Une vie transformée #13 : Anne-Laure

Pour le 13e témoignage de notre rubrique mensuelle « Vie transformée » c’est Anne-Laure, étudiante à l’Institut Biblique Belge, qui nous raconte son parcours et comment Dieu l’a amenée à comprendre et recevoir l’Évangile. Anne-Laure est française, mais elle a passé la majeure partie de sa vie en Angleterre. Elle a fait l’effort d’écrire en Français, merci à elle !

Dès l’âge de 8 ans, je me suis rendue compte que j’étais pécheur. J’ai grandi dans une famille typiquement française et nous allions à l’église catholique plus ou moins tous les dimanches. Je me suis faite baptiser dans l’église catholique, et j’ai même fait ma confirmation pour avoir la communion. Je me souviens d’un moment, à l’âge de 8 ans, où j’ai menti à mes parents et je savais que ce n’était pas bien. Depuis cet âge-là, j’essaie de mériter mon salut en faisant de bonnes choses. C’était ça que l’église catholique m’a enseigné. Donc j’ai toujours été quelqu’un qui fait de bonnes choses. J’étais gentille avec tout le monde, j’écoutais mes profs, etc…

La Bible expliquée

Entre l’âge de 9 et 10 ans, ma famille et moi avons déménagé à Singapour, et ma mère a décidé de m’amener à une église protestante. Je me souviens du jour où je suis allée à l’école du dimanche pour la première fois. On est tombé sur le passage dans Marc 12.41-44, là où la femme a donné tout ce qu’elle avait malgré le fait qu’elle était pauvre. Le moniteur a expliqué que la femme qui a tout donné pour suivre Dieu a fait beaucoup plus que les hommes riches ! À cette époque, je comprenais pas pourquoi elle avait donné tout qu’elle avait, mais c’était la première fois où on m’expliquait la Bible.

Une remise en question

Par la suite, on a déménagé en Angleterre, et on est retourné à l’église catholique. Je me souviens être assise dans l’église en train de penser : « À quoi ça sert d’être ici ? On est en train de prier Marie et des saints mais la Bible dit clairement dans Exode 20.3-5 :  « Tu n’auras pas d’autres dieux devant ma face. » » On était là, en train de prier quelqu’un qui n’était pas Dieu ! Pourquoi est-ce qu’on prie à Marie ou les saints s’ils ne sont pas Dieu ? Je savais que le fait de prier à Marie ou les saints revenait à ne pas suivre les dix commandements. Et puis le prêtre de l’église a commencé sa prédication, et je me suis rendu compte qu’il n’expliquait pas non plus la Bible. En plus de cela, j’avais l’impression que les gens ne venaient pas à l’église parce qu’ils croyaient en Dieu, mais simplement pour pouvoir dire qu’ils étaient allés à l’église. Après ça, à l’âge de 10 ans, je me suis dit que je ne pouvais pas croire en Dieu. Ou au moins je ne pouvais pas croire en Dieu dans l’église catholique.

7 années de recherche et de rejet

Pendant 7 ans j’ai cherché Dieu, j’ai essayé de savoir s’il existe vraiment ou pas. Mais en même temps je voulais le rejeter et faire ce que je voulais. J’ai essayé de boire beaucoup d’alcool ou d’avoir des rapports sexuels, sauf que je n’ai jamais réussi : au fond de moi je savais que ce n’était pas bien de faire ces choses-là. Je voulais tellement que Dieu existe, mais je ne savais pas comment le chercher. J’ai essayé d’aller dans l’église des témoins de Jéhovah, mais j’ai trouvé de nouveau une religion contradictoire. L’idée que Jésus n’est pas vraiment Dieu n’a pas de sens pour moi. S’il n’est pas Dieu, pourquoi est-ce qu’il est mort sur la croix et pourquoi est-ce qu’il a le droit de prendre mon péché ? J’ai donc décidé de ne plus aller dans cette église.

Une amie chrétienne

Finalement, à l’âge de 17 ans, j’ai rencontré une fille par hasard. Elle était chrétienne. On est devenu amis et puis elle m’a expliqué que Jésus est le Fils de Dieu, qu’il est venu pour prendre tous mes péchés, et qu’il est ressuscité. J’ai écouté, mais j’ai quand même rejeté cette vérité – je ne voulais pas accepter. Après avoir été amie avec elle pour quelque temps, elle m’a invitée à l’église. Ce jour-là a tout changé pour moi.

Le pasteur a expliqué la Bible clairement. Les gens dans l’Église croyaient vraiment en Christ. Je ne pouvais plus rejeter Christ. J’ai décidé de lui donner ma vie. Depuis, ma vie a complètement changé et je suis tellement reconnaissante pour tout ce que Jésus a fait. Ma vie maintenant, c’est de lui plaire et de le glorifier le plus possible !

Auteur : Vie transformée

Chaque mois, un jeune chrétien nous raconte courtement comment il a rencontré le Seigneur Jésus, et la manière dont cela a transformé sa vie.