Mieux choisir son Église

Après avoir vu avec un peu d’ironie comment mal choisir son Église, voici quelques conseils plus sérieux !

Une Église n’est pas un restaurant où tu vas quand tu es bien nourri, et quand le chef cuisinier change et que la nourriture est moins bonne, tu t’en vas pour aller consommer ailleurs ! Nous avons trop souvent un comportement de « zappeurs » dans notre manière de consommer, et quelquefois, de vivre la vie chrétienne. J’espère que tu ne te comportes pas comme ça dans ton assemblée… Une Église fonctionne justement sur l’engagement profond durable de ses membres ! Voici 7 critères non exhaustifs pour t’aider à la choisir.

1. Choisis une Église qui parle de Jésus

Toutes les Églises parlent de Jésus, vas-tu me dire ! Et ben pas forcément… Voici un exercice facile à faire : compte combien de fois dans la prédication, tu entends le mot « Jésus » et/ou « Christ ». Tu seras peut-être surpris des résultats… C’est sur lui qu’est basée toute théologie qui se veut biblique !

2. Choisis une Église qui correspond à tes convictions

Et j’espère d’ailleurs que tes convictions sont bibliques… Pour cela, renseigne-toi sur la confession de foi de cette Église (souvent sur le site web), ou si elle appartient ou est membre d’une union d’Églises (ou du CNEF), regarde ce que cette union professe.

3. Choisis une Église qui correspond à ta manière d’exprimer la foi

Il faut reconnaître que les hommes sont différents, et que si nous mettions tous les chrétiens parisiens dans une même méga-église, certaines sensibilités seraient choquées ! À cause de problématiques sociales et culturelles, nous avons différentes manières de prier, de chanter des cantiques à Dieu, de faire les annonces, etc. Bien que ce ne soit pas une règle stricte, prends-le en compte si ça peut t’éviter de critiquer continuellement le groupe de musique… La taille et le nombre de membres peut aussi avoir son importance.

4. Choisis une Église qui te permet de t’impliquer

Je t’encourage vraiment à ne pas être un simple consommateur dans ton Église. Parles-en avec tes responsables. Si tu leur dis : « J’aimerais servir, qu’est-ce que je peux faire », vont-ils te demander de te taire et de t’asseoir ? Cela arrive, parfois… Mais dans ce cas, sois soumis, fidèle dans les petites choses, et prie, en attendant d’être appelé à servir autrement ! Choisis une Église dans laquelle il y a des choses à construire. Où dans laquelle tu pourras apporter ta pierre, aussi petite soit-elle, pour l’édifice commun.

Quand je dis « impliquer », je ne veux pas dire que si personne ne te laisse mener la louange lors de ton deuxième culte, c’est que tu dois partir ! Tes dons doivent s’exprimer d’abord par rapport aux besoins de l’Église ! Je me souviens d’un ami très doué, qui, en arrivant dans son Église, s’est fixé 6 mois sans engagement visible avant de s’impliquer dans quoi que ce soit, juste pour pouvoir connaître et aimer l’Église.

5. Choisis une Église qui est située près de chez toi

C’est vraiment important. Si c’est possible, vis la joie d’avoir une Église locale, dans laquelle tu peux aller au culte rapidement, et inviter les gens après le culte. Les Églises du Nouveau Testament étaient dans la grande majorité des Églises « locales », et même si les villes ont changé, tu verras qu’il y a beaucoup d’avantages à être dans une telle Église.

6. Choisis une Église qui n’est pas en pleine division

Tu ne trouveras pas d’Église parfaite qui n’a pas de problème. Mais si quand tu visites l’Église, tu te rends compte qu’elle est divisée en 2 ou 3 groupes qui s’opposent mutuellement à coups de Bible, il est peut-être sage d’attendre la fin de l’orage… Surtout si tu n’as pas l’âme d’un médiateur, attends au moins qu’elle ait explosé avant d’intégrer un des groupes et d’essayer de recoller les morceaux…

7. Choisis une Église qui tend vers les 9 signes d’une Église en bonne santé

À savoir : prédication, théologie biblique, conversion, évangélisation, adhésion de membres, discipline, discipulat, leadership. Ces 9 signes mériteraient un article à eux seuls !

Si tu te rends compte que ton Église est à côté de la plaque sur certains de ces aspects, je ne t’encourage pas forcément à changer. Mon article s’adresse premièrement à ceux qui cherchent une Église. Si tu es dedans depuis quelques temps, les choses sont plus complexes…

Je ne prétends pas être exhaustif. Le premier point me paraît vraiment primordial, prends les autres comme des conseils que je t’encourage à suivre. Note bien que l’Église parfaite n’existe pas, et que même les Églises primitives avaient tout un tas de problèmes : tu peux lire Actes ou Corinthiens à ce sujet…

Des conseils à ajouter ?

Avatar
Auteur : Nicolas B

25 ans, rébellutionnaire marié à une chouette jeune femme, travaille en finances d'entreprise, et co-responsable du Cercle d'Affaires pour Christ.

Voir tous ses articles →