La mission … très bien ! Mais suis-je concerné ?

20 Juil 2019 2 commentaires Maïlys

Est-ce que tu t’es déjà demandé : quelles sont les dernières paroles que Jésus a dites à ses disciples ? Je te mets au défi d’aller regarder par toi-même 😊

Tu trouveras des phrases à l’impératif, qui parlent de témoigner et de faire des disciples auprès du monde entier (Mathieu 28.19, Marc 16.15, Jean 20.21, Actes 1.8).

Si tu regardes de plus près Actes 1.8, Jésus demande à ses disciples d’être des témoins dans « toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre ». Si on traduit cela pour nous aujourd’hui, ça veut dire que Jésus nous appelle à être témoins dans notre contexte géographique et social de proximité (= Judée), mais aussi un peu plus loin dans des zones d’inconfort où l’on n’a pas envie d’aller naturellement (= Samarie). Par exemple, cela peut être d’aider dans le camp de réfugiés de ta ville. À l’époque de Jésus, les judéens faisaient bien attention à ne pas se mélanger avec les samaritains. D’ailleurs quand Jésus est allé parler avec une samaritaine, il en a choqué plus d’un ! Donc l’appel de Jésus à annoncer l’Évangile en Samarie, auprès d’une communauté délaissée et méprisée est révolutionnaire et riche d’enseignements pour nous aujourd’hui. Et enfin, l’appel de Jésus est que son message se propage dans le monde entier !

Dieu veut que la création entière entende son invitation à une vie nouvelle avec lui. Aujourd’hui, il reste encore des centaines de milliers de personnes qui n’ont jamais entendu l’Évangile : peut-être tes voisins, tes amis, et puis plus loin dans le monde, des peuples dit non-atteints, coupés de toute possibilité d’apprendre à connaître Jésus.

1. Pose-toi la question

Tout ça, ça doit t’amener à te poser une question : où est-ce que Dieu veut que je sois un témoin pour lui ? En Judée ? En Samarie ? ou bien aux extrémités de la terre ?

Tu noteras que Jésus n’a pas dit : « Il y en a qui vont rester tranquilles dans leur canapé sans être des témoins, et d’autres que je vais envoyer un peu de partout ». Donc cet appel te concerne !

2. Connais le champ missionnaire aux extrémités de la terre

On choisi rarement ce que l’on ne connaît pas. Pas vrai ?

Souvent, on voit à quoi ça ressemble d’être un témoin en Judée, voire même en Samarie. Mais on a aucune idée de ce que ça représente d’être un témoin aux extrémités de la terre.

Renseigne-toi. Part à la découverte de comment Dieu agit à l’autre bout du monde. Rencontre un ancien missionnaire, pour qu’il te parle de comment Dieu fait grandir son Royaume dans un pays lointain, lis des biographies de missionnaires (Hudson Taylor, John Paton comme te le conseille Ben dans cet article https://www.larebellution.com/2018/03/30/biographie-john-paton/ ), informe-toi sur les sites de missions ( https://www.connect-missions.com/ ), ou même pars en mission à court terme! Mets quelques semaines ou mois de côté pour découvrir le champ missionnaire.

3. Soutiens la mission

On n’est pas tous appelés à témoigner aux extrémités du monde, mais on est tous concernés par la croissance du royaume de Dieu dans le monde entier. Donc si Dieu t’appelle à Vesoul, là où tu as grandi, génial ! Investis-toi à fond là où tu es. Mais n’oublie pas de soutenir l’Évangile à l’international.

Concrètement, ça commence par se renseigner et prier. Pourquoi ne pas demander la newsletter d’une mission, pour savoir comment prier pour certaines régions du monde ? ou bien si ton Église locale a envoyé un missionnaire au Zimbabwe, pourquoi ne pas l’encourager par tes prières ? par un mail ? par une visite ? Et pourquoi ne pas soutenir par tes dons un projet missionnaire ?

Tu seras surpris de constater combien t’intéresser à la mission de Dieu à l’international (parce qu’avant d’être notre mission, c’est SA Mission hein ?) va t’encourager dans ta mission locale, va t’inspirer, va te faire redécouvrir la puissance de ton Dieu, va te donner des nouvelles idées pour atteindre et aimer ceux que Dieu a placés autour de toi.

Auteur : Maïlys

Mailys, 28 ans, médecin généraliste en France et au Togo, saisie par Jésus et aimant le partager