Glorifier Dieu quand tu regardes des animes et des mangas

C’est l’été et peut-être en profites-tu pour rattraper des animes ou des scans que t’as pas eu le temps de regarder pendant tes cours. Ou juste tu découvres un anime de ouf déjà fini, ou un nouveau comme Dr Stone, Vinland Saga. Ou juste tu suis les scans de shonen qui vont bientôt finir comme Snk et My hero academia.

Pourquoi je te parle comme si je suis sûr que tu en regardes ? Je ne suis pas sûr. Mais je sais que la France est le 2ème consommateur mondial de mangas/animes alors il y a des chances que tu sois concerné !

Je te donne quelques conseils pour bien profiter de ces moments et faire des choses que tu n’as pas l’habitude de faire en tant que chrétien ! À noter que beaucoup de mes conseils peuvent s’appliquer à tous les autres types de média. Genre la musique, les séries, les films, etc.

#1. Évite ce qui te fait chuter

Ne regarde pas ce qui peut te faire chuter dans le péché. Si tu es clairement dépendant, que tu passes trop de temps dessus, évite. Par exemple des œuvres qui sont légères en pureté sexuelle à un tel point que tu ne peux pas les supporter. Ou alors du contenu qui te choque, te met dans de mauvaises dispositions ou mal à l’aise. Par exemple : de la violence, des scènes dérangeantes, crues, réalistes, des choses qui font peur.

Je tiens à noter que ce genre de scènes n’est pas forcément de la violence gratuite. Parfois leur but est plutôt d’être réalistes : de représenter fidèlement la réalité. Genre l’horreur de la guerre comme dans les films qui dénoncent le génocide juif de la 2ème guerre mondial comme La liste de Schindler.

#2. Remercie et loue Dieu pour les dons qu’il donne aux hommes

D’après la Bible, il y a deux types de bénédiction de Dieu. D’abord, le salut qu’il donne aux chrétiens. On appelle ça la « grâce spéciale », spéciale = pas tout le monde. Ensuite, il y a les bénédictions que Dieu donne à tout le monde : chrétiens et non-chrétiens. Par exemple : le beau temps, la pluie, la nourriture et les plaisirs de la vie (Matthieu 5.45, Actes 14.17). On appelle ça la « grâce commune », commune = tout le monde.

Quand tu regardes des animes et que tu les trouves vraiment bien, tu es vraiment admiratif de la créativité de toute l’équipe de production (animation, musique, scénario, etc.). Justement, tous leurs talents viennent de Dieu. Ce sont des cadeaux que Dieu (grâce commune !) leur a faits même s’ils ne les connaissent pas et le rejettent. C’est incroyable de voir ce que l’homme, même pécheur, peut faire. Par exemple, personnellement, la dernière saison de Snk (saison 3 partie 2) m’a laissé bouche bée niveau animation et musique.

Du coup, sois reconnaissant envers Dieu et loue-le !

#3. Contrôle-toi

Réfléchis personnellement avant de regarder un anime en entier en une nuit ou une semaine. Est-ce que t’as vraiment rien d’autre de plus important à faire à ce moment-là précis ? Prier, lire la Bible, passer un moment avec tes parents, des amis… Examine ta conscience et demande-toi si c’est le bon moment ou si c’est pas plus sage pour toi de regarder petit à petit. Par exemple, évite de faire ça la veille d’un contrôle. « Fais pas le fou quoi ».

Réfléchis avant de commencer un anime en pensant à sa longueur. Concrètement, est-ce que ça vaudra vraiment le coup de commencer One Piece alors qu’il a maintenant 800 épisodes (!) ? Après, si tu lis plus vite en manga, lis au lieu de regarder l’anime. Ca va te faire gagner beaucoup de temps. Ou alors tu peux sauter des épisodes ou avancer la vidéo.

#4. Réfléchis au message du manga/anime et compare avec la Bible

Chaque manga/anime transmet un message plus ou moins explicite. Le niveau de réflexion peut beaucoup varier. Mais souvent, il y a des animes qui te stimulent dans ta réflexion. En particulier, ils te challengent sur ta foi, sur ta manière en tant que chrétien d’aborder un problème.

Par exemple, la haine, la guerre et la violence dans Naruto et Snk, la morale dans Death Note. Le bien et le mal, que choisir entre la liberté ou la sécurité dans Psycho-Pass. Plus récemment, la définition du héros dans Boku no hero academia, le bien et le mal, l’humanité dans The Promised Neverland, la guerre, la paix et la vengeance dans Vinland Saga, la science dans Dr Stone.

Il faut que tu saches qu’aucun anime n’est neutre. Comme ils sont fait quasiment tout le temps par des non-chrétiens, ils reflètent une compréhension du monde qui n’est pas chrétienne. Il y a à la fois du vrai et du faux. Vrai parce que même s’il est pécheur, l’homme reste toujours à l’image de Dieu et connaît toujours Dieu dans un sens. Faux parce qu’il est justement pécheur.  Cherche donc le vrai et le faux en comparant avec la Bible. Et le plus important à la fin : essaye de trouver comment la Bible donne la solution au problème décrit par l’anime.

Ce travail de réflexion est important parce qu’il te permet de mieux comprendre la manière de penser des non-chrétiens et t’équipe pour partager l’Évangile avec tes amis qui aiment les animes !

J’ai essayé avec un ami de te donner des exemples d’analyses d’animes : Naruto, Death NoteFMA, Psycho-Pass, Fate/zeroDBZ. Sinon quelques analyses de Yannick Imbert d’animes  « old school » : Goldorak, Albator, Ghost in the shell. Sinon tu peux trouver et des guides des questions pour t’aider aussi. Et si tu es chaud en anglais, je te conseille à fond comme livre Popologetics.

Laurent

Laurent

22ans, Rébellutionaire et étudiant.

Voir tous ses articles →

Tu devrais aussi aimer...

6 Commentaires

    Avatar
  • Bonjour, merci tout d’abord pour cet article rapide mais concis.
    .J’apprécie les mangas/animes en général, cependant beaucoup ont comme sujet l’occultisme avec de la magie, alchimie, les c ou meme parlent énormément de démon, j’ai peur que cela soit une offense à mon créateur que je puisse apprécier de telles choses.
    J’aime par exemple le manga the Promised Neverland (j’ai pas envie de spoil mais le manga prône particulièrement la paix au détriment de la guerre) mais ds par exemple ce manga ou d’autres les démons sont parfois banalisés, remplacé pur des victimes ou des gentils ou meme le protagoniste comme dans Naruto l’utilise pour gagner en puissance…

      Laurent
    • Bonjour, content que mon article t’ait intéressé et pour ton partage. Je comprends ton malaise, si ça te gêne vraiment tu es entièrement libre de ne pas regarder, je respecte complètement ton choix.
      Sinon je ne suis pas du tout spécialiste de « démonologie japonaise » mais j’ai l’impression que dans plein d’anime (comme naruto, promised neverland) « les démons » est juste un nom stylé pour désigner des animaux ou créatures humaines mais qui n’ont rien de (particulièrement) satanique. Après je ne dis pas qu’il n’y a rien d’occulte en lien avec ces « démons là », par exemple dans naruto il y a des invocations, ils vivent dans des gens etc.

  • Avatar
  • J’ai beaucoup aimé cet article. Surtout les 1ers points. En tant que chretien, j’aimerai savoir si je peux continuer à regarder Berserk, c’est un anime très violent (le manga le plus ), sexuellement explicite, sombre … mais j’aime l’histoire et c’est un des animes qui provoquent trop des débats sur la philosophie, vengeance, religion… est ce que vous me conseillez de continuer à regarder ça ? Et si c’est bon, j’aimerai que vous analysez ça.

      Laurent
    • Bonjour Jack désolé pour ma réponse tardive, vacance…
      En reprenant mon conseil numéro 1, je te conseille d’arrêter si ça te fait chuter dans des péchés ou si ça te met vraiment mal à l’aise. Pour te dire mon ressenti, je n’ose pas personnellement regarder berzerk après qu’un ami m’a montré la 1ère page du manga. Du coup désolé je ne pourrais pas analyser berzerk comme je ne le connais pas.

  • Avatar
  • j’ai énormément apprécié cette article merci pour d’avoir fait l’effort de l’écrire il a répondu a diverse questions que je me posais

  • Avatar
  • Bonjour , merci tout d’abord pour cet article. ça m’a beaucoup édifié. en tant que Chrétien nous avons besoin de ces genres d’informations pour cesser certaines choses. Entre temps je voyais des films dramtiques et monstrieux. Dieu merci.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *