Témoigner de ta foi aux musulmans

23 Juin 2013 8 commentaires Hicham

J’ai remarqué que bon nombre d’amis chrétiens désirent annoncer l’Évangile ou témoigner de leur conversion au moins une fois à leurs amis et voisins musulmans, mais ils ont peur. Il s’agit quelque fois d’une peur subtile qui apparait dans nos présuppositions comme : « ils ne seront pas intéressés » ou « c’est inutile de chercher à les atteindre » ; mais d’autres fois, elle se manifestera de manière plus viscérale. Mais ce n’est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de sagesse (2 Tim. 1.7). Il y a un besoin impérieux de se rappeler de cette vérité lorsqu’on fait rimer les mots « évangélisation » et « musulman ». Il y a quatre craintes auxquelles la plupart des chrétiens font face quand il s’agit de présenter l’Évangile aux musulmans.

1) La peur des terroristes

Admettons-le, bien d’entre nous pensent « terroriste » ou « terroriste potentiel » dès que nous sommes en face d’un Arabe ou d’un Asiatique en général ; d’un Arabe ou d’un Asiatique musulman en particulier. Les images qui alimentent cette phobie sont multiples : les images du 11 septembre, les images d’hommes barbus et enturbannés, des musulmans protestants contre les caricatures, les milices encagoulées brandissant des armes automatiques et des lance-roquettes, les attentats suicides provoqués par les kamikazes qui se font exploser tuant des passants et des civils. Le flot d’images qui défilent quotidiennement sous nos yeux nous remplit de suspicion et de crainte et nous rend hésitant à témoigner, par crainte de parler à un vrai terroriste et nous retrouver comme première cible sur sa liste de frappe. Cette peur nous aveugle et nous empêche de voir que la personne a besoin du Sauveur, et nous amène à porter toute notre attention sur nos personnes et notre désir éperdu de sécurité et de sûreté. Quoi donc, et si la personne est un terroriste ? N’aurait-il pas été mieux de vous réjouir à l’opportunité de parler à un terroriste et avec l’aide du Dieu tout puissant de le voir se convertir d’une vie totale de haine et de ténèbres à la joie et à l’abondance de l’amour que donne la lumière de Christ ? Le combat du chrétien contre la terreur est un combat qui se gagne en propageant l’Évangile à tous, même à ceux que nous soupçonnons d’être des terroristes.

2) La peur de l’érudition des musulmans

Nous présumons que les musulmans maîtrisent bien le Coran et ce qu’il enseigne. Et nous craignons que la discussion ne tourne en notre défaveur nous exposant à l’embarras face à leur érudition et à notre piètre connaissance de la Bible. La vérité est toute autre. La majorité d’entre eux ignorent ce qu’enseigne le Coran ; ils dépendent en grande partie des interprétations fournies par le clergé et les traditions, et ignorent encore plus ce qu’enseigne la Bible. Nous n’avons donc rien à craindre de ce qui n’est en fait qu’une autre idée reçue. Bien de fois nous rencontrerons des musulmans qui affirmeront de manière péremptoire : « Le Coran enseigne » ou « Il y a un Hadith (deuxième source d’autorité pour les musulmans) quelque part qui dit… » Rarement nous serons en face d’un homme ou d’une femme ayant développé une certaine connaissance théologique. Ainsi donc, notre tâche est d’entendre et de mettre en pratique l’exhortation des Écritures « à nous présenter comme des hommes qui n’ont point à rougir dispensant droitement la Parole de vérité… »  (2 Tim. 2.15). En faisant cela, toute crainte de ce qu’un musulman peut connaître sera remplacée par la pleine confiance que la Parole de Dieu ne retournera à lui sans effet, mais accomplira parfaitement ses desseins.

3) La peur que les musulmans ne se convertissent pas

Une troisième idée fausse répandue est que les musulmans ne se convertissent pas de l’islam au christianisme. C’est une absurdité ! En effet, en nous laissant séduire par ce genre de stéréotypes, nous ne faisons que nier, comme le ferait d’ailleurs le musulman, le fait que l’Évangile est la puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit, du Juif premièrement, puis du Grec (Rom. 1.16) ! Il y a d’innombrables multitudes de musulmans qui ont tourné dos à l’Islam et qui ont placé leur foi en Jésus comme leur Sauveur personnel. Prenez le temps de lire et d’écouter leur témoignage et vous saurez que la main du Seigneur n’est pas trop courte pour sauver !

4) La peur d’offenser l’autre

Ensuite il y a la peur de vexer nos amis et voisins musulmans. Nous en faisons trop sur ce point ! En écoutant une conversation que j’eus avec un musulman, ma femme m’a fait remarquer plus tard combien il ne s’embarrassait pas du tout à m’accuser de blasphème et comment il essayait sans embarras de faire passer tous ses points de vue (théologiques, politiques, culturels, etc.). Elle avait raison, et cela a de tout le temps été mon expérience en discutant des sujets religieux avec les musulmans. Ils ne se privent pas du tout à faire passer ce qu’ils croient être vrai ou faux. Les chrétiens ont besoin de plus de courage ! Nous avons besoin de prendre notre courage à deux mains et d’annoncer la vérité de l’Évangile de Jésus sans craindre les hommes, sans craindre de les offenser, et avec la passion et la certitude que leur destinée finale est en danger quand il s’agit de croire en la vérité de Christ (Jean 17.3, 7-8). Toutefois, aucune offense autre que celle la croix n’est nécessaire. Nous avons besoin d’une sainte témérité qui fait tomber nos excès de prudence et faire voler en éclats notre peur chargée de règles de politesse et de civilité pour déclarer, proclamer, défendre, présenter, annoncer, affirmer avec autorité, dire, démontrer, convaincre, argumenter le fait qu’un Dieu saint, ayant en horreur le péché et devant juger le pécheur est opposé aux hommes qui préfèrent les ténèbres plutôt que la lumière, et dont les œuvres iniques méritent à juste titre la condamnation éternelle. C’est ce même Dieu qui a envoyé son Fils, né d’une vierge, qui a vécu une vie de parfaite obéissance, mort à notre place comme un criminel, et l’a ressuscité d’entre les morts. Ayant vaincu le péché et la mort, il annonce maintenant à tous les hommes, en tous lieux, qu’ils ont à se repentir et à croire en lui !

Tu veux aller plus loin ? Visite les sites Jésus-Islam et La Voix des prophètes, tu y trouveras de nombreuses ressources et réponses à tes questions concernant le partage de l’Évangile avec nos amis musulmans !

Auteur : Hicham

Hicham est pasteur, co-éditeur du site Jésus-Islam et fondateur de la La Voix des Prophètes.