Pourquoi lire Colossiens ? Pour vivre une vie de défis ! (3/3)

Comme je le disais dans un article précédent, il y a au moins 3 bonnes raisons pour lesquelles nous devrions lire la lettre de Paul aux Colossiens :

  1. Tout d’abord, elle nous encourage à être reconnaissants à Dieu (ce que nous avons vu dans le premier article).
  2. Ensuite, elle nous aide à avoir une bonne compréhension du salut en Christ (c’est ce que nous avons vu dans le deuxième article).
  3. Enfin, elle nous invite à vivre une vie de défis (ce dont je vais parler aujourd’hui).

Qu’est-ce qu’un défi ?

Un défi est une action difficile qui a pour but de glorifier Dieu. Cette action s’inscrit dans la lignée des principes bibliques. Une partie de la lettre de Paul aux Colossiens est un encouragement à faire des choses difficiles pour la gloire de Dieu1.

Pourquoi relever des défis pour la gloire de Dieu ?

C’est simple, l’objectif de la vie d’un homme est de glorifier Dieu2. Du coup chacun de nos petits ou grands pas devrait avoir pour but de rendre gloire à Dieu.

La source de notre motivation est l’Évangile

Malheureusement, nous devons débuter avec la mauvaise nouvelle : nous sommes naturellement incapables de relever des défis pour la gloire de Dieu. En effet, la bible nous informe sur l’état de notre cœur : nous somme morts spirituellement (Éphésiens 2.1). Nous avons besoin de l’intervention d’un Dieu souverain pour nous ramener à la vie avec lui. L’Évangile nous présente la justification grâce à la mort et la résurrection de Jésus. En fait, nous devons connaître plus intimement l’œuvre de Jésus si on veut agir fidèlement, avec joie et persévérance.

Les fondamentaux : la mort et la résurrection de Jésus-Christ

Pour les chrétiens, la mort et la résurrection de Jésus-Christ sont les bases solides sur lesquelles repose notre foi. En effet, le châtiment de Dieu est retombé sur son fils. Quoique parfaitement juste, il est mort pour nous sauver. Toutefois, l’esprit de Dieu l’a aussi ramené à la vie. Dieu prouve alors qu’il triomphe du mal par le bien.

Pour le pécheur, cela change tout. Tout d’abord, il a la certitude que son crime a été réglé une fois pour toutes (Colossiens 2.14). Ensuite, il a l’assurance de pouvoir grandir dans la justice avec l’aide du Saint-Esprit, en attendant la résurrection corporelle (Colossiens 3.3-4).

Se souvenir de l’œuvre de Dieu grâce à la Bible

De même que l’amour de Dieu pousse à l’amour de la parole de Dieu, l’amour de la parole de Dieu pousse à l’amour de Dieu. D’ailleurs, si grâce à l’évangile on peut saisir une vie de défis, la lecture de la bible présente des avantages puisque elle nous rappelle l’évangile. Pourquoi alors ne pas lire un livre entier du nouveau testament du début à la fin ?

Conclusion : une réflexion de Paul

« Si donc vous êtes ressuscités avec Christ, cherchez les choses d’en haut, où Christ est assis à la droite de Dieu. Affectionnez-vous aux choses d’en haut, et non à celles qui sont sur la terre. Car vous êtes morts, et votre vie est cachée avec Christ en Dieu. Quand Christ, votre vie, paraîtra, alors vous paraîtrez aussi avec lui dans la gloire. » Colossiens 3.1-4

Nous voilà arrivés à la fin de la série. C’était un plaisir de t’avoir présenté 3 bonnes raisons de lire en entier Colossiens. Pour être honnête, j’ai récemment traversé une phase de découragement.  Du coup, rédiger ces articles m’a rappelé l’essentiel. En définitive, j’ai retenu que seule la foi dans le sacrifice expiatoire de Jésus entraîne la justification , mais seule la justification3 rend possible  la sanctification4. Et ces deux composantes de la vie du chrétien sont liées à la mort et la résurrection de Jésus.

  1. Le chapitre 3 présente une liste d’exhortations à la sainteté et aux œuvres bonnes. Par exemple, renoncer au mensonge (verset 9), et exercer la bienveillance (verset 12).
  2. Tout a été créé par Dieu et pour Dieu. (Colossiens 2.16)
  3. «La justification consiste à être déclaré juste devant Dieu ; elle est rendue possible par la mort de Christ et par sa résurrection pour nous. » Nouveau Catéchisme pour la cité.
  4. «La sanctification consiste à grandir peu à peu dans la justice ; elle est rendue possible par le travail du Saint-Esprit en nous. » Nouveau catéchisme pour la cité.
Auteur : Élie K.

Élie, 23 ans, disciple de Christ. Il vient de Belgique et il est impliqué dans son Eglise à Auvelais.