Une coloc’ presque normale

Crédits photo: a406.idata.over-blog.com

Post d’un Rébellutionnaire anonyme.

Il y a trois ans, je suis arrivé pour mes études dans une ville que je ne connaissais pas. Une nouvelle école, de nouvelles activités, de nouveaux amis, un nouvel appartement, une nouvelle manière de faire la cuisine, et… de nouveaux voisins. Même si Hugo et Hélène étaient un peu bizarres, ils habitaient au même endroit que moi.

Je ne peux pas vous dire exactement quand je me suis dit : « Waouh ! Quelle occasion de leur parler de Dieu ! », mais j’ai commencé à prier pour eux, principalement pour Hugo. Il était un peu paumé, il avait 17 ans et il était là pour trois ans, comme moi (hasard ?)…

Cette année-là, on a commencé un petit groupe d’étude de la Bible. Ma chambre de 13 m² était ravie d’accueillir des étudiants tous les mercredis après-midi. Hugo et sa Bible ont tout de suite été invités. Il venait avec plaisir pour exposer ses théories athées, et réfuter les contradicteurs…

L’année a passé :

« Il me reste des crêpes, t’en veux ? »

« Baisse ta musique, il est 3h du mat… »

« Tu veux faire du sport avec moi ? »

« T’as toujours pas fait le ménage ? T’abuses… »

« Tu peux inviter des gens le mercredi soir si tu veux ! »

Une coloc’ assez classique…

En mai, Hugo se posait des questions intéressantes, et on continuait de prier pour lui. On se disait que la foi vient de ce que l’on entend, et ce que l’on entend de la Parole de Christ !

Après les vacances d’été, Hélène a été remplacée par une Pauline ou une Camille, mais rien d’autre n’a vraiment changé. Hugo a avancé dans ses découvertes bibliques tout au long de cette deuxième année, bien tranquille :

« Ça te dit des pâtes carbo ? »

« Tu peux arrêter de fumer dans l’appart’ ? »

« Toujours pas de sport ? »

« J’ai mis un planning pour le ménage… »

« C’est cool que ton pote Alex soit venu mercredi dernier ! »

Bref…

Nos discussions le soir autour de la conserve de petit pois gagnaient en profondeur, et Hugo m’a déclaré un soir : « Tu vas me persuader de devenir chrétien ! » Cette dédicace involontaire à Agrippa reflétait bien son avancement. Il venait parfois à la réunion de prière de l’église et priait lui-même. Mais en juin, au lieu de redoubler de prière, on s’est relâchés…

Au début de notre troisième année ensemble, j’ai constaté que pendant ses grandes vacances, Hugo s’était éloigné de Dieu. Il ne souhaitait plus venir à l’église, et les études bibliques étudiantes l’intéressaient moins… On s’est remis à prier.

Quelques mois après, Dieu a agi dans toute Sa puissance. En quelques réunions, on a vu Hugo s’intéresser de nouveau, progresser dans son cheminement. Un jour, lors d’une rencontre, son intérêt fut nettement plus élevé… Juste après cette étude biblique, je suis allé à la réunion de prière de l’église, et on a prié pour Hugo. Le soir-même, en rentrant chez moi, j’ai appris qu’il s’était converti au moment où nous priions… Vous n’imaginez pas ma joie et mes prières dans les semaines qui ont entouré ce jour !

C’était presque une année comme les autres…

« Tu veux de la pizza ? »

« Sors de la douche, je vais être en retard ! »

« Même du handball ? »

« Et n’oublie pas de remplir le planning de ménage ! »

« On peut prier pour Alex ? »

Mais quelque chose de bien plus grand nous avait rapprochés…

Rapidement, son jeune engagement avec Dieu nous a impressionnés. Il a découvert réunions de prières et week-end de jeunes (« Waouh, c’est comme une famille, c’est fou ! »). Quelques semaines après, j’ai dû partir en stage en région parisienne. Le groupe cherchait un nouvel endroit pour se réunir… Lieu idéal, sa chambre est choisie. Et après une courte formation, il se met à animer les études bibliques.

Aujourd’hui, il travaille, réfléchit à étudier la théologie, et sa vie change petit à petit… Il comprend de mieux en mieux la Parole. On garde contact, je suis tellement heureux de voir comment Dieu l’utilise pour témoigner à sa famille, à ses collègues…

Je ne sais pas où on a géré, sincèrement. On aurait pu faire tellement mieux dans tant de domaines ! Mais Dieu avait un plan, Son plan. Et Son plan vous comprend aussi, vos voisins, vos amis, et tous les autres… On a commencé par la prière, on a continué par la prière, et on a terminé par la prière. C’est sûrement le secret…

Tu devrais aussi aimer...

6 Commentaires

    Avatar
  • « On a commencé par la prière, on a continué par la prière, et on a terminé par la prière. C’est sûrement le secret…  »
    =)

  • Avatar
  • Merci: un encouragement qui arrive juste à propos!
    C’est vrai, ce n’est pas nous qui gérons… et c’est tellement mieux ainsi! ça me fait penser à ce verset de Romains 11 :  » … de Lui, et par Lui, et pour Lui sont toutes choses… Oui, à Lui seul la gloire!

  • Avatar
  • Excellent article ! :) Un suuuper encouragement dans BIEN des manières (prière, témoignage, persévérance…) !!! MERCI ! Et en plus, j’aime beaucoup le style d’écriture !

  • Avatar
  • Franchement ça m’encourage vraiment, merci beaucoup pour cet article !

  • Avatar
  • trés beau style d’écriture. qui nous fait sourire : Dieu a encore frappé, il est trop fort et il ose se servir de nous malgré tout
    Mais un peu plus grave, nous rappelle à l’ordre (combien de colocs avons-nous laissé partir… avec uniquement nos crêpes et nos jeans…)
    que Dieu nous utilise et fasse de nos apparts un repère à bénédictions

  • Avatar
  • Wooow! Génial, ce partage !! Et quel encouragement pour nous, merci :)

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *