile de mener une vie de louange. Si facile d’écouter ou mener une prédication, mais si difficile d’appliquer ces enseignements dans nos vies. Si facile de bien nous apprêter pour l’église, mais si difficile de refléter la beauté de Christ. Si facile de prier avec ferveur au milieu d’autres chrétiens, mais si difficile de prier avec constance lorsque nous sommes seuls. Si facile de faire partie d’une communauté chrétienne, mais si difficile d’être en communion avec Dieu. Si facile de chercher des miracles, mais si difficile de chercher la sainteté. Si facile de baser sa foi sur des révélations et expériences personnelles, mais si difficile d’étudier et de sonder profondément les écritures. Si facile de faire preuve de légalisme, d’ascétisme, ou de mysticisme, mais si difficile de comprendre la pleine efficacité du sacrifice de Christ.

Nous manquons d’amour envers notre prochain

Il nous est si facile de donner des offrandes à l’église, mais si difficile d’aider ceux dans le besoin. Si facile de prendre part au repas du Seigneur, mais si difficile de partager notre repas avec un nécessiteux. Si facile d’être joyeux à l’église, mais si difficile d’être de bonne humeur au travail, dans les transports, ou à l’école. Si facile d’apprendre la théologie, mais si difficile d’annoncer l’Évangile. Si facile d’exhorter les autres, mais si difficile de prendre le temps de les écouter et les connaître. Si facile de bénir les autres, mais si difficile de dire « Je t’aime » à nos proches. Si facile de critiquer, mais si difficile de se taire, prier, puis reprendre avec douceur. Si facile d’aspirer aux dons spirituels, mais si difficile d’aspirer au caractère de Christ.

Tout le message de l’Evangile est contenu dans ces deux commandements consistant à aimer Dieu et notre prochain. Celui qui aime Dieu trouve son plaisir dans l’obéissance à marcher dans la repentance. Et celui qui aime Dieu aime nécessairement son prochain. Prier, lire ta Bible, chanter des louanges, exercer un ministère ou des dons, ne te seront d’aucune utilité s’ils ne sont pas fait par amour pour ton prochain.

N’utilisons pas le prétexte de faire les choses pour Dieu pour en réalité assouvir nos propres désirs.

« (…) aimer Dieu de tout son coeur, de toute sa pensée, de toute son âme et de toute sa force, et aimer son prochain comme soi-même, c’est plus que tous les holocaustes et tous les sacrifices. » – Marc 12.33

Que Dieu nous aide à contempler son exemple d’amour parfait, manifesté en Jésus-Christ, pour aimer à notre tour !

Auteur : Anthony R.