Solideo – la musique au service de l’Évangile

Aurélia NGG, 27 ans, sauvée par grâce, bloggeuse à latetefroide.unblog.fr

 

C’est simple, Solideo existe depuis 2002, et nous sommes 220 : musiciens, chanteurs, techniciens son / lumière, traducteurs LSF, acteurs… Mais on tourne à peu près à 30. Oui, Solideo est un groupe de musique itinérant qui se renouvelle chaque été, au gré des tournées et des disponibilités des participants.

Nous organisons chaque été des tournées musicales en France et en Belgique, dans le but de partager la bonne nouvelle de Jésus qui sauve ! Et pour cela, on utilise la musique. Vous décrire le style musical ? Pas évident. Non seulement, je ne suis pas une experte en musique, mais en plus, on peut très bien passer du Gospel urbain au pop-rock, en passant par quelque chose de plus classique, avec une place importante laissée aux instruments à cordes. Mais, il y a une constante, on ne chante qu’en français. Quitte à parler de Jésus à des francophones, autant qu’ils nous comprennent. Et nos concerts sont même interprétés en LSF pour les personnes sourdes (si tu ne sais pas de quoi je parle, je t’invite à relire la série d’articles « Ce peuple non-atteint les sourds« ). L’accent est mis sur les paroles de nos chants, afin que chrétiens et pas (encore ?) chrétiens puissent comprendre. Il s’agit souvent de traductions, mais nous sommes bien entendu ouverts aux compositions françaises, et souhaitons même les encourager ; à bon entendeur…

Le format de nos concerts est caractérisé par la place laissée aux interventions parlées. Au bout d’un moment, on ne peut plus se cacher derrière notre instrument, notre voix, notre table de sono, notre talent, et deux d’entre nous prennent la parole et racontent. Racontent pourquoi ils en sont venus à faire partie du groupe et donc à une plus grande échelle, croire en Jésus fils de Dieu, au point de sacrifier temps et argent pour venir parler de lui dans une petite ville plus ou moins paumée de France. Oui, parce que l’info que j’ai oublié de te dire, c’est que chaque participant paie sa tournée. En effet, on ne veut pas être un poids financier pour les églises souvent de petite taille qui nous accueillent, donc l’argent que requiert ce genre de concert, il sort directement de nos poches à chacun. Chacun met un peu, et l’union fait la force.

Cette force, elle est premièrement spirituelle. Nous sommes accompagnés d’un pasteur lors des tournées, qui nous pousse à entretenir notre relation avec Dieu et les autres ; nous servons Dieu, nous servons les autres, nous servons l’église qui nous accueille.

Nos concerts sont toujours organisés en lien avec une église locale. Nous voulons que les personnes qui assistent aux concerts et qui souhaitent aller plus loin, puissent avoir une structure sur laquelle se retourner. D’ailleurs, ça me fait penser à un concert à Anduze, en 2011. A la fin du concert, je discute avec une dame venue pour se protéger de la pluie… La pluie a cessé, elle est restée. Bouleversée par le message contenu dans les chants, les yeux larmoyants et plein de questions dans son cœur, je prends le temps de l’écouter, et de prier pour elle. Deux ans plus tard, je rencontre le pasteur d’Alès, église partenaire, et cette dame avait rejoint l’église depuis ! Bon, ce n’est pas tous les jours qu’on voit le fruit de notre service pour Dieu, mais quand c’est le cas, c’est très encourageant. Sinon, on persévère quand même !

Je vous laisse les paroles du chant Pas d’orphelins, que vous puissiez vous faire une idée, et n’hésitez pas à faire un tour sur notre site, pour écouter nos albums, et / ou notre page Facebook pour participer à une de nos tournées ! D’ailleurs, si tu souhaites tenter l’aventure, cette vidéo est pour toi : https://www.youtube.com/watch?v=xbfDIkuvknw.

Solideo Gloria.

 

Pas d’orphelins

 

Joel Lindsey, Twila LaBar

©2006 New Spring / Vacation Boy Music (ASCAP) / Bridge Building, / Upright Grand Music (BMI)

Traduction : Hélène Maisonneuve

 

Qui pourrait dire qu’il n’a jamais souffert ?

Qui n’a connu la culpabilité ?

Souvent accablés par notre péché

Si la grâce a été donnée

J’en bénéficie le premier

 

Nul n’est étranger

Nul n’est rejeté

Nul n’est orphelin de Dieu

Tant de vies brisées, mais Alléluia

Il y a un Père dans les cieux

 

Venez mal aimés, trouvez son amour

Déchargez-vous, vos fardeaux sont trop lourds

Toi si indigne, tu es mon frère

Si la grâce a été donnée

J’en bénéficie le premier

 

Pose sur nous ton regard de Père

Répands ton amour sur tes enfants

Autour du trône montent nos prières

Nous voulons voir combien tu es grand

Auteur : Aurélia N. G. G.

Aurélia, 26 ans, est sauvée par grâce et bloggeuse. Elle travaille aussi avec les sourds avec beaucoup de joie.