Source : http://bakerpublishinggroup.com/books/i-would-die-for-you/283420

Mourir à 15 ans : est-ce partir sans avoir eu le temps de vivre ? (BJ Higgins)

Mourir à 15 ans. Est-ce une vie ratée ? Une vie qui a à peine eu le temps de commencer, mais qui s’est éteinte trop tôt ?

BJ Higgins semblait pourtant être un jeune comme les autres. Il avait des projets, des rêves et des passions. Mais sa vie a soudainement basculé.

BJ Higgins : une vie courte mais pleine

Au retour d’un voyage missionnaire au Pérou, alors qu’il avait 15 ans, BJ a contracté une maladie grave : une infection qui atteignait tout son corps. Au moment où le diagnostic a été prononcé, tous ses projets se sont envolés. Après 6 semaines de combat contre la maladie, soutenu par sa famille, BJ est parti près du Seigneur. Sa vie sur terre a pris fin quelques jours avant son 16e anniversaire.

Cependant, la vie de BJ n’était pas un raté. Sa vie était courte – mais pleine. Ce que BJ a vécu durant ses 15 années sur terre a eu un impact dans l’éternité. Parce que les projets, les rêves et les passions de BJ n’avaient qu’une seule direction : glorifier Jésus.

Un jeune pas comme les autres ?

BJ est né dans une famille chrétienne aux États-Unis en 1989. Lors d’une réunion de jeunes, il prend conscience de son état de pécheur devant Dieu et l’Évangile devient le fondement de sa vie. Il a 9 ans. A partir de là, BJ commence à témoigner et vivre pour son Sauveur.

Alors qu’il grandit physiquement, BJ grandit aussi spirituellement en passant du temps dans la Parole. Sa maturité spirituelle en étonne beaucoup, et cela transparaît dans ce qu’il écrit sur son blog et à ses amis. BJ Higgins est un vrai rébellutionnaire. Il profite même des rédactions qu’il doit écrire à l’école pour parler de sa foi en Jésus et de sa passion pour Dieu. Il encourage et motive ses amis à une vie de service et de sacrifice.

Un cœur pour la mission

Petit à petit, un désir pour la mission naît dans le cœur de BJ. Il est conscient des multitudes qui ont besoin de l’Évangile et de l’ordre que Jésus a laissé à ses disciples (Matthieu 28.18-20).

Dans ce but, il part une première fois au Pérou en 2004 – il a 14 ans – pour un court voyage missionnaire. Il aura l’occasion d’y partager l’Évangile à de nombreuses personnes. Ses camarades sont interpellés par son courage et son zèle, bien qu’il soit le plus jeune du groupe.

A son retour, les choses deviennent de plus en plus claires pour lui. Le but de sa vie doit être d’œuvrer pour que beaucoup entendent parler de Jésus. Son cœur est tout entier pour la mission.

L’été suivant, en 2005, BJ part à nouveau pour le Pérou. Son zèle missionnaire est ravivé davantage par tout ce qu’il apprend dans la Parole et tout ce qu’il vit là-bas. C’est maintenant une évidence : il sera missionnaire. Il veut être prêt à donner sa vie pour que l’Évangile soit entendu et cru dans le monde.

Mais quelques semaines après son retour du Pérou, en 2005, sa vie bascule. En l’espace d’une semaine, il se sent soudain très faible et finit par aller aux urgences. Il n’en ressortira pas. La maladie aura raison de lui.

Sa vie valait la peine d’être vécue

La vie de BJ Higgins a de la valeur parce qu’il est maintenant près de Jésus – et il y restera pour l’éternité. Voilà ce qu’il écrivait alors qu’il avait 14 ans :

« Mon meilleur moment, qui sera au-delà de n’importe quelle chose que n’importe qui dans ce monde peut imaginer, et qui durera pour toujours, c’est de passer l’éternité au ciel avec mon Seigneur. » – BJ Higgins, 2003 (14 ans).1

La vie de BJ Higgins a de la valeur parce qu’il a eu un impact significatif sur la vie de nombreuses personnes. Sa passion en a motivé beaucoup d’autres à vivre pleinement pour Jésus. Ses parents ont pu recevoir des centaines de témoignages d’amis, de camarades de classes, de membres de la famille et bien d’autres qui ont été mis au défi en côtoyant BJ pendant ses quelques années sur terre.

La vie de BJ Higgins a de la valeur parce qu’elle nous met chacun face à un défi. Voilà ce qu’il écrivait le mois de ses 15 ans – un an avant son décès :

« Je me lèverai. Je ferai entendre ma voix. Je mènerai. Je servirai. Je combattrai. Je parlerai aux gens de Christ. Je parlerai de lui dans les conversations. […] Je mémoriserai l’Ecriture, lirai des livres chrétiens et je passerai plus de temps dans l’Ecriture. […] C’est le moment de lancer une révolution. » – BJ Higgins, 23 octobre 2004 (15 ans). 2

Le monde ne s’attendait pas à ce qu’un jeune homme comme BJ Higgins réponde à cet appel. Mais il l’a fait.

Le monde ne s’attend pas non plus à ce que tu répondes à cet appel. Mais avec un cœur changé par l’Évangile, tu peux le faire.

Est-ce que tu es prêt à donner ta vie entière pour Jésus et sa mission dans le monde ?

  1. Source : Brent Higgins, I Would Die for You, Revell, 2008, p.183.
  2. Source : Brent Higgins, I Would Die for You, Revell, 2008, p.100.
Benjamin Eggen

Benjamin Eggen

25 ans, français exilé à Bruxelles, passionné par l'Evangile, les bons livres et la mission. Auteur du livre Soif de plus ? et co-auteur de Une vie de défis. Vous pouvez suivre Benjamin sur sa chaîne Youtube et son compte Instagram.

Voir tous ses articles →

Tu devrais aussi aimer...

6 Commentaires

    Avatar
  • Salut,

    Ce genre de témoignage me touche énormément et rejoint la prière de mon cœur. Seigneur tu ne m’as donné qu’une seule vie, je veux te la donne sans rien garder pour moi. Qu’une telle passion soit à nouveau suscité dans les cœurs de milliers de jeunes.

    Bon début de semaine à tous.

      Benjamin E
    • Amen ! Merci prislaine pour ton commentaire. C’est notre prière également.

  • Laurent Dv
  • Super article très émouvant.
    L’exemple qui est peut-être pour moi le plus touchant c’est la mort subite (maladie cardiaque) de Greg L. Bahnsen à 47 ans. Evidemment la différence est énorme avec le jeune de cet article. Mais en sachant que c’était un apologète hors-pair, qui était fier de la foi chrétienne et qui « défonçait » littéralement les pensées non-chrétiennes, notamment dans ses débats publics (voir le légendaire débat Bahnsen vs Stein- athée). Vraiment j’ai l’impression que le Seigneur l’a repris vraiment trop tôt. Comme par hasard c’est après sa mort que les cavaliers de l’athéisme ont fait leur apparition (Sam Harris, Richard Harris, Christopher Hitchens …) et que leur mouvement a vraiment gagné de l’ampleur…

      Avatar
    • T’inquiètes pas Laurent, on sait tous que tu vas prendre la relève pour les « défoncer » à ton tour :-p

  • Avatar
  • Merci super articles , tres motivant qui donne envie de se donner a dieux . Merci la rebellution !

  • Avatar
  • je suis vraiment touche par ses histoire. J implore la grâce et misericorde de Dieu qu il m aide a me decider comme ces hommes la

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *