Lettre ouverte à tous les frères qui luttent avec leurs regards

Cher frère,

Je sais ce que tu ressens. D’une part, tu es tellement content de voir l’été arriver : tu vas pouvoir profiter du soleil, rester dehors jusqu’à pas d’heure pour bavarder avec tes amis, faire des feux de camps et tant d’autres choses qui réjouissent ton cœur. Mais d’un autre côté, tu redoutes cette période de l’année. Parce que tu sais que l’été est loin d’être tout rose…

Tu sais que, au niveau du combat pour la pureté, c’est une période difficile de l’année. Très difficile. Terriblement difficile. Tu dois lutter davantage pour garder tes regards purs, et pour que tes yeux ne se laissent pas entraîner par la convoitise. Alors que la température augmente, et que les vêtements se raccourcissent, ton combat pour la pureté s’intensifie… Voici quelques encouragements pour ce combat.

Sache que tu n’es pas seul à lutter

On pense trop souvent être le seul à lutter de cette manière avec nos regards. On pense être le seul à être attiré par cette publicité, ou à être tenté de porter nos yeux au mauvais endroit. C’est faux.

Cher frère, sache que je lutte aussi, quotidiennement, pour la pureté dans mes regards. Sache que les autres frères de ton Église luttent aussi. Cher frère, nous luttons tous.

Je sais ce que tu ressens, parce que je le vis moi-même. Satan veut nous faire croire que nous sommes seuls à avoir ce genre de lutte, pour nous faire douter de notre foi. Mais en réalité, nous sommes tous dans le même combat contre le péché et à la poursuite de la sainteté.

Alors trouve un frère de ton Eglise à qui tu pourras parler de ta lutte. Pourquoi ne pas lui partager cet article, pour l’encourager également ? Briser le silence est un pas vers la victoire. Vous pourriez ensuite prier l’un pour l’autre, ou vous envoyer un SMS quand vous êtes particulièrement tentés.

Continue à lutter, ça vaut le coup

Pourquoi ne pas céder, juste une fois ? Pourquoi ne pas laisser aller mes regards vers ce que mon cœur désire tant regarder ? N’est-ce pas mal, au final, de refouler mes désirs ? Voilà tant de questions qui peuvent surgir dans nos têtes, que l’ennemi se plaît à nous voir nous poser. Mais ça vaut le coup de lutter.

Il vaut le coup de lutter par amour pour Dieu. Dieu déteste le péché et il aime profondément la sainteté. Ayant été sauvés par sa grâce, rachetés d’un jugement éternel que nous méritions, nous voulons maintenant vivre pour lui. Nous voulons aimer ce qu’il aime, et détester ce qu’il déteste. Par amour pour lui, nous voulons nous débarrasser dans notre vie de tout ce qui pourrait le déshonorer.

Il vaut le coup de lutter par amour pour la pureté. Contrairement à ce que le monde veut nous dire, la pureté est belle. La pureté n’est pas quelque chose de ringard ou de dépassé, mais c’est quelque chose de profondément bon et désirable. Être un homme, ce n’est pas se laisser aller à toute sorte de convoitise envers les femmes, mais c’est plutôt voir la pureté comme une vertu que nous voulons poursuivre et rechercher.

Il vaut le coup de lutter par respect pour les femmes, crées à l’image de Dieu. Les pubs présentent les femmes comme des objets, qui servent à faire vendre des yaourts, des voitures ou des assurances. Bien trop souvent, les conversations entre gars parlent aussi des femmes comme de vulgaires objets. C’est inadmissible. Cela ne devrait pas être le cas. Nous devons faire changer cela, et le changement commence dans nos regards.

Un jour, nous ne lutterons plus

Quand le combat est intense et que la guerre fait rage, pense à l’éternité qui nous attend. Le combat cessera, la lutte prendra fin, le péché sera vaincu. Nous vivrons la sainteté parfaite dans la présence de notre sauveur, pour toujours. Combien j’ai hâte que ce jour arrive !

Tourne tes regards vers ce qui est bien plus glorieux

Pour lutter contre le péché, il ne faut pas se focaliser sur le péché en lui-même, mais le remplacer par ce qui est bien plus vrai, satisfaisant et glorieux. Alors, quand tu luttes avec tes regards, fixe-les sur Jésus.

Remplis tes pensées de la beauté de Jésus – sa personne et son œuvre – et il n’y aura plus de place dans ton cœur pour le péché. Regarde à la croix, où l’on voit à la fois la gravité du péché et la grandeur de la grâce de Dieu.

C’est à cette même croix qu’il nous faudra revenir, chute après chute, pour y puiser le pardon que nous ne méritons pas, mais que Dieu déverse sur nous avec générosité. Ce pardon abondant que Dieu nous donne, loin de nous encourager à pécher d’avantage, nous motive plutôt à poursuivre la sainteté dans tous les domaines de notre vie – y compris ce que nous faisons avec nos yeux.

Alors cher frère, sois courageux. Reste fidèle. Pour un « simple » regard, il vaut le coup de continuer à lutter. Jésus en est digne.

Benjamin E
Auteur : Benjamin E

24 ans, français vivant à Bruxelles, étudiant à l'Institut Biblique Belge. Coordinateur de la Réb', blogueur sur christestmavie.fr, amateur de bons livres, et co-auteur du livre Une vie de défis. Mais par-dessus tout : passionné par l'Évangile, sauvé par grâce, disciple de Jésus.

Voir tous ses articles →