Dieu est-il noir ?

Tu es peut-être déjà tombé sur des images ou des articles affirmant que Dieu est noir. Si cette question n’a aucune importance pour toi, elle est pourtant cruciale pour d’autres.

Le mouvement « Black Hebrews »

Les « Hébreux noirs » désignent diverses sectes et congrégations religieuses, principalement basées aux États-Unis. Ils croient que les Israélites de l’Ancien Testament étaient en fait des noirs, et que les noirs actuels sont leurs descendants.

Certains groupes vont jusqu’à dire que « les humains originels étaient noirs, à l’image de Dieu et de Jésus, les blancs étant le produit d’une malédiction ».

Les 3 sectes les plus connues sont The International Israelite Board of Rabbis, The Church Of God And Saints Of Christ – Temple Beth El, et The African Hebrew Israelites of Jerusalem.

De l’Amérique, ce mouvement inquiétant s’est répandu en Afrique, en Israël et petit à petit en Europe.

Même si ces groupes partagent des croyances communes, ils n’ont pas d’autorité centrale, ce qui fait qu’ils diffèrent les uns des autres. En effet, certains vont affirmer leur lien avec le judaïsme et le christianisme, tandis que d’autres vont les condamner radicalement.

#1 – Quelle est la position théologique de ces groupes ?

Théologiquement parlant, ces groupes sont hautement légalistes et mettent l’accent sur la loi de l’Ancien Testament. Ils vont aussi prôner la suprématie raciale noire.

Pour eux, la trinité est fausse. D’ailleurs la place de Jésus va varier en fonction des organisations. Certains groupes semblent rejeter Jésus alors que la plupart accordent ce qui semble être une forme de reconnaissance de son œuvre à la croix. Mais leur doctrine met en avant la « justification par les œuvres » plutôt que la « justification par la grâce ».

#2 – Sur quoi se basent ces enseignements ?

Les adeptes de ce mouvement s’appuient principalement sur des livres apocryphes tel que le livre d’Hénoch ou encore l’évangile selon Thomas. Ces textes ne sont pas considérés comme étant authentiques pour faire partie du Canon (l’ensemble des livres contenus dans la Bible).

Selon eux, la version King James de la Bible (1611) est la seule qui se rapproche de la vérité. L’interprétation de celle-ci est réservée à leur chef ordonné, d’après le pasteur américain D. Horton. Il ajoute que « certains groupes acceptent quelques livres du Nouveau Testament mais beaucoup rejettent les écrits de Paul, puisqu’ils ont souvent été utilisés par des maîtres blancs pendant les années d’esclavage américaines ».

Les passages bibliques qu’ils évoquent seront généralement sortis de leur contexte. Par exemple, Jean 8.32 « vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira ». Ou encore l’image de la « jeune fille noire » de Cantique des Cantiques 1.5, les « cheveux comme de la laine » de Daniel 7.9 qui seraient en réalité des cheveux afro, et Apocalypse 1.14-15 qui désignerait les pieds noirs de Jésus…

À cela s’ajoute un large éventail de sources mystiques issues de la franc-maçonnerie, de traditions ancestrales et d’autres philosophies.

La justification qu’ils donnent au fait que Dieu est noir est … très légère. Bien plus, elle est dangereuse.

#3 – Les dangers de ce raisonnement

Pour nous, chrétiens, discerner les faux enseignements est un devoir. Du coup, les dangers d’un tel mouvement peuvent être de :

  • Passer à côté du message central de l’Évangile
  • Apporter de la confusion à des faits historiques et des traditions culturelles
  • Attiser la haine de l’autre, conduire au racisme
  • Avoir un mauvais témoignage en tant qu’Église par les divisions que cela peut engendrer
  • Douter de la fiabilité de la Bible
  • Transformer l’image de Dieu

Ce dernier point est intéressant, puisqu’il nous concerne tous sans exceptions…

#4 – Nous avons tous tendance à transformer l’image de Dieu

Jésus ne ressemblait peut-être pas à cet homme aux longs cheveux que l’on voit partout. Bien qu’il soit encore plus difficile de croire qu’historiquement parlant il ait été noir.

Cependant, cet article n’a pas pour but de lancer la pierre aux adeptes de ces groupes. Il nous arrive à tous de transformer l’image de Dieu. On oublie parfois que le Dieu d’Amour est aussi un Dieu Saint, ou au contraire que le Dieu de Justice est aussi Miséricordieux. Tu me diras, ce n’est pas tout à fait la même chose. C’est vrai.

En fait, je trouve que le fait de se concentrer sur l’ethnie de Dieu est plutôt triste. Chercher à s’identifier à Lui au détriment des autres, alors que nous avons tous été créés à son image… Et puis, il y a aussi ce fort sentiment de rancune face au douloureux passé esclavagiste.

Finalement, est-ce réellement important de connaître la couleur de Dieu ?

#5 – Ce qu’il est important de savoir sur Dieu

Je pense que si Dieu souhaitait qu’on connaisse « sa couleur de peau » (si tant est qu’il en ait une), il l’aurait dit clairement dans sa Parole, la Bible. Le Seigneur ne prend pas plaisir aux vaines discussions (2 Timothée 2.23).

Par contre, voilà ce qu’il est important de retenir sur Lui :

  • Dieu est Esprit (Jean 4.24).
  • En Jésus-Christ, Il nous rend tous libres (Romains 3.29, Galates 3.28).
  • Il ne « considère pas ce que l’homme considère, l’homme regarde à ce qui frappe les yeux, mais l’Éternel regarde au cœur » (1 Samuel 16.7).
  • Dieu souhaite que nous nous aimions les uns les autres (Matthieu 22.39).
  • Il est le seul digne d’être adoré (Ésaïe 42.8).
  • Dieu est mystérieux, c’est une part de sa souveraineté (1 Corinthiens 2.7).

L’important n’est pas de connaître l’aspect de Dieu, l’essentiel est de savoir qui Il est. Et c’est la question à laquelle la Bible répond.


Sources :
https://www.thegospelcoalition.org/article/9-things-you-should-know-about-black-hebrew-israelites
https://www.youtube.com/watch?v=4dPvLY3rnVY
https://www.gotquestions.org/black-hebrews-israelites.html
http://www.apologeticsindex.org/5864-black-hebrew-israelites
http://www.ukapologetics.net/10/blackhebrews.htm

Auteur : Noémie G

22 ans, membre d'Agape Campus, étudiante en droit et disciple de Jésus !

Voir tous ses articles →