Le livre du mois – la biographie de John G. Paton, missionnaire parmi les cannibales

Il y a certains livres qu’on dévore. On est tellement plongé dans l’histoire que le monde pourrait s’écrouler autour de nous sans qu’on le remarque ! C’est ce qui m’est arrivé avec cette autobiographie de John Paton, un missionnaire écossais du 19e siècle qui a été annoncer l’Évangile… aux cannibales.

J’ai trouvé ce livre un peu par hasard dans la bibliothèque de mon grand-père. C’était une vieille édition qui datait de 1898 : le livre a l’air d’avoir vécu (voir photo ci-dessous) !

Même si le livre n’avait rien pour attirer l’attention, le contenu a été au-delà de mes attentes. Découvrir la vie de ce missionnaire a eu un impact profond sur ma vie ! Le zèle qu’avait cet homme se transmet, même au travers d’un livre. Il a vécu plein d’épreuves : la mort de sa femme, la vie au milieu des cannibales, des persécutions, des vols, le rejet de ceux à qui il venait annoncer l’Évangile, etc… Et pourtant, il a persévéré, malgré tout. La flamme qui brûlait dans son cœur pour partager l’Évangile était plus forte que les tempêtes les plus violentes.

Un livre qui remet en question

En lisant ce livre, ça nous met en question sur notre engagement personnel. Est-ce qu’on est prêt, comme lui, à tout faire pour que ceux qui ne connaissent pas Jésus en entendent parler ? Ce ne sera certainement pas une tâche facile (la vie de John Paton le prouve !), mais il n’y a aucune occupation sur terre qui soit meilleure que celle-là. La bonne nouvelle de Jésus est un message de grâce, de pardon, de paix. C’est un message merveilleux qui mérite d’être partagé à tous : notre famille, nos amis à l’école, les gens dans notre pays, et les peuples encore non-atteints par l’Évangile !

Des anecdotes qui font sourire

En lisant ce livre, on découvre aussi certaines anecdotes qui font sourire. Par exemple, John Paton parle de ceux qui cherchaient à l’empêcher d’aller annoncer l’Évangile aux cannibales. Il raconte :

Parmi ceux qui cherchaient à me retenir était un vieux gentleman, excellent homme, dont l’argument principal était toujours : « Les Cannibales ! Ils vous mangeront ! »

A la fin, je répondis : « M. Dickson, vous êtes âgé et vous serez bientôt dans la tombe, mangé par des vers. Que je puisse seulement vivre et mourir en servant et glorifiant le Seigneur Jésus, je ne ferai aucune différence entre le fait d’être mangé par les cannibales et celui d’être mangé par les vers. Dans le grand jour de la résurrection, mon corps se relèvera semblable à celui de notre Sauveur, aussi bien que le vôtre. (p.19-20 dans l’édition de 1898)

Le livre vient d’être réédité !

Rassure-toi, tu n’as pas à fouiller les bibliothèques pour espérer lire ce livre. Il vient d’être réédité par nos amis de Publications Chrétiennes (qui font du super travail, au passage !). Tu peux le trouver, par exemple, dans la librairie chrétienne la plus proche de chez toi, ou sur le site de la Maison de la Bible.

Voici la recommandation que j’en ai fait, pour la 4ème de couverture du livre :

« Cette autobiographie nous fait réaliser l’urgence de la mission et nous incite à en faire une priorité dans nos Églises et dans nos vies. L’histoire de John G. Paton nous fait réfléchir sur notre vision de la mission et sur notre propre implication. Sommes-nous prêts à tout faire pour annoncer l’Évangile de Christ jusqu’aux extrémités de la terre ? »

Alors, prêt à commencer une lecture passionnante en découvrant la vie de John Paton ? Dès que tu l’auras lu, dis-nous ce que t’en as pensé !

Benjamin Eggen

Benjamin Eggen

25 ans, français exilé à Bruxelles, passionné par l'Evangile, les bons livres et la mission. Auteur du livre Soif de plus ? et co-auteur de Une vie de défis. Vous pouvez suivre Benjamin sur sa chaîne Youtube et son compte Instagram.

Voir tous ses articles →

Tu devrais aussi aimer...

3 Commentaires

    Avatar
  • Merci Benjamin E. Très bel après-midi. Bisous

  • Avatar
  • Passionnée de Christ, mais je débute dans la lecture qui révèle l’excellence de la connaissance de Christ : je vis en côte d’Ivoire, où et comment faire pour me procurer ce livre?

  • Avatar
  • Bonjour. Merci pour cet article.
    La version complète (non abrégée) est-elle disponible en français ? Car la version de 1898 est déjà un abrégé apparemment.

    Bénédictions en Jésus

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *