« J’ai préservé ma virginité, mais j’ai perdu ma pureté »

Article original de Danielle Renfrow, traduit de l’anglais, disponible ici.

 

Parfois nous sommes prêts à faire tout notre possible pour éviter de tomber dans les péchés pour lesquels nous éprouvons une plus grande faiblesse.

Il y a quelques semaines j’ai eu un appel d’une de mes amis qui m’annonçait alors qu’elle venait d’avoir un petit ami. Je lui ai demandée ce qu’elle comptait lui dire concernant la façon dont ils allaient préserver leur pureté. Elle m’a dit qu’ils en avaient déjà parlé, qu’ils allaient y aller doucement et qu’il considérait sa virginité autant qu’elle.

Cela m’a fait penser à deux choses :

  • Qu’est-ce que signifie «  y aller doucement » ?
  • Selon les gens, quelle est la différence entre la pureté et la virginité ?

Les couples à travers le monde se vanteront « d’y aller doucement », mais qu’est-ce que cela signifie réellement ? Cela signifie-t-il la même chose pour chacun d’entre eux ? Où commencent et s’arrêtent les frontières physiques de chacun ? Est-ce que « y aller doucement » signifie seulement s’embrasser ? Et de quelle façon ? S’embrasser debout est totalement différent et pas aussi stimulant que de s’embrasser allongé sur un lit.

Je pense qu’un grand nombre de personnes aujourd’hui, lorsqu’ils parlent de protéger mutuellement leur pureté, confondent pureté et virginité. L’accent est donc mis sur la définition que l’on donne à la virginité et les limites physiques placées par chacun afin de se garder vierge.

Ainsi, dans de nombreuses personnes sont « techniquement vierge » mais ont compromis leurs corps, leurs pensées et leur cœur, afin de se préserver vierge. Pourtant il y a beaucoup plus de choses à tirer d’une vie de pureté que d’une vie d’abstinence sexuelle. La pureté est un mode de vie. C’est une façon d’être qui se vit au quotidien. La pureté n’est pas un choix, c’est un commandement de Dieu.

Dieu créa le sexe comme étant quelque chose de bon. La Genèse nous dit qu’il l’a créée dans le but d’en jouir et de nous reproduire, « afin d’être féconds et se multiplier ». C’est la raison pour laquelle il nous a donné une partie du corps spécialement faite pour le plaisir sexuel et la procréation. Cependant, Dieu a réservé l’intimité sexuelle pour le cadre du mariage, et c’est le seul contexte où elle est approuvée et bénie par lui. Les relations sexuelles comprennent un profond et puissant niveau d’intimité et de vulnérabilité. Dans le plan de Dieu, la seule relation qu’il ait faite dans laquelle se vit et se développe ce niveau d’intimité, c’est un mariage selon son plan entre un Homme et une Femme, mari et femme.

La dimension de l’intimité physique entre un homme et une femme a été créée par Dieu. L’intimité physique (se tenir la main, le toucher, le sexe, etc) est naturelle. Sans aucun doute, c’est une chose agréable. Il est naturel pour un homme et une femme de désirer explorer la nudité réciproquement. Il est naturel d’être mutuellement stimulé ou éveillé par les sens, les sons, le touché ou même l’odeur. Je crois que c’est une raison pour laquelle il est tant difficile de vivre la pureté, car c’est un combat constant contre la chair, concernant quelque chose de naturel. Cependant, nous devons nous rappeler que la pureté est un don sacré de Dieu.

« Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle création. Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. Et tout cela vient de Dieu, qui nous a réconciliés avec lui par Christ, et qui nous a donné le ministère de la réconciliation. » 2 corinthiens 5.17-18.

Lorsque nous nous sommes abandonnés à Christ, nous avons dans la richesse de sa gloire, la grâce d’être renouvelés dans notre connaissance de Dieu, d’être transformés dans notre façon de penser et nos habitudes. Toutes ces choses nous donnent de refléter la sainteté de Dieu, sa pureté et la plénitude de son esprit.

Ainsi, quelle est la vérité concernant le sexe et la pureté ? Dieu a créé le sexe, et bien qu’il soit naturel, il nous a revêtus de sa pureté. C’est surnaturel mais c’est bien la puissance de Dieu. La seule raison pour laquelle nous sommes appelés vierges est parce que nous n’avons pas eu de rapports sexuels, nous n’avons pas progressé dans la chronologie naturelle de l’humanité. Mais la seule raison pour laquelle nous pouvons dire que nous sommes purs c’est parce que Dieu nous a appelés ainsi. La définition de la pureté est « moralement saint et irréprochable ». La seule raison pour laquelle nous sommes moralement purs, sans tâche, c’est à cause du sang de Jésus. Par son sacrifice parfait à la croix, il nous a appelés purs. L’impureté est quelque chose qui est inacceptable pour Dieu. Ainsi par déduction, la pureté peut être définie comme étant quelque chose d’agréable à Dieu.

On peut donc se poser la question : la pureté vient-elle de ton abstinence sexuelle ? Non, si tu contournes les principes par des voies détournées. Si la pureté était uniquement basée sur le sexe, alors après mon mariage je n’aurai plus eu le besoin d’aspirer à vivre une vie de pureté.

L’abstinence sexuelle est une bonne chose, mais la pureté n’est pas définie par ton abstinence. Cette réflexion entre au cœur du sujet. Avant d’embrasser, de prendre par la main, de flirter, quelles étaient tes intentions ? A quoi est-ce que tu pensais ? Qu’est-ce que te disait ta chair ? Quels étaient tes désirs ?

 

Je n’avais jamais saisi la valeur de ma pureté jusqu’à ce que je l’aie délibérément abandonnée.

J’ai compromis mon corps, mes pensées et mon cœur car j’étais plus préoccupée par ce que mon petit ami penserait de moi si je refusais d’aller plus loin. J’ai toujours grandi avec le désir que ma première fois serait le jour de ma nuit de noce. Et pourtant après l’université j’ai commencé à sortir avec un homme de mon Eglise. Nous n’avions jamais parlé de nos limites… En même temps, pourquoi est-ce qu’on aurait dû ? Il était chrétien, j’étais chrétienne. Il n’y avait rien à craindre, non ? (Alerte info : les chrétiens ne sont pas immunisés contre la tentation !) Il n’y a pas eu de discussion sur les limites physiques avant le fameux moment où l’on peut dépasser les limites. La tentation d’explorer notre corps était constante et la pression élevée.

J’étais convaincue que je n’irai pas plus loin qu’embrasser avant le mariage. Mais comme toutes les tentations, lorsque nous flirtons, le franchissement des limites n’est qu’une question de temps. Je l’ai laissé toucher des parties de moi qui n’appartiennent qu’à mon mari. Mes pensées étaient bombardées par les mensonges de l’ennemi. J’étais d’un coup beaucoup plus sensible à la question, « Jusqu’où puis-je réellement aller ? » plutôt que d’essayer de comprendre ce qui importe à Dieu concernant la pureté. En tant que chrétien nous aimons jouer au jeu auquel notre échec est assuré : «  Jusqu’où puis-je aller tout en restant “chrétien” ? »

J’étais seule, j’avais honte et je n’avais personne à qui en parler. J’étais si confuse parce que j’étais toujours techniquement vierge. J’avais grandi dans l’église et avais entendu tant d’enseignement disant que la pureté était le fait de se garder vierge pour son futur époux. Ainsi j’étais vraiment confuse, partagée entre la honte et la question de savoir si j’avais vraiment eu une relation sexuelle ? Bien que j’aie conservé ma virginité, j’avais abandonné ma pureté. Il était clair pour moi à ce moment que mes actions n’étaient pas acceptables selon les exigences de Dieu. Lorsque j’ai choisi l’impureté, j’ai bafoué le don de la pureté que Jésus s’était acquis pour moi par sa mort. J’ai réalisé que si je ne considérais pas ma pureté comme un don donné par Dieu, est-ce que je réalisais, valorisais vraiment ce que Christ avait fait pour moi sur la croix ?

 

J’ai appris beaucoup sur la différence entre la pureté et la virginité durant cette période de ma vie. La pureté est un chemin de vie, et ma virginité quelque chose que je donne. Ce qui comptait c’était ce que j’avais choisi de faire avec la connaissance que j’ai maintenant concernant la pureté.

Je me demandais souvent comment est-ce que j’allais préserver ma pureté avec mon fiancé avant le mariage, et si j’aurais vraiment la force de me battre pour la préserver. Jusqu’à ce que le Seigneur me mette au défi, en me mettant à l’esprit l’idée de ne pas embrasser mon petit ami avant que je ne sois sûre qu’il devienne mon mari.

Ma première réponse au Seigneur a été : « Sûrement pas. Quel homme voudra être avec moi si je lui dis d’office que l’on ne s’embrassera pas ? »

Puis, Dieu m’a dit : « Danielle, est-ce que c’est ce que tu veux ? Es tu prête à faire tout ce qu’il faut pour protéger ta pureté, celle de ton futur mari et la pureté de votre relation ?

A la suite de cela j’ai décidé de faire un bon dans ma foi. J’ai décidé d’attendre jusqu’à ce que je sois fiancée avant d’embrasser mon mari. (A ce stade que les choses soient claires : je ne suis pas en train de dire qu’embrasser est un péché ou que tout le monde doit attendre jusqu’au mariage. Je raconte tout simplement mon témoignage et explique comment est-ce que Dieu m’a conduit à davantage lui faire confiance.) J’ai pris cette résolution avant que mon mari et moi soyons ensemble. La chose amusante dans cette histoire c’est qu’au même moment, Dieu était en train de convaincre mon mari à ce sujet. Lorsque Rony et moi avons fait le choix de ne pas s’embrasser, Dieu nous a conduits dans des romances tellement variées, des choses dont j’ignorais vraiment l’existence. Cela éveilla quelque chose de spécial en nous.

Le choix de préserver ma pureté, tel un don de Dieu, a commencé premièrement dans mon cœur et mes pensées. Parfois nous arrivons à un point où nous devons faire tout notre possible pour éviter d’être dans une situation de chute.

Donc, je te pose la question : es-tu prêt à faire tout ce qu’il faut pour marcher dans la pureté ? Es-tu prêt à détruire tous les dvd, magasines, sites web, etc… qui te tentent à la pornographie, et à compromettre ton futur mariage ? Es-tu prêt à arrêter de parler à une personne qui éveille sans cesse en toi un désir sexuel ? Es-tu prêt à poser des frontières physiques avec la personne que tu fréquentes, quand bien même les gens te diront que ce n’est pas normal ?

Désires-tu toujours prier et écouter ce que Dieu a à te dire sur le sujet ou as-tu peur de t’approcher de lui ?

Parfois nous devrions être prêts à tout pour nous protéger et éviter de tomber dans les péchés qui nous tentent le plus. La pureté c’est maintenant !

 

Pour aller plus loin…

Danielle Renfrow

Danielle est une membre de l'Eglise The Response Church, et une ardente bloggueuse. Elle est passionnée par Jésus, par la communauté et par le discipulat.

Tu devrais aussi aimer...

33 Commentaires

    Avatar
  • Que Dieu te bénisse :)

  • Avatar
  • Merci pour la traduction de cet article sur une notion si importante !
    D’ailleurs, une petite référence intéressante sur le sujet : dans la bible l’une des expressions employées pour parler de relations sexuelles (entre autres dans le lévitique) est : « découvrir la nudité ».
    Ainsi la simple explorations de parties intimes, soit « découvrir la nudité » de l’autre, est déjà considéré bibliquement, de l’ordre de la relation sexuelle.
    Cela atteste l’idée ce cet article : pas besoin de perdre sa virginité pour perdre sa pureté ;)

      Avatar
    • Hum.. non découvrir la nudité c’est découvrir la nudité -littéralement- même si en effet ça pose une balise préventive à l’inceste dans Lévitique.
      La relation sexuelle c’est « coucher » ou parfois l’expression « x connut y » (comme « Père juste, le monde ne t’as pas connu, mais moi je t’ai connu »).
      Le concept de pureté dans la bible est quand même assez éloigné de la conception morale faite dans ce blog. Il n’y a rien d’immorale aux règles menstruelles par exemple, c’est quelque chose de beau même et justement, le « problème » est là.

      je conseille cette vidéo pour éclaircir un peu, le thème c’est la sainteté mais ça aborde aussi la pureté.
      https://www.youtube.com/watch?v=l9vn5UvsHvM

        Avatar
      • Bonjour Yaoull,
        Tu dis que « le concept de pureté dans la Bible est éloigné de la conception morale faite dans ce blog ».
        Tu peux expliciter un peu ? Ton exemple ne me parle pas du tout.
        Merci !
        Nicolas

          Avatar
        • Ah ça c’est clair

  • Avatar
  • Bonjour, j’ai été très édifiée par cet article. Ayant l’envie de le partager avec mes amis angolais qui parlent portugais, j’aimerais savoir si c’est possible que je le traduise et publie dans un blog chrétien en portugais? Merci.

      Avatar
    • Bonjour Luis,
      De notre côté, il n’y a pas de problème. Nous te conseillons de partir de la version anglaise pour éviter une « traduction de traduction ».
      Tu peux surtout contacter l’auteur, Danielle Renfrow : drenfrow122@gmail.com.
      Bon courage !

  • Avatar
  • Bonjour,
    Merci pour cet excellent article, qui évidemment concerne hommes et femmes.
    C’est un sujet tellement important.

  • Avatar
  • merci de partager ton expérience avec nous, tu ne vas peut être pas me croire mais moi aussi j’ai vécu la même expérience et Dieu m’a beaucoup enseigné par rapport à la pureté, quand je lis ton témoignage on dirait que c est mon histoire que tu raconte.( à part le mariage parce que moi je ne suis pas encore marié :) ) . ça fais à peine 1 semaine que j’ai décidé de suivre la voix de Dieu et de sortir de ce péché oui parce que ça a été tellement difficile pour moi d’en sortir, tellement à cause des sentiments et de l’attachement que j’avais vis à vis de ma petite amie mais Jésus Christ ne m’a pas abandonné et il m’a donné la force d’en sortir. et là j’ai 23 ans et j’ai pris l’engagement de préserver pas seulement ma virginité mais aussi ma pureté jusqu’au mariage, je sais que de mes forces je pourrais pas y arriver mais je n’ai pas peur parce que le Dieu que je sert m’a promis d’être là pour me conduire et m’enseigner alors je sais que j’y arriverais par sa grâce. soit bénit ma sœur.

  • Avatar
  • Un article remplis de foi, d’amour et d’humilité. Merci pour ton article qui me conforme dans ma pensée concernant la relation que nous avons avec celui ou celle que nous fréquentons. « Notre corps est le temple du Saint-Esprit ». Soit bénis.

  • Avatar
  • Super article, merci beaucoup.

  • Avatar
  • Que dire?! On dirais que Dieu voudrait me donner enfin un commencement de reponse a mes interrogations..
    Ma petite amie et moi, on se pose toujours cette question. Je crois que je vais partager cet article avec elle et avec tous ceux qui le veulent bien.
    Que Dieu vous benisse.

  • Avatar
  • Gloire à Dieu pour cet article. Très édifiant.

  • Avatar
  • Quand..les jeunes expriment leur desir vivant de suivre Dieu…je suis content…le message livré par l’ article me touche jusqu’au plus profond de mon être..je crois fort en Dieu…je crois que le Seigneur JESUS CHRIST est mort sur la crois à cause de mes péchés…je veux être<> car la vie que je mène ne me plait pas…AIDER-MOI

  • Avatar
  • Hum…Si je comprend l’article « La pureté est un chemin de vie, et ma virginité quelque chose que je donne » :
    Il est possible de perdre sa virginité, mais de préserver sa pureté ?

      Avatar
    • Bien sûr car la sexualité pratiquée bibliquement n’est pas impure. Un couple marié n’est pas impurs à cause de leur union

    • Avatar
    • Oui, tout à fait, Prince de Yehoshua. Mais je pensais à certaines exceptions possibles où hors mariage, une personne peut perdre sa virginité sans perdre sa pureté.

        Avatar
      • tu as des exemples ?

          Avatar
        • Bien sur. Plusieurs.

          D’une façon traumatique et involontaire : à la suite d’un viol. J’espère que nous ne manquerions pas d’amour et d’empathie envers une personne victime de ce traumatisme pour ne pas lui dire ni même penser qu’elle est « impure ».

          D’une façon volontaire : certains couples ayant un point de vue non-conformiste (que d’aucun diront (sic) « hérétique ») et pourtant alimenté par une foi sincère pensant qu’il est possible pour un couple non marié mais engagé d’avoir une relation sexuelle.

  • Avatar
  • Merci pour ton témoignage c’est encourageant. j’en pleure presque de joie .cela me permet de réfléchir tout simplement. je penses que je dois choisir et préserver ma pureté. je suis plutôt extrême, extrêmement sensible… la pureté est un don vraiment magnifique mais difficile à atteindre. rien n’est impossible à Dieu. avant de surfer et lire ce bloc, j’essayais de suivre ce chemin ( couper le contact avec les personnes pouvant me tenter) c’était dificile. je fais un bilan c’était neccesaire. j’ai perdu ma virginité et aussi corrumpu ma pureté. a force de la corrompre, paradoxallement j’essaie de préserver le peu qui reste. le voie de l’abtinence a pu l’interpeller. les tentations me donnent l’impression de jamais pouvoir réussir.

  • Avatar
  • Je trouve que c’est un beau texte. Il suffit de lui faire et il te montrera quoi faire. Je vis la mm chose c’est ps facile.

  • Avatar
  • J’ai été édifiée de votre article!
    Merci beaucoup de mettre votre existence au service du Grand Dieu de l’univers aidant les autres à se rejoindre à leur source de pureté,Dieu!
    Je vous aime!

  • Avatar
  • Que Dieu vous bénisse abondamment pour cet article combien édifiant, fortifiant. Mon âme, mon esprit et mon Corp est touché par cet article. Puisse Le Bon Dieu m »aider à conserver de nouveau ma pureté. Je m »y engage avec peu des forces que Dieu a mis en moi et avec son aide, j »arriverais â des résultats escomptés. De fois j’ai les idées de vivre dans l »espace pour conserver ma pureté toujours perdue par mes pensées, mes actes,… mais ce n »est pas la solution idéale , je vaincrais l »ennemi sur cette même terre où Mon Sauveur a versé son sang, lequel me péblicitera vainqueur (par Le Sang De L »Agneau De Dieu). Amen

  • Avatar
  • Super article qui fait refléchir puis qui encourage aussi.

  • Avatar
  • Merci beaucoup de mettre votre existence au service du Grand Dieu de l’univers en aidant les autres à se rejoindre à leur source de pureté,Dieu!
    Soyez béni

  • Avatar
  • Cet article s’adresse d’une certaine manière à moi…je pris le me Seigneur qu’il motive mon cœur, mon être entier à le suivre afin que s’arrête cette lutte acharnée dans mon fort intérieur…

  • Avatar
  • Très édifiant cette article. Merci beaucoup.

  • Avatar
  • Je ne comprends pas… enfin si j’ai compris l’article et la volonté de dieu mais pour moi je ne pense pas pareil. Je veux dire que je n’ai pas envie d’attendre le mariage pour avoir des relations sexuelles, si j’en ai vraiment envie que je me sens prête je n’aurais pas forcément envie de me « préserver » pour garder ma pureté. Pourquoi est ce qu’il faudrait faire ça ? Je ne sais pas trop comment m’exprimer mais voila je me pose certaines questions, je ne vois pas ce qu’il y a de mal a avoir des relations sexuelles avant et hors mariage.

  • Avatar
  • Merci pour l’article par la j’ai compris beaucoup de choses.

  • Avatar
  • Je crois qu’ effectivement je préserve ma virginité mais je ne suis plus pure. C’est dur dans un monde où il y a peu de choses pour permettre de demeurer sur le droit chemin… conserver ma virginité est Déjà une lutte quotidienne. Mais il est vrai que le plus important c’est la pureté. Je suis avec un homme à qui je tiens énormément. .. Je lui ai parlé de mon désir d’attendre le mariage avant qu’on ne se connaisse. C’est dur pour lui car il a déjà connu des femmes avant quon ne soit ensemble. Il fait des efforts mais je ne sais pas combien de temps ça va durer… ma prière est que Dieu le touche personnellement et éveille cette volonté en lui car quand c’est un seul parti qui est pour, c’est perdu d’avance. Je suis prête à faire des efforts, à retrouver le chemin de la pureté… Jimplore l’aide de Jésus… pour moi mais aussi pour mon futur époux…

  • Avatar
  • Très édifiant ça me parle beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup. Merci encore je me suis éclairé sur ce point. C’est vraiment Dieu qui me parle
    Seigneur donne moi la force d’être pur pour mon futur mari.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *