Les relations garçon-fille : poser la question

Crédit photo : Great Beyond

On m’invite très régulièrement à aller prêcher sur les relations garçon-fille. En général, je suis quelqu’un qui aime bien aller à contre-courant, et remettre en question les thèmes « classiques » que l’on enseigne aux jeunes (l’estime de soi, la consécration et les relations garçon-fille, grosso-modo), en allant plus loin et en enseignant sur autre chose.

Mais je me rends bien compte que ce sont aussi des sujets importants et qu’enseigner dessus est essentiel. Ainsi, en tant qu’équipe de la Rébellution, nous avons décidé de faire ensemble une série d’articles sur les relations garçon-fille. Il y a des sujets sur lesquels en tant qu’homme marié, j’ai une grande légitimité pour parler. Il y a d’autres sujets où je pense que vous trouverez plus utile que ce soient des personnes non-mariées qui prennent le relais, et nous finirons avec une compilation d’articles de chaque personne de la Rébellution sur leur propre vécu des relations garçon-fille, et les conclusions qu’ils en ont tirées pour aujourd’hui. Ainsi, c’est une série monstre qui se présente à nous, mais logiquement chaque article est pensé pour être un encouragement pour vous, et pour que les articles puissent se lire indépendamment les uns des autres.

Mais commençons par le commencement : qu’est-ce que la Bible a à nous dire sur les  relations garçon-fille ?

Voyez-vous ce billet ? Je promets de donner un billet de valeur équivalente à la première personne qui me trouve un passage biblique qui parle du fait de sortir avec quelqu’un.

Et j’ai la certitude absolue que vous n’en trouverez pas, pour la simple raison que ce concept n’existait pas au temps de la Bible. On nous raconte plutôt l’histoire d’Abraham qui envoie son serviteur pour trouver une femme pour son fils Isaac (Gn 24), ou encore l’histoire de Jacob qui doit travailler pendant de longues années pour son futur beau-père, Laban (qui est aussi son oncle… Bref !) pour pouvoir épouser sa fille Rachel (Gn 29). On voit aussi l’histoire de Joseph et de Marie qui sont fiancés, prêts à se marier, mais qui ne sortent pas ensemble, ni n’ont vraiment de relation ensemble, et ils n’habitent certainement pas ensemble (Mt 1.18).

On ne voit jamais un gars qui rencontre une fille, et qui se mettent à se « fréquenter », se tenir la main et développer une relation amoureuse, sans attache plus forte que cela, sans engagements particuliers l’un envers l’autre, mis à part un vague idéal de fidélité mutuelle, comme on en voit partout aujourd’hui.

Maintenant, ce n’est pas à dire que, parce qu’elle n’en parle pas, la Bible est contre. Certaines personnes tiendront le discours que, pour avoir une certaine pratique, ce concept doit être présent dans la Bible… Mais ces mêmes personnes utilisent un micro pour la prédication à l’Eglise, ou encore, pour certains, des guitares – ces deux-là ne sont pas dans la Bible, et ne venez pas me dire que le shofar ou le luth sont leur équivalent ! Ces personnes citent aussi parfois Jean Calvin dans leurs prédications, or la Bible, elle, ne montre jamais d’exemples de prédicateurs qui citent Jean Calvin !

Non, il ne faut pas rester cantonnés aux choses seules qui se trouvent dans la Bible, mais plutôt prendre les exemples donnés dans la Bible, en retirer les principes nécessaires et les appliquer à notre vie avec grâce, humilité et crainte de Dieu.

Ainsi je pose la question : quels sont les principes que la Bible avance pour nous permettre de vivre des relations garçon-fille qui soient conformes à sa Parole ? C’est ce que nous verrons dans les prochains articles.

Auteur : Collectif de la Rébellution

Nathan, Fidji, Sam et Sarah étaient les membres de l'équipe de la Rébellution quand ils ont publié cette série sur les relations gars-filles.