Comment témoigner pendant la période de Noël ? (1/2)

 La vision de noël de la part de la société, comparée à celle de la Bible. 

Ça y est, c’est enfin Noël ! Une période tant attendue par beaucoup, chrétiens comme athées, une période souvent chaleureuse et pleine de joie. C’est un moment privilégié pour retrouver ses proches, ses amis et sa famille, pour se rapprocher de l’essentiel. 

Alors cette année, pourquoi ne pas en profiter pour parler avec eux de la vraie signification de Noël, et pour leur présenter le point de vue de la Bible sur des thématiques clés liés aux fêtes? 

Si vous trouvez cela difficile ou que vous êtes à court d’idées, ça tombe à pic, cet article est là pour vous aider. 

La vraie signification de Noël 

Tout le monde sait que noël est une fête chrétienne. Tout le monde connaît l’histoire de la crèche et sait que c’est la naissance de Jésus qu’on célèbre. Alors justement : et si on en profitait pour questionner les gens sur ce qu’ils savent vraiment de Jésus, sur ce qu’il a fait, sur qui sont vraiment Marie et Joseph, sur le pourquoi de la mangeoire, sur ce que représente vraiment l’étoile et ces fameux mages etc. ?   

Car Noël c’est bien une fête pour se souvenir du fait que Jésus est venu sur terre, sous la forme d’un bébé, mais ce n’est pas quelque chose d’anodin qui s’est passé il y a 2000 ans. C’est une bonne nouvelle, qui a encore aujourd’hui un impact dans nos vies à chacun. Jésus est souvent comparé à la lumière du monde, celui qui vient nous sortir de l’obscurité. 

« Jésus leur parla de nouveau. Il dit: «Je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura au contraire la lumière de la vie » (Jean 8.11)

Mais en fait, dès l’ancien testament, on voit que la naissance de Jésus était prévue d’avance, et qu’elle s’inscrit dans le merveilleux plan de Dieu.

« Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu une grande lumière, sur ceux qui habitaient le pays de l’ombre de la mort, une lumière a brillé » (Esaie 9.1)

 Je vous invite à lire le début de chapitre 9 de ce livre d’Esaïe, des versets 1 à 6. Il nous aide à nous rendre compte de la puissance de la naissance de Jésus, qui n’est pas juste un bébé mais qui est Dieu lui-même venu sur terre. 

« En effet, un enfant nous est né, un fils nous a été donné, et la souveraineté reposera sur son épaule ; on l’appellera merveilleux conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix » (Esaie 9.5) 

Alors cette année, pendant Noël, n’hésitez pas à discuter de qui s’est passé lors du premier noël, et de la signification de cette fête. Non, la naissance de Jésus n’est pas seulement une occasion de recevoir des cadeaux ou de bien manger, mais c’est avant tout la venue du sauveur, qui était prévue depuis toujours. 

Si jamais cet article vous a aidé, rendez-vous après-demain pour la deuxième partie, où je présenterai d’autres sujets par rapport auxquels vous pourrez témoigner!

 

Digiqole ad

Tu devrais aussi aimer...

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *