Etre un enfant de lumière, ça veut dire quoi ?

La lumière. Elle nous fascine, captivés par la lumière du soleil qui traverse les branches des arbres, les minuscules pierres précieuses qui scintillent autour du sapin de Noël et les innombrables points qui brillent dans le ciel nocturne. Dieu lui a insufflé l’existence pour séparer les ténèbres et illuminer sa création. Il est lumière, il n’y a aucunes ténèbres en lui.

Pourtant, en tant que chrétiens, la lumière n’est pas censée se limiter aux arbres de Noël ou aux rayons du soleil. La lumière est, en fait, notre appel même.

Appelés des ténèbres

Ephésiens 5.8 nous dit : « car si autrefois vous étiez ténèbres, maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur. » Nous sommes nés dans le péché, mais nous sommes aussi nés pour de plus grandes choses, par la grâce de Dieu nous sommes rendus capables de devenir des créatures de lumière. Au moment où tu es sauvé par le salut en Christ, tu hérites d’une identité irréversible en tant qu’enfant de la lumière du monde, une couronne qui ne peut pas t’être volée.

C’est pourquoi Éphésiens 2.10 dit : « En réalité, c’est lui qui nous a faits ; nous avons été créés en Jésus-Christ pour des œuvres bonnes que Dieu a préparées d’avance afin que nous les pratiquions. »

Alors qui sommes-nous, un sacerdoce royal et une nation sainte, pour être impliqués dans le mal alors que Dieu nous a renouvelés pour de bonnes œuvres ? Comment verront-ils la vraie liberté en Christ si nous courons vers les mêmes chaînes dont Il nous a libérés ? Comment pourront-ils voir la Lumière en nous si nous la dissimulons ?

Matthieu 5.14-16 nous rappelle que « ‘ Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut pas être cachée, et on n’allume pas non plus une lampe pour la mettre sous un seau, mais on la met sur son support et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison. Que, de la même manière, votre lumière brille devant les hommes afin qu’ils voient votre belle manière d’agir et qu’ainsi ils célèbrent la gloire de votre Père céleste.‘ »

Il s’agit d’un passage bien connu que beaucoup de gens ont mémorisé, mais nous devons commencer à le voir pour ce qu’il est vraiment – un appel et un commandement à s’avancer et à briller. Dieu ne suggère pas seulement que ses enfants de lumière peuvent briller, mais qu’ils doivent briller ! Dans Éphésiens 4.1, Paul nous presse à « vous conduire d’une manière digne de l’appel que vous avez reçu. ».

Dieu ne suggère pas seulement que ses enfants de lumière peuvent briller, mais qu’ils doivent briller !

Appelés à la lumière

Il y a un travail actif à faire pour le Royaume de Dieu, et Il crie : « Réveille-toi, toi qui dors, relève-toi d’entre les morts, et Christ t’éclairera. » (Ephésiens 5.14). Es-tu en train de faire semblant de marcher, défini seulement par le titre de « chrétien », alors que tu camoufles ta lumière dans le monde ? As-tu commencé à faire des compromis avec ta lumière afin de « rentrer dans le moule » d’un monde dont tu n’es pas un citoyen spirituel ?

Ou bien le poursuis-tu et brilles-tu activement, même si cela te fait sortir du lot ? Le monde ne peut pas voler ta lumière, mais il peut certainement l’atténuer si tu ne fais pas attention à rester proche de Jésus et à discerner le bien du mal. Cela demande de l’audace, du courage et une foi inébranlable.

Malheureusement, nous vivons à une époque où les gens semblent choqués ou rebutés d’entendre quelqu’un mentionner Dieu, sans parler de sa foi en lui. Tout le monde n’appréciera pas ta lumière, le fait que tu te démarques et parles de son nom. Mais vas-tu te laisser dicter ta façon de vivre pour Jésus ? Pourquoi laisserais-tu un citoyen du monde te dire comment toi, citoyen du Royaume de Dieu, devrait vivre ?

Nous sommes à une époque où même les chrétiens croient que notre mission est de moissonner pour la quantité – plus d’amis, de followers, de likes, de commentaires et d’éloges personnels. Mais Jésus n’a pas dit de moissonner pour obtenir plus de gains pour nous-mêmes ; il a dit de moissonner pour que les autres poursuivent Christ. Jésus ne veut pas que nous accumulions une masse aléatoire de personnes pour nous suivre, parce qu’alors nous obtiendrions la gloire, la renommée et les louanges, à sa place ; Il désire d’abord, que nous le suivions, et ensuite il nous montrera comment moissonner pour que d’autres le suivent à travers nous.

Car c’est par lui que nous avons été sauvés. Nous ne pouvions pas nous sauver nous-mêmes, et donc nous ne pouvons pas non plus sauver les autres ; notre tâche est de les conduire à celui qui le peut.

Vis ton appel

Ce que tu fais précisément avec ta lumière dépend de l’appel que Dieu a pour toi. 1 Corinthiens 12 parle des dons spirituels ; Christ nous a appelés chacun à quelque chose de spécifique. Lorsque je parle de se démarquer et de faire briller ta lumière, la plupart d’entre vous imaginent probablement une ville sur une colline – faisant quelque chose de si audacieux et hors du commun que tout le monde le remarque. Et oui, certaines personnes sont appelées à des appels plus directs, des appels mondiaux comme les évangélistes, amenant littéralement des nations entières à Christ.

Mais cela ne signifie pas que tu dois partir en voyage missionnaire pour faire briller ta lumière ; cela commence dans ce que la plupart des gens considèrent comme petit ou insignifiant : obéir à tes parents, prier pour tes ennemis, faire passer quelqu’un avant soi, payer la facture d’une personne dans le besoin, avoir de bonnes manières, se comporter modestement et avec humilité, traiter les autres avec respect, écrire des notes d’encouragement…

Les choses que le monde a surnommées « actes de bonté aléatoires » ne sont vraiment pas si aléatoires que cela pour Jésus. Chaque tentative de faire un pas en avant et de briller est applaudie par le ciel ; aucune n’est gaspillée ou invisible.

À chaque instant, il y a une occasion pour la lumière de briller, et si ce n’est pas ta lumière, alors qui va le faire ? Qui d’autre se lèvera pour Jésus dans un monde qui noie son nom et le maudit ?

Qui d’autre défendra l’évangile de celui qui a tout donné pour toi ? Jusqu’où es-tu prêt à aller pour ton Sauveur qui a pris sur lui le sacrifice ultime – celui que tu étais censé avoir – et a assuré ton éternité avec lui ?

Les standards pour vivre en tant qu’enfant du Roi des Rois sont tous écrits dans sa Parole et n’attendent que toi pour les découvrir. Psaume 119.9 répond à une question que beaucoup d’entre nous se posent actuellement : « Comment le jeune homme (ou la jeune femme) rendra-t-il pur son sentier ? En se conformant à ta parole. » Quand tu cherches vraiment Dieu et sa justice – de tout ton cœur, de tout ton esprit, de toute ta force et de toute ton âme – tes yeux s’ouvriront davantage à la façon dont Il désire que tu vives, à la personne qu’Il veut que tu deviennes, à ce qu’Il t’a appelé à faire et au but divin qu’Il a placé sur ta vie.

Comme le dit Éphésiens 5.8-9, « Marchez comme des enfants de lumière. »

Tu es un enfant de lumière, alors vis comme tel – en recherchant la bonté, la droiture et la vérité, à chaque instant, chaque jour.

 

Article traduit avec autorisation.

Digiqole ad

Tu devrais aussi aimer...

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *