Mandaté (1/2)

Crédits photos : us.123rf.com
Crédits photos : us.123rf.com

Post de Damaris BARBE, 23 ans, travaille avec Agapé-Campus à Lyon.

The Great Commission is not an option to be considered; it is a command to be obeyed.

Hudson Taylor

J’aime bien Hudson Taylor. J’ai rarement vu un mec qui avait à cœur le salut des âmes au point d’en perdre le sommeil, torturé à l’idée que des gens puissent mourir sans avoir entendu parler de Jésus dans leur vie entière… Il était torturé à l’idée qu’il pouvait être ce quelqu’un qui n’avait pas pu leur parler… Ne vous inquiétez pas, il a finalement réussi à dormir. Il s’est tourné vers Dieu. Et après tout… la paix de Dieu est plus grande que toutes les insomnies ! Cet Hudson … Un mec un peu ouf et tant mieux ! Dieu a choisi ce que le monde considère comme une folie pour confondre les «sages», et il a choisi ce qui est faible pour couvrir de honte les puissants (1 Corinthiens 1.27).

Donc, il disait un truc à propos de : The Great Commission…Comme quoi ça ne serait pas une option, mais bien un commandement. Bon…« The Great Commission », en français ça veut dire quoi ? Non ça ne se traduit pas par « la grosse commission », comme les quiches en anglais comme moi pourraient le penser, mais par… le Grand Mandat.    (Papapapaaammmm…)

Bon c’est bien beau, mais un mandat, c’est quoi ?

Dans un lointain passé, j’ai fait une première L, et j’aime savoir les définitions et les nuances précises des mots qu’on utilise. Alors si tu demandes à l’ami Dico, ou à l’ami Google (vivons avec notre temps) : « Hey mon pote ! Ça veut dire quoi « mandater quelqu’un » ? Il répondra d’un ton pédant : Un mandat, c’est lorsqu’une personne, appelée « mandant », donne à une autre, appelée « mandataire », le pouvoir de la représenter dans l’accomplissement d’un acte ou qui confie une charge à quelqu’un de faire telle ou telle chose en son nom. Dans le monde professionnel : Mission que les membres confient à certains d’entre eux par voie élective d’exercer en leur nom le pouvoir.

Bref, en gros, au bahut, c’est quand ton prof principal fait élire le délégué à toute la classe ! Si tu as été (ou que tu es) un cancre, ça paraîtrait presque anodin dit comme ça…Mais, dis-moi :

Si ça concernait le sujet de ta réputation aux yeux de tous ?

Si c’était prendre soin de personnes que tu aimes au-delà des mots ?

Si c’était permettre à quelqu’un de signer avec ta propre signature, toutes les requêtes qu’il présente ?

Franchement … Est-ce que toi, tu dirais à la légère : « Représente-moi » à quelqu’un ?

C’est ce que Dieu a fait, il t’a élu,

Il a fait de toi son représentant,

et il ne l’a pas fait à la légère.

Élu, moi ? Je ne vais pas entrer dans le grand débat de la prédestination. (Si, c’est croustillant, mais c’est parfois un peu dur et je tiens à mes dents.) Mais voilà : imagine… Imagine que quelqu’un vienne toquer à ta porte. Tu ouvres et tu te retrouves face à un homme qui, malgré son allure très simple et avenante, t’inspire un profond respect. Il dégage une prestance et un charisme dont tu as du mal à définir la source.

– Puis-je entrer ? J’ai un message pour vous.

Tu t’écartes pour lui céder le passage. Tu l’accueilles du mieux que tu peux, lui offres une boisson chaude, vous vous asseyez. Et là, il te tend une lettre officielle cachetée.

– Vous seul avez le droit d’ouvrir.

L’expéditeur a pris soin d’écrire ton nom à la main, d’appuyer son sceau sur la cire délicatement. Une seconde passe avant que tu ne réalises que le sceau sur le cachet est celui du dirigeant du pays dans lequel tu habites depuis peu. Tu la décachettes avec précaution… (Peut-être que tu pourras garder le sceau en souvenir :) )

 Et là !

Au lieu d’une lettre formelle, au ton cordial et lointain, tu peux lire une écriture manuscrite, fine, simple, qui te paraît familière… Comme celle d’un ami…

A suivre…

Digiqole ad

Tu devrais aussi aimer...

1 Commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *