L’amitié gars-fille : ça existe ? – article écrit par un gars pour les gars (2/6)

Voici le 2ème article de la série de Noémie et Anthony sur l’amitié gars-fille ! Tu peux retrouver le premier article ici. Cet article est écrit par Anthony pour les gars.

L’amitié à la gloire de Dieu poursuit la pureté

L’amitié est un sujet qui revêt une place importante dans la Bible. Jésus lui-même se présente à nous comme notre ami (Jean 15.14-15). La Bible n’est pas un manuel qui nous dicte exactement ce que nous devons faire au quotidien, mais elle nous donne de grands principes auxquels nous devons rester attachés.

En ce qui concerne l’amitié gars-fille, la Bible n’est pas muette non plus. En 1 Timothée 5.1-2, voici la recommandation que l’apôtre Paul donne au jeune Timothée dans sa conduite avec les sœurs :

« […] exhorte […] celles qui sont jeunes comme des sœurs, en toute pureté. »

En citant les différentes catégories de personnes de l’Église que Timothée sera amené à diriger, Paul montre qu’il était bien au fait des besoins différents de chacun. En dressant ce constat, Paul ne minimise pas la faiblesse de la chair lorsqu’il recommande Timothée à exhorter les jeunes sœurs en toute pureté.

Si un homme mort à lui-même comme le pasteur Timothée avait besoin d’être encouragé à considérer ses sœurs en toute pureté, à combien plus forte raison les gars de notre génération ont aussi besoin de prendre cette recommandation au sérieux ?

La pureté biblique…

La définition de la pureté est « vie sans péché » en traduisant le mot grec utilisé : hagneia. Il n’est pas difficile de deviner ce que pourrait être la pureté dans le cadre du mariage : abstinence sexuelle, fidélité, etc. Mais il serait une erreur de croire que la Bible ne définit la pureté que par une série de choses à faire ou à ne pas faire.

La pureté biblique ne se définit pas juste dans nos actions, mais dans notre manière de rechercher Dieu. Nous devons ainsi soumettre nos relations à Christ et apprendre à nous examiner.

En pratique

Comme nous avons vu que la pureté ne se restreint pas simplement à des actes mais plutôt à notre manière de rechercher Dieu, il est important de voir comment nous recherchons Dieu à travers nos amitiés.

En tant qu’hommes de Dieu, nous avons la charge de prendre soin de nos sœurs, de les protéger, et de les exhorter en toute pureté. Ces vérités bibliques devraient considérablement changer nos rapports avec elles.

Voici quelques conseils pratiques pour préserver cette pureté en amitié avec les filles:

– Examine-toi : de mauvaises motivations entraîneront de mauvaises conséquences. T’examiner sans cesse sur les raisons qui te poussent à faire telle ou telle chose avec la fille, t’aideront à mieux te comporter. C’est probablement le point le plus important de tous, car c’est de ton cœur que découle le péché (Matthieu 15.19) qui ne fera que s’exprimer par tes actes.

– Sois clair : quand tu as examiné tes motivations réelles, sois clair. Soit tu lui parles dans le but de la fréquenter et de l’épouser, soit tu lui parles en toute amitié. Évite de t’embarquer dans un jeu de flirt qui risque de blesser l’un de vous si rien n’aboutit finalement. Ne prends pas le risque de créer une situation ambiguë qui pourrait tout compromettre.

– Sois cohérent : si tu as exprimé à la fille qu’il n’y a que de l’amitié entre elle et toi, agis en conséquence. Ne trahis pas tes paroles par tes actes. Ne continue pas à l’appeler tard le soir pendant des heures, à la voir seul à seul, ou à la taquiner. Garde en tête que 80% de notre communication est non-verbale. Les filles sont plus sensibles que nous sur beaucoup de détails. Un compliment, un geste d’affection, ou même un sourire peut signifier beaucoup plus pour une fille que pour un gars, prends-le en compte.

– Contrôle-toi : si tu es ce genre de gars à ne pas avoir de mal à bien t’entendre avec les filles, à leur faire des compliments ou à être tactile avec elles, il serait sage de revoir ton comportement. Comme dit dans le point précédent, il s’agit d’être cohérent. Ne traite pas de la même manière la fille qui est juste ton amie et celle qui est/sera ta femme si tu as pour projet de te marier. C’est bon autant pour la fille que pour toi. Ne prends pas le risque d’être vu comme un « mec à meufs ».

– Considère-les sérieusement comme tes sœurs : comme Timothée, prends soin de tes sœurs en toute pureté. Pourquoi ? Parce que comme toi elles ont été créées à l’image et à la gloire de Dieu, comme toi elles sont des enfants de Dieu, comme toi elles sont des pécheresses sauvées par le sang de Jésus, et comme toi elles sont membres et contribuent au développement du Royaume. Traite-les avec respect et honneur au même titre que tu traiterais ta vraie sœur.

Et si tu t’es senti visé ou piqué dans ces choses, tant mieux ! Ne désespère pas pour autant. Au contraire, réjouis-toi que Dieu n’a pas fini de te forger à l’image de son Fils Jésus-Christ.

Sois pleinement encouragé frère.

Auteur : Anthony R.

Âgé de 24 ans et résidant en Île-de-France, Anthony est un jeune chrétien récemment diplômé de l'ESC Montpellier. Il est actuellement entrepreneur et amateur de théologie.