Nous croyons… Le plan de Dieu

Mais qu’est-ce que Dieu fait dans le monde ? Tu t’es peut-être déjà posé cette question. La réponse est que Dieu a un plan. Il a décidé de mettre en place une mission de sauvetage pour sauver les hommes de la folie de la rébellion (Genèse 3.15). De la Genèse à l’Apocalypse, on voit ce plan merveilleux se dévoiler pour atteindre son apogée en Jésus-Christ. Énorme !

Nous croyons que de toute éternité Dieu a décidé dans sa grâce de sauver une grande multitude de pécheurs coupables, issus de toute tribu, de toute langue, de tout peuple et de toute nation. Dans ce but, il les a connus d’avance et les a choisis. Nous croyons que Dieu justifie et sanctifie ceux qui, par la grâce, ont foi en Jésus-Christ, et qu’un jour il les glorifiera, à la louange de sa grâce glorieuse. Par amour, Dieu ordonne à tous les êtres humains et les supplie de se repentir et de croire, ayant répandu son amour sur ceux qu’il a choisis, ayant désigné le Christ pour être leur Rédempteur. (Extrait de notre confession de foi)

Es-tu au diapason ?

Connaître les priorités de Dieu permet d’ordonner les siennes. Un rebellutionnaire passionné et zélé pour son Rédempteur cherche à lui faire plaisir (Romains 12.1).  Si le plan de Dieu est d’appeler des hommes et des femmes au salut en Jésus-Christ, quel est le tien ? Es-tu plus préoccupé par ton look ou par l’évangile ? Es-tu plus enthousiasmé par la perspective de jouer à World of Warcraft ou de voir Dieu amener tes amis au salut ? Rassure-toi, le but n’est pas de se culpabiliser mais de réaliser un bilan honnête de ses priorités. Au collège, au lycée ou à la fac, Dieu veut sauver tes amis et tes connaissances (1 Timothée 2.4). Mais peut-être tu te sens seul ? Pourquoi ne pas rejoindre un groupe de lycéens ou d’étudiants pour prier pour ceux qui t’entourent et voir l’œuvre de Dieu s’accomplir autour de toi. Laissons tomber nos petites ambitions pour rejoindre la grande mission de Dieu !

Rebellutionnaire, quelle est ta préoccupation ultime dans la vie ?

Déjà publié dans la série Le Dieu trinitaireLa RévélationLa création de l’humanitéLa Chute / Le plan de Dieu / L’évangileLa Rédemption accomplie par le Christ / La justification des pécheursLe pouvoir du Saint EspritLe Royaume de Dieu / Le nouveau peuple de DieuLe rétablissement de toutes choses

Aurélien L.

Aurélien est le fondateur du blog. Il est actuellement pasteur impliqué dans le ministère du FEU et celui d'Evangile21.

Tu devrais aussi aimer...

7 Commentaires

    Avatar
  • Je dis amen. Pour cette nouvelle année que les priorités soient les notres.

    Vivons pour la gloire de DIeu seule.

  • Avatar
  • « Notre Père qui est aux cieux
    que ton nom soit sanctifié
    que ton règne vienne
    que ta volonté soit faite sur la terre comme aux cieux
    … »

  • Avatar
  • j’ai une question

    comment intégrez-vous plusieurs des paroles et enseignements de Jésus-Christ à confession de foi (on peut dire que c’est ce que l’article est) ? Plus précisément, par exemple, que signifie la parabole du bon Samaritain (Luc 10) à la lumière de ce plan de Dieu ?

    merci

  • Avatar
  • Tommy, j’ai du mal à comprendra ta question. Quand nous parlons de notre confession de foi (voir ici), c’est tout simplement une synthèse de ce que nous croyons, bien sûr à la lumière de la Parole de Dieu.

    Une confession de foi n’a pas le but de traiter tous les passages bibliques de manière individuelle, mais elle essaye de prendre en compte toute la révélation.

    Finalement, il ne faut pas interpréter un passage individuel (p.ex. la parabole du bon samaritain) à la lumière d’une explication de ce que nous croyons du plan de Dieu, mais plutôt comprendre ce passage dans son propre contexte, et adapter notre confession de foi en conséquence.

    Nous espérons que notre confession de foi est fidèle à tout l’enseignement de Dieu.

    Est-ce que je réponds à ta question ?

  • Avatar
  • désolé. je vais être plus clair.

    Admettant que le plan de Dieu soit tel que vous l’écrivez dans l’article ci-haut, je ne comprends pas l’utilité ni le but de la parabole du bon Samaritain. (C’est un exemple précis, il y en a d’autres)

    Je ne comprends pas comment les paroles de Jésus en Luc 10:25-37 peuvent être comprises en ayant en tête votre article, le plan de Dieu, tel que défini dans votre article.

    merci

  • Avatar
  • Je ne comprends pas comment le plan de Dieu décrit dans cet article entre en opposition au message central de la parabole du bon samaritain, à moins bien sûr que vous croyiez que la parabole du bon samaritain enseigne le salut par les oeuvres.

    S’il suffisait de mettre tous ses efforts en oeuvre pour aimer Dieu de tout son être et aimer son prochain comme soi-même pour être sauvé, alors Christ est mort en vain…

  • Avatar
  • Ça fait vraiment plaisir de lire une confession de foi aussi développée, aussi complète et aussi juste. C’est extrêmement rare sur le net francophone. Bravo.

    Le plan de Dieu présenté ici se limite exclusivement au salut d’individus et à la proclamation de l’évangile, c’est en somme ce qui dérange tommyab.

    Mais une confession de foi n’a pas vocation à aborder toutes les facettes de l’évangile et toutes ses conséquences. Être une lumière dans le monde et aimer son prochain ne constituent pas le coeur de l’évangile, ce sont uniquement ses effets directs (certes partie intégrante du plan divin et parfaitement indissociables avec notre salut).

    Dieu sauve un peuple et en conséquence nous apportons son royaume sur terre, puis l’univers tout entier est entraîné dans notre sillage pour enfin parvenir à ce rétablissement de toutes choses.

    La tendance dans certains nouveaux mouvements est à se limiter à une présentation « cosmique » de l’évangile à savoir Création>Chute>Rédemption>Consommation sans se référer en priorité au salut direct d’individus et en mettant l’accent sur la compassion, le social, etc.

    On abandonne alors le schéma Dieu>Homme>Christ>Réponse pour faire de l’évangile quelque chose de plus global, plus abstrait, et en même temps plus pratique et pragmatique.

    Il est vrai que nos milieux ont eu trop tendance à ignorer la portée universelle du plan divin (qui ne se borne pas à notre simple rédemption) mais cette vision cosmique est à mon humble avis une pente glissante.

    Pas une falaise à 90 degrés, mais une pente glissante tout de même.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *