Le défi d’Inessa : sortir annoncer l’Evangile

Après Timothée et Anelyse, c’est au tour d’Inessa de nous partager un défi qu’elle a relevé dans sa vie ! On lui laisse la parole pour la suite de notre rubrique mensuelle « Le défi de… ».

Salut, moi c’est Inessa, j’ai 19 ans et je suis en 1ère année de LLCER anglais.

Lorsque je me suis convertie, j’étais tellement heureuse de connaître Dieu, de savoir ce qu’il avait fait pour moi et de vivre pour lui ! Je voulais que tout le monde puisse découvrir qui il est réellement. Résultat, j’en parlais un peu à tout le monde, de toutes les manières possibles. J’ai vite compris que je ne m’y prenais peut-être pas de la meilleure façon. D’abord, j’ai appris que c’est Dieu qui convainc chacun, en son temps, et que toutes les personnes qui entendraient l’Évangile ne se convertiraient pas forcément. J’ai également compris qu’il était important de prier : pour que Dieu m’utilise là où il veut, quand il veut, avec qui il veut et comme il le veut mais aussi pour qu’il travaille dans le cœur de chaque personne à qui j’annoncerai l’Évangile.

Malgré cela, je vous rassure, ce désir de faire connaître Dieu autour de moi est toujours présent. C’est pour cela que je me suis engagée au FEU (Foyer Évangélique Universitaire) d’Amiens. Le FEU sert à l’Église, l’édification et l’évangélisation. C’est dans le cadre du FEU, que j’ai commencé à évangéliser. Avant, je ne m’en croyais pas capable. J’avais pleins de doutes : ne pas savoir annoncer l’Évangile de manière claire, ne pas pouvoir répondre à des questions, ne pas être assez « qualifiée »,… Bref, je n’avais pas confiance en moi. Finalement, j’ai compris que c’est Dieu qui faisait le travail en moi et que mes doutes n’étaient qu’infimes par rapport à l’énorme besoin d’annoncer l’Évangile.

Au début, nous étions plusieurs étudiants à évangéliser ensemble, puis de moins en moins. Une fois, je me suis même retrouvée seule.

Au premier semestre de cette année, c’était facile de trouver du temps car je n’avais pas cours le vendredi. Puis au deuxième semestre ça a changé. Je me rappelle d’un vendredi où j’étais vraiment vraiment débordée, du coup je me suis dit que j’annulerai. C’est ce que j’ai fait… Mais dans ma lecture de la Bible, je suis tombée sur les versets suivants :

« L’homme à la conduite intègre : | il pratique la justice, et il dit la vérité | qu’il pense au fond de son cœur, il ne calomnie pas son prochain, il ne lui fait aucun mal, et il ne s’associe pas | à ce qui déprécierait ses proches. Il méprise l’homme vil, mais il honore celui | qui craint l’Eternel. Il tient toujours ses serments | même s’il doit en pâtir. » – Psaumes 15.2-4

La phrase « Il tient toujours ses serments | même s’il doit en pâtir » a attiré mon attention avec ce passage de mon plan de lecture Keep your word :

« Il tient toujours ses serments | même s’il doit en pâtir » (v.4b). Cela signifie accomplir la chose à laquelle tu t’es engagé même quand ça ne te convient pas (un réel défi pour notre génération quand un simple SMS peut annuler un rendez-vous à n’importe quel moment). (Extrait du plan de lecture « Bible in One Year 2018 » de Nicky et Pippa Gumbel)

J’ai été stupéfaite de voir à quel point ce passage concordait avec la situation que je vivais. On était jeudi soir, je venais juste d’annuler par message. Et en lisant la Bible, Dieu m’a fait comprendre clairement que je devais tenir mes engagements. Finalement, je suis partie évangéliser le lendemain et je n’ai pas regretté.

Aujourd’hui, je suis responsable d’un groupe d’évangélisation qui se mobilise une fois par semaine. J’invite d’autres étudiants à venir avec moi. Parfois je suis accompagnée, d’autres fois je peux être seule. Mais Dieu est toujours avec moi ! ;)

Pour finir, je souhaite te partager cette chanson de Meak qui m’aide à me rappeler que c’est Dieu qui convainc, quand je pense que mes prières restent sans réponse pour que des personnes se convertissent. C’est un apprentissage au quotidien et je pense qu’on peut tous se sentir concernés en tant que chrétiens : https://www.youtube.com/watch?v=jnu9jAMB0dA


Tu as relevé un défi et tu aimerais nous partager ton expérience (explication du défi, difficultés, comment le Seigneur t’a aidé) ? Envoie-nous ça par mail (400-700 mots) !

Auteur : Inessa N.

Inessa, 19 ans, est en 1ère année de LLCER anglais à Amiens (France).