S’engager en politique, qu’en pense la Bible ?

Cela fait maintenant quelques mois qu’une idée me trotte derrière la tête. En cette période d’élection présidentielle en France, j’ai trouvé que le moment était idéal pour l’annoncer : je veux m’engager en politique. J’aime mon pays et j’ai envie de participer à ses lois, ses décisions et ses combats. J’ai envie de représenter les citoyens en toute transparence et de faire de mon mieux pour améliorer la vie en France.  Puisque le moment était venu, j’ai fièrement partagé ce désir à mes proches.

La première réaction n’a pas été aussi enjouée que ce à quoi je m’attendais : « Voyons Eva, tu es chrétienne ! Les chrétiens ne se préoccupent pas de la politique. Tu dois travailler à l’avancement du royaume de Dieu sur terre, tu dois travailler ta piété et partager l’Évangile. Ton rôle ici n’a rien à voir avec la politique, oublie cette idée. De toute façon, un chrétien ne voit pas le malheur sur terre ou alors, quand il le voit enfin, il attend patiemment que tout soit réglé au ciel… Mieux vaut que tu continues à t’engager dans ton Église, Dieu préférera. »

La deuxième réaction n’a pas été meilleure : « Houla ! Ne me dit pas que tu voudrais appliquer tes valeurs conservatrices à tous les français ? On s’est déjà battu pour avoir ces droits et il est évident qu’on ne peut laisser une chrétienne traditionnelle nous enlever cela.  Ne le nie pas, on sait très bien que ton Dieu interdit l’avortement, n’encourage pas les mariages gays et veut que les femmes restent à la maison. Ça serait la catastrophe de changer tout cela. S’il te plait, reste chez toi. »

La troisième m’a vraiment déprimée : « C’est vrai que tu es bien gentille, que tu veux faire le bien et que tu as des projets remplis de douceur pour tes proches. Mais crois-tu vraiment que tu survivras une semaine face aux autres politiciens, sans morale et prêts à tout pour parvenir à leurs fins ? Non seulement tu n’arriveras jamais à t’imposer mais en plus tu vas te faire détruire ! On va te forcer à renier tes principes et ta morale. Tu n’arriveras jamais à tenir la pression, le chantage et la trahison. Autant ne pas t’aventurer là-dedans. »

Forcément, tout cela m’a remise en question. Un peu désenchantée, je me suis demandée s’ils avaient raison. Pendant un moment, j’ai eu envie de tout arrêter, de retourner à mes projets initiaux. J’irai voter pour mon candidat préféré, la suite ne m’appartient pas. Il est vrai que la politique est un monde dangereux et qu’il y aurait des risques à prendre. Comme je suis chrétienne, je me suis convaincue qu’il fallait mieux pour moi ne pas m’avancer sur ce sentier brumeux.

Puis, j’ai lu la Bible et j’ai changé d’avis.

J’ai compris que Dieu a confié à l’homme une responsabilité : celle de vivre avec les autres dans des institutions justes.  Ce n’est pas à l’Église que Dieu a demandé de faire les lois, mais bien à des hommes, à des citoyens comme vous et moi. Je suis citoyenne du ciel, mais aussi de la terre et j’ai une responsabilité. Dans une démocratie, je peux tout à fait proposer ma voix, mes valeurs.

Et puis, faire de la politique c’est aimer mon prochain à très grande échelle. Je pourrai participer à des lois qui protégeront des centaines de foyers les plus pauvres ou je pourrai avoir un impact sur la vie de centaines d’enfants.  Alors je crois que je vais m’engager en politique, pour chercher à aimer ceux que je vois, mais aussi ceux que je ne vois pas.

Il n’y a rien de plus biblique que cela.

Si tu veux en savoir plus sur ce thème, si tu te demandes comment la Bible peut impacter la politique (mais aussi la science, l’éducation, la sexualité, le travail,…), je te conseille de lire le livre sorti pour les 500 ans de la réforme protestante aux éditions clé : Merci la Bible.

Digiqole ad

Eva

Tu devrais aussi aimer...

7 Commentaires

    Avatar
  • Quel est le versé biblique qui autorise les chrétiens de faire la politique

      Benjamin E
    • Quel est le verset qui l’interdit ? :-)

    • Avatar
    • Lis le livre et tu verras.

  • Avatar
  • Quel est le verset qui autorise le chrétien a poster un commentaire ?

    Plus sérieusement, lis le livre, et tu auras une réponse

  • Avatar
  • Je souhaite juste partager mon témoignage. J’ai pas fait de la politique au sens dur du terme (appartenir à un parti) mais, j’ai quand même été jeune parlementaire francophone pendant trois à quatre ans que je ne regrette pas. On va dire durant tout le temps que Dieu avait besoin de moi. Je savais que parmi tous mes collègues Dieu comptait sur moi pour faire la différence et être la différence. Je n’était pas forcément à mon aise comme je le serais en compagnie des chrétiens. Toutefois, tant que Dieu était avec moi et me voulait dans ce milieu j’avais la force et la capacité de tenir.
    De mon point de vue c’est un milieu où il y’a bcp de pression comme bcp d’autres. La compromission et l’amour du pouvoir sont aux premières loges, c’est comme si on était en face des réalités que le citoyen lambda ignore. En réalité le souci de l’intérêt général rivalise avec les intérêts personnels et égoïstes des individus. Pas de tous heureusement, mais d’un bon nombre.
    En tant que chrétienne profondément attachée à mes valeurs, je sais que je n’étais pas forcément appréciée ( je ne pouvais me compromettre d’une façon ou d’une autre!) même si mon travail lui était adulé. J’étais aussi en lutte interne avec ce que la bible dit sur l’avenir de ce monde que ma motivation souvent prenait un coup. Parce que je sais ce que Ma bible me dit sur les temps de la fin… Plus rien ne sera comme avant. C’est vrai! ce n’est pas la raison non plus de ne plus rien faire!

    Les leçons que j’ai tiré, il est important d’être dans un milieu X pace que Jésus t’y veut. Mon frère me disait un jour que Daniel dans la bible n’a pas recherché à occuper des hautes fonctions dans l’empire de l’époque mais, Dieu l’a emmené à être un homme influent durant son temps pour montrer sa justice (celle de YWHW).
    Mes projets d’avenir même si hélas (pour moi) certaines personnes m’ont dit que je ferais de la politique (peut être à cause de certaines qualités), je prie de tout mon cœur de ne pas la faire. Si un jour je venais à être au service de l’intérêt général que ce soit Dieu qui m’y conduise pour une bonne cause. Ainsi, je saurais que mon engagement à un but clair et précis dans son agenda à Lui.

    Pour ce qui concerne l’auteure de l’article, je ne t’interdirais certainement pas de t’engager en politique (c’est pas clairement dit dans la bible après tout, qu’il faut s’abstenir de politique en tant que chrétien et la question reste problématique en milieu chrétien). Peut être que quelques années plus tard, tu nous partageras à travers un livre ou un article tes impressions de l’engagement de chrétien en politique. Tu as le droit de faire tes propres expériences.
    Je voudrais en conclusion dire que je suis toujours avec bcp d’intérêt les élections présidentielles et tous les débats. Parce qu’en tant que chrétienne et juriste je veux m’instruire de l’avenir de la Citée et surtout prendre conscience du retour de Jésus.

    En vous souhaitant une bonne lecture,

    Prislaine

  • Avatar
  • Je n’ai absolument rien contre les chrétiens qui s’engagent en politique et souhaite bon courage à l’auteur de cet article.

    Le seul reproche que j’aurai à faire aux chrétiens niveau politique, c’est de croire que seul un parti ou une aile politique (droite/gauche) correspond aux idées chrétiennes alors que les chrétiens eux-même sont assez bien répartis entre gauche et droite.

  • Avatar
  • Ouais franchement c’est trop bien personnellement j’aime bien la politique c’est vrai qu’il n’en faut pas en faire un idole mais ça me donne envie de me battre contre des choses injustes dans et des choses justes même si ça ne plaît pas au monde. Wow merci

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *