Pourquoi dit-on que Jésus est le premier-né ?

Tu as peut-être déjà entendu dire que Jésus n’est pas Dieu mais qu’il est seulement la première créature de Dieu ? Certains t’ont peut-être dit qu’il est le « premier-né » d’après la Bible et donc qu’il a eu un commencement ? Si c’est le cas, laisse-moi te dire que c’est totalement faux !

Généralement le passage utilisé pour affirmer cela est Colossiens 1.15-18 :

« Le Fils est l’image du Dieu invisible, le premier-né de toute la création. En effet, c’est en lui que tout a été créé dans le ciel et sur la terre, le visible et l’invisible, trônes, souverainetés, dominations, autorités. Tout a été créé par lui et pour lui. Il existe avant toutes choses et tout subsiste en lui. Il est la tête du corps qu’est l’Église ; il est le commencement, le premier-né d’entre les morts, afin d’être en tout le premier. » – Colossiens 1.15-18

Dans ce passage, on voit que Jésus est appelé le « premier-né de toute la création ». C’est à partir de cela que certains affirment que Jésus est la première création de Dieu. Mais est-ce bien ce que dit le passage de la lettre aux Colossiens ? Sûrement pas ! Et voici pourquoi…

« Premier-né » dans la Bible

Tout d’abord, il convient de regarder ce que veut dire  « premier-né » dans l’ensemble de la Bible. Le terme « premier-né » dans la Bible peut se référer à deux choses :

  1. Soit à un premier-né d’une famille, le premier enfant (Exode 13.2 par exemple).
  2. Soit à une place importante, ou primordiale, en rapport avec l’« importance » qu’avaient les premiers-nés (Jérémie 31.9, Exode 4.22). C’est le cas du Psaume 89 où il est écrit à propos de David : « Et moi, je ferai de lui le premier-né, le plus haut placé des rois de la terre. » (v.28), alors que David n’était pas le premier-né de sa famille (il était d’ailleurs le dernier d’après 1 Samuel 16.11-13 !). Dans ce Psaume nous voyons que Dieu lui donne une place primordiale.

Dans le contexte de la lettre aux Colossiens

Maintenant, regardons au contexte du passage de Colossiens pour savoir comment nous est présenté le terme « premier-né ».

Tout d’abord, il est important de remarquer qu’au début du passage l’acte créateur, qui n’est réservé qu’à Dieu (Ésaïe 44.24), est appliqué ici à Jésus ! Il est dit que « c’est en lui que tout a été créé dans le ciel et sur la terre, le visible et l’invisible, trônes, souverainetés, dominations, autorités. » Et au cas où on ne l’aurait pas bien compris, la suite nous le redit clairement : « Tout a été créé par lui et pour lui. ». Il nous est aussi précisé qu’ « Il existe avant toutes choses et tout subsiste en lui. » Bref, il nous est clairement signifié qu’il a tout créé et qu’il existait avant TOUTES choses.

Dans la suite du passage, nous voyons qu’il est dit de Jésus qu’« Il est la tête du corps qu’est l’Église ». Cela nous montre la place primordiale qu’il a envers l’Église. La suite nous dit qu’il est le premier-né « d’entre les morts », or il est difficile d’y voir là le fait que Jésus soit le premier mort, ou premier-né en tant que mort.

La fin de notre passage détermine, à mon sens, clairement là où Paul veut en venir. Il écrit : « afin d’être en tout le premier. » Car oui, si Christ est le premier-né de la création, le premier-né d’entre les morts et qu’il est le chef de l’Église, c’est pour qu’il soit en tout le premier. Qu’il ait la première place (cf. Philippiens 2.9-11).

Pour résumer, dans notre passage nous avons l’acte créateur qui est appliqué à Jésus, ainsi que l’utilisation de « premier-né » qui se réfère à chaque fois à la place primordiale de Jésus. Le passage ne présente donc pas Jésus comme le premier être créé, mais bien comme celui qui a la première place et qui a tout créé !

Ainsi si l’on dit de Jésus qu’il est le « premier-né » c’est parce qu’il a la première place.

De faux enseignements sur la personne de Jésus circulent, et certains utilisent l’expressions « premier-né » comme argument contre la divinité de Jésus-Christ. Alors si un jour tu es confronté à de tels enseignements, ne te laisse pas avoir car « celui qui a le Fils a la vie, celui qui n’a pas le Fils de Dieu n’a pas la vie » (1 Jean 5.12)  !

Pour en savoir plus sur la divinité de Jésus-Christ dans la Bible, je te recommande cet article de Laurent qui traite la question de manière plus approfondie.

Timothée
Auteur : Timothée

21 ans, rébellutionnaire, sauvé par grâce. Etudiant.

Voir tous ses articles →