Défi : Organise un DEP avec ton groupe de jeunes

Qu’est-ce qu’un DEP ?

DEP, pour Dimanche de l’Eglise Persécutée, est une journée organisé par l’ONG Portes Ouvertes (une ONG ayant pour but de servir les chrétiens persécutés dans le monde), en signe de solidarité pour les frères et sœurs qui sont persécutés dans le monde. Il a lieu un jour par an, et il est suivi par plusieurs milliers de chrétiens dans le monde.

Cette année, il tombe le WE du 12 et 13 novembre*.

Pourquoi organiser un DEP avec mon groupe de jeunes ?

Tout d’abord parce que se souvenir des frères et sœurs persécutés fait tout simplement partie de l’amour fraternel que nous devons avoir envers eux. Il est bien écrit : « Persévérez dans l’amour fraternel. » (Hébreux 13.1), n’est-ce pas ? Jésus a dit : « C’est à cela que tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples : si vous avez de l’amour les uns pour les autres. » (Jean 13.35). Dire cela parait évident mais bien trop souvent nous oublions comment le mettre clairement en pratique au-delà de notre église locale.
Dieu nous demande de nous souvenir des prisonniers comme si nous étions prisonniers avec eux, et de ceux qui sont maltraités comme si nous étions dans leur corps (Hébreux 13.3). Il est aussi écrit : « Réjouissez-vous avec ceux qui se réjouissent, pleurez avec ceux qui pleurent. » (Romains 12.15). Dans la Bible l’Église est comparée à un corps et il nous est dit que lorsqu’un membre de ce corps souffre, le corps souffre dans son ensemble (1 Corinthiens 12.26). Mais est-ce réellement ce que nous vivons ?

Je crois que l’Église persécutée a plus à nous apprendre que l’inverse ! L’exemple de chrétiens qui sont prêts à sacrifier tout ce qu’ils ont ainsi que leurs vies pour Christ est une grande leçon pour nous. Lorsque nous voyons les souffrances que sont prêt à endurer ces chrétiens et leur zèle pour le Seigneur, alors que dans nos pays où il n’y a pas de persécutions nous sommes bien trop tièdes, cela nous aide à prendre conscience de certaines choses.

N’est-ce pas trop compliqué pour moi ?

Sûrement pas ! À la Réb’, nous croyons que tu n’es pas trop jeune pour relever de grands défis pour Dieu. Alors même si tu n’es pas responsable de ton groupe de jeunes, tu peux en parler aux responsables. Je suis sûr qu’ils seront heureux que tu leur proposes cela !

Portes Ouvertes a d’ailleurs tout prévu. Un dossier totalement gratuit est à disposition, qui comprend :

  • Une expérience à vivre
  • Une méditation biblique
  • Un temps de prière
  • Une vidéo
  • Une activité – Jeu de rôle
  • Un défi

Comment dois-je m’y prendre ?

Pour organiser le DEP, rien de plus simple. Tout d’abord, si cela ne t’es pas encore venu en tête : prie pour ce moment ! Car même si t’es carrément à l’aise avec ton groupe de jeune, c’est Dieu qui doit diriger toutes choses. Et c’est son Esprit qui doit œuvrer en toi. Même pour un petit moment comme celui-là, qui peut paraître insignifiant, c’est important (c’est évident, je sais, mais mieux vaut prévenir que guérir. On ne le répète jamais trop souvent).

Puis, parles-en à ton pasteur, à un responsable de ton Église, ou bien au leader de ton groupe de jeune. Ensuite, va sur le site prévu pour le DEP afin de télécharger le dossier. Regarde le dossier, imprègne-toi de l’histoire et du déroulement, et prépare ton intervention à l’aide de ce dossier. Et enfin, passe à l’action !

*Ne te sens pas obligé de le faire à la date prévue si cela est trop compliqué. Rien ne t’empêche de le faire plus tard ! La date n’est pas le plus important dans l’histoire.

Si tu comptes relever le défi, envoie-nous un message ensuite pour nous raconter comment ça s’est passé : on le lira avec plaisir !

Timothée
Auteur : Timothée

22 ans, rébellutionnaire, sauvé par grâce. Etudiant.

Voir tous ses articles →