L’amitié gars-fille : ça existe ? – article écrit par une fille pour les gars (6/6)

Voici le dernier article de la série sur l’amitié fille-garçon rédigé par Anthony et Noémie ! Tu peux lire ce que tu as manqué, ici : 1/6, 2/6, 3/6, 4/6 et 5/6. Dans cet article, Noémie s’adresse aux gars.

Pas de panique, Anthony t’a déjà donné les clés essentielles pour bien entretenir tes amitiés avec des filles. Je ne veux pas « en rajouter une couche ». Mais… un petit peu quand même !

Arrête d’avoir l’air d’être « à la chasse »

« Ce sont ces mêmes yeux qui matent qu’il utilise pour lire la sainte Bible » – Meak « les yeux dans les yeux »

Avant que tu ne te sentes jugé, sache que oui, cette phrase de Meak peut s’adresser aux filles. Au même titre que les filles ne doivent pas être les seules à s’habiller avec modestie. On est tous dans le même bateau.

Pourtant, c’est une réalité, nous n’avons pas les mêmes sensibilités. Je vais être dure dans mes mots mais, certains gars peuvent ressembler à des « prédateurs » en recherche d’une « proie ». Tandis que d’autres, plus subtils vont faire en sorte de mettre les filles en confiance en leur donnant l’impression de ne pas vouloir plus que l’amitié. Il diront « sœur » mais penseront autre chose. Pour ensuite tester de voir si elle serait une potentielle future épouse. Et si ce n’est pas le cas, de s’empresser de passer à la suivante, puis la suivante et la suivante (un article sur la recherche du conjoint sortira prochainement).

J’exagère un peu pour que tu comprennes ce que les filles peuvent ressentir lorsqu’un homme manque de cohérence. Je connais plusieurs filles à qui c’est arrivé.

Si tu parviens à mettre en pratique les conseils qu’Anthony t’a donnés, tu éviteras certainement d’inspirer ce ressenti à des filles.

N’aspire pas à dominer les femmes

Par ailleurs, Jésus ne méprisait pas les femmes et reconnaissait leur importance. En s’adressant à la samaritaine de Jean 4.27, il lui accordait une dignité qu’elle n’avait pas dans la société de l’époque. C’est un très bel exemple à suivre pour les hommes d’aujourd’hui.

Dans une société qui déforme la conception biblique du mot « soumission », il est fondamental de faire la différence.

Les femmes de ton entourage ne sont pas appelées à se soumettre à toi, à moins que tu ne sois leur mari, leur père ou leur pasteur.

Un mot pour les gars en couple

Il peut arriver que des filles (connaissances ou amies) adoptent un comportement déplacé envers toi, ou qui pourrait mettre mal à l’aise ta bien-aimée. Dans ces cas-là, sois celui qui les reprend avec sagesse et tact. Ce n’est pas à ta future fiancée/épouse de le faire. C’est une manière de la protéger et protéger votre union qui manifestera la relation de Christ et l’Église (Éphésiens 5.25).

Et puis, dans l’idéal, il est bon qu’une personne du sexe opposé soit ou devienne ami(e) avec les deux membres du couple.

But de l’amitié : être comme Jésus

Pour finir cette série d’articles, il convient de tout recentrer sur notre but ultime : aspirer à être comme Jésus. Souvenons-nous que nous ne sommes pas parfaits. Dieu seul l’est. Dire que l’amitié homme-femme est compliquée ne signifie pas que nos autres relations sont faciles. Les choses sont compliquées parce que nous sommes des êtres humains compliqués. Cependant, Christ change absolument tout !

Alors n’ayons pas peurs et confions-lui toutes nos amitiés. Dans Ça change tout !, Jaquelle Crowe nous résume le type d’ami à rechercher (et à être):

  •     juste et bon
  •     qui recherche la justice
  •     sage
  •     animé d’un amour inconditionnel
  •     proche et fidèle
  •     qui accepte d’être enseigné
  •     raisonnable et capable de se contrôler
  •     honnête
  •     digne de confiance
  •     édifiant

J’espère que nous avons réussi le défi de t’encourager à vivre des amitiés à la gloire de Dieu !

Noémie G
Auteur : Noémie G

23 ans, disciple de Jésus, étudiante en droit, membre à Agape Campus Paris. Mais aussi : émerveillée par l'action de Dieu dans nos relations humaines !

Voir tous ses articles →