Pourquoi lire Colossiens ? Pour remercier Dieu ! (1/3)

10 Avr 2019 0 commentaire Élie K.

Je pense qu’il y a au moins 3 bonnes raisons pour lesquelles nous devrions lire la lettre aux Colossiens.

  1. Premièrement elle nous encourage à être reconnaissant à Dieu.
  2. Ensuite, elle nous explique pourquoi et comment la tradition des hommes est insuffisante en matière de salut.
  3. Enfin, elle nous invite à vivre une vie nouvelle remplie de défis.

Aujourd’hui, j’aimerais te présenter la première raison : un encouragement à être reconnaissant.

Raison n°1. Mais pourquoi remercier Dieu ?

En guise de première intention, Paul demande aux chrétiens de Colosse de remercier Dieu « qui nous a rendus capables d’avoir part à l’héritage des saints dans la lumière, qui nous a délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transportés dans le royaume du Fils [Jésus] de son amour, ». (Colossiens 1. 12) Mais qu’est-ce que tout cela signifie ?

L’homme et la désobéissance

Il faut avouer que l’histoire de l’homme est entachée de plusieurs faux pas. Bien qu’au départ il y eût un Dieu d’amour et de justice qui veillait sur ses créatures (Genèse 2.15), nous découvrons au fil des pages qu’elles ont désobéi à l’interdiction de Dieu de manger de l’arbre de la connaissance du bien et du mal (Genèse 3.6).

Dans la suite du livre de la Genèse on se rend compte que l’homme n’a pas juste fait « quelque chose de mal ». Son cœur a totalement été corrompu, au point que toute sorte de pensées et actes rebelles à la volonté de Dieu font leur apparition, comme le meurtre (Genèse 4.8).

Devant l’extrême justice et sainteté de Dieu, il est normal de se retrouver effrayé. On comprend que « tous ont péché et sont privé de la gloire de Dieu » (Romain 3.23). Et nous méritons tous le juste châtiment de Dieu qui est la mort éternelle.

Dieu au cœur de la solution.

Mais l’œuvre rédemptrice de Dieu est merveilleuse. Il s’agit de la solution. Dieu a envoyé son fils unique afin que « quiconque croit en lui ne périsse point mais qu’il ait la vie éternelle ». (Jean 3.16). Notre moyen de réconciliation est notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ. En effet c’est bien en lui que « nous avons la rédemption, la rémission des péchés. »  (Colossiens 1.14).

Jésus-Christ, fils de Dieu : le moyen parfait de réconciliation

Nous avons besoin de l’intervention d’un Dieu souverain ! Et aucune autre personne que Jésus ne peut nous sauver parfaitement, car il est le seul être à qui la Bible attribue d’être :

  • L’image du Dieu invisible. (Colossiens 1.15)
  • Le premier-né de toute la création. (Colossiens 1.15)
  • Le premier-né d’entre les morts. (Colossiens 1.18)
  • La tête du corps de l’Église. (Colossiens 1.18)
  • Rempli de la plénitude de Dieu. (Colossiens 1.19)1

En fin de compte si on lit la lettre aux Colossiens, on se rend compte que Paul nous pousse vraiment à être reconnaissant à cause de Jésus-Christ, fils de Dieu : le moyen parfait de réconciliation. D’ailleurs chaque matin nous pouvons saisir l’opportunité de bien commencer la journée en remerciant Dieu pour son amour !

« Rendez grâce au Père, qui vous a rendus capables d’avoir part à l’héritage des saints dans la lumière, qui nous a délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transportés dans le royaume du Fils de son amour. » – Colossiens 1.12-13

  1. (liste non-exhaustive)
Auteur : Élie K.

Élie, 20 ans, est étudiant en économie en Belgique et responsable de groupe de jeunes à l'Église d'Auvelais.