Faire de grandes choses pour Dieu

La Reb’ est un blog qui te pousse à faire de grandes choses pour Dieu et à relever des défis pour sa gloire. Mais qu’est-ce qu’on entend exactement par de « grandes choses » ?

Les grandes choses aux yeux de Dieu, c’est pas toujours ce qu’on croit

Bien souvent lorsque nous pensons à « faire de grande choses pour Dieu », on s’imagine : lancer de grands évènements chrétiens, faire des groupes de musiques qui révolutionneront la louange chrétienne, lancer des campagnes d’évangélisation à la Billy Graham, etc…

Toutes ces choses sont loin d’être mauvaises ! Peut-être que Dieu t’appelle à faire ça. Mais il me semble que ce n’est pas exactement ce que Dieu nous appelle premièrement à faire lorsqu’on veut « faire de grandes choses » pour lui.

Lorsque le roi Saül et le peuple d’Israël ont offert en sacrifice les animaux pris de leur butin de guerre alors que Dieu leur avait formellement demandé de tout détruire, le prophète Samuel a parlé de la part de Dieu en disant :

« L’Éternel trouve-t-il du plaisir dans les holocaustes et les sacrifices, comme dans l’obéissance à la voix de l’Éternel ? Voici, l’obéissance vaut mieux que les sacrifices, et l’observation de sa parole vaut mieux que la graisse des béliers. » (1 Samuel 15.22).

Relever un défi sans de bonnes motivations, c’est agir un peu comme Saül et le peuple d’Israël. C’est préférer faire quelque chose qui parait raisonnable et bon extérieurement, tout en sachant qu’en réalité ce n’est pas la volonté de Dieu.

Quels sont donc les « grands » défis aux yeux de Dieu ? Une réponse courte : faire sa volonté. Voici par exemple 3 « grands » défis inspirés de la Bible et super importants aux yeux de Dieu.

Grand défi #1 : grandir en sainteté

« Ce que Dieu veut, c’est votre sanctification ; c’est que vous vous absteniez de l’impudicité ; c’est que chacun de vous sache posséder son corps dans la sainteté et l’honnêteté, sans vous livrer à une convoitise passionnée, comme font les païens qui ne connaissent pas Dieu ; c’est que personne n’use envers son frère de fraude et de cupidité dans les affaires, parce que le Seigneur tire vengeance de toutes ces choses, comme nous vous l’avons déjà dit et attesté. Car Dieu ne nous a pas appelés à l’impureté, mais à la sanctification. »  (1Thessaloniciens 4.3–7)

Lorsque l’on devient chrétien, un combat commence. Un combat entre notre nature pécheresse et celle de l’Esprit. Ce que Dieu attend de nous, c’est que nous quittions de plus en plus notre péché et que nous devenions de plus en plus conformes à sa volonté (Galates 5.16-18, Ephésiens 4.20-24).

C’est un processus que l’on appelle la sanctification. Ce défi parait simple, mais il est tellement important !

C’est vrai que quand quelqu’un suit la volonté de Dieu, ça se voit autour de lui. Mais combien de fois la lutte se fait en silence et dans le secret ? Demander à des personnes de prier pour tel ou tel péché n’est pas toujours très glorieux, et renoncer à certaines choses qui peuvent nous faire chuter n’est pas toujours très agréable non plus… mais c’est pourtant un défi que Dieu te demande de relever !

Grand défi #2 : aimer les autres

Pas toujours facile, n’est-ce pas ? Et pourtant tellement essentiel !

Ce sujet a déjà été traité plusieurs fois sur le blog. Je veux juste rappeler ce chapitre hyper connu de 1 Corinthiens 13, où nous voyons que nous pouvons avoir de superbes dons et faire de grandes choses « spirituelles », mais si nous n’avons pas l’amour… nous ne sommes rien (v.1-3). Nous avons beau relever de superbes défis, s’ils ne sont pas motivés par l’amour pour Dieu et pour les autres… ça ne vaut rien.

Pour approfondir le sujet :

Grand défi #3 : rester humble

Un danger des « grands » défis, c’est de s’en glorifier.

C’est pas pour rien que le slogan de la Reb’ est « relever des défis pour la gloire de Christ ». Nous ne t’encouragerons pas à relever des défis pour paraître important devant les autres, mais pour que Christ soit glorifié.

Voici 2 passages sur le sujet :

« Ne faites rien par esprit de parti ou par vaine gloire, mais que l’humilité vous fasse regarder les autres comme étant au-dessus de vous-mêmes. Que chacun de vous, au lieu de considérer ses propres intérêts, considère aussi ceux des autres. » (Philippiens 2.3–4)

« Par la grâce qui m’a été donnée, je dis à chacun de vous de n’avoir pas de lui-même une trop haute opinion, mais de revêtir des sentiments modestes, selon la mesure de foi que Dieu a départie à chacun. » (Romains 12.3)

Pour finir…

On aurait pu citer d’autres défis, comme : prier régulièrement tout seul dans sa chambre (Matthieu 6.5-6), faire tout de bon cœur comme pour le Seigneur (Éphésiens 6.6-7 ; Colossiens 3.23), lire sa Bible régulièrement…

Mais comprenons-nous bien. Le but n’est pas de te démotiver à relever des défis grandioses. Plutôt, je veux t’encourager à revenir sur les principaux « grands défis » de la vie chrétienne, et la motivation qui nous poussent à relever ces défis !

En écrivant ces lignes, je me rends compte que je suis souvent tenté de faire des choses qui semblent grandes à mes yeux mais qui ne le sont pas toujours pour Dieu. Sache donc que ce que j’ai écrit dans cet article vaut avant tout… pour moi.

Rébellutionnaire, prêt à relever des défis pour la gloire de Christ ?

Timothée
Auteur : Timothée

22 ans, rébellutionnaire, sauvé par grâce. Etudiant.

Voir tous ses articles →