Découvrir les 5 solas : l’Ecriture seule (Sola Scriptura)

Lors de la Réforme protestante il y a 500 ans, à l’époque de Martin Luther, les vérités fondamentales de la foi chrétienne ont été remises à l’honneur. Les réformateurs ont résumé ces vérités sous 5 convictions qu’on appelle souvent « les 5 solas ». Dans une série de 5 articles, la Réb’ te fait découvrir ces 5 principes. On commence avec « l’Écriture seule » (Sola Scriptura).

Que signifie « l’Écriture seule » (Sola Scriptura) ?

Pour t’introduire au premier sola, je t’invite à lire un passage connu, que tu as sûrement lu des dizaines de fois. Mais son impact est puissant :

« Toute l’Écriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, afin que l’homme de Dieu soit formé et équipé pour toute œuvre bonne. » – 2 Timothée 3.16-17

Tout ce qui est dans l’Écriture – Ancien et Nouveau Testament – vient de Dieu. Ça a été inspiré de Dieu, c’est-à-dire soufflé par Dieu, donné de sa part. Dans l’Écriture, à travers les auteurs humains, Dieu s’est révélé. Tout ce qu’il a révélé est suffisant, non seulement pour être sauvé, mais aussi afin d’être équipé pour toute œuvre bonne – pour vivre notre vie chrétienne. Il a parlé, de manière claire et sans erreur. La Bible est la Parole de Dieu.

Et puisque Dieu a parlé, nous ferions mieux d’écouter ce qu’il a dit. Et de le croire. Et de le vivre.

Alors en se demandant : qu’est-ce qui doit faire autorité dans notre vie ? Qu’est-ce qui doit guider nos croyances et notre manière de vivre ? Où puiser ce que nous savons sur Dieu et la manière d’être en bonne relation avec lui ? Les réformateurs répondent : la Bible, et la Bible seule.

Voici comment nos amis de ToutPourSaGloire.com résument ce principe :

« Sola Scriptura : l’Écriture seule. La Bible est la Parole de Dieu, infaillible et sans erreur. C’est l’autorité finale en ce qui concerne ce que nous devons croire et vivre. » – ToutPourSaGloire.com

Tous les autres solas sont fondés sur celui-ci.

Qu’est-ce que ça signifiait à l’époque de la Réforme ?

A l’époque de la Réforme, au 16e siècle, plusieurs sources d’autorités étaient en conflit. Il y avait la Bible d’un côté, que le peuple n’avait pas le droit de lire et qui était réservée au clergé. Et il y avait la tradition de l’Église catholique de l’autre, constituée par les papes, les conciles ou encore des documents de l’Église catholique. Tout ceci faisait autorité et servait de base aux croyances catholiques.

Le problème est que ce qu’enseignait la tradition de l’Église catholique s’opposait clairement, sur plusieurs sujets, à ce qu’enseignait la Bible (voir les prochains articles sur les autres solas à paraître). Comment faire quand deux sources d’autorités s’opposent ?

Pour l’Église catholique, le choix était clair, même si ce n’était pas avoué : il fallait suivre la tradition. Pour les réformateurs en revanche, c’était la Bible – et la Bible seule – qui devait faire autorité. Alors que les papes et les conciles peuvent se tromper, comme l’a montré Luther, la Bible est la Parole de Dieu, la vérité par-dessus tout autre.

Qu’est-ce que ça signifie aujourd’hui, au 21e siècle ?

500 ans après la Réforme, et plus de 2 000 ans après la Bible, le principe de « l’Écriture seule » est toujours d’actualité. La Bible reste la Parole de Dieu. La seule source d’autorité dans notre vie. Même pour nous, les jeunes.

Nous devons chercher à ce que nos croyances soient en accord avec la Bible. Même si cela doit aller contre ce que j’ai toujours cru. Même si cela doit aller contre ce que tous mes amis croient. Même si cela doit aller contre ce que certains frères et sœurs dans l’Église croient. La vérité se trouve dans la Parole de Dieu, pas dans celle des hommes.

Les prédications que tu écoutes, les articles que tu lis sur internet (dont ceux de la Réb’), les commentaires que tu vois sur Facebook : tout doit être passé au crible de la Parole de Dieu. C’est la Bible qui est l’autorité suprême.

Pas parce qu’il s’agit de croire bêtement des choses qui sont fausses – mais parce que la Parole de Dieu est la vérité (Jean 17.17).

D’où est-ce que tu puises ce que tu crois sur Dieu, sur toi-même et sur la manière d’être sauvé ? Mon ami, la vérité se trouve dans l’Écriture. Et dans l’Écriture seule.


Envie de plus ? Tu peux regarder cette vidéo (3:39) sur Sola Scriptura :

Benjamin E
Auteur : Benjamin E

22 ans, parisien vivant à Bruxelles, étudiant à l'Institut Biblique Belge. Amateur de bons livres, apprenti blogueur et Webdesigner freelance. Mais surtout : passionné par l'Évangile, sauvé par grâce, disciple de Jésus.

Voir tous ses articles →