Le chrétien et les jeux-vidéo : 5 raisons pour lesquelles j’ai changé d’avis

En relisant mes articles sur les jeux-vidéo, je me suis rendu compte que je n’ai jamais rejeté les jeux-vidéo en tant que tels et affirmé qu’ils étaient mauvais. Malgré cela, je pense que j’ai donné l’impression de le dire implicitement. Et c’était bien le cas. Mais aujourd’hui, j’aimerai écrire un autre article qui explique pourquoi j’ai changé d’avis. Je pense aussi qu’il y a de bonnes raisons pour lesquelles le chrétien peut jouer (ou au moins s’intéresser) aux jeux-vidéo.

Même si je change ma pensée globale, je maintiens cette position : si les jeux-vidéo sont souvent une occasion de chute dans le péché pour un chrétien, il devrait très fortement arrêter de jouer, ou au moins jouer moins. Enfin je trouve toujours ces deux derniers articles (ici et ) très utiles. Ils nous permettent de nous examiner pour voir si les jeux-vidéo prennent trop de place dans notre vie.

#1 – Dieu dans toute notre vie

Avant, je séparais ma vie en deux. D’un côté, il y avait Dieu, ma relation avec lui, l’Église, le culte, l’étude biblique, la louange. D’un autre côté, il y avait les études, la musique, les films, les manga, les anime, les loisirs, tous moins bons que les éléments de la première liste.

En réalité, la vie chrétienne concerne absolument tous les domaines de notre vie. Dans la Bible, on ne trouve jamais de séparation entre les activités « chrétiennes » qui seraient bonnes, et les activités « non chrétiennes » qui seraient mauvaises ou au moins bonnes que les dernières.

Nous sommes appelés à glorifier Dieu quand nous mangeons, buvons, en travaillant, dans nos relations amoureuses, etc (1 Corinthiens 10.31). Et logiquement, cela inclut aussi les jeux-vidéo. Seule la pratique du chrétien est cohérente avec sa vision du monde (sa « théorie »).

#2 – L’apologétique culturelle

Un an avant, pour moi, l’apologétique (la défense de la foi) se limitait à des débats avec des arguments. Mais plus récemment, ma lecture des livres de Van Til, Schaeffer et Yannick Imbert a complètement changé ma vision de l’apologétique. Notre vie entière (paroles et actes) doit défendre et démontrer la foi chrétienne.

En particulier, les jeux-vidéo peuvent avoir leur place dans l’apologétique culturelle. C’est « discerner et démontrer la présence et la vérité de la foi en Dieu – le Dieu de la Bible – au sein de notre culture, et ainsi proclamer avec toujours plus de pertinence la grâce reçue et vécue en Christ. » (Visiomundus)

Comme tous les autres médias (films, séries, manga, anime …), les jeux-vidéo ne sont pas du tout neutres et transmettent un message. Il suffit de voir l’exemple de Starcraft qui présente une mythologie polythéiste moderne (avec les Xelnaga pour les connaisseurs).

Il est donc très utile de s’intéresser aux jeux-vidéo pour mieux connaître et comprendre la vision du monde des jeunes. En effet, ils (et nous aussi) sont beaucoup influencés par les jeux-vidéo.

Il existe donc une manière de jouer aux jeux-vidéo qui glorifie Dieu. Jouer dans la joie et la bonne humeur, sans colère, avec modération et patience, et un esprit critique qui permet d’analyser les jeux-vidéo, de montrer les problèmes de la vision du monde qu’ils transmettent, et comment la vision chrétienne y répond.

#3 – Le plaisir en la Création

Pour moi, le chrétien a pour devoir de trouver son plaisir en Dieu seul, et rien d’autre. Bien sûr, la Bible déclare qu’il faut que nous le fassions en priant, en lisant la Bible, en l’étudiant et en la partageant avec d’autres.

Mais elle nous apprend aussi que Dieu nous a donné des choses qui contribuent en partie à notre bonheur (Ecclésiaste 9.7-10 ; 12.1). Loin d’être des idoles, si elles sont utilisées avec un cœur reconnaissant et soumis à Dieu, elles glorifient Dieu tout en nous rendant heureux. C’est le cas de la nourriture, la boisson, et même des jeux !

Je suis vraiment émerveillé quand je vois la créativité et l’imagination de l’homme dans les jeux-vidéo, comment il est capable de créer un « monde ». À vrai dire, je le suis autant que lorsque j’admire et prend plaisir dans les merveilleux paysages que sont les montagnes.

En particulier, l’activité de créer des objets reflète (à notre niveau de créatures) l’activité créatrice de Dieu car nous sommes créés à l’image de Dieu. Le problème ne se trouve pas dans les activités elles-mêmes, mais dans la manière dont nous les pratiquons. Le faisons-nous avec/pour ou sans/contre Dieu ?

Un exemple simple. Les non-chrétiens utilisent (les lois de) la logique pour attaquer et se rebeller contre Dieu (son existence, sa perfection). Les chrétiens utilisent (les lois de) la logique pour le glorifier et témoigner de son existence.

#4 – Développer des amitiés

Souvent nous développons des amitiés avec nos amis non-croyants grâce aux activités et à nos loisirs que nous partageons avec eux. Cela inclut le sport, la musique, les films, les séries, les manga/anime, les jeux de société … et les jeux-vidéo ! Pourquoi ne pas utiliser ce moyen pour témoigner par notre comportement (le fairplay) et si possible par des discussions (à l’aide des conseils du point 2) ?

À Pâques 2017, j’ai eu la joie de connaître un jeune sauvé par Jésus grâce à une fille qui lui a annoncé l’Évangile. Cette fille, il l’avait rencontrée sur League of Legend. Un autre exemple, un ami qui jouait avec une bande composée en partie de chrétiens (moi inclus) a été amené à un camp de vacances de Parole de vie, et y a cru en Jésus-Christ ! Maintenant, il va chaque dimanche à l’Église, se forme à un Institut biblique et sert son Église avec zèle.

#5 – Des grands chrétiens n’étaient pas contre les loisirs

« Jean Calvin, par exemple, jouait à une sorte de billard, et à l’exemple de Paul, il s’en sert comme métaphore (voir IRC I, XVII, 1). Il pratiquait également, avec les membres du Conseil à Genève, un jeu d’adresse qui consistait à lancer une clef sur une table pour la faire glisser le plus près du bord sans tomber. » (Vincent M. T.) Luther était un fan de la bière sans pour autant vouloir en abuser.

Pour un très bon article sur le sujet, clique ici !

Et toi, que penses-tu des jeux-vidéo ? Ça m’intéresse !

Laurent

Laurent

22ans, Rébellutionaire et étudiant.

Voir tous ses articles →

Tu devrais aussi aimer...

46 Commentaires

    Avatar
  • Eh bien, enfin cet article, je dois dire que je l’attendais un peu, je me suis demandé en fait pourquoi un peu ce changement d’etat d’esprit par rapport aux jeux videos. Personnellement je dois dire que j’ai beaucoup joué aux jeux videos dans ma vie. je sais l’influence qu’ils ont sur ma vie et surtout sur ma vie spirituelle. loin de moi une idée de dire que c’est mauvais de jouer. je ne crois que ce soit les jeux en soi qui sont mauvais comme tu l’as dit. mais cette maniere dont nous la pratiquons. moi je me rappelle etre un grand fan des jeux supercell surtout clash of clans. mais je remercie aujourd’hui Dieu pour sa delivrance dans ma vie et pour l’aide qu’il m’a apporté. je confirme aussi cette idée du fait qu’à travers ces jeux, on peut découvrir des amis et leur apporter l’evangile. ça m’est arrivé aussi. Bref très bon article

      Laurent Dv
    • Merci pour ton partage

  • Avatar
  • Bonjour!
    En tant que leader du groupe In-Game Avec Jesus c’est un plaisir pour moi que vous comprenez enfin ce travail apologétique culturel.
    On a la chance d’être dans des événements ou dans des lieux de la culture pop, geek, l’univers de manga et cie….C’est un plaisir de faire de la sensibilisation culturel en utilisant des jeux vidéo ou des manga ( ex:la trilogie pc Jesus Christ RPG, Heroes of issachar, Five:Guardian of David ) sur des thèmes comme l’origine de certaines traditions chrétiennes, on sensibilise sur d’autres sujets comme les conséquences de la guerre avec le jeu « This war is mine » où on est dans la peau d’un groupe de civil sinistré qui sont victime de la guerre et qui doivent survivent.

    On se bat beaucoup pour casser les préjugés qu’ont les chrétiens sur les jeux vidéos ou les joueurs et vice versa. Ce genre d’article ça aide beaucoup surtout que vous êtes un média qui a une certaine porté. Comme je dis souvent les jeux vidéos sont instrument comme les livres, la tv, la musique ce qui est en fait quelque chose de bon ou mauvais c’est le message ou l’idéologie que contient cet instrument. Et il y aussi la manière de pratiquer comme dit l’ecclésiaste il y a un temps pour tout sous le soleil.
    Super article vous remontez dans mon estime dans ce domaine.

      Laurent Dv
    • Merci pour votre partage. Sinon, par apologétique culturelle je ne pensais pas du tout à l’idée que les chrétiens fassent des jeux-vidéo « chrétiens » mais pourquoi pas (pour moi ça ne serait pas différent des « B-D, films, séries » chrétiennes. L’apologétique culturelle consiste au lieu de demander aux chrétiens de développer une culture chrétienne (ou de « christianiser » la culture) consiste plutôt en une analyse critique de la culture séculaire pour montrer son incohérence. Dans notre cas, c’est l’incohérence des visions du monde véhiculées par les jeux-vidéo qui est envisagée. Il faut montrer comment elles s’auto-détruisent ou détruisent la réalité.

      Je suis tout à fait d’accord, il s’agit d’un média comme n’importe quel autre (film, tv, livre …).

        Avatar
      • « L’apologétique culturelle consiste au lieu de demander aux chrétiens de développer une culture chrétienne (ou de « christianiser » la culture) consiste plutôt en une analyse critique de la culture séculaire pour montrer son incohérence. » => C’est exact mais cela permet de déceler les origines ou valeur chrétienne qui existait déjà. Nous on analyse les jeux vidéos ou des mangas afin de démontrer les références chrétiennes, ou la conception du divin ou sinon l’on donne notre point de vue chrétien. Par exemple dans la culture geek à chaque Pâque il y a toujours le hashtag « Jesus Zombie » et l’on a fait une analyse des zombies et de Jesus ( à travers une vidéo Youtube). C’était une manière de montrer l’incohérence de cette expression.

          Laurent Dv
        • On peut aussi, je l’accorde faire une analyse positive (c’est vrai que je ne l’avais pas précisé), bien sûr dire ce qui est mal mais aussi ce qui est bien. Comme l’homme est crée à l’image de Dieu (ce qu’il est toujours même après la Chute), il subsiste dans toutes ses actions et oeuvres (d’arts) des « morceaux » de cette image de Dieu et de la connaissance naturelle et « innée » qu’il a de Dieu (Romains 1.18-19), malgré son état de pécheur. C’est à ce reste de connaissance de Dieu qu’il faut faire appel pour partager l’Evangile (avoir bien démonté sa vision du monde) au non-chrétien.

          Mais en lisant Schaeffer tu verras que l’apologétique culturelle est plutôt « destructive » que « constructive ».

  • Avatar
  • Excellent Laurent

      Laurent Dv
    • Merci Mr. LeGuignol !

  • Avatar
  • Salut, je te remercie pour cette article que tu partage sur les jeux vidéo et en incluant aussi les manga ^^
    J’aimerais juste si tu veux bien que tu détail sur quel genre de jeux et surtout de manga un chrétiens peux regarder ou jouer juste en gros quoi ^^
    Merci sois béni dans le nom de Jésus ;)

      Laurent Dv
    • De rien, c’est normal, c’est un des seuls « médias » que je suis assez régulièrement :p

      Je pense que c’est assez subjectif, tout dépend de tes luttes/tentations et de ce qui te fait pécher. Deux exemples concrets :
      – Si tu as du mal à gérer ton temps, privilégie plutôt des jeux à parties courtes ou dont tu peux quitter la partie sans problème. Si tu joues à League of legend, Starcraft ou Warcraft 3 dont les parties durent au moins 20 minutes jusqu’à 2 h, je trouves que dans ce cas ce n’est pas sage. Mais tu pourrais jouer à des jeux comme Minecraft (quand tu quittes tu ne gênes personne contrairement aux derniers jeux, et tu peux continuer la « partie » quand tu veux).

      – Si tu as du mal avec la ponographie ou des tentations quand tu vois des femmes avec des tenues légères, il ne faudrait pas jouer à des jeux mettant en scène des images qui te mettent dans des situations de tentations que tu pourrais pourtant facilement éviter si tu ne jouais pas.

      Dernière chose, je ne conseillerais pas de jouer à des jeux trop violents (mais encore une fois ça reste subjectif). Mais je pense qu’intuitivement, on peut quand même voir la différence en quelque chose de réaliste et de la violence gore/gratuite. Par exemple, pour moi, le film « Tu ne tueras point » (scènes de combats) n’est pas gore mais réaliste : il décrit la réalité telle qu’elle est, horrible mais vraie. Mais les films d’horreur donnent des scènes bien gores gratuitement et à un niveau trop extrême/exagéré : la violence dans la réalité est quand même quasiment tout le temps moins « gores » que dans les films d’horreur.

      Bref : Je pense que le facteur « risque de péché » ou occasion de chute est un bon critère de test pour savoir à quoi tu peux jouer. APrès c’est valable pour tout : films, manga, anime, livres …

  • Avatar
  • Merci pour ta réponse rapide ;)
    Hahaha en plus en ce moment ya plein de nouveautés ^^

    Bon oui c’est vrais que au niveau du temps tu as pas tord je pense savoir gérer au niveau de la c’est pas vraiment sa le soucis mais merci pour ta réponse qui rapel a l’ordre ^^ et les jeux comme sa en ligne la j’évite maintenant sa prend trop de temps et je trouve qui y’a plus trop le même plaisir fe jouer ^^

    Je demander plus dans vraiment le genre de jeux et tous.. comme tu ma fait référence au jeux violent et au niveau de sa je pense comme toi on peu voir la différence, pour moi ya violent et violent ^^ et par rapport au film tu ne tuera point c’est vrais que au debut je l’es trouver bien gore ^^ mais après réflexion c’est pas pareil c’est la realiter des choses c’était pas la pour donner de la violence gratuitement. Et pour les film d’horreur tout sa personnellement je trouve pas sa net en etant chrétiens de regarder ce genre de film ^^ ya souvent inclue des demon tout sa :/ et c’est vraiment horrible aussi X »)

    Ma vrai question c’est par rapport a tout ces jeux et manga qui contienne qui sont a base de magie et D’occultisme?
    Y’a beaucoup de manga et de jeux que j’ai arrêté par rapport a sa et je voulais avoir un avis extérieur ^^ perso je trouve pas que en étant en Jésus tout cela sois bien, vue que Dieu condamne toute ces choses.. quand on joue a un jeux ou ya de la magie sa nous ammene a l’utiliser dans le jeux donc en quelques sorte fin même c’est le joueur qui l’utilise via le personnage..
    Et pour les manga sa serais plus aussi au niveau de la magie et aussi pck que les japonais 90% de leur manga il mette des démons tout sa — » bon après je fait la part des choses parce que de toute façon des demon ya na de partout .. mais quand la source du manga et a base de demon je laisse tomber comme par exemple naruto le personnage principal bah il en lui un demon et tout le long il vas apprendre a le maîtriser et s’en servir..
    fin voila je trouve pas que certaine chose sois compatible avec Dieu.. je vais peut être passer pour une fanatique ou une extremiste mais bon je préfère plaire a Dieu ^^
    Merci de ton ecoute et de ton temps ;)

      Avatar
    • Phoenix

      écoute bien ce que je vais te dire je te le dit en temps que chrétien

      tu peux tout regarder magie ou pas y compris naruto

      tout ce que tu à te dire c’est que c’est fictif,que c’est pas parce que ya tel ou tel truc blamé par Dieu que tu va t’y mettre en vrai

      et puis aussi il savoir que des univers comme skyrim ou warcraft (où ya de la magie) eh bien les dieux de ces univers ne sont pas les notres donc qui dit pas les mêmes dieux dit pas les mêmes règles,mais il faut aussi tenir compte (en vrai comme dans la fiction) des autres planètes et les dimensions parallèles car ce que Dieu interdit dans cet univers (la Terre 1219 d’après Marvel) peut être qu’il le permet dans un autre

      à méditer

  • Avatar
  • Ah merci pour ton article :) tu vois Death note c’est un manga que j’ai jamais pu regarder ^^ » rien de voir la tronche du dieu je sais pas quoi sa me plai pas ^^ » » et je sais pas je l’es pas senti ce manga ^^ »

  • Avatar
  • Ok sa va merci

      Laurent Dv
    • Pour la gestion du temps je ne visais pas, c’était juste un exemple (parmi les deux que j’ai donnés) de risque que peuvent présenter potentiellement les jeux-vidéo.

  • Avatar
  • Tkt j’avais compris ;) et tu as bien raison fut un temps ou je passer beaucoup de temps dessus maintenant j’ai appris a gérer, après c’est comme tout faut faire attention..

      Laurent Dv
    • Ok :)

  • Avatar
  • Bonjour Laurent,

    je te remercie pour la suite de ta réflexion entamée sur les jeux vidéos.
    Au-delà des questions d’addiction, de gestion de temps ou de vie sociale, et puisque tu parles d’apologétique culturelle, porter un regard critique sur les jeux vidéo me paraît essentiel, pour discerner les références qui veulent acculturer au plus vite les valeurs de l’occulte(soit toute manipulation du réel à des fins de pouvoir), la recherche du « magique » et autres dénis du réel dans le but de dépasser ses limites et faire avancer sa vie plus vite. Et ce, à mille lieux d’une humble reconnaissance de ses limites (fixées par Dieu) pour mieux accueillir la force et les charismes données par Dieu.
    Ainsi, via les jeux vidéos, cette acculturation de l’occulte se reconnaît par le fait d’ avoir « plusieurs vies », de détruire les autres sans que cela soit un problème ou d’apprendre des formes de violences systématiques, de tendre à « gravir tous les échelons jusqu’au sommet »(comme si la vie chrétienne c’était ça)….de quoi présenter l’occulte comme « un jeu ». Sauf que ce n’est pas un jeu et même tout sauf un jeu. A noter « le code d’entrée » dans la Terre Promise donnée par Dieu : Deut.18v9-14 (cf aussi Gal.5v19-21).

    Fraternellement et bon été !
    Pep’s

      Laurent Dv
    • Merci pour tes éclaircissements sur plusieurs éléments véhiculés par les JV. :) Bon été !

        Avatar
      • Bonsoir Laurent ces articles sont très intéressant mais je me pose toujours cette question : certes en dehors du fait que les jeux vidéo peuvent devenir des idoles et nous faire tomber dans d’autre péché exemple la colère la tricherie ou d’autre chose encore je me demandais : les jeux vidéos tél quel GTA V (que j’aime beaucoup et qui me fait passer de bon moment seul ou avec des amis), n’est il pas mauvais en soi car dans ce jeux il n’y a que : vol destruction meurtre adultère insulte violence donc n’est il pas mauvais ? Je ne pense pas qu’il m’incite à faire des choses tél que être violent insulter ou bien tuer heureusement d’ailleurs.Ma question pour résumer est celle ci : certains jeux exemple GTA peuvent ils être mauvais en soi c’est a dire parce que dedans il n’y a presque que des péché qui sont commis. Merci de votre éclairage mon avis la dessus est que le fait que GTA sois réaliste nous fais développer plus d’empathie pour « ce qu’il se passe dans l’ensemble du jeu » et donc peux nous faire culpabiliser contrairement à un jeu qui n’est pas du tout realiste et qui donc ne procure aucune empathie pour l’ensemble du jeu tel que minecraft. Malheureusement je suis toujours dans le doute et vous demande de l’aide.Merci à vous.

          Laurent Dv
        • Salut, je t’avoue que je n’ai approfondi la question, c’est complexe et dur de trancher. Mais j’avoue (intuitivement) que c’est le genre de jeux que je trouve le moins « moral » et qui peut inciter au péché (pas forcément dans les actes mais pourrir les pensées).

            Avatar
          • Bonjour Laurent. Je crois qje vous avez plus ou moins compris ma question certe cela peux pourrir les penser mais il suffit de prendre du recul la dessus et de se dire que ce n’est qu’un jeu cependant si cela n’affecte aucunement notre être et notre manière d’agir (même si il faut rester vigilant) ma question et juste purement « cela dérange t’il le bon Dieu que l’on joue à des jeux de ce types car il nous procure du plaisir » en prenant en compte que nous pouvons aussi nous procure le même plaisir en faisant du vélo/jouant à des jeux de société/voir ses amis etc mais puisque ce jeux et catégoriquement juste immoral cela est il un péché merci de votre éclairage car cette question me « titille » les convictions et m’empeche de mettre mon cerveau en pause quand je joue pour me détendre merci de votre éclairage.

              Laurent Dv
            • Même si ça n’affecte pas notre être et nos actes, cela peut nous donner de mauvaises pensées (pécheresses) qui déshonorent Dieu tout autant que le pourraient nos actes pécheurs. Si c’est sûr qu’on ne peche pas par actes, on peut pécher par pensées (idem pour pornographie).

              Je vois quand même une grande différence, faire le vélo ou jeux de société (sauf s’il ressemble à GTA mais j’ai jamais vu) ne produit pas de mauvaises pensées comme GTA. Certes c’est deux façosn de se détendre, mais je pense que GTA est moins en accord avec la volonté de Dieu.

              Pour enfin donner mon avis, je ne jouerai pas à GTA à cause de ma conscience.
              Après je vous ait dit, je ne me sens pas confortable de dire catégoriquement que c’est un péché et que tout le monde devrait pas y jouer.

          • Avatar
          • Bonjour Pascal me revoila 20 minutes plus tard pour te demander si pourrait me donner ton avis sur cette vidéo https://m.youtube.com/watch?v=ftF7VTYqook de Pascal Da Silva que j’ai trouvé très intéressante et donc je vien t’en demander ton avis car je trouve que tu semble assez éclairer que la question merci encore. PS je trouve l’ensemble de la vidéo très bien mais il y a des choses qui sont mal dites merci et à bientôt.

  • Avatar
  • Avec plaisir, Laurent, et merci à toi !

    Fraternellement,
    Pep’s

  • Avatar
  • Bonjour frères ! C’est avec un plaisir et un soulagement que j’ai pu lire l’article. Et cet article m’a ouvert les yeux sur ce que la Série de simulation Fifa était en train de devenir pour moi. En effet je crois que le jeu en lui même est bon mais c’est l’espace qu’il occupe dans notre vie qui est un problème. Je me revois en train de jouer tard la nuit au lieu de prier ou de méditer la parole de Dieu. et je profite de cette opportunité pour demander pardon à Notre Seigneur Jésus Christ et réorienter la gestion de mon temps libre entre sa parole et les jeux. Attention au risque d’idolatrie. Merci pour cet article. Il est très édifiant.

  • Avatar
  • Bonjour,

    Je suis journaliste en formation et je suis tombé sur votre article au cours de mes recherches.
    Je prépare un sujet sur le thème « Chrétiens et jeux vidéos » pour l’AJIR (Association des journalistes d’information religieuse). Ce qu’il m’intéresse d’explorer c’est justement ce changement de perspective que vous décrivez dans l’article, où le jeu vidéo montre qu’il peut acquérir une certaine « dignitié ». Est-ce qu’on peut entrer en contact pour en discuter ? :)

    Bonne journée !

  • Avatar
  • L’article est pas mal. Mais au fond certains vont lire cette article pour satisfaire les désires de jouer. Ecoutez mes frères ou mes soeurs, si vous jouez à des jeux-vidéos que cela ne soit point une idole, point une drogue, et que cela n’occupe aucune place dans votre cœur. Il est écrit « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. » Si je vous dis supprimer toute votre progression à t’elle ou t’elle jeu au quelle vous jouer à présent. En lisant la phrase précédente, es-que vous vous êtes dit une phrase du genre « non, quand même pas »? Et bien si c’est le cas, ce jeu occupe une place (peut-être toute petite) dans votre cœur, et il faut le supprimer de votre cœur. Un jeu vidéo peut être comme un loisir, certains jouent au foot, font du sports, d’autres dessine, d’autre cuisine etc.. Je ne parle point de passions mais de loisir, pour un peu se relaxer sans pour autant en faire une idole. Ce que je veux dire enfaîte, c’est que avec ou sans les jeux vidéos vous ne devez ressentir aucun manque, et votre cœur doit restée à Dieu.
    Si je vous dis, promettez de ne plus jamais jouée au jeux vidéos et en lisant ce bout de ma phrase vous trouvez sa difficile, c’est que vous êtes attachés.

  • Avatar
  • Non mais attends, tu as balayé d’un revers de main tout ce que tu avais écrit avant et maintenant tu viens nous dire que les jeux vidéo ne sont pas si mauvais ?! La Bible ne dit-elle pas de fuir les passions de la jeunesse et de séparer ce qui est précieux de ce qui ne l’est pas. Ou bien n’as-tu pas lu que rien n’est interdit mais que tout n’est pas utile ? J’aimerais bien voir à quoi ressemble ta vie spirituelle. Quant au témoignage, commence d’abord par témoigner dans la rue avec des personnes que tu vois.

    « Tout ce qui n’est pas le produit d’une conviction est péché. » Romains 14:23

      Laurent Dv
    • « Non mais attends, tu as balayé d’un revers de main tout ce que tu avais écrit avant »
      non

      « et maintenant tu viens nous dire que les jeux vidéo ne sont pas si mauvais ?! »
      oui et non

      La Bible ne dit-elle pas de fuir les passions de la jeunesse et de séparer ce qui est précieux de ce qui ne l’est pas.
      oui

      Ou bien n’as-tu pas lu que rien n’est interdit mais que tout n’est pas utile ?
      oui j’ai lu

      J’aimerais bien voir à quoi ressemble ta vie spirituelle. Quant au témoignage, commence d’abord par témoigner dans la rue avec des personnes que tu vois.
      je l’ai déjà fait

  • Avatar
  • Bonjour. Je tiens à mettre en garde certaines personnes qui se laisse persuader que jouer n’est pas un problème pour notre vie spirituel. Celui qui a fait cet article n’a peut-être aucune légitimité pour répondre à cette question et pourrait faire tomber des gens dans le péché. Jouer au billard n’a rien à voir avec jouer à des jeux vidéo. La Bible m’enseigne plutôt de fuir les passions de la jeunesse. Si vous n’êtes pas sûr tourner vous vers votre pasteur qui aura certainement plus d’expérience que lui.

      Laurent
    • Bonjour, avez-vous lu cet article ?

  • Avatar
  • C’est un super article ! le témoignage du jeune sauvé par une fille qui jouait à LOL m’a touché ! Je voulais te demander ton avis si par exemple 5 chrétiens sont des gamers pro dans LOL, ce serait une grande porte pour annoncer la bonne nouvelle à des millions de personnes dans le monde si ils jouent bien non ?

      Laurent
    • Peut-être. Être connu dans un milieu ne veut pas forcément dire partager activement sa foi, beaucoup de vrais chrétiens sont connus mais ne parlent pas partout de l’Evangile, sont discrets (Brooke Fraser. Switchfoot, Alice Cooper…). Personnellement ça ne pose pas de problème.

  • Avatar
  • Je ne sais pas comment tu peux te permettre de répondre à sa question en lui disant que cela ne pose pas de problème. Ne crains-tu pas Dieu ? Lui as-tu conseillé d’en parler avec un pasteur ?Évidemment non.
    Quant à celui qui a posé la question sache que l’amour de Dieu est exclusif. Si tu demande à une personne une chose sachant qu’elle est du même avis que toi, il ne faut pas être très intelligent pour savoir ce qu’elle va te répondre. Arrête d’essayer de soulager ta conscience en te persuadant que tu pourrais témoigner sachant que ce n’est peut-être pas forcément ta priorité.

  • Avatar
  • Je merais devenir la personne qui preche Jesus ressucité.

  • Avatar
  • « Nous sommes appelés à glorifier Dieu quand nous mangeons, buvons, en travaillant, dans nos relations amoureuses, etc (1 Corinthiens 10.31). Et logiquement, cela inclut aussi les jeux-vidéo. »

    Le problème avec ce genre de réflexion, c’est que tu prends un passage dans la Bible mais que tu oublies le contexte. Dans ce passage, il est question de ne pas blesser la conscience de mon frère ou ma soeur ce qui ne rendrais évidemment pas gloire à Dieu.

    De plus, tu laisse sous-entendre que Dieu nous a donné les jeux vidéo pour notre bonheur. C’est toi qui le dis, pas la Bible et je ne suis pas obligé de te croire.

    Il est évident qu’il y a une différence entre aimer la bière et aimer les jeux vidéo, d’ailleurs c’est un peu bête de vouloir comparer les deux.

    La Bible dit de fuir les passions de la jeunesse. Dieu est un Dieu jaloux et il ne veut pas que l’on aime quelque chose d’autres que lui.

    Face à toutes ces choses, je demande solennellement le retrait de cet article.

      Laurent
    • Bonjour,
      Cela peut également s’appliquer aux jeux-vidéo, on peut blesser les gens, être irascible, mauvais perdant, tricheur etc il y a une manière chrétienne de jouer (voir mon deuxième article sur les jeux-vidéo, j’en parle dedans) qui glorifie Dieu parmi les non-chrétiens (il y en a un qui jouait avec nous et qui s’étonnait de la bonne ambiance). Donc non je ne pense pas que je fais du hors contexte.

      Pour le fait que Dieu nous a donné les jeux-vidéo pour le bonheur effectivement tu ne trouveras pas de verset dans la Bible avec le terme « jeux-vidéo » dedans qui le dit explicitement, mais les jeux-vidéo ne font-ils pas partie de la culture et de loisirs? Et Dieu ordonne à l’homme de dominer (d’exploiter, de cultiver) la terre (Genèse 1.28), ce qui implique forcément faire la culture. les jeux-vidéo finalement c’est une exploitation des matières premières pour jouer à quelque chose sur un écran.

      Quelle est cette différence ?

      Là c’est à moi de te dire que tu fais du hors contexte, les passions de la jeunesse ne sont pas tout ce que les jeunes font (je suis jeune et j’aime manger des kebab, boire du vin, dormir, faire de la musique, rigoler…) mais ce qui est mauvais intrinsèquement. Les jeux-vidéo (« logiciel qu’on peut lancer sur un écran pour se divertir ») ne sont pas mauvais en-soi (à part certains comme ceux qui contiennent du contenu mature, pornographique) mais c’est l’homme qui pèche lorsqu’il l’idolâtre, en les aime plus que Dieu.

      Je corrigerais en disant que « Dieu est un Dieu jaloux et il ne veut pas que l’on aime quelque chose d’autres que lui PLUS QU’ON NE L’AIME LUI. ». Dieu prend plaisir à ce que Adam et Eve mange des bons fruits dans le jardin d’Eden, à ce que Job soit dans la richesse (à la fin de l’histoire), à donner un pays fertile et béni à Israël. Dieu prend plaisir lorsque nous prenons plaisir en sa Création, du moment que nous ne reconnaissons que lui-même est la source ultime de bonheur et la raison même pour laquelle nous jouissons de toutes ces choses.

      Ceci dit, nul part dans l’article je n’ordonne à quiconque de jouer aux jeux-vidéo. Moi-même je n’y joue presque plus, si ce n’est une ou deux fois par an.

  • Avatar
  • Tout ton épilogue sur la culture est un peu tiré par les cheveux. Ne parle pas trop vite, car moi je pense que les jeux vidéo sont mauvais intrinsèquement. Et je peux te dire avec assurance que Dieu pense la même chose car il m’a parlé plusieurs fois à ce sujet aux travers de dons spirituels et il m’a dit, par exemple, que ces choses éloignent de l’amour de Dieu. Par ailleurs, c’est mon pasteur qui m’a dit que Dieu seul doit être aimé et pas de place pour autre chose. Cela ne veut pas dire ne pas jouer au billard mais plutôt de ne pas s’y attacher.

    Pour le reste, tu n’ordonnes pas de jouer aux jeux vidéo et je n’ai jamais dit l’inverse mais tu laisse sous-entendre que ce n’est pas si mauvais que cela, ce qui est aussi coupable.

      Laurent
    • Quoi donc ? C’est ton avis. Si tu bases tes convictions sur ton avis et tes émotions, je ne sais pas quoi te dire, ce n’est pas ce que je fais ou ce que je pense qu’un chrétien doit faire. Mais si tu bases tes convictions sur ce que Dieu dit dans la Bible (ce que j’essaye de faire), eh bien je ne comprends, pas, dis-moi où c’est que Dieu condamne les jeux-vidéo. Encore une fois ce que je vois c’est que Dieu trouve la Création, et la culture (ce qui inclut les jeux-vidéo comme tout autre jeux, le sport, les jeux de société, quand tu refléchis au fond c’est presque tout le temps les mêmes jeux, c’est jute que les uns se jouent sans écran et les autres avec un écran) bonnes et qu’il est content de nous voir en profiter sans l’idolâtrer et pervertir ces choses.

      « Cela ne veut pas dire ne pas jouer au billard mais plutôt de ne pas s’y attacher. », Eh bien on est d’accord je dis pareil les pour jeux-vidéo.

      D’accord

  • Avatar
  • Ce n’est pas mon avis mais peut-être que tu ne sais pas ce qu’est un don spirituel. Je te renvoie dans ta Bible.

      Laurent
    • Quel rapport avec les dons spirituels ?

  • Avatar
  • Je ne comprends pas très bien pourquoi tu me dis que je me base sur mes émotions. Tu auras quand même compris, j’espère, que le don spirituel m’a été donné à l’Eglise par une personne. Je sais pas si tu fais semblant de ne pas comprendre…

      Laurent
    • Parce que tu ne donnes aucun verset sur lequel tu te bases. Non, pas du tout, je ne comprends vraiment pas, ça serait bien de ne pas présumer le mal sans raison…

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *