Dieu est souverain, bonne nouvelle pour ton rôle de témoin de Jésus !

Ça m’est arrivé tellement de fois. Après avoir pu témoigner de l’Évangile à un ami, je me fais le replay de la conversation dans ma tête. En rejouant la conversation, je pense à tout ce que j’aurais pu dire mais que je n’ai pas dit, toutes les réponses que j’aurais pu avoir mais que je n’ai pas eues. Mince alors, c’est toujours après coup que j’ai les meilleurs arguments ! Est-ce que ça t’est déjà arrivé aussi ?

Ce n’est pas la seule difficulté dans notre rôle de témoin de Jésus. Nous prions pour des occasions de parler de Jésus à nos amis, puis une fois l’occasion devant nous nous faisons tout pour rebrousser chemin ! Nous avons peur de ne pas savoir quoi dire, peur de ne pas pouvoir répondre à une question difficile, peur de la manière dont la conversation va tourner.

Dans notre rôle de témoin de Jésus, nous agissons souvent comme si c’était nous qui portions le monde sur nos épaules. Heureusement, ce n’est pas le cas. J’ai une bonne nouvelle pour toi, qui peut réconforter ton âme : Dieu est souverain.

Dieu est souverain, bonne nouvelle !

La Bible nous présente la réalité d’un Dieu souverain, totalement au-dessus de nous, donc le pouvoir n’est pas limité par quoi que ce soit sur cette terre.

« Notre Dieu est au ciel, il fait tout ce qu’il veut. » – Ps 115.3

Dieu fait tout ce qu’il veut, et rien ne peut l’en empêcher. Il peut mesurer l’intégralité des océans Pacifique, Atlantique, Indien, Antarctique et Arctique dans sa main (Ésaie 40.12). Il peut, au même moment, voir et écouter ceux qui sont à Bruxelles, Washington, Bamako, Paris, Pékin – et dans tous les recoins de la terre (Jérémie 23.23-24, Proverbes 15.3). Le ciel – dans toute sa grandeur – est le trône de Dieu, et il se sert de la terre pour y poser ses pieds comme tu le ferais sur la table de ton salon (Ésaie 66.1). Bref, Dieu est comme nul autre, il est au-dessus de nous, il fait tout ce qu’il veut, il est souverain. C’est une bonne nouvelle, parce que cela veut dire que Dieu maîtrise ce que nous ne pouvons pas maîtriser (c’est à dire tout !).

C’est Dieu qui sauve, pas nous

Dieu est souverain dans tous les domaines, et cela inclut notre salut. Par nous-même, que pourrions-nous faire pour être en bonne relation avec Dieu ? La Bible nous montre que nous sommes totalement corrompus par le péché, dans tous les aspects de notre être (Romains 3.10-18), et que nous ne pouvons rien faire par nous-même pour améliorer cet état (Éphésiens 2.1, Jérémie 13.23, Jean 3.1-8). Nous avons donc besoin de l’intervention de Dieu.

Et c’est ce que Dieu a fait, pour nous qui avons cru en Jésus. Si nous sommes chrétiens aujourd’hui, la Bible enseigne que ce n’est pas premièrement parce que nous avons choisi Dieu – mais c’est avant tout parce que lui nous a choisis !

« En [Jésus], Dieu nous a choisis avant la création du monde pour que nous soyons saints et sans défaut devant lui. Dans son amour, il nous a prédestinés à être ses enfants adoptifs par Jésus-Christ. » – Éphésiens 1.4-5

Il a choisi de manifester sa grâce envers nous, en nous permettant de comprendre l’Évangile et de recevoir Christ par la foi. Il a choisi de le faire, et il a pu le faire, parce qu’il est souverain. Jésus lui-même a enseigné que sans l’oeuvre initiale de son Père, il est impossible de venir à lui :

« Voilà pourquoi je vous ai dit que personne ne peut venir à moi à moins que cela ne lui soit donné par mon Père. » – Jean 6.65 (voir aussi v.44)

C’est une bonne nouvelle, parce que cela veut dire que c’est Dieu qui sauve, pas nous. Nous n’avons pas à porter le fardeau de devoir faire ce que Dieu seul peut faire : ouvrir les yeux spirituels, donner une vie nouvelle, changer un cœur.

Notre job, c’est d’être fidèle

La souveraineté de Dieu n’implique pas l’inactivité de l’homme. Ce n’est pas parce que Dieu sait à l’avance ce que nous allons demander dans nos prières que nous ne devons pas prier. Dieu veut que nous priions, et il se plaît à utiliser nos prières pour accomplir son plan. De la même manière, ce n’est pas parce que c’est Dieu qui sauve que nous ne devons pas être actifs dans l’annonce de l’Évangile.

Nous devons avoir un vrai souci de voir nos amis sauvés, en priant et œuvrant pour ça. Même si notre job n’est pas de changer leur cœur, notre job est d’être fidèle. Nous avons à être fidèle au message de l’Évangile, le seul qui sauve (cf. Actes 4.12).

Cependant, en le faisant, nous pouvons reposer notre âme en Dieu. Parce que, alors que l’Évangile est proclamé, Dieu est à l’œuvre par son Esprit pour réveiller les cœurs et donner une vie nouvelle. Notre rôle est d’être fidèle au message de l’Évangile – la finalité est entre ses mains. J’aime cette citation de Mark McCloskey :

« Dieu est plus intéressé par notre disponibilité que par nos capacités » (Mark McCloskey)

Quel réconfort !

Plutôt que de vouloir changer le passé, confions-nous-en notre Dieu souverain qui tient toutes choses dans sa main. Dieu contrôle tout, et c’est lui qui sauve. Il est capable de faire son œuvre dans les cœurs, malgré notre faible témoignage. Dieu est souverain. Et heureusement !

Benjamin E
Auteur : Benjamin E

23 ans, parisien vivant à Bruxelles, étudiant à l'Institut Biblique Belge. Amateur de bons livres, apprenti blogueur et Webdesigner freelance. Mais surtout : passionné par l'Évangile, sauvé par grâce, disciple de Jésus.

Voir tous ses articles →