Mad in France – 3e message

Le festival Mad in France vient de se terminer. Vous pouvez retrouver en exclusivité sur notre blog, les résumés effectués par Julie, de l’équipe de Mad. Nous avons publié hier le second message, et avant-hier le premier !

 

Le plan de sauvetage de Jésus

L’unique solution face au péché, c’est Jésus Christ. C’est sur cette note que sont restés les festivaliers de Mad in France après le message précédent apporté par Matthieu Koumarianos. Il est important, après avoir accepté cette vérité, de se demander de quelle manière Dieu nous invite à choisir cette solution. Pascal Herrmann profite de ce nouveau temps de plénière organisé pour aider les festivaliers à trouver la meilleure réponse.

L’Homme est né pécheur, oui, mais Jésus a accepté de mourir sur la croix afin de porter le fardeau de nos péchés. La croix est aujourd’hui un symbole visible partout : sur les bâtiments, en bijou, tatouage etc. mais sa signification reste pourtant trop souvent incomprise. Pourquoi mettre en avant un tel instrument de torture et comment a-t-il été amené à représenter un symbole chrétien ?

La croix est tout d’abord un moyen de garder en mémoire le plan de sauvetage de Jésus pour les hommes : la crucifixion à la croix. A sa vue, nous nous rappelons que Jésus est mort sur la croix. Oui, mais pas que !

Comme le dit Paul dans Romains 5 : « Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. » Cet acte n’est pas juste magnifique, il est également surprenant. La croix ne doit donc pas juste rappeler que Jésus Christ est mort. Elle doit rappeler qu’il est mort pour nous. Comme le précise Pascal, « Il a choisi, à la place de l’honneur, de prendre sur lui ton déshonneur pour que tu vives connecté à lui, à la vie spirituelle. Dans ce plan, tout est merveilleux, il suffit d’y croire pour qu’il soit efficace. » Le symbole de la croix doit nous rappeler sans cesse que nous avons reçu les mérites de Jésus qui a vécu une vie parfaite. Aujourd’hui, il est essentiel de réaliser que plus nous suivrons la voie indiquée par Dieu, plus nous réaliserons notre péché et plus nous serons surpris par la croix.

Pour conclure, Pascal affirme : « Il n’y a pas de spectacle plus beau qu’admirer l’amour que Dieu a pour nous. Ce spectacle est encore valable aujourd’hui !« 

Une belle touche d’amour pour finir l’année encouragé et ressourcé afin d’accueillir la nouvelle que Dieu nous offre.

Auteur : Mad in France