Les jeux-vidéo et le chrétien (2) – Pourquoi ne pas jouer ?

Dans le premier article de cette série, j’ai donné le témoignage de mon vécu avec les jeux-vidéo, pour vous montrer que je ne parle pas d’un sujet que je viens de découvrir, qu’il est possible de vivre sans jouer aux jeux-vidéo et que si on veut vraiment se libérer de ce loisir qui peut souvent devenir un drogue ou une idole, cela est possible avec l’aide de Dieu.

Maintenant je vais donner plusieurs raisons pour lesquelles je ne jouerais pas aux jeux-vidéo, autrement dit : « pourquoi je ne jouerais pas aux jeux-vidéo ». Je pourrais dire aussi « pourquoi je ne jouerais pas régulièrement aux jeux-vidéo » mais je n’ai pas vraiment envie d’être ambigu et d’engendrer des compromis. Le but de ma série n’est pas de vous révéler que les jeux-vidéo sont mauvais par essence, mais de vous montrer combien ils peuvent avoir des conséquences importantes dans nos vies, dans notre caractère, dans notre gestion du temps et dans notre relation avec Dieu et les autres ; et qu’il serait bon au besoin d’arracher son œil et de couper son bras.

 

     1. Les jeux-vidéo nous détournent des buts de notre vie, des missions que Dieu nous a confiées

Dieu, dans la Bible nous révèle ce qu’il attend de nous, à travers ses commandements, des paraboles, des préceptes, etc. Il nous demande dans la parabole des talents de gérer et d’être à la hauteur des responsabilités qu’il nous donne et de fructifier les talents, les dons qu’il nous a donné pour l’avancée de son Royaume (Matthieu 25.14-30). Il nous demande aussi de gérer notre temps, plus précisément l’expression utilisée est « racheter le temps » (Colossiens 4.5), de l’utiliser à bon escient. Si nous passons notre temps à nous adonner et à nous abrutir devant les écrans au lieu de vaquer à nos responsabilités, croyez-vous que nous serons en mesure d’entendre ces mots de la part de Dieu « C’est bien, bon et fidèle serviteur ; tu as été fidèle en peu de chose » (Matthieu 25.21;23) ? Sincèrement je pense que la réponse de Dieu sera bien plus semblable à celle au serviteur paresseux : « Serviteur mauvais et paresseux ». La grande mission est nôtre, celle de « faire de toutes les nations des disciples » mentionnée dans Matthieu 28.18-20.

 

     2. Les jeux-vidéo nous entraînent vers d’autres péchés

Pour ce point-là, je vais m’appuyer sur mon vécu et sur celui des personnes avec lesquelles j’ai jouées et sur attitudes que j’ai pu observé lors des parties, en particulier celles avec qui je jouais à League of Legend simultanément sur skype.

  • La frustration et la colère : Avant de parler de quiconque je voudrais parler de mon cas. Je me suis énervé un nombre incalculable de fois en jeu, au début et à la fin d’une partie. Au début parce que je me retrouve avec une équipe de personnes de mauvais caractère et désagréables, au milieu quand mon personnage meurt sur le champ de bataille et à la fin après avoir perdu la partie, après avoir mal joué, à cause d’une petite erreur ou à cause des erreurs de mon équipe. La colère nous atteint facilement, elle peut être dirigée envers les développeurs (on les accuse de bugs et de dysfonctionnements qui gâchent notre plaisir du jeu), envers les autres joueurs (on est énervé à cause de leurs erreurs, de leur attitude) et même de manière exagérée envers Dieu. Cette attitude se retrouve beaucoup chez les autres joueurs, de nombreuses fois j’ai entendu des propos grossiers sur skype et vu des successions d’insultes sur le chat. Or la colère autre que la colère pour la cause de Dieu, est expressément définie comme un péché que nous nous devons de mortifier (Éphésiens 4.31, Colossiens 3.8, Matthieu 5.22).
  • La moquerie et les insultes : Cela peut sembler ridicule, mais j’ai beaucoup eu l’occasion de voir (et de subir car je suis de loin un très mauvais joueur) et d’entendre des moqueries juste parce qu’une personne a mal joué une partie ou se débrouille plutôt mal dans un jeu. Les termes que j’ai entendu un nombre incalculable de fois (également utilisés lors des crises de colère) les mots « troll », « noob » et d’autres gros mots que je ne citerais pas. La moquerie et les insultes ne sont pas également approuvées de Dieu, relisez Matthieu 5.22 et lisez Proverbes 1.22.

La suite et fin de la série ici !

PS : Cliquez ici pour voir un article très pertinent sur la question !

Digiqole ad
Laurent

Laurent

22ans, Rébellutionaire et étudiant.

Voir tous ses articles →

Tu devrais aussi aimer...

19 Commentaires

    Avatar
  • Salut !

    Je suis assez content que tu poursuive cette série d’article. Ton premier article donnais ton expérience, mais il me rend assez triste, je vais t’expliquer pourquoi après.
    Tout n’est pas mauvais dans les jeux-vidéos. Ici tu souligne les mauvais points, et tu as raison, et je suis heureux que tu le fasse. Le problème quand on joue à un jeu vidéo, c’est se demander ce qu’est ce jeu, et quelle est notre motivation. Si c’est un jeu violent, contenant de la magie, ou étant une deuxième vie (un personnage d’un RPG ou d’un MMORPG va demander beaucoup de temps à construire, étudier le système, … beaucoup plus de temps que ce qu’on devrait lui accorder). Et de façon générale, on a mieux à faire : lire sa Bible, un commentaire, une étude, sortir évangéliser, …

    Maintenant, pourquoi ton premier article me rends triste. Il y a ce sentiment de honte, ce sentiment d’inachevé, de « failure ». Tu l’as dit toi même, tu as été sauvé. Et quand je lis cet article, j’ai l’impression que tu ne te pardonne pas, que tu ne considère pas que Dieu a oublié (C’est dingue, c’est dément, c’est immense : Il pardonne et Il oublie !), et que tu t’en veux encore beaucoup. Que tu laisse ces remords te ralentir. Tu as été sauvé, tu es donc Enfant de Dieu. Vis ta sainteté, pleinement, sans remords. Tu l’exprime bien à la fin, il faut être vigilant pour ne pas retomber. Mais il ne faut pas te fustiger encore pour ce qui est passé pour autant.

    Et pour finir, deux simples « idées » :
    – ce que tu dis est valable pour tout ce qui est plus présent que Dieu dans nos vies. Que ce soit les films, les séries, le sport, … (tu as dis que tu étais conscient de cela d’ailleurs) ;
    – Jouer aux jeux vidéos peut être un moyen de glorifier Dieu. Ceux qui font du sport leur métier peuvent glorifier Dieu. Quelqu’un qui joue à un jeu moral de façon casuelle en ayant une attitude différente des autres et digne d’un enfant de Dieu, sans la violence, sans les insultes et la rage, c’est tout à fait envisageable. De même que certaines églises font des soirées foot assez régulièrement et témoignent de Christ par leur attitude sur le terrain, pourquoi pas de temps à autres des soirées LAN, pour inviter un ami non chrétien à venir au groupe de jeunes, avec un temps de pause et de discussion, ou simplement un jeu occasionnel (comme aller faire un babyfoot avec des potes). Le tout est de savoir quel temps on donne par rapport au temps qu’on donne à Dieu. Si le jeu devient une priorité, alors non. Mais le jeter totalement n’est pas forcément une bonne attitude (sauf bien entendu si il est une occasion de chute et qu’il n’est pas possible de se réguler, auquel cas, comme tu en as pris la résolution, ce que je salue, il faut le jeter).
    Il ne faut pas jeter les loisirs sous prétexte que ce sont des loisirs. Si on étais tous des moines, on serait de biens mauvais témoins je pense. Mais ces loisirs, ces divertissements, il faut savoir si ils nous divertissent de la parole de Dieu (et alors non), ou si ils sont un moyen de détente de temps à autre, qui permet aussi un témoignage.

  • Avatar
  • On tombe pas dans le légalisme là…… ?

      Laurent Dv
    • Bonjour Nathanaël!

      Je suis content de voir que tu as bien pris le temps de lire mes deux articles et j’apprécie cet intérêt de ta part.

      Concernant le 1er article, je reconnais qu’effectivement j’ai beaucoup insisté sur ma honte et ma culpabilité plus que sur ce que Dieu me donnait en échange, je reconnais que j’aurais dû mieux arranger l’article et peut-être que je le ferais par la suite. Sans te mentir, je n’avais plus beaucoup de place (je parle trop :/) pour écrire d’autres choses mais je voulais vraiment particulièrement insister sur les choses négatives que m’ont apportés les jeux-vidéo (et je le fais aussi dans cet article) pour encourager des personnes à ne pas se retrouver dans la même situation que moi. Mais je suis complètement d’accord, depuis que Dieu m’a libéré de cette idole, je me sens vraiment libre, et pardonné, et bien sûr tu l’as dit toi même enfant de Dieu!

      Pour les deux points je suis très d’accord, il y a des points commun qu’on peut retrouver dans les jeux-vidéo avec d’autres loisirs, la perte de temps, l’idolâtrie et je ne le nie pas. Mais il me semble que les jeux-vidéo illustrent mieux l’ensemble des conséquences de l’idôlatrie, personnellement je ne me suis jamais énervé quand je regardais un film ou une série (je t’avoue que ça fait 4 ans que je n’ai pas allumé la télé donc je ne suis pas bien placé pour savoir ce que ça fait^^), quand je faisais du sport je m’énerve beaucoup moins (vu mon faible niveau en sport j’ai l’habitude de perdre^^) et pour finir je pense que mes parents me reprendraient plus parce que je joue trop au jeux-vidéo que si je faisais beaucoup de sport, ils ne se sont jamais plaints parce que je faisais du sport, même si je n’en fais pas souvent… Outre cela, j’ai choisi ce thème non seulement parce que je l’ai moi-même vécu mais aussi dans la mesure où j’ai remarqué que les jeux-vidéo est un fléau qui touche nos assemblées , qui nous empêche de vivre une vie entièrement pour le Seigneur (je ne dis pas que c’est le seul loin de là!). Si au lieu de passer nos soirées à jouer à League of Legend (tu peux remplacer ce nom de jeu par n’importe lequel), nous passions des soirées à prier et à faire des sorties pour annoncer l’Evangile ou à faire des groupes découverte de la Bible (Pub : un outil très puissant!!! : http://www.larebellution.com/2014/04/10/groupes-decouverte-bible/), nous accomplirions mieux le mandat missionnaire.

      Sinon pour ton 2ème point, si tu connais quelqu’un qui correspond à ces caractéristiques, gloire à Dieu! Encore une fois, personnellement, je ne connais personne qui n’ai pas adopté ces comportements (frustrations, insultes, dépendance, médisance etc…) sur un jeux-vidéo et qui ne les adopte pas encore, même des amis qui se disaient chrétiens ou qui l’étaient vraiment , criaient des insultes et s’énervaient devant moi. Je ne connais q’une personne qui ne s’énervait pas dans les jeux-vidéo (et presque jamais même en dehors), et elle a finit par arrêter complètement. De plus, je te rejoins dans le projet d’organiser des lans et des tournois, je connais une Eglise qui fait exactement ce type d’activités avec les jeunes du quartier, des tournois FIFA et des tournois de Basket/Foot qui permettent d’établir un premier contact avec des personnes pour ensuite leur prêcher l’Evangile, ce principe de se faire tout à tous est recevable si on n’en fait pas une excuse pour nous abrutir devant les jeux ou pour jouer plus. Mais pour moi une Eglise efficace doit savoir maîtriser ces activités de « premier contact » et les intégrer efficacement dans l’évangélisation (faire de toutes les nations des disciples), car beaucoup de gens croient évangéliser parce qu’ils ont organisé des séances de jeux-vidéo ou de sport avec des personnes alors qu’en fait ces outils ne sont que des ponts qui doivent amener à l’Evangile, sinon ils n’ont aucun sens, si je raconte mon témoignage sans raconter l’Evangile dedans ou après il ne sert à rien pour mon auditeur, je ne le confronte pas à un choix si je ne fais que m’amuser avec lui ou si je ne fais que lui raconter ma vie.

      Sincèrement en Christ! paix et grâce à toi!

      Laurent Dv

    • Laurent Dv
    • Bonjour Visiteur! Merci de ton commentaire, cependant pourrais-tu nous éclairer sur ce que tu veux dire par là?

  • Avatar
  • Salut encore !

    Je ne pense pas que s’énerver soit un point particulier à l’idolâtrie, ni que les jeux-vidéos l’illustrent plus qu’autre chose, même si je comprends ton point de vue. Pourquoi je pense ça :
    – tu as déjà entendu parler du Binge Watching ?
    – Naruto vient de se terminer (je suppose que tu connais ce manga, comme presque tout le monde). Durant les dernières semaines (et les 3 dernières années, depuis que la fin de ce manga a commencé à vraiment se dessiner), le nombre d’articles, de commentaires, de théories montées par les fanbases sont hallucinantes.
    – les fanbases d’ailleurs, parlons en. J’ai une amie qui fait partie d’une fanbase OneDirection. Il y en a beaucoup, de fanbases. Beaaaaucoup. Jettes-y un oeil un jour.
    – Quand j’étais au collège, TOUS les mecs jouaient au foot, connaissaient par coeur les membres de leurs équipes préférées de L1, du Real, du Barça et de l’équipe de France (quoique, sur le dernier point … =p) … Alors qu’ils étaient pas capables d’apprendre quelques dates en Histoire-Géo …
    – Un de mes rêves, c’est de vivre dans une bibliothèque, passer ma vie à étudier les langues, les Sciences Humaines, les Sciences Sociales, …

    Chacun de ces exemples est un exemple d’idolâtrie. Idolâtrie d’une série TV, d’une star, d’un sport, ou même de la connaissance ! J’irai même plus loin en disant que tu peux idolâtrer la théologie (quelqu’un qui aurait pour but d’être reconnu car il est un expert sur toutes les visions de tous les théologiens passés ou présent … et qui place la théologie par dessus le simple amour de Dieu qui nous pousse à chercher à le connaître mieux et à connaître sa volonté) …
    Ce que je voulais dire, c’est que tout ce qui dans ta vie est une addiction, tout ce qui dans ta vie prends autant ou plus de place que Dieu, c’est une forme d’idolâtrie. =)

    Pour le deuxième point … Je pense que c’est faisable, comme tu l’as dit des églises le font déjà (tournois de Fifa, …), dont la dernière église que je fréquentais ^^ Et je suis d’accord avec toi, il faut ensuite poursuivre le travail avec la personne, poursuivre la réflexion. Mais évangéliser, c’est aussi refléter le Christ dans ta vie, tout simplement (je ne dis pas qu’il faut se limiter à cela, au contraire). Une soirée débat autour d’un film, une soirée à jouer à des jeux (vidéos ou de société) avec une attitude correcte … c’est un témoignage fort, et de l’évangélisation, autant qu’une soirée louange et appel, … Par exemple, simplement pour un non-chrétien, voir une famille qui s’aime et se respecte, parfois, ça peut être un tel décalage par rapport à son quotidien que c’est un témoignage fort, et un début d’évangélisation (qu’il faut creuser ensuite) (et je ne dis PAS que toutes les familles chrétiennes sont parfaites, et que toutes les familles chrétiennes sont imparfaites. Pas du tout).

    GBU !

    Nat

  • Avatar
  • Je me suis converti récemment début octobre
    J’étais un grand fan de naruto je crois même l’avoir idolâtré, j’avais tout les jeux sur PS3 (Storm 3 full burst, génération…). Je suis étudiant a l’université, malgré que je fut un gros fan je faisait la part des choses quand il fallait travailler , je travaillais, et après je jouais, bon il y a des fois ou les week-ends j’y passais des heures surtout sur le mode on-line.
    J’ai jeté mes jeux de naruto, god of war , Devil may cry parce qu’il y avait des démons dedans(kyuubi,démons a 9 queues et tout…) choses incompatibles pour un chrétien.
    maintenant depuis ma conversion il ne me reste qu’un jeu de voiture et les final fantasy. Sa fait longtemps que je n’ai jouer a aucun de ces jeux, mais j’entends souvent des trucs genre « les jeux vidéos, c’est démoniaque » mais ils ne le sont pas tous je pense , des fois je trouve sa sympa de se faire une petite partie.
    Qu’en pensez vous.
    Tout les jeux vidéos ne sont pas mauvais du moment qu’n y passe pas trop dee temps

      Laurent Dv
    • Bonjour Sam! Je suis heureux de voir que comme moi, Dieu a transformé ta vie et t ‘a donné de croire en lui ainsi que de vivre une vie qui le glorifie, incluant des sacrifices que je suis sûr tu ne regretteras pas par la suite dans une vision de ta vie à long terme! Pour revenir à ta question, je pense qu’en eux même les jeux-vidéo ne sont pas mauvais (ou « démoniaques ») en eux-mêmes, mais ce sont leurs conséquences dans nos vies qui le sont (comme les péchés que j’ai mentionné dans cet article, beaucoup se retrouvent même chez ceux qui se disent ou qui sont chrétiens), malheureusement c’est un grand fléau qui plonge particulièrement (je ne dis pas du tout que c’est le seul, mais c’est un qui me vient le plus rapidement à l’esprit) beaucoup de jeunes chrétiens (adolescents entre autres dont je fais partie) dans une vie tiède, qui les empêche de vivre une vie qui plaît à Dieu, une vie de « faiseurs de disciples », une vie ardente et fervent de prière et une vie qui révèle un amour pour la sainte doctrine et la Bible.
      Je reprendrais donc le verset 1 Corinthiens 6.12 : » Tout m’est permis, mais tout ne m’est pas utile ; tout m’est permis, mais je ne me laisserai asservir par quoi que ce soit. ». Tout m’est permis mais tout ne m’est pas utile. Pour moi les jeux-vidéo ne sont pas utile pour mon édification d’autant plus qu’ils me font chuter dans énormément de péchés, mais si tu les trouves utile libre à toi d’y jouer. Si par exemple chaque chrétien qui joue aux jeux-vidéo 1h par semaine par exemple, pourrait venir (non pas par légalisme) devant le trône de grâce du Père et prier 1h, s’adonner à l’étude des splendeurs de la parole de Dieu la Bible ou prêcher l’Evangile dans un dialogue avec un ami non-croyant je pense qu’il ressortirais bien plus édifié.

      En Christ! Sois béni!

      Laurent Dv

  • Avatar
  • Merci pour cet article très édifiant spirituellement!

    Je suis un adolescent et je suis encore assez facilement influencable… Voilà je vais sur des forums assez addictifs (addictifs = idolâtries si je vous suis bien), j’écoute des films (Avengers, films de Super Héros, films d’animations, joue à deux jeux videos. Si je suis tomber sur votre site et article, c’Est parce que je joues depuis peu (2 mois et plus) à un jeu qu’on nomme « Super Smash Bros 4 » et je le joue sur console WIIU. Je suis née Chrétien et j’étais finalement assez peu interessé par les choses bibliques et divines, je le reconnais. Je n’avais rien de différent avec quelqu’un du monde charnelle et rien ne me rapprochait d’un chrétien si ce n’est que j’allais à l’église, c’est tout dire…

    Plus je grandissais et plus je remarquais que je déviais dangereusement vde la voie divine. Mais je ne voulais jamais le reconnaitre ou m’attarder sur ca, je me faisais des pensées du style « Ah ce son des choses de grands, j’aurai le temps plus tard d’être un serviteur de la Parole et de prêcher l’Évangile. Le chemin que je prenais était le chemin où je m’efforcais de vivre pleinement et de profitier de ma jeunesse pour vivre une vie charnelle, c’est-à-dire jouer au maximum et vous voyez là où je veux en venir! En voyant l’état du monde et par les conseils de ma famille, je finit du moins par comprendre que le monde ne s’en va pas vers le bon chemin. Faire languiner et trainer ma vie pourrait très bien se transformer en péché contre Dieu et le Saint-Esprit. Alerté et tourmenté par cette idée, je me mis à essayer d’être honnête et de voir les choses comme qu’elles sont. Je pris conscience du sacrifice incroyable que Dieu a fait pour mon âme, envoyez son fils mourir pour un bon à rien comme moi me mettais perplexe. En voyant la déchéance des choses et comment ma vie se dégradait pour être quasiment une ode à l’ennemi de Deu, je me suis réveillé et je regarde souvent des articles pour me redresser.

    Je dévie un peu du sujet, c’était pour vous faire une mise en contexte pour savoir avec qui vous avez affaire.

    Voici mon problème. Je m’étais familiarisé énormément avec un jeu que j’ai déja cité « Super Smash Brothers 4 » et c’est un jeu de combat avec lequel on incarne plusieurs personnages dans le but de vaincre l’autre personnage. Puisque une image (ou une video dans mon cas ^^) vaut mieux que des mots, je vous laisse avoir un clin d’oeil : https://www.youtube.com/watch?v=nb1m_wyB4bM

    Dans ce jeu au début j’y jouais addictivement, je m’entrainais CHAQUE JOUR, des fois durant des heures pour devenir meilleur et jouez compétitivement du style :https://www.youtube.com/watch?v=6LCKW7av2xA et https://www.youtube.com/watch?v=Z3IV_InckfM

    J’allais en ligne où j’affrontais beaucoup de gens, je suis même une fois (très rare dans mon cas) allez chez des amis pour les affronter et tester mes compétences.

    Mais j’ai commencé à remarquer des choses « louches dans ce jeu », ou plutôt malsaine

    Le jeu consiste à choisir un personnage dans l’écran de sélection  » http://image.noelshack.com/fichiers/2015/04/1422146925-cran.png  » et combattre (c’est un jeu de combat) contre d’autres personnes. Le but étant d’expulser d’autre du terrain, on le fait avec TOUS les moyens à notre disposition, lancer des objets qu’on appelle items, tirer avec un pistolet paralysant, frapper la personne et le propulser vers le bas tout en étant capable de revenir avec les capacités du personnages… sur le stage. Plus on frappe l’autre, plus l’autre obtient des pourcentages, plus les pourcentages grimpent et plus un smash peut facilement provoquer l’expulsion imminent de l’adversaire

    Jusque-là, je ne vois pas vraiment ce qui peut choquer, mis à part que c’est un jeu fun au départ mais qui peut très facilement demander de la compétition et ce assez rapidement!

    Le problème ce sont des personnages qui sont malsains dans ce jeu, pas tous mais au moins une dizaine (environ 50 personnages au total)

    Exemple : http://www.ssbwiki.com/images/thumb/3/39/Robin_SSB4.png/250px-Robin_SSB4.png et http://images.nintendolife.com/news/2014/07/feast_your_eyes_on_the_official_super_smash_bros_screens_for_robin_lucina_and_captain_falcon/attachment/2/630x.jpg

    Exemple2 : http://www.ssbwiki.com/images/thumb/0/06/Dark_Pit_SSB4.png/300px-Dark_Pit_SSB4.png (Déja ce personnage s’appelle Pit Maléfique, c’est tout dire!

    Exemple3 : http://www.ssbwiki.com/images/thumb/2/23/Ganondorf_SSB4.png/300px-Ganondorf_SSB4.png (C’est un personnage assez puissant mais qui utilise la magie noire, donc clairement … http://static.giantbomb.com/uploads/original/0/461/182614-darkbeastganon_tp.png )

    Exemple4 : http://i56.servimg.com/u/f56/18/60/55/13/screen10.jpg Cette image montre un personnage du jeu « Zelda » qui utilise la magie noire pour faire apparaitre un personnage frappant les autres pour les infliger des dégats

    Exemple5 : http://img3.wikia.nocookie.net/__cb20120512201501/supersmashbrosfanon/images/f/fc/Giga_Bowser.jpg .Lui, c’est dans sa forme Final Smash

    Et j’ai peut-être 5 autres exemples dans ma tête

    Il y a aussi dans le jeu des personnages qu’on va dire « potable », se battent au corps à corps, lancent des projectiles sans aller dans la magie etc.

    Je voudrais savoir, puisque je tiens à mener une vie en harmonie avec Dieu et pouvoir éviter le péché sous toutes ses formes pour être un serviteur du ministère de Dieu dans ce monde déchu.

    Le problème que j’ai, depuis 1 journéee dans le but d’obtenir une réponse et trainant sur le WEB sur tous les sujets jeuxvideos etc. , je fus plutôt sûr qu’il faudrait peut-être mettre le jeu de côté, car un jeu ne te donnera pas le paradis et ne plaideras pas pour toi au Jugement dernier.

    Mais, j’ai plusieurs amis, qui étaient assez habitués à me voir squatter des dizaines de videos sur le jeu, regarder des tournois (vous voyez l’ampleur) et j’avais promis à un des amis de venir y jouer quand j’irai chez lui dans les prochaines vacances.

    J’ai pensé à une solution mais je ne crois pas qu’elle soit celle qui fasse la plus gloire à Dieu, je vais quand même l’étaler :

    1- Choisir des personnages sans magies et interdir les FS, car dans les FS (Final Smash) qui est un moveset (désolé de mon language qui peut perturbé), il y a souvent de la magie. Exemple, un simple personnage du style Bowser  » http://www.ssbwiki.com/images/thumb/d/d5/Bowser_SSB4.png/250px-Bowser_SSB4.png  » peut devenir un monstre comme l’illustre l’exemple 5

    2- Jouez contre des personnages au moveset (aux capacités) un minimum sain

    3- Ne pas jouez en voulant absolument écraser l’autre car suivant votre article et comme j’en ai eu l’expérience, cela provoque la haine/dégout/vengeance envers l’autre dans ce genre de conditions

    Voilà la question précise : Devrais-je interdire complètement le jeu avec n’importe quelle personnage  » http://fc04.deviantart.net/fs71/i/2014/351/a/f/rosalina__mario__luigi__yoshi_and_peach_in_ssb4__by_daisyamyftw-d8a53mk.jpg  » en excluant la fée et son étoile, les autres sont des personnages sans moveset réellement abominable etc. ou jouez mais seulement avec ceux qui respectent les limites de la foi chrétienne??

    Ou simplement, abolir tous jeux de combats de mon existence?

    Merci de votre lecture, désolé pour toutes ces images, je ne vois pas d’autre facon de vous l’expliquez, s’il vous plait, regardez tout jusqu’au bout pour bien voir de quoi je parles et me dire ce que je devrais faire pour moi et mes amis

    Le Seigneur puisse vous incomber de ses multiples bénédictions

      Laurent Dv
    • Salut Lens! Je t’avoue que justement pour les problèmes cités là-haut et par toi même dans ton message j’éviterais personnellement d’y jouer (c’est vrai que les jeux-vidéo sont moins innocents que ce que l’on croit, dans les valeurs même qu’ils véhiculent et le design « étrange » de certains personnages…). Après ça m’arrive de jouer quelque parties avec des amis non-chrétiens, mais j’essaye quand je les vois de partager l’Evangile avec eux (ou tout simplement d’autre chose), ou de lire la Bible avec eux au lieu de passer toute une aprem devant des écrans. Rappelle toi que « Tout ce qui ne provient pas d’une conviction de foi est péché » (Romains 14.23).

      Bonne soirée et soit béni!

      Laurent Dv

    • Avatar
    • Je vois pas trop le problème finalement, c’est juste des personnages, c’est pas parce que tu joues Bowser que t’es en train d’idolâtrer un monstre ou que sais-je encore…
      Et puis je vois mal en quoi Pit maléfique (à part son nom et le fait qu’il soit juste là pour remplir les choix de personnages) pose un problème, il est juste habillé en noir, c’est pas un péché que je sache…
      A final, si tu dois imposer des règles, choisis plutôt d’interdire les personnages ou objets qui permettent de faire de l’anti-jeu (j’ai pas d’exemples sur SSB, j’ai pas joué à un Smash Bros depuis une éternité)

  • Avatar
  • Bonjour mr Laurent,

    Merci de votre réponse, sur le coup, je suis choquée par votre réponse mais je sais pertinament me rends compte que plus je veux vivre une vie chrétienne, plus je devrais faire des sacrifices (Rien de tout cela ne vaudra le sacrifice de Jésus pour chacun de nous), alors je vais tout simplement éviter d’y jouer et demander à Dieu de le faire sans remords!

    Bonne soirée à vous aussi ^^

      Avatar
    • Beau témoignage Lens. A mon avis, il faut que le plaisir que tu prenais dans le jeu en lui-même soit comblé par ton plaisir en Dieu. Sinon, tu te sentiras frustré, et tu y retourneras. Que Dieu te donne ce plaisir et cette joie en lui !
      Merci Laurent pour l’article :-)

  • Avatar
    • Avatar
    • Merci !
      Nous apprécions beaucoup de voir nos articles partagés sur d’autres sites !
      Je n’arrive pas à accéder au forum de discussion, mais pour l’autre article, pourrais-tu te contenter de mettre juste l’introduction ? A la rigueur, tu peux mettre les sous-titres de Laurent ! C’est pour une question de référencement plus que de droits d’auteurs… Merci !
      Nicolas, responsable du blog

  • Avatar
  • Wouaw je respecte la religion mais y’en a sur ce forum vous êtes extrémistes mon dieu!
    Jeter ses jeux vidéo parce que y’a des « démons » dedans?
    On se croirait au moyen-âge >_<"

      Avatar
    • Bonjour Antoine !
      Dans l’article, on ne dit pas qu’il faut jeter ses jeux-vidéos parce qu’il y a des démons dedans. Certains le pensent (cf les commentaires), mais notre avis est bien plus prudent sur la question.
      T’inquiète pas, la Bible dit « Tout est permis mais tout n’est pas utile, tout est permis mais je ne me laisserai pas asservir par quoi que ce soit ». Ce serait le résumé de notre pensée sur ce sujet, comme sur beaucoup d’autres. Fais ce que tu veux, mais sois conscient des conséquences. Fais ce que tu, mais sois conscient que tu seras jugé de tous tes actes qui t’ont fait péché. Fais ce que tu veux, mais n’en devient pas esclave… Et cela, c’est juste de la maîtrise de soi. Ne pas se laisser contrôler par ses pulsions et ses envies, c’est une des choses qui différencie l’homme de l’animal…
      A bientôt !
      Nicolas

  • Laurent Dv
  • Bonjour à tous (je pense surtout à ceux qui m’ont « critiqué »). Je souhaite dire maintenant que j’ai changé d’avis. Je pense que le chrétien peut jouer aux jeux-vidéo (ou au moins s’en informer) si cela n’est pas une idole, quelque chose qui l’amène à pécher ou une dépendance. Même si j’ai personnellement pris la décision de ne plus jouer régulièrement aux jeux-vidéo, je pense maintenant qu’il y a réellement de nombreuses raisons pour lesquelles les jeux-vidéo ne sont pas interdits pour les chrétiens et leur sont même utiles !

    Voici mon dernier article (comme promis!) où j’explique pourquoi j’ai changé d’avis : https://www.larebellution.com/2017/07/10/chretien-jeux-video-change-avis/ !

    Deux articles qui m’ont aidé dans ma réflexion :
    https://www.visiomundus.fr/2017/01/30/une-theologie-du-jeu-et-du-sport/
    https://www.visiomundus.fr/2016/07/04/jeu-video-et-theologie/

  • Avatar
  • Si le joue vidéo fais du mal à notre prochain pourquoi y joué ? Par exemple quand on joue, on peut mettre en colère des personnes, les faire péché, et si on aime notre prochain comme nous même, on ne va pas cherché à le faire péché.
    Conclusion, je pense que tout ce qui offense notre prochain de manière, non honorable, non juste, non pur, qui n’a pas l’approbation ou le soutien de Dieu est quelque chose à absolument éviter. Nourrir la colère du personne d’une manière malsaine peut être dangereux, imaginons que en tuant par exemple une personne à un jeu de guerre, cette dernière qui était déjà rempli de colère, c’est comme faire débordé la goûte du vase, et cette dernière sous le péché se donne la mort. Alors nous sommes coupables de cette mort, toute les fois ou nous avons entraîné une personne dans le péché sans l’approbation de Dieu, nous avons notre part de responsabilité et il ne faut pas l’ignorer. Je vous exhorte frère à faire attention à ne pas vous condamner et condamner votre prochain par la même occasion et de ne peut vous faire accuser de crime le jour du jugement! Que Dieu vous protège, et fasse de vous des adorateurs en esprit et en vérité.
    Amen !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *