La masturbation – Que dit la Bible ?

Ralalalala !!! La masturbation, le gros sujet…

Enfin, gros sujet, mais surtout parce que personne n’en parle, et qu’en réalité ça concerne l’énorme majorité des gens qui lisent ce blog (eh oui : je sais que ça concerne beaucoup de filles aussi).

Ce que j’aimerais juste chercher à montrer aujourd’hui, c’est ce que l’écrasante majorité d’entre nous ressent de façon très intuitive : se masturber constitue un péché.

 

1. Qu’est-ce que le péché ?

Commençons par le commencement : qu’est-ce qu’un péché ?

Un péché est une désobéissance à Dieu. Tout simplement. Or les commandements de Dieu découlent de la personne de Dieu. Tel est Dieu, tels seront ses commandements. Dieu est amour. Ainsi, il nous dit d’aimer aussi (Jean 13.34). Dieu est saint. Il nous dit donc d’être saint (Lév. 19.2). Dieu a fait preuve d’humilité. Donc nous le devons aussi (Phil. 2.5-7).

Pour résumer : le péché, c’est distordre l’image de Dieu que Dieu a placée en nous (Gen. 1.27), alors que nous nous refusons à ressembler à Dieu tel qu’il est vraiment. Dieu veut que tous, pour qu’ils soient saints, lui ressemblent à lui, car il est saint.

Dès qu’on ne ressemble plus à ça, on devient pécheurs. Le mot « péché », dans l’hébreu, a la connotation de « rater la cible ». La cible est d’être l’image de Dieu. Rater la cible, c’est manquer de lui ressembler.

 

2. En quoi consiste la masturbation ?

Donc maintenant, la masturbation. Il faut qu’on voie ce que c’est, et qu’on voie ce qu’il y a derrière, pour pouvoir voir si l’acte de la masturbation constitue un acte qui nous fait « rater la cible ».

Dans son état le plus commun, la masturbation est l’acte de se donner du plaisir sexuel, le plus souvent en entretenant dans ses pensées (ou devant ses yeux) des scènes qui constituent pour nous des fantasmes sexuels ou émotionnels.

 

3. Le péché de nos pensées

Il faut que nous soyons très clairs : la Bible nous défend l’acte sexuel hors mariage – nous l’avons déjà montré ici. Donc entretenir dans nos pensées le fait d’avoir des relations sexuelles (ou autres choses qui peuvent constituer le fait de faire l’amour sans l’acte sexuel, dépendant de nos fantasmes) revient à vouloir quelque chose qui ne nous appartient pas. En d’autres mots, il s’agit de la convoitise. Or convoiter est un péché. Point (Ex. 20.17). Jésus l’applique même à ce que nous désirons avec nos yeux, et ce que nous faisons avec nos mains (Matt. 5.28-30). Il est intéressant que dans ce passage, de façon successive, Jésus nous met en garde contre : 1. mater une fille ; 2. pécher avec nos yeux ; 3. pécher avec nos mains. Je ne peux pas affirmer avec certitude que Jésus avait en tête la masturbation dans cette partie du sermon sur la montagne, mais c’est loin d’être absurde comme hypothèse. Jésus ne partageait pas nos pudicités évangéliques sur ces choses, et enseigner sur des choses très concrètes et parfois très privées était dans l’habitude de notre Seigneur.

Je vous laisse réfléchir à ceci : d’où viennent ces pensées dans votre vie ? Ça peut être de choses que vous avez vues ; de conversation entendues ; d’un manque affectif ; ou simplement le fruit d’une addiction. Ces choses, qui sont à la racine de vos pensées, sont-elles des choses qui, elles, glorifient Dieu ? Permettez-moi d’en douter.

 

4. Le péché de l’auto-gratification

Alors maintenant, certains diront : « Oui, mais moi, je me masturbe sans mauvaises pensées ». Si la Bible ne m’enseignait pas que l’amour ne soupçonne pas le mal, je vous dirais « mon œil »… Mais cela révèle peut-être plus de choses sur moi et mon aptitude à garder mes pensées que sur vous. Donc j’accepte que la question est légitime.

Mais je suis désolé de vous décevoir : ça reste un péché…

La raison toute simple est celle-ci : la masturbation consiste en de l’auto-gratification. C’est se donner du plaisir à soi-même. Or cette attitude est tellement contradictoire avec la personne de Dieu, qui se donne (lui le Dieu de l’univers !) pour que nous ayons la vie ; et qui nous appelle à faire de même. Je n’ai pas la place de développer plus ce point, mais je le considère fondamental. Comment peut-on considérer refléter l’image de Dieu au moment où l’on s’auto-gratifie de façon si égoïste ?

Il y a une deuxième raison. La Bible nous montre que la sexualité doit se vivre au sein d’une relation maritale. Oui, nous sommes des êtres sexués, que nous soyons mariés ou non. Cependant, le sexe est là pour donner du plaisir à son époux(se). C’est ce merveilleux paradoxe : c’est alors que l’on cherche à faire du bien à l’autre que l’on se retrouve à éprouver soi-même un plaisir immense, parce que notre partenaire aussi cherche notre bien avant tout.

Cette réalité est tordue au point le plus crucial au moment où l’on se masturbe : la sexualité est alors vécue pour mon plaisir. Ce n’était jamais son intention.

Il y aurait encore des TONNES et des tonnes à dire dessus. Mais pour l’heure je vais vous laisser avec ce verset :

5. Romains 8.1

Si je dis tout cela, ce n’est pas pour condamner. Qui suis-je pour condamner, moi qui ai cloué le prince de gloire à la croix par mes actes ?

Mais la grâce de Dieu n’est pas une raison pour rester impassibles devant le péché. C’est pour la liberté que nous avons été libérés. Or si nous ne reconnaissons pas que la masturbation est une de ces chaînes qui nous fait devenir conformes à notre ancienne nature pécheresse, nous ne vivrons jamais la glorieuse liberté des enfants de Dieu ; nous ne régnerons jamais dans la vie avec Christ, mais nous vivrons plutôt selon ce que nous ne sommes pas : des gens morts spirituellement en Adam (si ce dernier paragraphe vous mystifie complètement, j’espère que mes articles dans les jours à venir sur Romains 3-8 vous aideront à voir clairement l’extravagante grâce de Dieu).

Appelons un chat un chat : la masturbation est un péché. Ne soyez pas condamnés par cette affirmation : Christ vous justifie, quoi que ce soit que vous ayez fait hier soir. Et soyez maintenant libres, enfants de la vie !

masturbation


MAJ du 05/02/18 : Suite à la difficulté de modérer les commentaires sur ce type d’article, nous avons trouvé plus sage de fermer les commentaires. En revanche, si vous avez une question, une remarque, une demande d’aide ou un témoignage d’encouragement, n’hésitez pas à nous envoyer un mail à : contact@larebellution.com

Avatar

Nathan L

http://nathanlambert.net/

26 ans, Rébellutionaire depuis une bonne dizaine d'années, marié à Beki, papa d'Emilie et de Caleb, responsable à l'Eglise CVV Paris et auteur du livre Devenir un Homme Selon Jésus.

Voir tous ses articles →

Tu devrais aussi aimer...

137 Commentaires

    Avatar
  • Bonjour,
    je trouve très intéressant de faire un article sur la masturbation mais je pense qu’il manque des conseils pour ceux qui la pratique. Je suis d’accord que c’est un péché mais du coup cet article consiste à dire: « ok, les amis, vous péchez, il y a la grâce mais ça ne justifie pas cet acte! Bonne journée. »
    Ca serait intéressant de poursuivre avec des conseils « pratiques » même qui semble « bêtes ». (confiez en quelqu’un de votre sexe pour qu’il prie avec vous pour cela, ayez une « protection » sur votre ordi qui vous refuse l’accès à certains sites…)
    En tout cas merci pour d’avoir pris le temps d’entamer ce sujet!
    Bonne journée!

      Avatar
    • Cela voudrait dire que les donneurs de sperme qui se masturbent et donne leur sperme pour féconder une femme gagne leur cible et donc n’iront pas enfer ? Première incohérence

      Ensuite, les adolescent qui refusent de se masturber pour des raisons religions et qui s’exposent de fait à des problèmes de santé, finissent par produire des pollutions nocturnes. Du coup, ils ont là-aussi rater leur cible ! Pauvres d’eux ils iront aussi en enfer !

      Je m’arrêterai car la liste est aussi longue que déconcertante. Parfois la Bible est déconcertante. Ce qui prouve bien qu’elle n’est pas la parole de Dieu, Dieu n’est pas incohérent.

        Avatar
      • Je ne sais si beaucoup de donneurs le font dans un but autre que celui de gagner de l’argent, et même s’ils le faisaient pour faire plaisir, il n’est pas entièrement réciproque vu que la receveuse ne récupère le don que dans le but d’avoir un enfant et sûrement pas dans le but de donner une utilité au don ou au donneur, ne le connaissant pas
        De plus, toute cette démarche pourrait revenir à un acte sexuel hors mariage, soit un péché
        Enfin, je ne connais jusqu’à ce jour aucune personne souffrant de ces « pollutions nocturnes » et Dieu n’est-il donc pas assez puissant pour venir en aide aux personnes concernées?
        Le péché n’est pas justifiable mais pardonnable
        Les « incohérences » sont de manière générale des imcomprehensions de notre part,
        sachant que cette parole viens d’en haut, serait-il normal que nous les petits hommes que sommes soyons en capacité de comprendre des paroles célestes dans leur intégralité avec notre compréhension limitée sans l’aide de Dieu?
        C’est aussi par des révélations et conseils de Dieu que sa parole nous est offerte de façon écrite, concrète et vivante!

          Avatar
        • Bien dit mon frère

    • Avatar
    • ma sœur je pense si tu regarde une personne pour la convoité tu commai un adultére.. et que aprés que tu masturbe. ces un péché si jésus qui le dit. mais si tu regarde ta femme et la convoite et la désire ces pas un péché

  • Avatar
  • Marrjo.

    Merci pour ta suggestion.

    J’aurais du le mentionner dans l’article, mais en fait JB est déjà en train de travailler sur ce sujet. Mon article n’était qu’une « introduction » en fait, et nous avions pensé qu’il serait bon de « remettre les pendules à l’heure » sur le sujet, parce que c’était un besoin ressenti par plusieurs d’entre nous dans le comité d’édition.

      Avatar
    • Slt les conseils prtiqu se trouv ou

    • Avatar
    • Bonjour,
      Relater si on ne doit point l’appliquer parce que c’est acte condanable…

    • Avatar
    • Je pense pour moi que la question sur la masturbation mérite d’être bien traité. Pêcher oui, si un homme ou une femme en couple pratique la masturbation. Mais que dites vous, que faites vous de toutes ces personnes jeunes, sexuées et en bonne santé qui ont de temps en temps des envies sexuels ? Oui Dieu l’a créé pour se pratiquer à deux, homme et femme. En se masturbant, je vous mal l’homme en train de se gratifier, ou de vouloir prendre la vie de son créateur. Il assouvit un besoin parfois pressant au lieu de frustration. Je ne partage pas totalement votre avis. De toute les façons. Prions pour que Dieu nous convainc là dessus.

  • Avatar
  • ok, c’est super! :)

  • Avatar
  • Merci… Après l’article sur la pornographie maintenant cet article sur la masturbation. Je suis toujours totalement dans cette « chose » qui englobe tout ça, et je vous remercie pour tous vos articles qui disent les choses telles qu’elles sont, cela fait du bien malgré les dures vérités qui peuvent faire mal ( je sais pas si je suis très clair :/)
    Soyez béni et continuez comme ça

    Titi

      Avatar
    • bonjour vous savais j’apprécie votre façon de nous aider nous les jeunes,très souvent dans la semaine je me masturber après avoir vus une vidéo pornographique mais au fur et a mesure que je continuer,la masturbation n’était plus comme avant je réaliser grâce a un ami que continuer dans cette voie ne me faisait que du mal,je vous remercie beaucoup courage et bonne continue.

  • Avatar
  • Chapeau d’écrire sur ce sujet qui touche tellement de monde et dont on ne parle que tellement peu…

    J’aimerais demander quelques éclairicissements sur la partie suivante :
    « La raison toute simple est celle-ci : la masturbation consiste en de l’auto-gratification. C’est se donner du plaisir à soi-même. Or cette attitude est tellement contradictoire avec la personne de Dieu, qui se donne (lui le Dieu de l’univers !) pour que nous ayons la vie ; et qui nous appelle à faire de même. Je n’ai pas la place de développer plus ce point, mais je le considère fondamental. Comment peut-on considérer refléter l’image de Dieu au moment où l’on s’auto-gratifie de façon si égoïste ? »

    C’est dommage que tu ne développes pas, parce que ce que tu dis ne m’a pas du tout convaincu.
    La question suivante cible « se donner du plaisir à soi-même » de manière générale : quel est le problème si ça ne fait de mal à personne et que çe n’est pas un plaisir éphémère et destructeur ?

    Car je trouve effectivement la question de la masturbation sans fantasmes très légitime et si c’est un piège à éviter, autant comprendre au maximum pourquoi !

  • Avatar
  • P-A:

    Il n’y a pas de probleme dans le fait de ressentir, soi-même, du plaisir – au contraire même. Nous sommes d’accord là dessus. La louange par exemple consiste en le fait de trouver en Dieu son plus grand plaisir ; donc de ressentir du plaisir est en fait une bonne chose, pour laquelle nous avons été créés.

    Mais JAMAIS ne trouve-t-on l’idée dans la Bible de se donner du plaisir à soi-même. La joie et le plaisir se trouvent dans des relations qui sont centrées sur l’extérieur, et qui se bénissent mutuellement. Imagine si tout le monde qui se masturbe avait, dans la vie, la même attitude que dans la chambre : je cherche mon propre plaisir plutôt que de vivre pour celui des autres. Ce ne sont pas là les valeurs de Royaume de Dieu, mais celles du royaume des ténèbres, et une des raisons majeures pour lesquelles ce monde va si mal est parce que chacun cherche à se procurer son propre plaisir.

    L’attitude derrière, le raisonnement profond, la vision du monde qui sous-tend la pratique de la masturbation est l’œuvre du diable, tout bonnement.

    Et ça affecte notre vision de la sexualité. Tout le monde cherche dans le sexe son propre plaisir. Comme je l’explique dans l’article, la dynamique de la sexualité selon la Bible est de donner du plaisir à l’autre avant tout, et d’y trouver du plaisir parce que l’autre va aussi être altruiste.

    Dernièrement, imagine si le type d’amour que Dieu développait était un amour centré sur soi et sur son propre plaisir, nous serions à plaindre plus que tout au monde. C’est parce que l’amour de Dieu est débordant vers autrui au sein de la Trinité, et dans son œuvre de rédemption que nous pouvons avoir un espoir pour cette planète. Comme nous sommes faits à l’image de Dieu, et en tant que Co-régents de cette terre avec Christ, il faudra que nous commencions à imiter Dieu dans sa façon d’être pour que son règne vienne sur la terre comme aux cieux. Cela implique de chercher le bien des autres plutôt que notre bien à nous.

    Imagine une seconde que Jésus ait dit « ma volonté et non la tienne » et qu’il ait voulut utiliser sa vie pour lui-même plutôt que pour saver le monde… Les conséquence de l’esprit derrière la masturbation vont très très très loin.

      Avatar
    • Salut Nathan ,

      Je partage en partie ton point de vue mais je n’adhère pas avec ton argument du « plaisir ». Il me semble que Dieu n’est pas contre que nous nous fassions plaisir à nous-mêmes. Et, là je parle de manière très générale, pas de la sexualité. Il faut se poser cette question : est-ce nécessairement égoïste de se faire plaisir? La société est orientée « plaisir de soi  » mais qui a inventé le plaisir et pourquoi, dans quel but ?
      A ce propos, je te renvoie à une très bonne vidéo sur le célibat de Nicole Deheuvels qui encourage les célibataires à se chouchouter eux-mêmes là où personne ne le fera pour eux… avec mesure et en restant ouverts aux autres.

      Maintenant, je vais te donner un exemple concret. La bible dit que l’homme doit nourrir sa femme et l’habiller comme si c’était son propre corps. Manger c’est un plaisir également, non ? Je ne ferai pas de commentaire sur l’habillement, un autre sujet tabou ;). Pourtant, j’imagine que tu prends du plaisir en mangeant également des plats que tu as cuisinés toi-même ( si tu cuisines? ). Est-ce que ça serait mal de manger seul et d’y prendre du plaisir ? Est-ce que ça serait mal pour une mère de famille de s’asseoir et d’apprécier ce qu’elle a préparé elle-même, pour une fois, toute seule ? Est-ce que sa faculté à savoir se faire plaisir seule ne va pas l’aider, lui donner des ressources dans les temps difficiles pour soutenir les autres ?

      Un autre exemple : David dit dans les psaumes : mon âme, bénis l’éternel. Il se parle à lui-même. Il s’encourage lui-même.
      Il se fait plaisir ?

      Est-ce que tu vois où je veux en venir ?

      A mon humble avis, tout est question d’état d’esprit, de discernement et de lucidité. Pour deux personnes différentes, la réponse sera différente. D’ailleurs la question du manger et du boire est bien abordée en 1 corinthiens 8 de cette façon.

      Je ne cherche pas à démontrer que la masturbation est bien, mais il me semble que cet argument du « plaisir » a des limites également dans l’autre sens. Si je ne sais pas me faire plaisir, pourrais-je recevoir du plaisir des autres et en donner ?

      C’est d’ailleurs un des arguments en faveur de la masturbation dans les magazines séculiers.Revenons donc à la question de la masturbation en particulier, j’encouragerais les lecteurs à réfléchir sur les motivations qui les poussent et les pensée qu’ils entretiennent en priorité. Est-ce que ça glorifie Dieu ? Est-ce que mon plus grand plaisir c’est Dieu ?
      D’ailleurs la question se pose différemment pour un célibataire et pour une personne mariée : ce ne sont pas les mêmes défis.

      Je t’avoue que je n’ai pas de réponse toute faite, et je ne voudrais pas en donner. Il me semble qu’il y a un chemin personnel à faire avec le seigneur pour comprendre en profondeur jour après jour comment le glorifier. Mais en ce qui me concerne, à cette étape de ma vie, en tant que célibataire, je vis mieux sans. Sur ce point, nous sommes d’accord !
      Ne soyons pas simplistes sur ce sujet.
      Tu sais, je crois qu’on pourrait aussi parler parfois de « louange masturbatoire » quand la personne s’écoute chanter alors qu’elle est entourée de plein d’adorateurs…
      Nous pointons souvent du doigt des actes en particulier en oubliant ce qui se trame derrière… les apparences.
      En tous cas, merci d’oser parler.

      Bonne journée !

        Avatar
      • Bonjour DIDI84, je ne comprend pas ce que vous voulez dire à travers la phrase suivante : « Tu sais, je crois qu’on pourrait aussi parler parfois de « louange masturbatoire » quand la personne s’écoute chanter alors qu’elle est entourée de plein d’adorateurs… »

        Deuxièmement, je ne saisis pas encore totalement votre conception des choses, mais en tout cas personnellement je ne vois absolument pas en quoi est-ce que je glorifierai Dieu ou sa création si je me masturbe….. En général il s’agit d’une déformation de la réalité et d’une satisfaction de plaisirs ou fantasmes qui n’ont pas lieu d’être. Je pense sincèrement qu’en se laisser aller dans ça, on doit certainement se faire du mal à soi-même, on méprise ceux à qui on pense, qui font intégralement partie de la création divine ; et on commet un adultère envers sa femme, ou sa future femme.

        Mais ce n’est que mon humble avis.

        Bonne soirée,
        Lionel

          Avatar
        • 1) Je suis d’accord avec l’idée générale. Par rapport aux pensées en général.
          2) Pas avec l’explication liée au plaisir. Je pense que ce n’est pas convaincant à 100% et que ça peut discréditer du coup l’idée générale. Mais ce n’est que mon point de vue.

            Avatar
          • Je n’ai pas répondu au premier point sur « la louange masturabatoir. Je pense que c’est bien de parler de ce sujet tabou de la sexualité mais que c’est trop facile de pointer du doigt cet acte en particulier alors qu’il existe plein d’autres façons de s’auto-gratifier en ayant des motifs en apparence plus nobles comme la louange par exemple. C’est facile de se prendre pour une star et d’oublier qu’on est devant Dieu comme en témoigne Matt Redman dans son chant : Le chant terminé, le rideau retombe… etc
            Je trouve ça triste que l’auto masturbation détruise autant et je suis contre ça. Mais je me demande si on n’est pas en train de pointer quelque chose qui n’est qu’une conséquence d’autre chose.
            Je pense que la sexualité est un sujet délicat dont il faut oser parler mais pas seulement pour en dénoncer les mauvais côtés. Si les gens se masturbent c’est qu’ils ont un déficit quelque part et qu’ils sont malheureux. Ils ont besoin de savoir que la sexualité est quelque chose de bien :) dans un bon cadre. On parle aussi de masturbation comme découverte de la sexualité. Je pense que beaucoup de personnes sont dans ce cas et il tâtonnent. Ils ne savent pas, ils ne font pas exprès. Je pense que c’est bien ce que vous faîtes : de dire les dangers mais donnons une bonne conception pour construire quelque chose de bon et pas pour culpabiliser !!
            Allez, c’est bien ce que fait le site ! Juste un coup de gueule de la part de quelqu’un qui en a marre que les gens rejettent Dieu pour des mauvaises raisons !

              Avatar
            • Béni sois tu, toi qui veut aider les autres à sortir de cette situation et non de les clouer. Beaucoup se masturbent, parce qu’ils sont seuls et ont des envies parfois difficiles à gérer, ils le font sans regarder un film porno, sans arrière pensées, mais tout simplement parce qu’ils sont seuls et ne trouvent personne. Au lieu de se donner à tout le monde, de violer les enfants ou meme les autres adultes.

                Avatar
              • Que c’est bizarre qu’on cherche à tout prix à justifier un péché

  • Avatar
  • Bonjour.
    Rien qu’a regarder Le mot masturbation du latin « manus », main et de « stupare », souiller, ça en dis long….
    On se souille avec ou sans mauvaises pensées.
    Si déjà on voit la chose sous se principe (que c’est un péché), il y a plu de question a se poser du genre « puis-je me faire ‘plaisir’ de cette manière? ».

    Et je suis d’accord avec Lionel : « on méprise ceux à qui on pense, qui font intégralement partie de la création divine ; et on commet un adultère envers sa femme (mari), ou sa future femme (mari). »

    merci pour cette article
    fighting ;) l’équipe !!

      Avatar
    • Je ne sais pas trop en quoi cette étymologie nous apporte un élément biblique… Ceci-dit la définition est bien plus large et c’est peut-être pour ça que nous ne nous comprenons pas.
      Honnêtement, je suis pas là pour vous faire un cours d’éducation sexuelle mais la masturbation c’est pas forcément sur soi-même et dans ce cas-là, je ne vois pas en quoi c’est un adultère… Bon, je crois que je vais m’arrêter … Mais svp, imaginez une seconde que vous parlez à des gens qui ne sont pas chrétiens, vous serez incompréhensibles pour eux mais vraiment même si vous aviez raison dans les grandes lignes.

  • Avatar
  • Je suis d’accord avec toi aussi mais… pour te dire la vérité, il est possible de se masturber sans même avoir ce genre de pensée. Pour une fille, ça peut arriver et j’ai lu des témoignages de petites filles qui en arrivent là juste en croisant leurs jambes et sans même savoir que ça existe. Donc, je me dis que c’est possible d’être innocent et de ne pas savoir.

    Comme je le disais, je ne plaide pas pour. Je suis même contre.Je dis juste faisons attention à nos paroles et ce que nous transmettons : de l’amour sincère pour que les personnes vivent une sexualité saine et voulue par Dieu ou du jugement ?

      Avatar
    • je suis désolé si tu as pris mon commentaire pour un jugement CE N ETAIS PAS LE CAS. je disais ce que je pensais en globalité par rapport aux différents commentaires que j’ai lu. Et je trouvai l’étymologie du mot assez inintéressant et pouvais êtres assez convaincante pour certains. (Je ne suis pas la première qui fait ce genre de choses) mais encore une fois c’est ma façon de voir les choses, je te demande pas d’y adhéré.
      Enfin je dirai que tu es parti vraiment loin, je parlais pour les personnes conscientes de leurs actes, je ne faisais pas références aux enfants et les personnes qui ne savent pas, je ne les condamne pas non plus et ce n’est pas mon rôle.

        Avatar
      • J’ai répondu dessous ;)!

    • Avatar
    • Très bon résonnement DIdi84 j’ajouterai que beaucoup sont plus royaliste que le roi !!!

  • Avatar
  • OK. Non, je ne le prends pas du tout comme un jugement. Je comprends ce que tu veux dire. Dans le contexte, tu as raison. Désolée si tu y vois un emballement. Comme c’est un sujet tabou, on l’aborde peu souvent du coup ceux qui ne sont pas dans ce cas de figure peuvent être perdus ou avoir honte d’en parler. Je le sais pour avoir accompagné des personnes qui culpabilisaient beaucoup trop et qui ont du mal à se sentir pardonnées.

  • Avatar
  • A oui effectivement, j’ai accompagner des gens aussi pour le même sujet je vois ce que tu veux dire. Mais comme la bien dit l’auteur ^^:  » la masturbation est un péché. Ne soyez pas condamnés par cette affirmation : Christ vous justifie, quoi que ce soit que vous ayez fait hier soir. Et soyez maintenant libres, enfants de la vie ! »
    C’est reprendre dans l’amour. Car quelqu’un qui n’aime pas, ne reprend pas ou n’avertis pas de ce qui est mal.
    Pour les personnes que tu accompagnes et qui ont du mal a se sentir pardonner
    dis leurs (si ça peut les aider): Dieu te pardonne et T AIME pourquoi tu ne peux pas te pardonner toi même? Au final on va pas regarder au nombre de fois ou tu as échouer, mais au nombre de fois ou tu t’es RELEVER ! Et ce qui est merveilleux c’est que les sujets de hontes quand ils sont vaincus deviennent sujet de gloire pour notre Seigneur !

  • Avatar
  • Voici un lien qui dit les choses un peu différemment : http://www.pasteurweb.org/Etudes/LEtreHumain/ChretienEtSexualite.htm
    Tu verras que le pasteur est plus nuancé mais qu’il parvient quasi à la même conclusion. C’est juste une façon d’aborder les choses un peu différente et plus globale.

  • Avatar
  • Salut Nathan,

    J’ai adoré lire ce que tu as écris ; ça m’a, comment dire j’ai comme senti quelque chose de fort dans mon coeur… La vérité c’est la vérité.. Après avoir lu tes messages de vérité, j’ai des questions assez pertinentes concernant la masturbation et un peu la sexualité… mais je te les pose avec franchise….

    1. La masturbation est un acte égoïste parce que l’idéé première c’est de nous procurer du bien soi-même contrairement à faire l’amour à quelqu’un parce qu’on l’aime et qu’on veut son plaisir avant le nôtre. Mais qu’arrive t-il si personne ne s’intéresse à moi et que je ne trouve pas l’amour? Est-ce que c’est possible de vivre toute une vie sans sexe? Même en sachant que la masturbation est un péché, mon corps n’est pas si fort que ça, et mon esprit non plus…. Ça fait aujourd’hui plusieurs jours que je me suis abstenu de faire cette pratique et je me sens libre mais l’envie revient parfois et c’est un peu plate quand ça fait ça.

      Avatar
    • Salut J-V.

      Merci pour ta franchise, et désolé de la réponse si tardive.

      J’ai été sur le mode de proclamer la vérité dans l’article. Excuse-moi si je ne donne pas de piste pratique au delà d’essayer de saturer ta pensée avec la vérité, et donc de remplacer activement les mensonges qu’on nous susurre aujourd’hui :

      « Aucune tentation ne vous est survenue qui n’ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au delà de vos forces; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d’en sortir, afin que vous puissiez la supporter. » (1 Co 10.12)

      « Nous n’avons pas un souverain sacrificateur qui ne puisse compatir à nos faiblesses; au contraire, il a été tenté comme nous en toutes choses, sans commettre de péché. » (Heb 4.15)

      Donc dans l’intérêt de bien expliciter ces versets : 1 Co nous apprend que Dieu ne nous laisse pas être tenté au delà de nos forces. Tout ce que tu endures comme tentation, comme désir, comme sentiment, Dieu le permet, et il ne permet pas que tu sois tenté de telle sorte à ce que tu ne puisses pas résister ! Prêches-le toi ! Ton Dieu est bon, et il t’aime, et cette tentation que tu ressens n’est pas trop forte pour toi. Comment le sais-tu ? Parce la Bible dit que ce que tu ressens, tu as la force d’y résister, par l’Esprit que Dieu a mis en toi. Et sache que Dieu te donne un moyen d’en sortir. Il l’a promis. C’est vrai. On peut se convaincre que ce n’est pas le cas, mais remplace ce mensonge avec la vérité de la Parole de Dieu.

      Et si on se pose encore la question de savoir si c’est possible de passer même si vie entière sans sexe, à nouveau, bannissons les mensonges de notre âge qui nous assurent qu’être puceau à 30, ça fait de nous des personnes pas pleinement accomplies. Et remplaçons ces mensonges avec la vérité que l’homme le plus masculin et le plus épanoui de l’histoire n’a jamais eu d’expérience sexuelle. Ton bonheur et ton identité ne dépendent pas de ton activité sexuelle.

      Je pourrais en dire plus, mais toute solution pratique que je pourrais te donner pourrait marcher pour moi, mais pas pour toi. Et donc tu essaierais de la mettre en pratique, ça ne marcherait pas, et tu serais découragé. Donc vas à la racine du problème : arrête de croire ce qui est faux, et ce avec quoi la société nous bombarde, et aligne ta pensée à la pensée de Dieu, telle qu’il l’a révélée dans la Bible.

  • Avatar
  • Concernant la masturbation : j’ai toujours ressenti que c’était un péché, mais je suis d’accord avec un précédent commentaire qui disait que l’important, c’est notre relation personnelle avec Dieu. C’est Dieu qui nous parle sur ce sujet. Pourquoi quand je me masturbais, je ressentais le besoin de demander pardon à Dieu?

    Je dirai même que la masturbation est un esclavage.

    Car par la suite je me suis mariée, et je pensais que je ne me masturberais plus. Pourtant je continuais. C’est pour ça que je pense que c’est un esclavage qui n’a pas grand chose à voir avec le fait de trouver l’âme soeur ou pas.
    La bonne nouvelle, c’est que c’est possible d’être libérée car je l’ai été.
    J’ai médité des versets de la Parole de Dieu que Saint-Esprit me montrait pour tenir ferme, et un verset en particulier m’a parlé.
    « Les mandragores diffusent leur parfum, à nos portes se trouvent tous les meilleurs fruits, nouveaux et anciens. Mon bien aimé, je les ai gardés pour toi. » Cantique des cantiques 6:14
    La sulamite gardait ses MEILLEURS fruits pour son mari. Et moi, est-ce que je donne le meilleur à mon mari, ou est-ce que je le gâche par la masturbation, qui est un plaisir égoïste? Est-ce que je donne le meilleur à Dieu, en mettant mes membres au service de la justice? Est-ce que j’offre mon corps comme un sacrifice vivant, saint et agréable à Dieu? Est-ce que j’honore le Saint-Esprit qui vit en moi?

    J’aime l’histoire de la prostituée qui pleure sur les pieds de Jésus en versant du parfum. Et Jésus dit « Celui a qui on pardonne peu, aime peu ». Cette femme a réalisé le pardon complet de Dieu pour elle, et Jésus est en train de dire qu’elle l’aime beaucoup. Comment cet amour s’est manifesté? Elle a répandu un parfum très cher sur ses pieds. A l’époque, toutes les prostituées avaient un parfum pour leur boulot. En le répandant sur les pieds de Jésus, cette prostituée renonce à son ancienne manière de vivre, parce qu’elle a réalisé la grâce de Dieu pour elle.
    Ca m’a remis en question, et je me suis demandé : quel est le parfum que je dois verset aux pieds de Jésus? Est-ce que j’aime vraiment Jésus?
    En fait c’est en méditant ce passage que j’ai été libérée de la masturbation.
    Donc pour vous encourager : c’est possible !

      Avatar
    • C’EST QUAND MEME DUR CE QU’ON NOUS DEMANDE

        Avatar
      • Oui, Jésus n’a jamais dit que la vie chrétienne allait être facile…

  • Avatar
  • Je crois que la vie est tellement compliquée et complexe que je ne suis pas capable de décrire ce que je ressent en un message… ça sera beaucoup trop long même si je sais personne ne m’a rien demander. Je ne crois pas que j’arriverai et ne plus être esclave de la masturbation… et même que je ne crois pas que ça changera quelque chose dans ma vie… j’ai passé des jours sans faire cette pratique et honnêtement, je me suis senti libre et heureux…. J’avais déjà essayer d’arrêter avant ça par moi-même et je rechutais au bout de peut-être 14 jours et à chaque jour, c’était une torture pour moi… un moment donné je me suis mis à penser que de l’amour pour Dieu, je me suis dis que Dieu mérite toute adoration et amour et aussi je m’humiliais devant Dieu qu’il est le seul que j’aime ensuite je ne penser plus à cette pratique dutout et je ne me forcais plus, chaque jour était comme un jour magnifique à mes yeux et l’amour que je ressentais, je ne l’avais jamais senti auparavant….. mais cet état ne dure pas toujours et quand je me pleins que j’ai jamais eu de copine ou quand j’assiste à un couple qui s’embrasse je me sens seul… le sentiment d’amour s’en va et je trouve la vie plate et ensuite je me dis qu’Est-ce que ça peut faire que je me fasse du bien… et se reparti encore…. le mieux ça serait que Dieu prenne ma vie et que je n’existe plus comme ça je ne pêcherai plus puisque je serais là-haut si Dieu le veux bien…

      Avatar
    • crois moi mon frere je ressent exactement la meme chose il y a des moments ou j’ai simplement envie de pleurer et dire à Dieu pourquoi tu ne m’as pas pris vie mais j’espere que tu t’en sortiras de cette pratique qu’est la masturbation grace à ta franchise mais surtout par ta volonté . Merci

  • Avatar
  • et au fond de moi, je crois que ça serait juste si j’étais envoyé en enfer… demander pardon à Dieu je peux le faire mais, être avec Lui c’est comme si j’étais sale remplis de boues et de déchêts et m’assoir sur le lit de Dieu… et aussi je ne m’en veux pas vraiment de me masturber et je ne condamne pas la masturbation,… je ne me rabbats pas en disant que l’enfer devrait être ma demeure, je n’essais pas de paraître humble ou peut importe le sentiment qui a rapport avec l’humilité… je dis seulement la vérité… l’enfer est ma demeure… mes sentiments sont divers et variée…. eslavage du péché pourri ma vie parce que c’est souvent quelque chose d’autre qui m’amène à masturber… la masturbation n’est pas mon problème principale….

      Avatar
    • j’ai la meme detresse que toi et je pense meriter l’enfer aussi car je suis aussi l’esclavage du pécher qui me détruit de jour en jour et crois moi j’ai envie d’en sortir mais c’est loin d’etre facile par moment je me dis que ce que le tout puissant me demande parait trop dur pour moi et en plus je suis rarement honnete j’ai de mauvaises pensées je me cache je fuis les gens à cause de ma susceptibilité je regardais de la pornographie récemment et me masturbais mais maintenant j’ai arreté mais rien ne me dis que je ne retomberais pas dans mes travers à cause de mon arrogance de ma fierté mal placée de mes cachoteries mes mensonges t’es peut etre meilleur que moi Si jamais j’allais en enfer c’est parce que je l’aurais mérité tout simplement et je mérite vraiment l’enfer j’ai tellement péché que je ne sais plus qui je suis peut etre que je fais partie de personnes les plus mauvaises qui existent dans ce bas monde j’ai trop de problèmes autres que la masturbation loin de là j’espere seulement que Dieu ne nous laissera pas tomber grace à l’esprit sain surtout toi j-v MERCI POUR TA COMPREHENSION

        Avatar
      • Elmundo, nous méritons tous l’enfer (Romains 3.11). Et c’est un bon pas de reconnaître que nous sommes tellement en horreur à Dieu à ce point…
        Mais Dieu est justement amour, et il veut nous sauver de l’enfer. C’est pour ça qu’il a envoyé Jésus et que nous avons accès au salut en croyant en l’oeuvre de son fils ! Il a pris sur lui le poids de nos fautes afin que noue ne finissions pas en enfer !
        Alors acceptons ce cadeau gratuit et marchons en mettant en oeuvre notre salut et en nous détournant du péché !

  • Avatar
  • Salut j-v. Je suis vraiment touché par ta détresse. As-tu l’occasion d’en parler à ton pasteur?

  • Avatar
  • Ça m’arrive assez souvent d’être déprimé… je suis plus souvent froid que chaud, mes émotions montent très haut et ensuite descendent très bas… et mon pasteur ne vie pas sur cette Terre, et je ne vais pas à l’église…. ça m’arrivais d’y aller mais j’ai arrêté…. les commentaires que j’ai laissé, c’était juste que je n’en pouvais plus, et je crois que je voulais faire réagir quelqu’un…

      Avatar
    • Ok je comprends. Que comptes tu faire?

    • Avatar
    • SACHE QUE JE TE COMPREND ET TE SOUTIENT

  • Avatar
  • … toutes sortes de choses m’angoisses dans la vie mise à part la solitude… des choses cruelles que j’entends parler ou tout simplement la vie que je ne trouve pas juste… ce que je ressens ne s’explique pas en un seul message… je ne suis pas un religieux mais je crois en Jésus-Christ… je crois en Jésus mais ça ne m’empêche d’être dépressif ou anxieux ou très triste…. et ça ne m’empêche pas de pêcher non plus…. alors moi ce que je compte faire c’est d’essayer de prendre goût à la vie… je vais prier, m’attacher à une passion ou un passe-temps qui m’occupera l’esprit tout en me gardant éloigner des choses comme des vidéos érotiques… et aussi je planifie de m’acheter des patins à roulettes pour rouler dehors près des arbres…. en se moment que j’écris ce message, je m’encourage à essayer de vivre…. mais il y a des moments ou je n’en peux plus….. je ne vois pas une autre solution que de prier et d’essayer de se faire du bien (de se faire du bien en patinant ou en faisant une activité saine),…. c’est les seules solutions que je vois et je suis tellement pas quelqu’un de positif… j’ai penser à me suicider je ne sais pas combien de fois….

      Avatar
    • Pourquoi ne pas commencer à vraiment faire confiance à Jésus? Il demande d’aimer les frères et les soeurs… tu ne vas pas dans une église donc tu ne peux pas vivre cette communion fraternelle nécessaire.

        Avatar
      • Jugement assez péremptoire je trouve.

        Je connais des chrétiens qui ne fréquentent aucune église et qui pourtant vivent une réellement communion fraternelle et inversement des chrétiens qui fréquentent une église tous les dimanche (et plus si affinités) et ne vivent aucune communion fraternelle.

        Par ailleurs il faudrait définir ce qu’est une réelle communion fraternelle, car parfois celle-ci est assez hypocrite. Il est facile de sourire tous les dimanche à une personne, et de la calomnier le reste de la semaine.

        Ammien Marcellin disait qu’entre eux les chrétiens étaient pires que des loups. 1600 ans après, le constat me parait toujours assez pertinent.

          Avatar
        • Jugement assez péremptoire je trouve.

            Avatar
          • Nous sommes donc d’accord :-)

  • Avatar
  • Test (à supprimer. Je n’arrive pas à poster sur cet article-ci : http://www.larebellution.com/2011/01/28/occupe-toi-de-ton-brancard/#comment-8858)

  • Avatar
  • J’allais à l’église tous les dimanche avant pendant mon enfance jusqu’à l’adolescence…. J’aimais écouter la parole de Dieu… mais j’ai arrêté il y a des frères et des soeurs partout qu’à l’église… Vous me jugez un peu trop vite… j’ai fini par détester à aller à l’église parce que je n’y trouvais pas d’amitié avec personne… L’église terminé, tout le monde rentrais chez soi avec un sourire pour recommencer leur petite vie… il n’y avait aucune réciprocrité… chacun a sa vie…. et je fréquentais que des églises protestantes…. Je ne veux pas dénigrer l’église mais moi je n’y trouvais pas ma place… je trouve ma place à un endroit que lorsque qu’il y a une connection…. une personne pauvre dans la rue m’a déjà demander de l’argent pour manger et je lui ai acheté un Mcdonald mais je voulais seulement lui acheté le Mcdonald… je ne pensais pas à rester avec lui le temps qu’il mange son hamburger… mais lui il m’a demandé de rester avec lui et même qu’il a partagé avec moi le repas que je lui ai offert…. je lui ai dis non ça va c’est pour toi et il m’a répondu qu’il faut savoir partager… il m’a proposé de rester avec lui et j’ai resté et nous avons discuter toute sortes d’histoires et nous nous nous somme confié l’un à l’autre…. je ne m’avais jamais confié à ce point à une personne …. ça m’est arrivé ce genre de chose et nous avons partagé toute sortes d’histoire… c’est ce que moi j’appelle une communion….

      Avatar
    • Je comprends ta frustration et elle est légitime. Mais souviens toi que l’église est faite de pécheurs comme toi. Mais la différence c’est que nous travaillons à l’amour. Nous persévérons par la grâce de Dieu car nous avons le Saint-Esprit qui nous garantit des progrès.

      1 Jean 4:20  Si quelqu’un dit: J’aime Dieu, et q’il haïsse son frère, il est menteur; car celui qui n’aime pas son frère qu’il voit, comment peut-il aimer Dieu qu’il ne voit pas?
      21  Et nous avons ce commandement de sa part, que celui qui aime Dieu, aime aussi son frère.

      As-tu essayer de dire aux responsables ton constat sur le manque de communion? Peut-être auraient-ils été encouragés?

      1 Jean 3:18  Enfants, n’aimons pas de paroles ni de langue, mais en action et en vérité.
      19  Et par ceci nous saurons que nous sommes de la vérité, et nous assurerons nos coeurs devant lui;

    • Avatar
    • LA J’APPLAUDIS JE SUIS CHRETIEN MAIS TOI TU L’ES ENCORE PLUS QUE MOI ET C’EST AVEC CE GENRE D’ACTE ET COMPORTEMENT QU’ON DEVIENT REELLEMENT UN DISCIPLE DU CHRIST FRANCHEMENT TOUT LE MONDE DOIT FAIRE PAREIL MERCI ENCORE.

  • Avatar
  • Je ne suis pas frustré, je crois que chaque personne à quelque chose à accomplir dans la vie… peut-être que ma place est ailleurs qu’à l’église… et je ne déteste pas mon frère ou ma soeur… et puis dans l’église ou ailleurs je ne peux pas pousser quelqu’un à m’aimer si ça ne vient pas de lui-même… et je sais très bien que l’église est abrité par des pêcheurs parce que nous sommes tous pêcheurs… l’important pour moi dans la vie c’est de savoir qui je suis et de savoir ce que je veux réellement et de ne pas avoir peur de vivre ce que je veux…et évidement je demande à Dieu de me guider et de m’aider… il y a des frères et des soeurs partout, dans le metro, dans l’épicerie, tout comme à l’église… aimer son prochain c’est aimer tout le monde… le monsieur en face de moi, la madame qui vie à côté… il n’y a pas de différence… mais je sais qu’il y aussi de bonnes choses à vivre à l’église, mais tu sais, à l’église les gens adorent Dieu, le loue et Dieu apprécie que plusieurs se rassemble pour le louer…. si moi je vais à l’église, c’est pour le louer… mais ce n’est pas toujours que je pense comme ça pour la plupart du temps je me pleins et m’appitoies le fait que je n’ai pas d’amis ou de copine… et ça me fait souffrir d’aller à l’église et après il ne se passe rien… mais je ne suis pas frustré, j’ai longtemps dépassé ça…. je veux faire quelque chose de ma vie…..

      Avatar
    • Aimons Dieu de tout notre coeur,Cherchons Dieu, servons le lui seul; Pas la Religion.

  • Avatar
  • Je ne pense pas de toute façon que le culte du dimanche matin soit l’endroit idéal pour établir une vraie communion fraternelle. Partager autour d’un bon repas est bien plus convivial.

    @j-v : Je ne sais pas où tu habites, mais si tu es en région parisienne ou si un jour tu y passes, n’hésite pas à me contacter :
    http://philochristos.wordpress.com/nous-contacter/

  • Avatar
  • lol C’est gentil David, même si moi j’habite le Canada.. mais on sait jamais…ce que tu me dis là me réchauffe le coeur…. merci

      Avatar
    • Ah oui effectivement … ça fait un peu loin :D
      Mais bon si un jour l’envie te prends de visiter notre beau pays et de passer par la capitale, tu pourras toujours me contacter. En général, je ne quitte guère l’Ile-de-France.

  • Avatar
  • :)

  • Avatar
  • Je suis tombée sur cet article par hasard et même si je ne partage pas l’opinion de l’auteur puisque je suis athée et pour la liberté sexuelle sous toutes ses formes, je trouve tout de même agréable de lire des autres avis bien rédigés et sans propos haineux.

      Avatar
    • Ca fait plaisir que ça tu ais trouvé agréable de lire un article qui ne partage pas ton opinion. Merci de l’avoir exprimé, et de ne pas m’avoir jugé sur la base de nos croyances différentes. Ca fait plaisir de voir un post venant de quelqu’un qui croit quelque chose de tellement différent que moi, mais qui ne se braque pas, ou qui n’y lit pas du jugement ou de la haine quelconque. :-)

  • Avatar
  • Je tiens à vous féliciter et surtout à vous encourager. Parce que de nos jours les sexologues, les conseillers conjugaux disent que surtout pour les femmes se marsturber leur permettre de découvrir leur corps. Ainsi ils encouragent vivement la marsturbation. Je pense que vous dévirier vraiment promulguer bcp de conseils aux gens parce que ils oublient facilement que l’habitude est une seconde nature et que ça peut vite devenir une obssession. Essayons d’arriver à un fait si tu as tes moyens de te satisfaire sexuellement tout seul, pourquoi te maries-tu? Si Dieu savait que la masturbation était bon à ce point Il aurait laisser Adam seul parcequ’il trouverait les moyens de se satisfaire sexuellement tout seul. Où est le verset qui dit que le mari n’a pas doit sur son propre corps, ni la femme n’a pas doit sur son propre corps. Que faites vous de ce verset? Merci à bientôt.

      Avatar
    • Ouais ce que tu dis, tu as raison.

  • Avatar
  • Désolé mais je ne suis absolument pas de vôtre avis
    soyons clair : les fantasme , la convoitise et autres sont péchés . final
    Cependant : notre corp à été créé avec des besoins, se priver ainsi nous met sous tension ,et quant elle est forte , un choix s impose

      Avatar
    • Oui, un choix s’impose. Mais ce qui ne s’impose pas, c’est la direction de ce choix. Qui dit choix, dit options. Il n’y a pas un chemin tout tracé devant toi, si tu as le choix. Et la majorité de ces besoins sont promulgués par ce que tu entends autour de toi, pas par ce que dit Dieu. Si Jésus peut dire qu’il n’avait même pas besoin de nourriture, mais que ce qui le nourrissait c’était de faire la volonté de son Père, je pense qu’on peut se passer de soulager ses désirs sexuels…

  • Avatar
  • Que le Dieu de jugement vous bénisse pour cet article et qu’Il fasse grâce à tous ceux qui pratiquent la masturbation de se rendre compte que c’est un péché et qu’ils cherchent le salut par Jésus Christ qui leur donnera des bonnes épouses avec qui ils pourront vraiment jouir dans tous les domaines. Je suis totalement d’accord avec vous sur ce point. Le plaisir sexuel doit être envisage entre les époux comme I Corinthiens 7 à partir du verset 2 le dit: c’est l’homme qui dispose du corps de sa femme et la femme dispose celui de son mari; de ce fait qu’ils ne doivent point se priver l’un et l’autre. Se masturber se réduit donc qu’à une perversion de ce que doit être la vrai vie sexuelle puisque Dieu à donné à l’homme la femme pour qu’ils partagent mutuellement l’amour, le plaisir bref tout sentiment de bien être conjugale. Pour ceux qui sont chrétiens et célibataires, je préférerais comme le dit Paul dans ce chapitre que j’ai cité ci-haut qu’il leur est bon de se marier que de brûler. Et aux païens je vous exhorterais à croire en l’Évangile du salut qui qui vous délivrera de toute conduite immorale ou subir le jugement divin. Ce n’est sans doute qu’une perversion de Satan qui est même le dieu du sexe.

  • Avatar
  • C est vraiment un sujet importantou plusieurs d entre nous sommes piéger dans les filets de satan et a chaque fois que j y tombe mon cœur se remplie de tristesse pour trois jours c est quelque part en nous dans la mémoire c est aussi une brèche dans l homme intérieur et le seul moyen c est de haïr le mal le mal parceque cette pratique est contraire aux Écritures et le seul est laver par le lavage de la Parole avec tout les versets qui traite de ce sujet Romain 12 comme laver une tache sur un vêtement blanc si dans le naturel ont y arrive alors dans le spirituel c est la même chose sans quoi la Sainte Parole de Dieu est un mensonge ou bien nous aimons ce démon et parce que nous l aimons nous ne pourons en être délivrer …

      Avatar
    • Excuse moi mais je dois passer un commentaire sur ton message. J’éprouve une saine colère sur le fait que des chrétiens voit des démons ou il n’y en a pas. Il ne se cache pas de démons derrière la masturbation. L’ennemie peut te tenter mais le PÉCHÉ vient de ton intérieur à toi. Ce sont tes fantasmes qui t’excite point final il n’y a pas de démons voyons donc!!!! Par contre je dois dire qu’il y a des exceptions extrême ou il y a des démons derrière certain comportement déviant mais si tu as juste un problème général avec la masturbation il n’y a pas de démons!!!! Le appelons les choses comme elles sont, un démon c’est un démon et le péché est un péché point final. Merci

  • Avatar
  • j’ai placer un message plus tot ce matin mais je ne le voie pas esce que vous filtrer les messages avant de les faire paraitre???

  • Avatar
  • Bonjour!
    Je m’appel Simon et je demeure au Canada dans la province de Québec. Quel sujet la masturbation!!!
    Présentement je suis dans une période de faire mourir ma chair. J’ai un lourd passé (sexe,drogue,alcool,prison,homosexualité,plusieur foyers, crime organiser ect) Oui je crois et j’en suis convaincu que la masturbation est un péché. Seulement frère et sœur n’oubliez pas que chaque péché conduit à la mort et j’en sais quelque chose. Ne soyez pas écrasé par la condamnation de l’ennemi mais il faut mourir à soit même pour obtenir cette nouvelle vie en Jésus Christ et c’est seulement par cette mort que vient ensuite la liberté amen! Soyez béni et prions les uns pour les autres puisque si un membre du corps de Christ souffre, nous souffrons tous aussi. Je vous aimes tous et toutes frère et soeur en Jésus et ne désespérez pas puisque la victoire nous est assuré car notre Dieu est vainqueur j’en suis la preuve même. Je m’en suis sorti et je suis marié à une femme qui aime Dieu AMEN!!!

      Avatar
    • Bonjour Simon!
      waw! je sais que ma question dérive mais je suis chrétien et je recherche tout les moyens possibles pour conduire même les plus personnes les plus difficiles à Christ! J’aimerais bien avoir ton témoignage: Comment tu a pu découvrir Christ? ça me serait énormément utile! please!

  • Avatar
  • Il y a des moyens permettant de freiner l’envie de se masturber. Apprendre à vous aimer et décider que vous ne seriez pas frustré parce que vous ne vous masturbez pas.

    De plus, si vous êtes célibataire, vous pouvez essayer de limiter la consommation d’ aliments susceptibles d’exciter vos hormones sexuels. Etant donné que chacun réagit différemment face à l’alimentation, je ne peux pas vous donner d’exemples. C’est à vous même de les découvrir si vous faites attention. A savoir que beaucoup de junk food favorisent le perturbement des hormones en général.

  • Avatar
  • Je comprends rien de ce qui est dit mais je sais une chose ce masturbé n’est pas un péché.
    c’est lorsque l’on sait que c’est un péché qu’il le devient
    #inteligence13

      Avatar
    • Bonjour Massala !
      Merci pour ton point de vue !
      Tu peux me dire à quoi pense un garçon quand il se masturbe ?

    • Avatar
    • Je me suis mal exprimé. Moi je crois en dieu est en sachant que dieu existe il est évident que ce masturbé reviens à accepter le fait que l’on vie toujours de chair. Mais dieu ne dit pas que quiconque se masturbé commet le péché. Il dit de faire de son mieux pour arrêter si non nous allons le commettre. Est une personne qui ce masturbé crois tu sincèrement qu’il le regrette au moment de l’acte non c’est à la fin de l’acte qu’il ce rappel qu’il y a un dieu qui gouverne au monde. Au moment de l’acte il ne pense à rien d’autre que satisfaire les désirs de sa chaire.

  • Avatar
  • Merci pour cet article, pour ce qui me concerne d’abord je suis né dans l’église c’est á dire que depuis mon enfance j’allais à l’église mais très tôt j’ai commencé à me masturber sans pour autant me tromper de vous dire qu’au début je ne savais pas ce que je faisais. cela aura duré des années jusqu’à ce que je découvre par un sentiment de cupidité que ce que je faisais n’étais pas bien mais á ce moment là je ne puis me retourner car j’étais devenu esclave de cela. Ensuite j’ai commencer par avoir ses conséquences sur ma vie parce que maintenant sans me masturber, il suffit que je me couche face contre terre pour éjaculer et cela a continué puisqu’il me faut coucher sur les autres côtés sans pour autant être épargné de l’éjaculation. Aujourd’hui j’ai 24 ans célibataire mais sans être réellement libre de mes pensées parce que je me fais de très mauvaises idéees aussi dire que je ne suis pas positif. Enfin ce que je désirerai est que vous m’aidiez á reconquérir ou á retrouver la paix avec le seigneur Jesus-Christ afin que ma vie change à jamais par vos conseils. Merci

  • Avatar
  • Je suis assez gêné par votre article. Si votre point de vue se défend, vos arguments ne sont pas solides et vous comparez ce qui n’est pas comparable :
    1) mettre au même niveau l’amour total et désintéressé de Dieu pour sa création et la masturbation comme auto-satisfaction (votre idée principale), c’est comparer deux choses qui n’ont rien à voir. Ce n’est pas parce que Dieu est désintéressé (même ça, ça se discute) que l’on ne doit jamais chercher notre plaisir propre (quand je choisis un bon plat, plutôt qu’un mauvais, je ne suis dans rien d’autre que dans l’auto-gratification, on peut même dire que je cherche à honorer Dieu en utilisant sa Création pour mon bien-être). Votre argument part du postulat que la recherche de son intérêt propre, c’est le mal absolu, mais rien ne le prouve sinon une culture puritaine et une lecture biaisée de la Bible : c’est dans notre intérêt, aussi, que nous nous tournons vers Dieu.
    2) Vous associez « masturbation » et « convoitise », mais il peut y avoir l’un sans l’autre : là où il y a convoitise, c’est lorsqu’il y a par exemple de la pornographie dans l’affaire, ce qui est complètement différent, avec d’autres risques (addiction …).
    3) Le titre n’est pas juste : « la masturbation : que dit la Bible ? » Mais la Bible n’est pas claire à ce sujet, pour la simple raison que c’est un détail qui relève de l’intime et que Dieu est délicat, contrairement à cet article. Vous auriez dû l’appeler, « la masturbation, ce que j’en dis », mais cela aurait mis en avant votre intérêt propre, et c’est mal, n’est-ce-pas ? :)

    Je me suis senti beaucoup coupable pendant un temps à cause de la masturbation et de ce genre d’article, j’ai prié, cherché de façon sérieuse, et j’en suis arrivé à la conclusion que non, ce n’est pas un péché en soi. Je crois au contraire que c’est une façon normale d’apprivoiser sa sexualité, à condition de ne pas tomber dans la dépendance ou la convoitise, qui sont deux choses différentes et que vous mélangez.

      Avatar
    • Bonjour Lucien,

      Je suis d’accord que le plaisir est bon.
      Cependant, la Parole dit clairement que ce que tout ce que nous faisons doit être à la gloire de Dieu, même le manger et le boire.
      Or, pouvez-vous dire : je glorifie Dieu lorsque je me masturbe ? Si oui, et que vous en avez la ferme conviction, je n’aurais rien à vous conseiller si ce n’est de faire ce que vous souhaitez à ce niveau ! Cependant, si vous n’êtes pas certain que cela puisse glorifier Dieu, c’est un péché.
      Si vous pensez que l’on peut être temple du Saint-Esprit et prendre son plaisir dans la masturbation sans commettre un péché, vous êtes libre. 1 Corinthiens 6 dit : « Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes ? Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu. »
      J’en reviens donc à ce que disais précédemment : si vous masturber vous permet de glorifier Dieu, faites donc.

      Personnellement, j’ai passé plusieurs années à me masturber, à me sentir également coupable non pas par des articles, mais au niveau de ma conscience seulement (je n’avais pas internet à l’époque ni d’oppression quelconque). J’ai beaucoup prié et cherché de façon sérieuse tout comme vous. Ma conclusion n’a pas du tout été la votre. La prière m’a libéré complètement de ce péché. Ne pensez-vous pas que Jésus-Christ, par l’Esprit qui habite en vous soit assez puissant pour libérer d’un péché comme celui-ci ? J’ai longtemps essayé par mes propres forces, mais c’est seulement lorsque j’ai fais confiance à Christ contre ce péché que j’en ai vu le résultat.

      Par ailleurs je suis d’accord avec vous, la pornographie est une convoitise, mais je ne comprend pas à quoi vous pensez lorsque vous vous masturbez. Je ne vois pas comment ne pas tomber dans la convoitise, puisque le plaisir (à mon sens) prend directement sa source dans la convoitise. Par ailleurs, se masturber toutes les semaine ou régulièrement, j’appelle ceci de la dépendance, car il est possible de vivre sans celle-ci (j’en suis la preuve, moi qui à une époque me masturbais tout les jours). Ne pas être dépendant de la masturbation, ça serait pouvoir dire « je peux vivre sans la masturbation le reste de ma vie, car ce n’est pas une dépendance! « . Et si l’on est capable de dire ceci, pourquoi ne pas trouver du plaisir dans des domaines qui rendent gloire à Dieu ? ;-)

      Merci de m’avoir lu,
      L’avis d’un Rebelutionnaire…

    • Avatar
    • Cher frère,
      Merci de votre réponse, qui a le mérite d’être nuancée. Déjà, sachez que je ne suis pas aussi définitif sur cette question que pouvait le laisser penser ma première participation au débat, liée à l’agacement devant des prises de position vite expédiées, pétries de représentations (quid de la masturbation féminine dans l’article ?), et au langage un peu vide (« enfants de la vie », j’en rêve encore).
      Pour vous répondre, je dois commencer par poser une limite : si la masturbation était aussi importante que ce qu’on en dit, alors la Bible en parlerait de façon beaucoup plus précise, et l’on aurait pas besoin de faire des circonvolutions intellectuelles un peu navrantes pour savoir, honnêtement, de quoi il en retourne (je fais référence ici à l’interprétation douteuse qui est faite ici du Sermon). Ce silence est intéressant puisqu’il montre le souci de Dieu de nous responsabiliser en nous encourageant à définir ce qui nous rapproche de lui et ce qui nous éloigne, sans transformer sa Parole en livre de morale. Mais ce vide pose aussi problème : j’ai vu des chrétiens rejeter avec passion la masturbation, et d’autres vanter les mérites de cette découverte de soi avant la vie conjugale (à ce titre, quelqu’un disait ne pas imaginer la catastrophe que doit être la nuit de noce de quelqu’un qui n’a aucune maîtrise de son corps). Et pourtant, la vérité doit bien être quelque part entre ses positions tranchées.
      Pour répondre à votre première remarque, j’ai l’impression que l’on met tout et n’importe quoi derrière cette notion de « gloire ». On spiritualise tout, mais ce n’est pas un bon démarche à mon sens. Excusez-moi d’être trivial, mais lorsque vous allez aux toilettes, je ne pense pas que vous vous posez la question de savoir si votre démarche glorifie ou non votre Créateur. Si vous ne le faites pas de vous-même, votre corps prendra l’initiative de le faire (le pipi au lit, voilà l’ennemi). Il en va de même pour la masturbation, si vous ne le faites pas de vous-mêmes, votre corps se chargera de vous libérer (les émissions nocturnes, un grand moment). Pour autant, personne ne critique le fait d’aller aux toilettes, ni s’interroge sur sa compatibilité avec la nature sacrée de votre corps.
      Vous allez me dire que vous n’avez pas le choix, que c’est un besoin vital alors qu’on peut se passer de masturbation. Mais vous vous coupez les cheveux, ce n’est pas un besoin vital, mais vous le faites pour votre bien-être ( et votre paraître, par ailleurs). De la même façon, vous mangez des crustacés alors que le Lévitique l’interdit. Pourquoi ? Parce que vous êtes conscients que dans le régime de la Grâce, Dieu nous responsabilise. Il nous laisse donc une grande part de liberté du moment où nous avons en regard de celle-ci également conscience de sa Volonté. « Tout m’est permis, mais tout ne m’est pas utile », dit Paul, et à chacun ensuite de juger de ce qui l’entrave, et de ce qu’il maîtrise, et de définir ainsi son degré de liberté, avec pour point de mire sa relation avec Dieu. Si la masturbation vous éloigne de Dieu, par addiction, convoitise, compulsion, alors arrêtez immédiatement. Si ce n’est pas le cas, alors vous êtes libre, tout vous est permis. En revanche, encore une fois, tout dépend du degré de liberté que vous avez atteint et c’est pour cette raison que je n’écrirais jamais un article comme celui-ci, dans un sens ou dans l’autre : c’est une prise de position intrusive qui ne doit pas être prise à la légère.
      Sur cette base, mon opinion est donc que la masturbation n’est ni bonne, ni mauvaise en soi, elle n’a pas de charge morale. Elle satisfait à un besoin qui n’est pas vital, mais qui est puissant et précoce pour des jeunes chrétiens qui se marient souvent tard. Un besoin qui plus est pulsionnel, et qu’il faut donc maîtriser (énervement, mal-être, sont souvent corollaires à la frustration) et un besoin plaisant, ce qui n’est pas négligeable. En cela, je trouve donc la masturbation utile. Pour ce qui est de la culpabilité, je n’ai pas l’impression d’avoir une conscience mal-aiguisée ou atrophiée. La convoitise me fait sentir clairement et immédiatement coupable (pornographie ou désir de ce qui ne m’appartient pas), alors que la masturbation, non. Et je n’ai pas l’habitude d’être de mauvaise foi (sans jeu de mots).
      Pour répondre à votre dernier point très honnêtement, ce que j’ai apprécié dans la masturbation, c’est que justement je ne pensais à rien, juste aux sensations, l’impression de sortir un peu du quotidien et d’apprivoiser un continent encore inexploré à l’époque. Ce n’était pas le cas avec la pornographie. Aujourd’hui, alors que je ne suis plus célibataire, je retrouve cela mais en duo. La masturbation, dès lors, paraît bien fade et bien lointaine.
      Un dernier mot enfin, la dépendance ou la répétition n’est pas toujours négative : vous avez besoin de manger tous les jours, vous êtes dépendants de la nourriture, pour autant, vous n’êtes pas accro :)

      La liberté peut être à la gloire de Dieu, puisqu’elle suppose d’être ajustée pour définir un mode de vie qui soit respectueux de l’importance de Dieu, de son poids, de sa gloire. En cela la masturbation est un laboratoire intéressant pour apprendre cet équilibre entre liberté et responsabilité.

      Voilà ma position. Je sais que si j’ai tort, Dieu me le montrera.

      Amitiés fraternelles, en particulier à l’auteur de cet article avec lequel je ne suis pas assez tendre :)

    • Avatar
    • Merci pour votre votre point de vue !

      La masturbation ravage plus qu’elle ne libère… j’en suis convaincu. Et comme je n’ai jamais réussi, comme vous, à ne pas convoiter lorsque je me masturbais, je suis heureux du fait que Jésus-Christ m’est permis d’arrêter cette pratique.

      Personnellement, j’ai à de nombreuses reprises pensé à la complexité de la création mon être, en allant au toilettes. C’est comme vous, assez trivial, mais ceci ne glorifie t-il pas Dieu? Bref, même si je vais loin, je suis d’accord avec vous concernant notre liberté.

      Cependant je ne pense pas que le fait de manger des crustacés (ou se raser la barbe, se couper les cheveux, ect), puisse être comparé à la masturbation, car je vous assures qu’il y a une culpabilité innée dans cette pratique, contrairement aux autres.

      Oui nous sommes dépendants de la nourriture, et dépendant surtout de Dieu, je l’espère ! Avant toute chose, et c’est le meilleur des plaisirs.

    • Avatar
    • Il est possible que n’ayant pas eu la même force que vous pour arrêter totalement, je me sois construit cette vision pour masquer un manque de confiance ou de persévérance. Dans tous les cas, le choix que vous avez fait et la manière dont Dieu vous a répondu sont admirables. Bonne continuation !

    • Avatar
    • Merci Lucien, enfin quelq’un qui a un bon sens…toutes ces culpabilités ici pour une chose aussi intime et personnelle, non, mais franchement! et parler de péché qu’on a un corps que Dieu nous a crée ainsi….laissez chacun gérer la masturbation comme il entend svp tous par ici, sans répéter constamment que c’est un péché…Dieu ne va pas nous culpabiliser en nous donnant un corps qui fontionne avec des besoins qui sont différents pour un tel et tel, et pour un autre différents???? On parle pas de la perversion, on parle pas de plaisir, on parle d’un besoin…

        Benjamin E
      • Bonjour Evag,

        Est-ce que tu as pris le temps de lire l’article ? Au delà de la question à se poser si la masturbation en tant que telle est un péché ou non, il y a un certains nombre de choses à prendre en considération qui nous montre qu’en tant que chrétien, ce n’est pas une pratique honorable et qui glorifie Dieu. L’article évoque par exemple la notion des pensées, et j’ajouterai aussi la forte addiction qui y est liée. Croyez-vous vraiment que ces choses soient anodines ? N’est-ce pas un drame aujourd’hui que la masturbation devienne une pratique si courante et si « banale » aux yeux de tous, alors que beaucoup en sont esclaves et prisonniers ?

        Que le Seigneur nous donne le discernement nécessaire, pour vivre une vie de pureté qui le glorifie.

        Benjamin

  • Avatar
  • Bonjour tout le monde.
    Après avoir lu pas mal d’articles sur la question « la masturbation est-ce un péché? », je me suis rendu compte que la plupart de ces articles s’appuyaient sur des textes évangéliques, mais pouvons nous vraiment nous en servir pour justifier des sujets aujourd’hui en 2014? Est-ce que ces texte sont vraiment juste aujourd’hui ? Je ne remet pas en question la parole de Dieu bien-sûr, mais par exemple la Bible, puni « severement » l’homosexualité, mais est-ce que c’est vraiment mal, la personne homosexuelle a-t-elle choisi d’être ce qu’elle est? Peut-t-on dire que c’est sa faute ce qu’elle pense au fond de son coeur? Non je ne crois pas, et si un texte peut-être remit en question, je pense que d’autres aussi.
    Donc maintenant posons nous la question est-ce que la masturbation est mal? Est-ce un péché? Mais sans se baser sur des textes juste en s’appuyant sur nos valeurs morales et notre coeur.
    Respectez mon avis comme je respecte les votres :) .
    (Escusez moi pour les potentielles fautes d’hortographe il est 23h22)

      Avatar
    • Pourquoi dis-tu « un texte peut être remis en question »? A quel texte penserais-tu ? La Bible punit l’homosexualité, mais également le fait de regarder une femme (qui n’est pas la notre) avec des pensées sexuelles, ou encore le fait de s’énerver contre quelqu’un. Jésus compare cela à un adultère et à un meurtre. Alors ne faisons pas de fixation sur l’homosexualité : c’est un péché, tout comme l’adultère et la fornication en en sont un (et la majorité de la société le pratique, je pense cependant qu’il ne faut pas se conformer au monde, et au péché). Sinon, ce que notre cœur désire est clairement de notre responsabilité, par ailleurs la personne homosexuelle n’a peut-être pas choisie ce qu’elle est (ça, c’est un autre débat), mais ce qui est certain c’est que lorsqu’un homosexuel devient disciple de Jésus-Christ, le Saint-Esprit le pousse à ne pas aimer ce péché, de sorte qu’il y a une lutte entre ce qu’il désire et ce que le Saint-Esprit lui permet de faire lorsqu’on lui demande.

      Si l’on appuie ta pensée, ce qu’a fait Hitler n’a rien de mal : tout ce qu’il a accomplit n’était que sa propre valeur morale, et ce dont aspirait son cœur. Notre cœur n’a rien de bon, toute notre justice est un vêtement souillée dit Esaïe.
      Non, la seule source d’objectivité en matière de morale est la Parole de Dieu, pour nous chrétiens. La manière dont tu conçois ce qu’il est moral pourrais faire accepter l’adultère, la fornication, le mensonge, ect, tout simplement parce que c’est subjectif et non-normatif. La seule norme parfaitement objective, et peu importe l’époque, est Dieu. Il est le même hier, aujourd’hui et éternellement.

  • Avatar
  • Jésus se masturber t’il ?
    non, pour moi c’est sur.

    je vais cous donner mon résonnement qui ma permis de sortir de la masturbation.
    j’ai gacher beaucoup trop de temps de ma vie a me masturber.

    1er étapes esce un péché ?
    c’est queque question mon permis de le savoir.
    -Jésus se masturbé t’il ?
    -pui je remercier dieu pour la masturbation ?
    -Esceque je me masturbe pour la gloire de dieu ?
    -me masturbé me raproche ou méloigne de dieu ?
    -Dieu est t’il content ou fier de moi quand je me masturbe ?
    -Est ce Dieu qui le veut ?
    Pourquoi je me masturbe ?
    Pour satisfaire un besoin sexuelle que ne peux comblé autrement.
    pour moi la convoitise est lié a la masturbation. car je me masturbe pour satisfaire une envie.
    Si vous arivé a vous masturbé sans rien désiré. Expliqué comment faire.

    LA MASTURBATION EST SURMONTABLE.

    le meilleur moyen pour moi est de la fuir, fuyez la vraiment.
    le péché mène a la mort, et la masturbation est un péché, fuyez pour votre vie.
    soyer malin, trouver des solutions réfugier vous en l’ éternel.

  • Avatar
  • Puisque ce post est le plus lu de la Réb’, une petite contribution tirée de l’excellent ouvrage « Pour une foi réfléchie ». Il s’agit simplement d’une citation (j’espère ne pas avoir introduit d’erreurs d’orthographe). Sur le même sujet, vu qu’il y a très peu de choses écrites dessus, il y a un article dans le livre d’Alfred Kuen « Encyclopédie des questions, 1200 questions et réponses autour de la foi chrétienne » aux éditions Emmaüs.

    « La Bible ne parle pas de la masturbation. Le péché d’Onan n’est pas la masturbation, mais le refus de donner une descendance à son frère décédé comme l’exigeait la loi du lévirat en écourtant la relation sexuelle (Genèse 38.8-9). A l’adolescence, avec la montée des hormones sexuelles, il y a la découverte de la sexualité et de votre propre sexe.
    Dans la masturbation, il faut distinguer :
    * l’acte isolé: on la pratique occasionnellement;
    * l’habitude: on s’y adonne régulièrement;
    * l’acte compulsif: on ne peut pas « s’en empêcher ».
    Il n’y a pas lieu de se culpabiliser à l’excès d’une masturbation occasionnelle, mais, si l’on s’y adonne régulièrement, il y a problème. Une pratique masturbatoire habituelle enferme dans un monde de fantasmes et ne prépare pas à rencontrer la personne réelle de l’autre sexe. Quant à la pratique compulsive, elle est le symptôme d’un déséquilibre. Parce que la masturbation soulage une tension psychologique, elle peut devenir un piège. Cultiver les fantasmes n’est pas sain, ni saint; les paroles de Jésus condamnant la convoitise nous invitent à les éviter (Matthieu 5.28-30). La sexualité est un peu comme un cheval sauvage qu’on doit apprendre à dresser, sinon il va tout casser: on n’y arrive peut-être pas tout de suite, mais on doit bel et bien avoir l’intention de le maîtriser pour pouvoir le mener là où on veut aller et non pas se laisser mener par lui (ce qui n’est bon ni pour vous ni pour les autres).
    La masturbation est-elle un péché ? Ça dépend! Une bonne question à nous poser: « Quand je me masturbe, en ai-je honte? » C’est un indicateur moral. Rappelons-nous cette parole biblique: « Ce que Dieu veut, c’est votre progression dans la sainteté… c’est que chacun de vous sache garder son corps dans la consécration et la dignité sans le livrer à la passion du désir » (1 Thessaloniciens 4.3-5). Le péché nous coupe de la relation avec Dieu et perturbe nos relations avec les autres. Nous devons apprendre à vivre devant Dieu aussi avec notre sexualité ».
    tiré de l’article « La masturbation », Pour une foi réfléchie, La Maison de la Bible, 2011, p773.

  • Avatar
  • J’en ai assez… Je haï ce péché, je prie Dieu, et je n’arrive pas à résister… Je chute à peu près 4 fois par mois… Comment faire… ?

      Laurent Dv
    • Bonjour Mik,ton commentaire me touche, car il y a à peine quelques mois j’étais aussi désespéré que toi dans ce péché qui me concerne également.

      As-tu des frères de ton Eglise avec qui tu pourraient partager tes luttes ? C’est à dire leur être redevable chaque semaine, prier avec eux et vous encourager mutuellement.

      Sinon voici des méditations qui je pense pourront beaucoup t’intéresser : http://notreeglise.com/purete/
      Pour obtenir le fichier pdf, il faut juste que tu t’abonnes au blog.

      Priant pour toi et tes luttes.

      Ton frère Laurent dv

  • Avatar
  • Bonjour

    J’ai une question un peu étrange , mais la masturbation est-elle un pêché « MORTEL » ou pas c’est-à-dire que si on la pratique va t-on en enfer ?

    MERCI et c’était un très bonne article.

      Avatar
    • Bonjour Lepage,
      Nous ne faisons pas de distinction entre les types de péchés.
      La Bible me semble claire sur ce point : la pratique de tout péché mène en enfer (Romains 6.23 : Le salaire du péché, c’est la mort ; Jacques 1.15 : Le péché, étant consommé, produit la mort).
      Heureusement, tout péché confessé à Dieu peut être pardonné (1 Jean 1.9 : Si nous confessons nos péché, il est fidèle et juste pour nous les pardonner et pour nous purifier de toute iniquité), grâce au sacrifice de Jésus, qui, sur la croix, a payé pour nos péchés (Romains 8.3 : Dieu a condamné le péché dans la chair en envoyant, à cause du péché, son propre Fils). Nous avons accès à cette justice par la foi, en croyant en cet acte historique et rédempteur (Romains 3.24 : Vous êtes gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus-Christ ; Ephésiens 2.8 : C’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi).
      Donc la masturbation est un péché, aussi grave que les autres, mais pour lequel on peut être délivré, au même titre que les autres, par Jésus.

  • Avatar
  • il faut suivre les cours sur la bible .il faut une delivrance mes freres et soeurs pour etre liberer des addictions que le malin a mit en nous par ces serviteurs du mal attention ne pas oublier pour ceux qui ont recu une nouvelle vie en jesus christ le passé est passé dit la bible ,et nous sommes né de nouveau , il faut laisser tous les vices prion pour cela qu il te fortifie et que le st esprit te remplie de la sagesse du dicernement
    du bon et du mauvais , car tu enfant de dieu amen…

  • Avatar
  • coucou,
    merci pour l’article sur le sujet.
    Surpris et en même temps content d savoir que la masturbation ne concerne pas que l’acte physique, mais peut s’étende sur nos fantasme!
    Le coté physique est donc assez facilement surmontable, je crois! mais que faire quand les désirs mêmes font partie de la physiologie de l’homme? je voulais parler des fantasmes!

  • Avatar
  • salut !!!!!!!
    je voudrai vous expliquer ma situation et savoir ce que vous en pensez
    je suis marié coutumièrement et mon mari et moi ne vivons pas dans le
    meme pays apres le mariage nous n’avons eu que 3 rapport sexuel puis
    il est partis cela fait un moment que tout les deux nous brulons de desir l’un
    pour l’autre alors nous avons decidés de nous mastuber devant notre
    webcam ainsi donc nous nous donnons mutuellement du plaisir
    alors je voudrais savoir si cela est un péché (je tiens a dire que je ne
    suis pas accros a cela et que c’est juste temporaire)
    entre autre votre article est tres bien venue c’est important de mettre
    certain comportement a nue cela nous aide a mieux comprendre et a
    savoir comment marcher en tand que enfants de DIEU merci a vous.

      Déborah S
    • Bonjour Ash,
      Je t’encourage à aller lire l’article paru aujourd’hui sur Leboncombat, « Le chrétien et les pratiques sexuelles » : y a-t-il des limites ?
      http://ht.ly/MkURa
      Que Dieu te parle,
      Déborah

  • Avatar
  • merci de m’avoir accorder le comment , j’ai une question; Quand quelqu’un est entrain de dormir il va en reve et se trouve conmme si il est avec une femme et il jette de superm, normalement tu es en reve mais arriver a un certain moment tu te retrouve, tu constste que de superm sont soit au lit soit sur le drap; alors cela est-ce un peche?

      Avatar
    • Hello ! J’ai un point de réponse pour t’aider, mais peut-être à compléter encore. Deutéronome 23.11 ou Lévitique 15.16 : « S’il y a chez toi un homme qui ne soit pas pur, par suite d’un accident nocturne, il sortira du camp et ne rentrera pas au milieu du camp ; sur le soir il se lavera dans l’eau, puis au coucher du soleil il pourra rentrer au milieu du camp. » Mais je pense qu’il ne s’agit pas de masturbation mais une éjaculation naturelle pendant le sommeil. Selon la loi de Moïse, ce type d' »accident » (donc pas un acte volontaire) est considéré comme impur, au même titre que la menstruation d’une femme.

  • Avatar
  • Partout on cri que la masturbation est un pêché mais selon vous, quelqu’un s’est demander 5 minutes pourquoi dieu nous aurait foutu du plaisir à cet endroit si ce n’était pas pour en profiter un peu? Je n’affirme rien, je donne juste mon avis perso… En quoi cela dérangerait Dieu que l’on se fasse plaisir sans faire de mal à qui que ce soit? Pourquoi la masturbation serait plus sale que l’acte sexuel? dans tous les cas on a des pensées qui nous excitent.. venez pas me dire que quand vous faites l’amour vous pensez à Jésus et à la bible, vous avez tous des pensées sexuelles et hard, la pseudo -autogratification serait si mal que ça? On ne se prends pas pour le roi du monde quand on se masturbe, on cherche juste à avoir un peu de plaisir.. par contre quand il s’agit de masturbation pendant l’acte sexuel avec quelqu’un là ça ne dérange personne.. Condamnez tous les gens qui se font un peu plaisir c’est quand même assez …. débile je trouve. Honnêtement, je ne dis pas avoir raison car je n’ai pass la prétention de savoir ce que Dieu en pense et j’ai franchement tendance à me demander si Bible, coran, torah etc ne sont pas des ruses de Satan pour qu’on culpabilise de tout ce qui nous fait plaisir .. regardez.. la gourmandise est un pêché, la masturbation etc.. on stigmatise des choses peut-être naturelles… normales, peut-être qu’on veut nous faire croire que tout ça c’est mal pour qu’on culpabilise… peut-être qu’il est là le piège

      Avatar
    • Je pense que tu devrais commencer par lire la Bible… :) ton commentaire montre bien que tu n’es pas du tout clair sur la question ; et je ne parle pas de religion, mais bien de ta relation avec Dieu en t’appuyant sur SA parole vivante, la Bible. Tu verras qu’il y aura moins de « peut-être » dans tes discours ;)
      Deuxièmement, l’argument du type « si ça existe c’est que c’est bon » est absolument faut. Parfois quand on est vraiment en colère, on pourrait dire des choses affreuses, voire frapper quelqu’un ; pourtant nous ne le faisons pas – au moins la très grande majorité du temps. Pourquoi ? Parce que c’est mal, c’est tout. Et pourtant, ces pensées existent bien. Mais la différence entre j’ai pensé qqchose et j’ai fait qqchose est absolument énorme. Et si Dieu nous demande de faire attention à nos pensées – certes il y a un travail à faire là dessus – il saura toutefois apprécier le fait que nous ayons su résister à la tentation. C’est pareil avec la masturbation. Le seul problème, c’est que pour un trop grand nombre de personne, la portée mauvaise de cet acte n’apparaît pas évidente x)
      Prie le Dieu de vérité, avec foi et persévérance, et là tu l’auras ta réponse ;)

    • Avatar
    • D’autre part, la Bible n’est pas là pour nous faire nous sentir coupable, mais au contraire pour nous libérer !!! ce sentiment de culpabilité vient de Satan, ça c’est certain. Mais la Bible en elle-même, c’est justement la seule arme contre ceci ! Regarde, c’est tout simple : pourquoi Jésus est-il mort ? Justement pcq nous sommes tous coupables !!! Ca Il le sait très bien ; mais à présent, tout est accompli, ac son sang il a lavé nos péchés. Et si tu le désires, dès aujourd’hui, confie lui ton coeur et chaque domaine de ta vie ; alors tu verras le poids de la culpabilité t’abandonner ! ;)

  • Avatar
  • Genèse 38:9-10
    « Onan, sachant que cette postérité ne serait pas à lui, se souillait à terre lorsqu’il allait vers la femme de son frère, afin de ne pas donner de postérité à son frère. Ce qu’il faisait déplut à l’Eternel, qui le fit aussi mourir. »

  • Avatar
  • Bonjour, je suis une jeune femme de 21 ans, j’ai grandit dans l’évangile grâce à mes parents mais au cours de mon adolescence j’ai pris un autre chemin (pas le bon, je le sais). Je me masturbe depuis l’age de 16 ans environ, la première fois c’est arrivé comme ça, je pense que je ne me suis même pas rendu compte de ce que je faisais puis j’ai continué parce que ça me donnait du plaisir mais je le faisais surtout parce que je ne ressentais pas de plaisir lorsque je faisais l’amour avec un homme (souvenez-vous, j’ai quitté l’église, donc je sais c’est hors mariage…). Pour moi le seul moyen de me satisfaire c’est de me masturber.
    Je n’arrive plus à me sortir de cette enfer. J ‘essaye de m’abstenir ça marche pendant quelques mois et après je cède. Mais à chaque fois, je regrette de l’avoir fait, c’est plus fort que moi, j’ai toujours peur d’en parler et d’être juger étant donné que presque tout ma famille proche est chrétienne.Parfois je me persuade que ce n’est pas mal de se masturber. je ne sais plus quoi faire parce que j’en ai marre de supporter ça. J’avais aussi essayer de prier lorsque j’avais envie mais je n’y arrive que 1 fois sur 3.
    J’ai toujours eu un manque affectif dans ma vie, je suis quelqu’un de très seule, je suis partie de mon pays natal et maintenant je suis toute seule, j’ai du mal à me faire des amis, je suis tout le temps enfermé chez moi sauf quand je vais à l’école. Je ne sais plus quoi faire, j’aimerais telle ment me débarrasser de cette addiction :-( .

      Avatar
    • Bonjour,
      Merci de ton commentaire…
      Est-ce que tu vas dans une église ? Sinon, dis-nous où tu habites, on pourrait te conseiller une assemblée près de chez toi. Le mieux serait que tu puisses expliquer ton problème à une amie chrétienne, qui prierait pour toi.
      Quelques pistes, que tu peux essayer :
      Si tu as une relation de confiance avec une amie, à chaque fois que tu es tentée, tu lui envoies un sms avec un code défini entre vous (par exemple « HELP », et elle pourra prier pour toi au moment précis)
      Toujours dans une relation comme ça, tu peux la voir une fois par semaine, et lui faire un « compte-rendu » de ta semaine dans les détails. Il y aura une relation de redevabilité et tu verras que ça t’encourageras à arrêter.
      Tu peux aussi tenir un calendrier où un tableau sur lequel tu fais une croix pour chaque jour où tu tiens sans te masturber. Tu verras rapidement tes progrès et cela t’encouragera !
      Pense à Jésus sur la croix à chaque fois que tu es tentée. Médite sur l’Evangile, et sur le fait qu’il a souffert pour te délivrer de toute addiction
      Apprends quelques versets de la Bible par cœur, que tu récites dans ta tête quand tu es tentée…
      Voici quelques pistes, j’espère que elles t’aideront !
      Bon courage,
      Je vais prier pour toi.

    • Avatar
    • La masturbation de comblera jamais un manque affectif… et un homme seul non plus. Le seul qui puisse véritablement, c’est Jésus !! :) commence par lui confier TOUTE ta vie, et tu verras que lorsque tu seras épanouie avec lui, alors tu seras mieux en accord avec toi même. Et c’est pas là qu’il faut commencer avant de pouvoir entretenir de saine relation avec les autres ;)
      Je sais que c’est beaucoup plus simple à dire qu’à faire… mais ne perds jamais espoir, nous prions un Dieu vivant dont la parole fait des miracle, ne la néglige pas ! Je prierai aussi pour toi ;)

  • Avatar
  • bonsoir il est vrai que a force de se masturber on remarque que cela n’apporte rien cependant quand on lutte contre se desire nous jeune qui ne sommes pas marier la tentation devient grande…..et parfois on retombe dans ce « péché » comme vous le dites malgré ne multiples effort ……que faire dans ces cas? que dira Dieu de nous? et quelle est l’état de notre âme? je vous remercie….

      Avatar
    • Bonne question Faak? Que faire? Heureusement que Dieu ne comptes pas les nombre de fois ou il nous pardonne dans sa miséricorde, quand tu tombes relève toi très vite et demande à Dieu la grâce de ne plus retomber, Dieu ne veut pas que tu restes dans le péché la plupart des jeunes luttent contre la masturbation et seules nous ne pouvons absolument rien, ce n’est qu’en demandant chaque jour la grâce de Dieu pour vaincre la tentation que nous allons y arriver et bien sur montrer la volonté que nous avons à sortir de ce péché, certes les choses ne se feront pas automatiquement mais avec de la volonté et la prière on arrive toujours au bout du combat et je suis sûr qu’un jour tu pourras témoigner de cet expérience.

  • Avatar
  • ce message est fort !!!

  • Avatar
  • Je crois fort que ce genre d’acte qui est la masturbation a été opéré dans les villes de Sodome et Gomorrhe…..Ce qui est valu leur perte…la masturbation est un péché…je veux m’en defaire…et je demande l’assistance de Dieu…..parce que sans sin aide je ne peux…rien

  • Avatar
  • Bah moi 19ans je suis une meuf et je me.masturbe sauf que parfois je me sent coupable car je sais que c’est un péché et de voir de le faire c’est un peu hipocrite mais j’en profite car une fois que je me ferais baptisée et que je me consacrerais a Dieu je dois me détourner de tout ces choses !
    La tentation du diable est toujours entrain de roder autour de nous donc faite attention!

      Avatar
    • Bonjour Letoile97 !
      Merci pour ton témoignage… Mais je dois t’avouer que ce que tu dis m’attriste beaucoup.
      Si tu veux te faire baptiser, c’est sûrement que tu t’es convertie. Et là, dans ton commentaire, c’est comme si tu disais :
      « Les pompiers m’ont secouru de l’incendie de ma maison, mais en attendant que je prévienne mes proches de ce miracle incroyable, je retourne dans la maison me brûler un peu, parce que quand je l’aurai dit à ma famille, je serai engagé et il ne faudra plus que j’y retourne… »
      C’est complètement paradoxal ! Si tu crois que Jésus est mort à cause de tes péchés, donc que tes péchés sont responsables de la mort de Jésus, tu ne vas pas « en profiter » en les pratiquant, que ce soit avant ou après le baptême, si ?
      Tu vois ce que je veux dire ?
      Nous devons être dégouté et horrifié de ce qui a causé la mort de notre sauveur, et de pas nous « vautrer dans la boue » de notre péché !
      Que Dieu t’aide et t’encourage dans ta marche avec lui…

  • Avatar
  • Je ne comprends pas en quoi se donner du plaisirs est un péché ? Parce que dans la vie en générale, on se donne du plaisirs: cuisiner des bons plats, se faire belle… c’est pour se faire plaisirs ! Donc la masturbation, c’est la même chose. Le raisonnement n’est pas cohérent. La question de font pour moi n’est pas là.
    Je pense que la masturbation est nécessaire pour découvrir son corps. D’ailleurs, les enfants découvrent cette partie du corps très tôt, et peuvent sans le savoir pratiquer la masturbation car cela leur procure du plaisirs…eh oui !! En quoi encore c’est un péché ?? Cela prouve bien que la question n’est pas là.
    A mon avis, la masturbation et du « cas par cas » et tout le monde ne rentre pas dans la case péché. Oui, je pense qu’on peut pratiquer la masturbation sans pour autant péché. C’est vraiment dommage que le débat n’aille pas plus loin. Et franchement la question du « c’est pas bien », « c’est mal », « c’est mauvais » c’est rédhibitoire, c’est porter un jugement sans connaître les raisons, dommage que les chrétiens ne soient pas plus ouvert aux gens. Dommage, parce que ce sujet touche à mon avis 99% des personnes mais il reste restreint à un certaine façon de penser, modeler par l’église. Dommage..

  • Avatar
  • Et si pour un homme aucune femme ne veut de lui…… ? Car de nos jours et dans cette société faut le dire l’argent passe avant l’amour…… et tout les hommes ne sont pas forcément munis d’argent…..chose que Dieu ne glorifis pas d’ailleurs…..donc Cet homme qui reste déja sans femme restera sans se masturber toute sa vie ? Je n’y crois pas.. A moins d’etre assexué ou castré impossible de le supporter mentalement car l’humain est un etre charnel
    qui est fait pour se reproduire

    Une femme sans argent meme aussi peu attirante soit elle attire toujours au moins un homme qui lui plait alors la question ne se pose pas pour la femme. Sauf si peut etre elle n’a jamais vu un homme dans son entourage…..

  • Avatar
  • Ce phénomène de Masturbation est un problème à prendre avec beaucoup de sérieux. En effet, cela prend de l’ampleur et touche beaucoup d’enfant de Dieu, notamment moi qui en fut un grand adepte durant ma très jeune enfance.La seule fois, lorsque j’avais, je croix, 10ans, que j’ai vu quelqu’un de très proche regarder un film pornographique la masturbation à commencé à me ronger(d’abord une fois par semaine, ensuite des jours et parfois même en classe lorsque j’ai commencé à être très initié en cela) mais seulement à l’age de 18 ans c’est à dire 8ans après ma première fois lorsque j’ai pris conscience du mal que cela me faisait, j’ai décidé par tous les moyens de l’arrêter et par la grâce de notre seigneur je l’ai fait et je vous le dit ce n’est pas une plaisanterie mais nous sommes en 2016 et je vais avoir 19 ans le 10 Août 2016 pour montrer l’aspect réel de la « chose » mais actuellement j’ai encore des séquelles,des envies, 8ans de ma vie à avoir d’autre pensée que ceux de mes ami(e)s de mon âge. Et Oui, c’est décevant, c’est même absurde…loll. Mais je croix en Dieu mon seigneur et je croix que d’ici le 10 Août j’en serai complètement délivré. Merci et j’espère que mon témoignage aura des impacts sur d’autres personnes qui en ce moment même, peut être vivent cette situation. Je me nomme Emmanuel et que Dieu vous bénisse dans vos actions courage, courage et courage les frères.GOD’S WITH US

  • Avatar
  • suis vraiment comblée de joie, mais suis vraiment desoler de prendre cette conversation en train, mais je voudrais simplement dire merci a Dieu, pour Nathan, d’avoir bien m’aider a etre la personne qu’il faut face à la masturbation.
    merci infiniment.

  • Avatar
  • j ai un problème, je n arrive pas à arrêter.
    que dois-je faire.

      Avatar
    • Bonjour Andy !
      As-tu essayé d’en parler à un ami chrétien, de prier avec lui régulièrement à ce propos, et de le tenir au courant des avancées ?

  • Avatar
  • et bonjour à tous

  • Avatar
  • bonjour Nicolas B
    non pas encore, je trouve ça dure de le dire à quelqu’un et il est vrai que je n’ai pas trop d amis.
    il arrive que je me décide par la prière d’arrêter et je peut m’abstenir pendant 2 à 3 mois mais un jour le revoilà qui refait surface et cela m agasse je ne sais quoi faire.
    ça ne serrait pas le même cas si j’en parlai à un ami?

      Avatar
    • Ben c’est à dire que le péché à horreur de la lumière…
      Plus tu le gardes caché, plus tu le gardes pour toi, plus ce sera difficile à gérer.
      Et comme la Bible nous incite à confessez nos péchés les uns aux autres et à prier les uns pour les autres (Jacques 4.16), je pense que ça ne peut faire que du bien !
      Je connais plusieurs personnes qui ont vaincu un péché spécifique en faisant comme ça.
      Il faut bien être conscient que c’est Dieu qui travaille notre cœur, lui qui nous rend pur par sa mort sur la croix à notre place.
      Mais une fois cette vérité méditée régulièrement, le coup de pouce d’un ami peut aider concrètement !

      Sinon, si tu n’as personne à qui te confier (même quelqu’un dans ton Eglise ?), tu peux aussi t’engager vis-à-vis de toi-même en te signant une propre déclaration. De voir tes engagements écrits peut aussi t’encourager. Je l’ai fait personnellement pour un autre type d’addiction.

      En tout cas sois bien conscient que, même si, plus que ta culpabilité, c’est Dieu que tu attristes à chaque fois que tu retombes, lui est toujours à te tendre la main pour te relever. Compte sur lui à chaque instant.

  • Avatar
  • bonjour Nicolas B
    ok, j ai compris, le péché voile devant Dieu et il nous mène a la mort.
    merci beaucoup pour tout vos conseils,
    car il est vrai que ca doit changer.
    j ai lu les commentaires précédents et je compte bien mètre en pratique les conseils donnés.
    Et aussi merci beaucoup pour tout ce dont vous faite pour nous.
    Que Dieu vous bénisse et qu’il vous inspire par son Esprit Saint encore plus.

  • Avatar
  • Bonjour, J’ignore votre âge et votre situation matrimoniale mais je pense que votre définition de la masturbation est beaucoup trop simple et manque de finesse. Votre conclusion qui affirme qu’il s’agit d’un péché me semble en partie faux. Puisque certains de vos lecteurs me semblent fort jeune, je ne rentrerais pas dans les détails mais je pense que vous devez apporter beaucoup plus de nuances lorsqu’il s’agit de l’être humain. Merci

      Avatar
    • Bonjour Vincent.
      Je te remercie pour ton commentaire.
      Pourrais-tu argumenter tes idées, si possible bibliquement ? Merci !

  • Avatar
  • Bonjour mes freres et soeurs dans le seigneur,
    je m’appele Heritier Binda Mahamba de nationalitE congolaise. C’est ma toute premiere fois d’etr ici et veuillez s’il vous plait m’actualiser pour qu’on partage …
    Merci

  • Avatar
  • Bonjour à tous. J’ai un problème. Je me dit Chrétien mais je me masturbes

  • Avatar
  • Est-ce qu’il y a quelqu’un en ligne?

      Benjamin E
    • Bonjour Deo, si tu veux nous contacter tu peux le faire en nous envoyant un mail à l’adresse suivante : larebellution@gmail.com.

      Bonne soirée !

      Benjamin

  • Avatar
  • Salut! La masturbation est le fait de se procurer soi-même le plaisir sexuel. La seule manière Dieu w prévu depuis le commencement que l’homme et la femme devaient obtenir le plaisir sexuel, c’est dans le lien du mariage. Si l’homme pouvait se procurer tout seul le plaisir sexuel, pourquoi aurait-il besoin qu’on lui crée une femme à savoir Ève. La masturbation est belle et bien un péché bienqu’elle n’est pas mentionnée dans la bible. La masturbation rentre dans la categorie des pechhes de fornication ou d’impurté

  • Avatar
  • Encore une fois je félicite tous ceux qui n’ont pas peur de parler sur l’article. Il peut y avoir des dissidents, mais il faut toujours se référer à Dieu et se demander quelle est la bonne voie, est-ce que c’est ainsi que Dieu avait dit de le faire, sinon vous risquer tomber dans la perversion. Car le diable a tout perverti. Depuis Haïti, salut tout le monde

  • Avatar
  • Bonjour mon bébé (une fille),
    Se touche beaucoup le sexe quand elle n’a pas la couche, elle a 25 mois comment réagir?

      Avatar
    • Bonjour Elodie,
      Je t’avoue que nous sommes un peu démunis devant ta question…
      Je t’encourage à discuter avec de jeunes parents chrétiens fidèles, dans ton Eglise par exemple.
      J’imagine que si elle n’est pas influencée par des images qu’elles auraient regardées, c’est sans doute une pratique passagère…
      Remets cette situation à Dieu, il n’y a aucun sujet qu’on ne peut lui déposer dans la prière !
      A bientôt,

  • Avatar
  • Concernant le plaisir, il serait bienséant de se poser la question qu’est ce que le plaisir ? Est ce qu’il est relatif. Parce que certains éprouvent du plaisir en tuant par exemple. Que pensez vous de ça?

  • Avatar
  • Pour ma part je ne suis pas d’accord que « la masturbation » et les « relations avant le mariage » soient un péché…
    Si les relations avant le mariage étaient interdit alors aujourd’hui nous aurions eu énormément de mariage car beaucoup se marieront pour ne pas péché mais alors le mariage perdra tout son sens et il y aurait eu autant de divorce… Oublions pas aussi que dans certains pays il y a des esclaves chrétiens qui n’ont pas le droit de se marier, qu’aujourd’hui pour se marié il faut un minimum de revenu alors que beaucoup n’ont pas de salaire fixe etc alors est ce que tout ces gens iront en enfer pour autant ?!
    Si vous avez un jeune chrétiens de 17 ans qui vous dit qu’il veux se marié car il commence à ressentir des envie sexuelle vous lui direz quoi ?
    Ou bien un autre de 35 ans qui viens de rencontré quelqu’un il y a 1 mois et qui souhaite se marié car il a trop attendu vous lui direz quoi ?
    Pour moi les relations sexuelle représente un péché selon le contexte de cet acte tels que:
    – relation sexuelle en échange d’argent (prostitution)
    – relation sexuelle avec un autre que son conjoint (adultère)
    – relation sexuelle avec plusieurs partenaire
    Lorsqu’il y a de l’amour dans une relation sexuelle je ne trouve pas que c’est mal.
    Il faut pas oublié que même si nous sommes chrétiens nous ne sommes pas des robots mais des humains et Dieu nous a tous créer avec le sexe. Si nous avions la possibilité de décidé le moment ou nous aimerions avoir des désirs à ce moment là je serais d’accord mais nous n’avons pas le contrôle sur sa …
    Beaucoup disent que les relations avant le mariage sont un péché alors que fait le jeune chrétien il tombe dans la masturbation dans la pornographie mais sa aussi c’est un péché et s’il a des désirs et se retiens là encore c’est un péché … Je dit pas au jeune d’avoir autant de relation qu’il veut non je dit juste que s’il a quelqu’un qu’il aime vraiment et avec qui il entretien des relations il ne fait rien de mal .. après c’est vraiment au cas par cas car chacun rendra des comptes personnellement à Dieu.
    Dans tout les cas nul ne peux dire à un tel tu es pécheur car tu entretiens une relation hors mariage ou que tu te masturbe car nul ne connait vraiment la vie de cette personne à part Dieu et il n’y a que lui qui pourra juger. Si pour certains c’est mal alors ne le faite pas mais si pour d’autre c’est bien alors laissez les. Chacun dois agir selon sa foi et s’ils sont en tort Dieu leur fera comprendre au temps voulu. Romain 14:22

      Avatar
    • Bonjour,

      La Parole de Dieu ne se base pas sur quelques conceptions morales, mais elle se suffit à elle-même :
      1 Corinthiens 7.8-9,
      « Or je dis à ceux qui ne sont point mariés, et aux veuves, qu’il leur est bon de demeurer comme moi. [célibat] Mais s’ils ne sont pas continents, qu’ils se marient; car il vaut mieux se marier que de brûler. »

      Voilà. Même s’il l’implique, le Salut cependant ne se base pas sur « faire » ou « ne pas faire », mais sur la grâce de Dieu à l’œuvre dans tous les aspects de notre vie, pour nous rendre semblable à Dieu (à Christ).

      Voilà ce que l’on peut dire à propos de toute difficulté. -Soyez béni(e).

  • Avatar
  • La masturbation c’est la soumission de notre esprit ( qui est devenus sacré par la fusion avec le saint esprit) au corps ( qui lui est mauvais ).

    ( Romains 8.2-4 )
    « 2En effet, la loi de l’esprit de vie en Jésus-Christ m’a affranchi de la loi du péché et de la mort. 3Car chose impossible à la loi, parce que la chair la rendait sans force, -Dieu a condamné le péché dans la chair, en envoyant, à cause du péché, son propre Fils dans une chair semblable à celle du péché, 4et cela afin que la justice de la loi fût accomplie en nous, qui marchons, non selon la chair, mais selon l’esprit. »

    C’est pourquoi il ne faut pas se masturber!
    ———
    Mais si on à trop d’envie,il vaut mieux se marier que de bruler de désir:

    (1 Corinthiens 7.8-9)
    « A ceux qui ne sont pas mariés et aux veuves, je dis qu’il leur est bon de rester comme moi. 9Mais s’ils manquent de continence, qu’ils se marient; car il vaut mieux se marier que de brûler. »

    Car tous le monde n’a pas reçus LE DON de dieu d’etre célibataire ( dans son esprit et dans son CORPS)

    ( 1 Corinthiens 7. 7 )
    « Je voudrais que tous les hommes fussent comme moi; mais chacun tient de Dieu un don particulier, l’un d’une manière, l’autre d’une autre. »

    Afin que notre corps soit soumis à un autre esprit:

    ( 1 Corinthiens 7. 4 )
    4La femme n’a pas autorité sur son propre corps, mais c’est le mari; et pareillement, le mari n’a pas autorité sur son propre corps, mais c’est la femme.

    Notre corps ne forme qu’un seul corps avec notre mari/femme:

    ( Matthieu 19.4-6 )
    Il répondit: N’avez-vous pas lu que le créateur, au commencement, fit l’homme et la femme 5et qu’il dit: C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair? 6Ainsi ils ne sont plus deux, mais ils sont une seule chair. Que l’homme donc ne sépare pas ce que Dieu a joint

    Pour résumé, se masturbé c’est se soumettre de façon égocentrique son esprit a son corp, se n’est pas bon car le corps à de mauvaise envie, si nous avons trop d’envie nous devons nous marier et soumettre notre corps à notre mari /femme et biensur rester avec pour toujours.

    Amen

  • Avatar
  • Bonjour à tous,

    Ayant 33 ans, chrétien des plus fondamentalistes jusqu’à mes 32 ans, je ressentais également une culpabilité concernant la masturbation, etc, comme nous l’enseignent les fidèles des religions abrahamiques.

    Puis une étude approfondie des origines des « Ecritures », pou une part Sumérienne, puis l’incohérence historique presque totale de l’Ancien Testament, des enseignements contradictoires, etc, m’ont fait comprendre que tout ceci n’est qu’une religion inventée par des hommes il y a des millénaires, et que seuls sont maintenus dedans, enchaînés, privés de liberté et de libre-arbitre, et ce de manière volontaire, ceux qui n’ont pas pris la peine de se questionner.

    D’abord par culpabilité. Douter, se poser des questions, c’est risquer de « perdre la foi », de « déplaire à Dieu ». Puis surtout la crainte du châtiment…incroyable, « j’adorais » un « Dieu » (inventé par les hommes) qui pouvait me punir pour avoir utilisé mon cerveau.

    Bref, je ne jette pas la pierre à ceux qui sont comme je fus. Mais j’invite tout croyant à mettre à l’épreuve la « perfection » des « Ecritures », en toute honnêteté, sans peur de « châtiment » divin.

    Pour finir, la culpabilité concernant la masturbation est ridicule…comment un Dieu omnipotent, omniscient, pourrait s’intéresser à un humain touchant son kiki…après avoir ordonné le massacre de centaines de milliers de personnes tout au long des récits… »Malheur! il ne sera pas puni pour avoir exterminé, violé, mis en esclavage femmes et enfants, mais par contre, se tirer sur la nouille…ouhlala! »

    Bref…

    c’est à mourir de rire…

      Benjamin E
    • Bonjour Rationnaliste,

      Merci pour ton commentaire.

      Tu présentes la Bible comme un simple livre humain, et la foi chrétienne comme une prison remplie d’ignorants qui ne prennent pas le temps de se questionner/réfléchir : mais qu’est-ce qui te fais dire ça ?

      Nous croyons que le péché est grave aux yeux de Dieu, parce qu’il est Saint. Il est totalement pur, sans mal, sans faute, la perfection même. Ce serait une grave offense de croire qu’il serait qu’un père un peu laxiste et passif, sans grand pouvoir. Dieu reste Dieu, peu importe ce que l’homme esssaye de dire. La désobéissance et le rejet de ses créatures est une grave offense contre lui… c’est pour cela que nous croyons qu’il est important d’aborder de tels sujets.

      Mais Jésus-Christ est un Sauveur suffisant pour quiconque se confie en lui ! Nous voyons en Jésus-Christ l’amour de Dieu, dans toute sa splendeur. Il vient lui-même sur terre, vivre une vie parfaite et mourir à notre place. Il n’y a de salut en aucun autre qu’en Jésus-Christ ! (Actes 4.12).

      Rationnaliste, peu importe ce que vous avez vécu dans le passé et ce que vous pensez de cet article, la question est : êtes-vous réconcilié avec Dieu ? Êtes-vous en paix avec le Dieu de l’univers, devant qui nous devront tous rendre compte ?

      Bonne journée à vous !

      Benjamin

    • Avatar
    • Si je peux me permettre, je trouve que vous avez une vision très déformée de la religion, dont votre passé fondamentaliste est sans doute la cause. Le christianisme n’interdit en aucun cas le doute ni l’esprit critique. Au contraire la Bible elle-même est pleine de questionnements et de contradictions (voir le livre de Job par exemple, ou les Psaumes). L’histoire compte d’ailleurs de très nombreux chrétiens qui furent de brillants intellectuels et qui n’ont jamais cessé de se questionner (au hasard et dans le désordre chronologique Paul Claudel, Teilhard de Chardin, Bernardin de St Pierre, Descartes lui-même, si, si, relisez son Discours de la méthode et vous verrez). Le catholicisme en particulier à intégré à sa lecture de la Bible les progrès récents en histoire, en psychanalyse, en lecture analytique des textes, et les plus brillants biblistes, exégètes et théologiens ne cessent d’activer leurs cerveaux sur les nombreuses questions que suscite la foi, ce qui est loin d’être un péché.

      Ceci n’exclut pas, hélas, l’existence de certains chrétiens à l’esprit un peu borné, engoncés dans une morale rigide ou tout simplement restés au niveau de catéchisme de leur première communion étant enfant ( et alors comment répondre à des questionnements intellectuels d’adultes avec une foi d’enfant). Car il faut le dire, la paresse intellectuelle de trouvé sur tous les bords, et d’ailleurs que dire de l’esprit critique de si nombreux jeunes sans cesse collés à leur portable, n’ayant jamais dans leur journée une minute de dédiée à la réflexion (et pour bien réfléchir il faut plus d’une minute)? Normalement, le chrétien pratiquant, par son habitude quotidienne de la prière et du recueillement, à d’ailleurs bien plus tendance à réfléchir que les jeunes hyper connectés sus-mentionnés, à condition bien sûr d’une prière sincère qui ne soit pas un petit rituel propre à endormir la conscience.

      Concernant l’idée qu’un Dieu tout puissant ne pourrait pas s’intéresser au problème d’un misérable petit humain qui se frotte le kiki, votre question est tout à fait intéressante. C’est là toute la folie de la foi, comme dirait Saint Paul. Car oui, nous croyons que Dieu s’intéresse à nous, et qu’il nous aime au point d’envoyer son Fils affronter la mort sur la croix pour nous sauver de nos péchés. Retournons le problème: un Dieu tout-puissant et omniscient, qui s’est donné la peine de créer une vie, ne s’intéresserait pas à sa créature? C’est donc qu’il doit être bien faible et bien négligent, pour un dieu tout puissant créateur!

      Donc nous proclamons que Dieu est venu nous sauver de l’esclavage du péché. Concernant la masturbation, est-ce un péché. Inutile pour moi d’essayer de convaincre un rationaliste de péché, puisqu’avant de connaître qu’on a offensé Dieu, il faut connaître Dieu. Mais je peux vous démontrer facilement que c’est un esclavage: c’est simple, la prochaine fois que vous aurez envie de vous masturber, essayez de vous abstenir! Difficile, n’est-pas? Quelle frustration ! Notre corps secrète des hormones pendant la masturbation qui sont des drogues dures ( et n’importe quel scientifique vous le dira), entraînant une dépendance. La brusque montée d’hormones (endorphines, adrénaline) sature le circuit de récompense (perception du plaisir, de bien-être), mais entraine ensuite la sensation de manque comme pour n’importe quelle drogue. L’ocytocine, hormone de l’attachement, est également produite pendant cet acte, d’où la sensation de dépression et de solitude qui peut suivre, et la tendance à se masturber d’autant plus pour une personne qui se sent seule (je dit bien qui se sent seule, car on peut être célibataire et bien dans sa peau, se satisfaisant de relations amicales).

      Or nous pensons que Dieu nous a appelés à la liberté, donc à pouvoir se maîtriser un minimum pour cela. J’ajouterai ensuite que la sexualité est une relation très belle, très intime, qui produit un attachement très fort (et c’est l’enseignement actuel de l’Eglise catholique, si, si, cherchez sur le net « théologie du corps de Jean Paul II »). La Bible dit même  » et l’homme quittera son père et sa mère, et il s’attachera à sa femme et tous deux je feront plus qu’un ».

      Mais comment cette belle relation serait-elle possible entre deux êtres immatures qui ne savent pas se retenir? D’où le risque que cette belle relation finisse en recherche de jouissance égoïste, en une relation de domination et de soumission (situation dont la femme à énormément souffert et souffre encore). D’ailleurs si on n’est honnête avec soi-même, l’érotisme ne mène t-il pas à des fantasmes de domination et de soumission ? Un point de vue uniquement rationnel pourrait faire penser qu’il faudrait se masturber pour se soulager et connaître son corps, mais quid de la connaissance de son esprit et de son âme ? Comment se connaître et se maîtriser si on n’a pas d’abord fait l’apprentissage de la frustration? N’importe quel bon psychologue vous dira que cet apprentissage est très important, sous peine de devenir intolérant à la frustration et d’avoir du mal ensuite à affronter le réel, à laisser aussi la place à l’autre qui n’a pas les mêmes envies au même moment. Or si la réalité est souvent frustrante, elle est aussi le seul lieu où l’on peut vivre un bonheur réel!

      Je terminerai en disant qu’aucun chrétien ne devient un champion de la chasteté du premier coup, c’est comme pour apprendre à marcher, on tombe souvent avant de tenir debout. Mais loin de vivre dans une culpabilité humiliante, il s’agit de reconnaître humblement sa faute et de voir qu’en même temps on vaut mieux que cela. Reconnaître et confesser ses péchés est très important (là encore, c’est de la psychologie), car si l’on essaie de nier la faute, alors on dépense une énergie psychologique pas possible pour la refouler ou se protéger par divers procédés psychologiques (rationalisation, déni, fuite, etc), ce qui peut conduire à la névrose et dans tous les cas empêche d’être pleinement heureux. D’où l’importance du pardon. Recevoir le pardon de Dieu est, pour un croyant, la plus haute forme de résilience (encore de la psychologie), c’est à dire qu’il trouve la force de dépasser ses difficultés et de s’épanouir afin de vivre heureux et libre.

      La liberté, dont on fait tant de cas aujourd’hui, ne vient pas d’elle-même, au contraire la religion nous enseigne que c’est un combat de tous les jours pour triompher de tout ce qui pourrait nous enfermer. Car il faut être honnête, c’est bien souvent notre propre paresse et nos mauvaises habitudes qui nous empêchent d’être vraiment libres et épanouis

Les commentaires sont fermés.