5 fausses idées sur l’enfer

L’image populaire de l’enfer est aux antipodes de la manière dont il nous est décrit dans la Bible. Je te propose donc d’examiner 5 idées fausses que nous avons souvent à propos de l’enfer.

Fausse idée #1 : « On ne sait pas si c’est réel »

L’enfer est bien réel, et la Bible en parle. Voici ce qu’elle dit :

« Il est réservé aux êtres humains de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement. »
(Hébreux 9.27)

Après la mort, la Bible parle d’un jugement. Nous serons jugés, et le juge sera Dieu lui-même. Nous aurons à rendre compte de toutes nos actions, nos pensées, nos paroles – de la manière dont nous aurons vécu et agi.
Dieu est Saint, c’est-à-dire qu’il est parfait, et il ne peut pas tolérer le péché. Or, nous sommes pécheurs. Nous n’avons pas vécu en respectant les standards de Dieu, nous n’avons pas obéi pleinement à sa Parole. Malgré toute la bonne volonté que nous pouvons avoir, nos pensées et nos actes n’ont pas toujours été bons. La Bible est claire là-dessus :

« Non, il n’y a sur la terre aucun homme juste qui fasse le bien et qui ne pèche jamais. »
(Ecclésiaste 7.20)

Le calcul est vite fait, nous sommes donc reconnus coupables. Nous devons payer. L’enfer, c’est simplement la punition que nous méritons. La Bible en parle comme d’un « étang de feu » (Apocalypse 20.15), une « fournaise de feu où il y aura des pleurs et des grincements de dents » (Matthieu 13.42), une « ruine éternelle, loin de la présence du Seigneur et de la gloire de sa force » (2 Thessaloniciens 1.9). C’est un lieu d’éternelles souffrances.

Fausse idée #2 : « Dieu est cruel »

Tout cela peut nous faire penser : « Dieu est cruel d’envoyer des gens dans un tel endroit ! ». Examinons cette idée ensemble.

Lorsqu’un suspect est reconnu coupable dans un tribunal, il est condamné. Ce n’est pas de la cruauté, mais une simple affaire de justice. C’est exactement pareil avec Dieu ! Nous sommes coupables. Nous méritons d’être condamnés, parce que nous avons enfreint sa loi.

Mais Dieu est amour. Et comme il est amour, il nous offre un moyen d’échapper à la condamnation. Ce moyen se trouve en une personne : Jésus-Christ. Jésus est venu sur terre, dans le but de payer la punition à notre place. Sur la croix, il a porté nos fautes :

« Il était blessé à cause de nos transgressions, brisé à cause de nos fautes : la punition qui nous donne la paix est tombée sur lui, et c’est par ses blessures que nous sommes guéris. »
(Esaïe 53.5)

La punition que nous méritions, Jésus l’a portée pour nous ! Dieu a envoyé son fils, mourir à notre place, pour nous sauver. C’est la preuve ultime de l’amour de Dieu envers nous (cf 1 Jean 4.9) !

Oui, l’enfer est cruel, mais tout à fait juste. Et Dieu a prévu un moyen pour nous sauver de l’enfer : la foi en Jésus-Christ. Ainsi, à tous ceux qui se repentent et croient en Jésus pour le pardon de leur fautes, Dieu les pardonne. Il les déclare justes, c’est-à-dire « non-coupables ».

 « Celui qui croit au Fils [Jésus] a la vie éternelle ; celui qui ne croit pas au Fils ne verra pas la vie, mais la colère de Dieu reste au contraire sur lui. »
(Jean 3.36)

Fausse idée #3 : « L’enfer est dirigé par Satan »

L’image populaire de l’enfer, c’est Satan avec sa fourche qui dirige l’enfer. Cette image est complètement fausse ! L’enfer, ce n’est pas ça…

Jean 3.36 nous dit que « celui qui ne croit pas au Fils […] la colère de Dieu reste sur lui ». L’enfer, c’est Dieu qui nous punit. C’est la manifestation de la colère de Dieu (comme vu au point n°2). Et Satan n’échappera pas à cette colère !

Voilà comment Raphaël Charrier définit l’enfer :

« L’enfer est un lieu réservé pour Satan, ses anges et tous ceux qui n’auront pas obéi à l’Évangile. Ils seront jetés après avoir été ressuscités et jugés par Jésus-Christ. Pour l’éternité ils seront privés de la présence de Dieu et connaitront un tourment conscient dans tout leur être : émotionnellement, physiquement et spirituellement… »

En effet, la Bible nous parle de la défaite de Satan, le prince de ce monde qui sera vaincu : « Le diable […] fut jeté dans l’étang de feu. » (Apocalypse 20.10).
Il est ainsi faux de penser que Satan est en charge de l’enfer et des gens qui s’y trouvent, comme peuvent nous le faire croire les livres et histoires populaires.

Fausse idée #4 : « Je pourrais négocier »

Beaucoup croient qu’ils pourront argumenter devant Dieu, au jour du jugement. Pourtant, comme nous l’avons vu au point n°2, nous sommes coupables. Nous méritons d’être condamnés. Ce n’est qu’en plaçant notre foi en Jésus-Christ que nous pouvons être sauvés. Ainsi, si nous n’avons pas cru, il n’y aura aucun argument qui pourra plaider en notre faveur. Nous serons obligés de plier les genoux devant Dieu.

Voici ce que dit Romains 9.20 : « Mais toi, homme, qui es-tu pour entrer en contestation avec Dieu ? »

Qui sommes-nous pour faire des reproches à Dieu, l’Eternel ? Que peut faire une fourmi face à un homme ? Un agneau face à un lion ? Et toi, que vas-tu faire devant le Dieu de l’univers, qui a tout créé, et que les cieux des cieux ne peuvent contenir ? Crois-tu pouvoir argumenter, te justifier ?

Fausse idée #5 : « J’ai le temps de me décider plus tard »

« Ne te vante pas du lendemain, car tu ne sais pas ce qu’un jour peut amener. »
(Proverbes 27.1)

Tu ne sais pas ce que l’avenir te réserve. Notre vie n’est qu’un souffle, et nous ne pouvons pas la contrôler. Tous les jours, nous entendons parler de catastrophes, d’accidents, de morts soudaines.
Prends les bonnes décisions aujourd’hui, car demain ce sera peut-être trop tard. Si tu ne sais pas où tu vas après la mort, prends le temps d’y réfléchir à l’instant même.

« Recherchez l’Éternel pendant qu’il se laisse trouver ! Faites appel à lui tant qu’il est près ! Que le méchant abandonne sa voie, et l’homme injuste ses pensées ! Qu’il retourne à l’Éternel : il aura compassion de lui. Qu’il retourne à notre Dieu, car il pardonne abondamment. »
(Ésaïe 55.6-7)

Un prédicateur a dit un jour que ceux qui vont en enfer y vont car ils ont choisi d’y aller, en refusant de croire. Quelle sera ta décision ?

Jésus-Christ offre la vie éternelle. Repends toi et crois en lui, tu seras sauvé !

Pour aller plus loin…

Benjamin E
Auteur : Benjamin E

24 ans, français vivant à Bruxelles, étudiant à l'Institut Biblique Belge. Coordinateur de la Réb', blogueur sur christestmavie.fr, amateur de bons livres, et co-auteur du livre Une vie de défis. Mais par-dessus tout : passionné par l'Évangile, sauvé par grâce, disciple de Jésus.

Voir tous ses articles →