Interview avec Jean de la chaîne YouTube « One Schott »

Depuis quelques mois, notre ami Jean Schott a lancé une chaîne YouTube dynamique et pleine de fraîcheur. Il était temps qu’il réponde aux questions de la Réb’ !

Salut Jean, est-ce que tu peux te présenter rapidement ?

Salut, moi c’est Jean Schott, j’habite à Lyon, je suis marié, j’ai 3 enfants. Je suis passionné par l’art, la Street culture, les MisterFriz, ma femme, mes enfants et surtout par celui qui m’a prêté tout ça : Dieu. Sur le plan professionnel, je suis graphiste, je suis un des responsables du collectif Majestart et depuis peu, je suis pasteur stagiaire.

Est-ce que tu peux nous expliquer en quelques lignes ce qu’est « One Schott » ?

One Schott, c’est ma chaîne YouTube dans laquelle je partage des réflexions autour de l’être humain, la spiritualité et Dieu.

D’où t’es venue l’idée de ce projet ?

En partageant ma foi je me rends compte combien les gens rejettent trop souvent une version déformée de Dieu. Beaucoup ne connaissent pas le Dieu révélé par Jésus-Christ. Son évangile répond pourtant à beaucoup de leurs aspirations comme : trouver le bonheur, la paix, la liberté, l’amour, mais aussi vaincre la peur, la honte, et la culpabilité …

Et en même en temps, je vois qu’en France les gens consomment plus d’une heure de vidéo YouTube par jour et pour l’instant le point de vue chrétien est très peu représenté. Du coup j’ai essayé de lancer une chaîne avec des vidéos en « face cam » (un peu comme le font Norman et d’autres).

Quel est ton but en faisant ces vidéos ?

Mon but, c’est d’interpeller les gens sur nos fausses visions du monde qui n’apportent pas ce que nous espérons, et leur présenter le regard pertinent de Jésus-Christ. Et pour cela, je ne parle pas forcément tout de suite de Dieu. Bon, j’annonce la couleur en disant que je parle de spiritualité mais j’essaye de commencer par questionner les besoins que les gens ont dans la vie de tous les jours, pour les amener à repenser leur manière de voir le monde.

J’aime beaucoup cet exemple que Jésus donne sur le chemin d’Emmaüs (en Luc 24.18-35). Jésus vient de ressusciter et il rencontre 2 disciples qui étaient complètement dépités face à la crucifixion de leur maître. Ils ne reconnaissaient pas cet homme qui les avait rejoint et qui était justement celui qu’ils pleuraient. Ce que je trouve dingue c’est que Jésus ne va pas leur dire « c’est moi Jésus, je suis vivant », il ne va pas tout de suite prêcher l’Évangile, il va marcher avec eux et va leur demander : « De quoi parlez-vous en marchant, pour avoir l’air si tristes ? ». En fait, il va s’intéresser à eux et à leur profonde frustration. Et il va les amener à reconsidérer leur vrai problème. Eux pensaient que le problème était la mort de leur maître et Jésus va leur expliquer (avec la Bible) que leur problème c’est le péché mais qu’il y a une solution pour s’en sortir.

Dans mes vidéos du coup, j’essaye de faire un peu pareil (bien que je ne puisse pas discuter avec les gens). J’essaye de partir de leurs frustrations et leurs aspirations (comme la recherche de bonheur ou de liberté) pour les amener à réfléchir à Dieu.

Comment est-ce qu’on peut faire pour te suivre et t’encourager ?

Alors 2 manières :

  • Vous pouvez vous abonner sur YouTube, Facebook et Instagram. Mais le top c’est que vous puissiez partagez un maximum mes vidéos pour les faire connaître et si vous les commentez et vous les likez, ça augmentera mon référencement. Merci d’avance. (Partagez-moi aussi les sujets que vous voudriez que j’aborde).
  • Priez pour moi et pour ceux qui voient ces vidéos, pour qu’ils soient touchés.

Est-ce que tu aurais un message à faire passer aux Rébellutionnaires qui nous lisent ?

YouTube c’est bien mais l’évangélisation est avant tout une aventure relationnelle. C’est une mission qui est parfois difficile à porter mais c’est une aventure passionnante qui fait partie de notre appel de disciple. Dieu agit dans cette mission, et notre foi grandit elle aussi quand nous y sommes engagés. J’aurais 3 conseils pour vous encourager dans votre évangélisation personnelle :

  • Priez chaque jour pour vos amis et vos voisins non-chrétiens, c’est essentiel pour votre entourage et votre foi ! Et c’est ce qui m’aide moi à lutter contre ma flemme et mon manque d’amour. Demandez à Dieu de l’amour pour eux et de l’audace pour partager l’Évangile.
  • Soyez à l’écoute de Dieu pour savoir qui vous devez allez voir, et quoi lui dire ou quoi faire. Dieu veut nous conduire et même si on n’est pas sûr que c’est Dieu qui nous parle, on doit se lancer : quand on veut aimer les gens, on ne risque pas de se tromper.
  • Formez-vous à l’apologétique (la défense de la foi) ! Dans le milieu chrétien, on sous-estime la formation à l’évangélisation. Mais nous vivons pour la première fois depuis plus de 1000 ans une déchristianisation culturelle. Nous avons de grands défis devant nous pour expliquer l’évangile de manière claire et adaptée. Je recommande les formations de ToutPourSaGloire ou la formation RaviZacharias (pour ceux qui veulent du lourd).

Merci Jean ! Voilà deux vidéos pour découvrir sa chaîne :

Auteur : Jean Schott