10 choses à savoir pour les jeunes amoureux

Voici 10 conseils pour les jeunes amoureux, en couple mais pas encore mariés. Cet article de Jared C. Wilson a été traduit de l’anglais. Tu peux trouver l’original ici.

 

  1. Il n’est pas mauvais d’éprouver du désir pour la personne que l’on aime. Le contraire serait même effrayant. Mais les amoureux doivent vouloir glorifier Christ plus que de vouloir avoir des relations sexuelles.
  1. La clé pour glorifier Christ plus que l’on ne veut avoir de relations sexuelles est de renouveler sa détermination et son engagement au cours du temps.
  1. Les personnes en couple sont dans la plupart du temps sous leur meilleur jour. Ainsi, quel que soit l’état dans lequel ils se trouvent actuellement vous pouvez vous attendre à ce que leur état se détériore avec le temps. Avec le temps une sorte de familiarité s’installe, les gens baissent la garde révèlent peu à peu leur vrai visage. Par là nous pouvons voir que le mariage ne résout pas les problèmes concernant les mauvaises habitudes si rien ne vient s’y opposer avant pour y mettre un terme. Les filles, cela signifie que si votre amoureux vous contrôle constamment, est suspicieux, vous parle avec mépris et vous manipule, cela ne fera qu’empirer avec le temps. Peu importe ce que vous essayer de masquer ou d’ignorer aujourd’hui, cela sera de plus en plus dur à gérer avec le temps et de plus en plus embêtant au fil que la relation grandira. Par la grâce de Dieu, les personnes qui suivent Christ peuvent changer, mais vous ne pouvez pas prévoir ce que votre amoureux sera demain et vous ne pouvez pas attendre après le mariage pour la transformer. S’il est rude sur les bords, il le sera de plus en plus.
  1. Presque tous les chrétiens mariés à des non chrétiens que je connais, bien qu’ils aiment leurs conjoints et ne regrettent pas forcément leurs choix, reconnaissent avoir expérimenté des expériences assez douloureuses et avoir dû faire face à des grands désaccords en raison de la différence de leurs valeurs. À cause de cela, aujourd’hui je ne conseillerai jamais un croyant d’épouser un non croyant.
  1. Accepte le fait que tu es spécial et différent, et que tes expériences ne seront pas le reflet de ton arrogance, ta myopie et manque de sagesse. Les personnes qui t’aiment et te conseillent sont peut-être ignorantes. Mais tu peux être sûr que ton pasteur, tes amis, et amis plus âgés déjà mariés sont plus sages que tu ne le penses.
  1. Vivre ensemble avant le mariage tue le mariage. Pour une démonstration plus précise de ce point si important, c’est par ici.
  1. Avoir des relations sexuelles avant le mariage désinvestit un jeune homme dans sa croissance, et a des conséquences sur son futur foyer.
  1. Pour une jeune fille, les relations sexuelles peuvent, au départ paraître sans importance mais cela va conduire inévitablement à faire croître un sentiment d’insécurité. Ce n’est pas la façon dont Dieu avait pensé les relations sexuelles. Dieu a conçu le sexe dans le but de nous combler. Ne donne jamais ton corps à un homme qui n’a pas promis sa fidélité envers toi et envers Dieu, et qui ne serait donc redevable à personne. En résumé ne donne pas ton cœur à un homme qui ne rend des comptes à aucune personne marchant dans une vie de discipline avec Dieu.
  1. Toutes tes relations, sentimentales incluses, ont pour but de te faire davantage ressembler à Jésus, plus que tu ne l’étais en marchant seul. Lorsque nous mettons notre épanouissement personnel au centre de notre relation, tel une priorité dans le but d’être satisfaits, nous sommes de plus en plus insatisfaits de notre relation.
  1. Tu es aimé de Dieu d’une grâce abondante, et tu es comblé de cet amour par la foi en Jésus Christ. Cela produit par la puissance du Saint Esprit une satisfaction profonde qui te donne la force de désirer vivre des relations qui honorent Dieu et qui par cela maximiseront ta joie.

Tu devrais aussi aimer...

12 Commentaires

    Avatar
  • Merci pour ces réflexions :)

    Pour ceux que le sujet intéresse, j’ai fait tout une série d’articles dessus, avec notamment une perspective historique :

    http://didascale.com/sommaire-le-mariage-dun-point-de-vue-chretien/

  • Avatar
  • En fait comment faire pour rejoindre lareb???

      Avatar
    • Bonjour Liantsoa !
      La Réb’ est une communauté : pour devenir un rébellutionnaire, il faut juste aimer le principe de la rébellution et avoir une vie en adéquation !
      La Réb est aussi un blog : et si tu veux rejoindre l’équipe, tu peux par exemple commencer à écrire un article et nous l’envoyer !

      Plus d’infos ici : http://www.larebellution.com/a-propos/qui-nous-sommes-2/rejoins-nous/

  • Avatar
  • Salut Nico, bien que les articles du site sont plutôt adressé a des personnes avec quelques années de moins que moi ca m’arrive régulierement d’en lire quelques uns.

    Quelque chose m’a particulièrement interpellé dans le tien : « Vivre ensemble avant le mariage tue le mariage. »
    Pourrais-tu developper ce que tu veux dire par « tuer » ? C’est une grande généralité que tu fais là et elle n’est peut être pas fausse mais en faisant une généralité tu exclue beaucoup de situations particulières et tu en fait une vérité universelle. Ca m’interesserais de savoir sur quoi (selon ton expèrience ou des textes bibliques) tu base cette déclaration.

    Ma question est vraiment à but constructif et même si j’ai du mal avec le fait de poser des vérités aussi fortes que ça je suis tout à fait ouvert à entendre la démarche qui t’y a menée.

      Avatar
    • Salut Aurel !
      Conscients de l’enjeu, on publie d’ici 3 semaines (le 6 janvier) un article sur le thème !
      Du coup, j’hésite à t’en dire trop…=)
      Si t’es dans une telle situation urgente (ou que tu rencontres le problème indirectement), contacte-moi via la rubrique contact !
      Sinon, un peu de patience…^^

  • Avatar
  • Très bel article, perspicace et pertinent! J’eus, quand même, aimé que certains points soient développés et justifiés (bien que je sois d’accord avec l’ensemble des points cités) (ex: vivre ensemble avant le mariage tue le mariage = sacrée punchline ;) mais j’aurais aimé les arguments qui vont avec!!)

    Par ailleurs, j’ai repéré deux petites fautes qu’il faudrait corrigées (le prof de français parle, attention!!)

    Thèse 8: « Ne donne jamais ton corps à un homme qui n’a pas promis sa fidélité envers vous et envers Dieu, et qui ne serait donc redevable à personne » => attention à la concordance de personne (passage du « tu » au « vous ») ; il aurait mieux valu « qui n’a pas promis sa fidélité envers toi »

    Thèse 9: « Toutes tes relations, sentimentales incluses, ont pour but de te faire d’avantage ressembler à Jésus » => davantage, pas d’avantage
    Je sais que beaucoup pensent « on s’en fichet des fautes », eh bien non ahah

    En tout cas, super article, bisous
    Axel

      Avatar
    • Merci Axel !
      Alors, comme je l’ai dit à Aurel, on va publier le 6 janvier un article détaillé sur le mariage « tué » par la cohabitation avant le-dit mariage. Donc sauf si c’est urgent, je t’invite à attendre patiemment les fêtes, et à suivre le blog de près début janvier !
      Non, on ne s’en fiche pas des fautes, au contraire ! Merci beaucoup pour tes corrections !
      Nicolas

  • Avatar
  • Voici mon avis sur ces 10 points. Rappelons nous que Dieu nous a donné à tous des sensibilités différentes sur ces sujets, mon avis n’engage donc que moi et je ne souhaite clairement pas l’ériger en vérité universelle ou contredire l’auteur pour contredire l’auteur.

    Le point 1 est très bien et très important.

    Le point 2 est un peu « bisounours ». Le vrai moyen de ne pas succomber est surtout d’apprendre et de travailler sur sa maîtrise de soi. Ce qui passe en revanche effectivement par la prière et la proximité avec la Parole.

    Le point 3 est bien expliqué.

    Le point 4 est bancal et fallacieux.
    Il est bancal car bien qu’ils « aiment leur conjoints » et surtout « ne regrettent pas (forcément) leur choix », l’auteur « ne conseillera jamais » d’épouser un non croyant. Le conseiller ou l’ériger en dogme, ce n’est pas la même chose.
    Il est également fallacieux car l’argument apporté : « la reconnaissance d’avoir expérimenté des expériences assez douloureuses et avoir dû faire face à des grands désaccords en raison de la différence de leurs valeurs » indique implicitement que ces expériences sont exclusives à un mariage « mixte ». Comme s’ils n’étaient pas possibles dans les mariages entre chrétiens, comme si dans un mariage entre un darbiste et un pentecôtiste (pour la caricature) n’entraînait jamais les mêmes soucis. Au contraire, les mauvaises expériences qui sont dus à un désaccord sur des principes « bibliques » (c’est à dire de « différence de valeurs » pour reprendre l’article) sont extrêmement douloureux chez les couple chrétiens.
    Après, je ne souhaite pas ériger le mariage mixte comme un modèle, rassurez-vous. Je souhaite simplement relativiser la question par rapport aux arguments apportés ici.

    J’ai du mal à comprendre le point 5. Il insiste sur l’humilité que l’on doit avoir par rapport aux conseils ?

    Après, vouloir conseiller la chasteté, soit. Mais ne le faites pas avec des arguments aussi creux et contestables que :
    « 6. Vivre ensemble avant le mariage tue le mariage.
    7. Avoir des relations sexuelles avant le mariage désinvestit un jeune homme dans sa croissance, et a des conséquences sur son futur foyer. »
    Je rejoins l’avis d’Aurel sur le point 6.
    Pour le 7. Quel est ce lien de cause à conséquence tiré du chapeau ? Et pourquoi « jeune homme », cela signifie que les « jeunes femmes » ou moins « jeunes » en serait exemptés ?

    Le point 8 est bizarre. Car il sous entend une sexualité hors-mariage qui va à l’encontre de l’article et de ce que l’auteur voulait dire.

    Le point 9 me fait penser au fait que Dieu préfère qu’on soit seul car quelque part, l’attention qu’on porte à notre conjoint, on ne le porte pas sur Dieu (c’est ce que sous-entend clairement Paum). Après avoir accepté cela, le point 9 rentre effectivement en compte.

    Le point 10 est à la fois Hors-Sujet et à la fois totalement « Dans le sujet », on peut l’intégrer dans tous les « Top 10 conseils à donner à un chrétien » !

  • Avatar
  • mon petit témoignage pour montrer que pour dieu rien n’est impossible,
    j’etait non croyant et le serais toujours si je n’avais pas rencontrer ma fiancée qui est croyante depuis avant notre rencontre
    nous vivons ensemble depuis 5 ans et somme en couple depuis 7 ans est nous avons des relation sexuelle et pourtant nous ne nous marions que l’année prochaine alors oui en effet nous vivons dans le pécher comme on dit,mais ça n’empêche en rien ma foie de grandir jour après jour et somme toujours très heureux ensemble,nous sommes tous pécheur mais nous avons la possibilités de corrigé nos erreur car sans cela nous serions tous perdu
    si je n’avais pas eu de relation sexuelle au début de notre relation et n’aurais pas partager ma vie avec elle sans me marier je ne serais peut être pas rester avec ma future femme (ha la jeunesse :p) et n’aurais sans doute pas connus dieu
    alors je ne suis pas un bon exemple certe mais je voulais juste apporter mon temoignage pour eviter les generalitée

  • Avatar
  • Très mauvais article, il n’y a aucun argument, juste des choses pour faire peur aux jeunes couples et leur faire culpabiliser de leurs erreurs (car oui, tout le monde en fait). Déçu

      Avatar
    • Bonjour Enzo,
      Désolé de te voir déçu…
      Cet article résume notre position sur beaucoup de points. Mais en effet, il apporte peu d’explications.
      Tu trouveras nos arguments dans les autres articles de la catégorie relations gars/filles : http://www.larebellution.com/category/jeunesse/relations-gars-filles/
      Bonne lecture !
      Nicolas

  • Capucine
  • Bon, même si j’ai un peu de retard je voulais souligner la pertinence de cet article, et du fait qu’on donne beaucoup plus de conseils aux jeunes célibataires qu’aux jeunes en couple mais « pas encore mariés »
    Il y a un petit contre-sens au point 5 par contre. D’après l’original, je suppose qu’il faudrait plutôt dire « Imaginer que tu es spécial, et que ton expérience est différente de celles de tes proches, c’est adopter un comportement immature et arrogant. » En gros c’est bien d’écouter les conseils de « grands frères et soeurs spirituels » parce qu’ils ont souvent des choses à nous apprendre, même si notre histoire n’est pas totalement la même que la leur

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *