Les relations garçon-fille hors mariage (1/3) – Est-ce que je peux sortir avec quelqu’un ?

sortir avec quelqu'un
Crédit photo : Jose Robles Rodriguez

Après une longue pause festive, nous reprenons la série sur les relations garçon-fille !! Après avoir vu ici et ici le fait qu’il y a un principe régulateur dans les Écritures pour bien vivre nos relations entre garçons et filles, et avoir vu qu’il a un impact sur notre vision du mariage iciici, et ici, et de la sexualité ici et ici, regardons ce que la Bible a à nous dire sur les relations hors mariage.

Comme je l’avais dit dans le premier article de cette série, la Bible ne dit rien sur le fait de sortir avec quelqu’un : ce n’était pas un concept qui existait à l’époque. Les choses étaient plus décisives : des fiançailles, un mariage, et puis c’est tout.

Il faudra donc que l’on cherche les principes pour nous aider à répondre à cette question : peut-on ou ne peut-on pas sortir avec quelqu’un ?

La volonté parfaite de Dieu est qu’on se marie, et ce de telle sorte que l’on reflète adéquatement que Christ aime l’Église et que celle-ci lui est soumise.

Un des aspects de cette relation est qu’elle est scellée par alliance. Dieu ne rentre pas en relation avec nous à la légère. Il s’engage. Il ne papillonne pas. Donc le mariage est la voie par excellence, parce qu’elle reflète cet engagement fort que Dieu prend à l’égard de l’Église.

Pourtant en tant qu’humains, nous n’avons pas la connaissance préalable de la personne avec laquelle nous allons nous marier. Dans une société où nous choisissons entièrement la personne avec laquelle on se marie (par opposition à l’époque de la Bible où la plupart des mariages étaient arrangés), il y aura une période où l’amour naît  grandit et se solidifie, pendant laquelle on s’assure que le mariage est bien ce que les deux parties veulent.

Je dirais que la bonne manière d’aborder ces relations, en respectant le fait que la Bible voit le mariage comme la voie par excellence, mais en acceptant que, comme le dit le Colonel Algren dans le Dernier des Samouraï, « l’homme fait ce qu’il peut jusqu’à ce que sa destinée lui soit révélée », serait de dire :

OK de sortir ensemble, mais toujours et seulement dans la perspective de se marier. 

Ainsi, si vous êtes dans une relation amoureuse autre que le mariage, posez-vous la question suivante : « Est-ce qu’on est consciemment en train de bâtir vers le mariage ? » Et si la réponse honnête à cette question est « non », alors laissez-moi être vrai avec vous : cette relation est une perte de temps ! Donc arrêtez tout de suite : votre temps est bien trop précieux ! Les amourettes, c’est fini. Les papillonnages, c’est fini. Votre temps vaut mieux que ça, votre partenaire vaut mieux que ça, vous valez mieux que ça, et l’image de Dieu sur terre vaut mieux que ça !

Si vous êtes dans une relation amoureuse, demandez à votre partenaire de façon fréquente (genre une fois par mois) si il/elle se voit marié(e) à vous dans l’avenir, aussi proche ou lointain soit-il. Et posez-vous la même question. Soyez honnête avec vous-même et avec votre partenaire, quitte à ce que ça fasse mal : ça évitera des ruptures plus dures encore plus loin dans le temps, et pour des raisons moins louables et acceptables que celle de refléter dans ce monde la gloire de Christ et son amour pour son Église.

Donc sortir ensemble, en dehors de directions spécifiques de la Bible, je dirais à titre personnel que oui. Mais faites-le en vue du mariage, pour que, pour autant que vous le sachiez au point où vous en êtes, vous n’entriez en relation avec quelqu’un que pour pouvoir construire vers ce que Dieu nous montre comme la voie par excellence : l’alliance entre un homme et une femme dans le mariage.

2/3 : Et les relations sexuelles ?

3/3 : Est-ce que je peux sortir avec un non-chrétien ?

Auteur : Collectif de la Rébellution

Nathan, Fidji, Sam et Sarah étaient les membres de l'équipe de la Rébellution quand ils ont publié cette série sur les relations gars-filles.