Les relations garçon-fille hors mariage (3/3) – Est-ce que je peux sortir avec un(e) non-chrétien(ne) ?

Crédit photo - presta
Crédit photo – presta

Nous avons déjà vu vu ici et ici qu’il y a un principe régulateur dans les Écritures pour bien vivre nos relations entre garçons et filles. Nous avons vu que ce principe a un impact sur notre vision du mariage iciici, et ici, ainsi que sur notre vision de la sexualité ici et ici. Nous regardons maintenant ce que la Bible a à nous dire sur les relations hors mariage. Ayant commencé ici, et continué ici, nous terminons avec un article de Clément !

Avant même d’aborder cette thématique, sachez que, peu importe les termes que vous utilisez pour décrire votre relation avec une fille/un gars (« Sortir avec X, fréquenter Y, Z est ma petite amie, ZY est ma copine, AB est mon amie »), c’est le contenu de cette relation qui compte.

Par fréquentation, on fait allusion à une période spécifique pendant laquelle un homme et une femme apprennent à mieux se connaître dans la perspective du mariage, ce qui est légitime (voir chapitre 6). Pendant cette période, ils doivent faire évoluer à la fois leur amitié et leur romance, avec un bon équilibre entre les deux. Si la relation bascule trop vers la romance, la relation deviendra une relation essentiellement physique, voire sexuelle. Or, le chapitre 7 précise que, bibliquement, les relations sexuelles sont réservées au seul cadre du mariage.

Pour rappel, la question phare du présent chapitre est : « Est-ce que je peux sortir avec un(e) non-chrétien(ne) ? »

Dans son article (parties 1 et 2), Kathy Keller présente très explicitement les conséquences possibles d’un mariage entre chrétien et non-chrétien : mise en retrait de la foi du chrétien, marginalisation du non-chrétien par rapport aux activités du chrétien ou trêve avec insatisfaction des deux membres du couple.

 

Conclusion

Nous venons de voir ici que les fréquentations doivent se faire dans le but du mariage. Or, un mariage disparate (chrétien/non-chrétien) n’a aucunement sa place dans une perspective biblique.

Donc, fréquenter une personne non-chrétienne dans une perspective de mariage non biblique est contraire à ce que dit la Parole de Dieu.

Dès lors, fréquenter un non-chrétien devient, n’ayons pas peur de le dire, absurde.

Auteur : Collectif de la Rébellution

Nathan, Fidji, Sam et Sarah étaient les membres de l'équipe de la Rébellution quand ils ont publié cette série sur les relations gars-filles.