7 conseils pour des leaders et des pasteurs de groupes jeunesses – partie 2

Simon nous partage trois articles pour donner des conseils aux pasteurs et leaders jeunesse. Tu peux retrouver le 1er ici. Place au 2ème et avant-dernier article !

4) Veille à ne pas te laisser intimider par le peuple

Si vous vous souvenez du dernier article, le dernier point (veille à donner l’Évangile) pouvait sembler libérateur pour un leader qui s’en met trop sur les épaules, mais vous verrez, vivre ce principe est un acte de foi continuel. Certains jeunes ne veulent que du jeu et de la pizza ou que des conseils éclairs pour régler tous leurs problèmes. Parfois, ce sont même des parents qui vous mettront la pression. Ils voudront que vous donniez plus le goût à leur jeune de venir à la jeunesse en la rendant plus attractive. Ils s’attendent aussi qu’en une soirée par semaine à vos côtés, leur jeune revienne comme un ange. Vous aurez régulièrement des pressions de certains jeunes pour réduire les moments « sérieux » et augmenter les moments « divertissants ». Oui, il faut en quelque sorte être sensible aux capacités de notre public et les prendre là où ils sont afin de les amener graduellement à saisir l’Évangile et s’attacher à leur Église. Mais retenez toujours que l’Évangile n’est pas un concours de popularité. On ne donne pas aux jeunes ce qu’ils veulent, mais ce dont ils ont besoin. Comme le disait si bien un journaliste non-chrétien qui écrivait dans un grand journal concernant la chute morale d’un célèbre pasteur New-Yorkais : « le problème des chrétiens c’est qu’ils essayent plus de me ressembler à moi que de me donner le goût de leur ressembler à eux ». Ne fais pas ça avec ton ministère jeunesse !

5) Veille sur ta fidélité, c’est ce qui rapporte plus à long terme

Bien souvent, nous avons en tête tout un scénario inspiré par Hollywood. Un peu comme le prof qui entre dans une classe remplie de jeunes délinquants dans un quartier défavorisé. Une fois qu’il a prouvé sa valeur, il arrive à toucher le cœur des jeunes et à tous les changer comme par magie. Aussi difficiles puissent être certains jeunes, nous espérons avoir un jour la phrase « catchy » ou l’illustration avec un grand « I » qui va complètement révolutionner leurs vies et tout changer à jamais. Cela ressemble même parfois à la manière avec laquelle nous prions, nous désirons un moment puissant qui fera toute la différence. Mais dans les faits, ce n’est que ce que nous expérimentons. Nous travaillons fort sans voir beaucoup de résultat tape à l’œil, nous sommes souvent maladroits dans nos rapports avec eux, dans nos messages et nos conseils. La réalité ne ressemble pas à un film d’Hollywood. À espérer constamment ‘’Le’’ moment pivot qui va tout changer et à ne jamais le vivre, le jeune leader récoltera rapidement de la frustration et du découragement. Il sera même tenté d’abandonner le service. L’un des meilleurs conseils que j’ai reçu pour le ministère jeunesse est aussi par grâce, l’un des premiers que j’ai reçus, m’a permis d’éviter beaucoup de ces problèmes. Le pasteur jeunesse sous qui j’ai commencé à servir comme leader m’a dit un jour que ce qui fait une véritable différence chez les jeunes, ce n’est pas l’affaire d’un moment cool ou marquant, mais bien la fidélité. C’est la fidélité qui fait une vraie différence dans le temps. Un jeune peut rester fermé face à vous, mais si vous lui démontrez de la constance dans votre amour, dans vos paroles, dans vos actions et dans votre présence, il finira par en être marqué. Ce qui fera le plus de différence dans votre ministère sera votre fidélité et votre constance.

Restez à l’affut pour le troisième article qui sortira bientôt!

Digiqole ad

Simon Archambault

Simon Archambault M.Th. est pasteur des ados depuis 10 ans. Il est pasteur des ados de l’Église Le Portail à Laval au Canada depuis 5 ans. Il est également professeur d’herméneutique à l’institut de théologie pour la francophonie. Il est aussi membre du concile SOLA.

Tu devrais aussi aimer...

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *