La vie est faite de choix : est-ce que tu as fait le bon ?

Le secret d’un mariage qui dure ? Je n’en sais rien, je ne suis pas mariée ! Mais je sais une chose : les époux ne se réveillent pas chaque matin « amoureux » l’un de l’autre. Par contre, ils choisissent chaque matin de s’aimer malgré les défauts de l’autre ou ses petites habitudes énervantes (comme dire chocolatine au lieu de pain au chocolat…).

La vie est faite de choix.

Se réveiller dès que l’alarme sonne ou dormir cinq minutes de plus ? Mettre les céréales avant le lait ou le lait avant les céréales ? Prendre tous ses manuels de cours et se déclencher une scoliose ou risquer de se faire punir parce qu’il nous manque des affaires ? Mettre deux chaussettes de la même couleur ou pas ? (Je me pose très souvent cette question d’ailleurs !) Et encore, tous ces choix sont plus ou moins futiles. Mais en tant que chrétien, chaque journée est un combat : choisir Dieu ou le monde. Choisir Dieu ou Satan. Il n’y a que deux possibilités dans ce cas : c’est soit noir, soit blanc.

Avoir des amis, c’est cool. Quand nos amis sont ceux que Dieu veut que nous ayons, il nous bénit beaucoup à travers eux. Et puis, on a toujours cet ami en particulier qu’on affectionne plus que les autres (ou ce petit groupe d’amis). Parce qu’on a plus d’affinités avec lui, plus de délires aussi. Et dans ces moments de complicité, on comprend mieux le verset de Jean 15.13 qui dit : « Il n’y a pas de plus grand amour que de donner votre vie pour vos amis ».

Cependant, il arrive bien souvent qu’on confonde la bénédiction avec celui qui nous l’a envoyée. Par exemple, on se met à penser que notre bonheur vient d’une personne, alors qu’en fait, notre bonheur vient de Dieu qui a décidé de nous bénir (un certain temps) à travers cette personne. Alors on cherche l’amour, le bonheur et la plénitude au mauvais endroit. Et on se perd.

L’homme est tellement corrompu (ben oui, désolé de vous le dire) qu’il arrive à transformer quelque chose de bon en péché. C’est ce qu’on appelle une idole du cœur. En gros, c’est quelque chose que vous aimez plus que Dieu. Une chose à laquelle vous pensez plus qu’à Dieu. Comme le foot par exemple. La popularité, le chocolat, l’apparence, les études, le bonheur ou une relation. On ne se rend souvent pas compte qu’on a une idole du cœur, mais la plupart des adolescents chrétiens en ont au moins une. Et ça détériore la relation avec Dieu parce qu’il n’est plus au centre de notre vie. Alors qu’être chrétien c’est LE choisir avant tout.

Trop souvent, j’ai tendance à vouloir m’accrocher à quelque chose ou quelqu’un au point que que ça en devient une idole du cœur. J’en ai conscience et pourtant je ne lâche pas prise. Parce que sans ça on a peur de ne pas être heureux, de se sentir vide.

Mais qui m’a créée et me connaît parfaitement ? Qui t’as créé et te connaît parfaitement ? Qui a envoyé son Fils unique mourir sur la croix pour tout payer à ta place ? Qui s’est fait cracher dessus, qui s’est fait insulter alors qu’il était Fils de Dieu, pour toi ? Qui s’est fait enfoncer dans ses mains des clous pour toi ? Qui s’est fait transpercer la chair, les veines, pour que toi, tu sois libre ? Qui ? Ce n’est pas le sport, ce n’est pas la télé, ce n’est pas l’école, ce n’est pas ton petit ami ou ta petite amie. Non, c’est Jésus. Il est mort pour que toi tu vives.

Faisons en sorte que ce sacrifice ne soit pas vain. Parce qu’aucun amour ne sera plus grand pour toi que le sien. Aucun amour autre que celui de Dieu ne te comblera parfaitement.

Alors n’aie pas peur et choisis de croire en lui. Choisis de le mettre lui avant toute chose. Comme ça, tu es sûr de ne jamais être déçu.

« C’est pour la liberté que Christ nous a affranchis. Tenez donc ferme dans cette liberté et ne vous placez pas de nouveau sous les contraintes d’un esclavage. » – Galates 5.1

Auteur : Elykia G.

Elykia, 15 ans, est une lycéenne ordinaire qui a une passion pour la couleur bleu et le fait de rire. Entre cours et cours elle chante, écrit et aime aimer les autres - car c'est parce que Dieu nous a tant aimés qu'il a envoyé Jésus pour nous sauver.