Mal choisir son Église…

Eglise
crédit image : AS

Faire un mauvais choix d’Église, ce n’est pas si facile que cela en a l’air. Beaucoup pensent avoir fait le mauvais choix, et paf ! Ils tombent sur une Église de qualité. Et là, c’est la catastrophe. Bref, il y a quelques règles à respecter pour que tu puisses te planter correctement. En voici 7 que j’ai recensées.

 

1. Choisis une Église où tu as plein de potes !

L’ambiance sera géniale, et comme tu ne fréquenteras pas de gens que tu ne peux pas supporter, tu ne comprendras pas l’amour intra-générationnel, le pardon, et la réconciliation. Mais qu’est-ce que cela à côté du fun d’une Église dans laquelle on rigole beaucoup et on se sent bien ?

 

2. Choisis une Église où toutes les personnes ont la même couleur de peau que toi.

C’est très important ! Au moins, pas de problème de racisme, et pas d’aliments insolites lors des repas d’Église. Et c’est encore mieux si vous parlez tous la même langue ! Comme ça, si un étranger rentre par mégarde, il ne comprendra rien ! Ah ah ah !

 

3. Choisis une Église loin de chez toi

Ainsi, tu auras une bonne excuse pour ne pas venir aux réunions d’Église en semaine ! Et en plus, si les autres suivent ce conseil, peut-être que les autres membres habiteront très loin de chez toi (bon, ils peuvent aussi habiter dans ton quartier et tu seras obligé de les ignorer, c’est à double-tranchant…).

 

4. Choisis une Église qui accorde une grande place à l’offrande

Comme ça, tout le monde verra que dans cette Église, on est ambitieux et on veut avoir le plus d’argent possible ! Et plus une Église est riche, plus les responsables sont riches, et plus la probabilité est forte qu’ils respectent le 5e conseil.

 

5. Choisis une Église où les responsables ont beaucoup d’influence

Comme ça, tu pourras dire avec fierté : « Je vais dans l’Église de Untel ». Et grâce à la confiance que tu vas lui accorder, tu n’auras même plus besoin de vérifier si ce qu’il dit est biblique. Tu vas gagner un temps fou !

 

6. Choisis une Église où les responsables ne pratiquent pas ce qu’ils enseignent

Quand tu es enseigné par des hypocrites, l’avantage, c’est que tu as de grandes chances d’en devenir un aussi ! Du coup, tu pourras donner plein de recommandations creuses aux gens qui t’entourent sur leur vie. Mais garde bien cette règle : ne respecte surtout pas ces conseils ! La cohérence peut détruire un homme…

 

7. Choisis une Église qui n’enseigne pas la Bible

Si les prédications ne sont remplies que de témoignages, de bonnes blagues et d’histoires inventées, tu seras sûr de ne pas savoir ce que dit la Bible ! Et comme parfois, la Bible dit des choses difficiles à entendre, au moins, tu les éviteras joyeusement !

Voilà quelques idées… Mais il faut toutes les respecter en même temps pour que cela fonctionne parfaitement !

 

Dans ce deuxième et dernier article de la série, nous serons plus sérieux et je vous partagerai de vrais conseils…

Avatar

Nicolas B

Nicolas B, la trentaine, est marié et papa de deux enfants. Installé en Normandie, il est impliqué dans différents projets, mais c'est surtout son travail dans la gestion financière de projets industriels internationaux qui l'occupe en ce moment. Il est ancien coordinateur de la Réb' et co-auteur de Une vie de défis

Voir tous ses articles →

Tu devrais aussi aimer...

7 Commentaires

    laurent dv
  • c ironiq?

      Avatar
    • Oui !;-)

  • Avatar
  • Ah mais que je ris ! XD j’aime beaucoup la forme pour faire passer le message (même si il y a hélas un risque que le 2ème degré ne soit pas capté par tous).

  • Avatar
  • je trouve le 1er non-conseil pas justifié, dans une église on est quand même sensé se sentir bien il me semble, avoir un pied à terre avec un/des ami(s) peu aidé, bien évidemment sa doit pas être l’unique critère, mais de la le mettre dans se classement… Contrairement au 7e qui lui est directement éliminatoire (peut-on parlé d’église si elle n’enseigne pas la bible ? :p).
    A par ça très simpa comme article :)

      Avatar
    • Tu sais Quentin, j’ai l’impression que ce premier critère, c’est souvent la première chose que les gens constatent quand ils choisissent une église. Et je trouve ça vraiment super dommage. Bien entendu, le critère numéro 7 est plus important, mais je veux faire réfléchir les lecteurs. Aujourd’hui, nous choisissons beaucoup de choses avec une attitude de zappeur/consommateur, en fonction du fameux « il faut se sentir bien ». J’aimerais bien que tu me trouves des choix bibliques qui ont été faits sur ce principe.
      Mon objectif est seulement de relativiser un peu, et de remettre en question la place et l’importance de ce critère dans le choix d’une église.
      (Sans compter que ce n’est pas parce que tu n’as pas d’amis à l’instant t que tu n’en auras pas à t+1 !)

        Avatar
      • Je ne choisirais pas une Église uniquement en fonction de là où mes amis vont, mais ça m’est déjà arrivé de le faire plus ou moins.
        Avant de partir en Erasmus en Allemagne, j’avais choisi une Église en faisant des recherches sur Internet. Mais c’était une Église assez grande et au bout d’un mois, personne n’avait remarqué que j’étais nouvelle et n’était venu me parler. Et comme j’étais pas très à l’aise avec la langue, je n’arrivais pas à faire ce premier pas. Je me suis sentie très seule. Je savais que je ne pouvais pas tenir le semestre sans aucune communion avec des frères et soeurs. Un ami m’a conseillé un groupe d’étudiants, où je me suis fait des amis. Ils allaient quasiment tous dans une autre Église, et j’ai décidé de les y suivre. Le fait de connaître quelques personnes dans cette assemblée m’a permis de justement pouvoir m’y impliquer et servir, et de ne pas être juste là en consommatrice.
        Bref, tout ça pour dire que, certes, il ne faut pas choisir une Église uniquement en fonction de ses amis — surtout si c’est pour s’amuser. Mais parfois, ce critère peut permettre de faciliter « l’intégration » dans une communauté.
        Tout dépend de l’état d’esprit avec lequel on va à l’église, au final. Est-ce qu’on y va pour prendre ou pour donner ?
        Non pour être servi… mais pour servir !!

      • Avatar
      • Effectivement, je suis tout à fait d’accord avec toi sur les points que tu développes. Je pensais surtout au fait de s’intégrer. Pour l’aspect de « chrétien consommateur » je suis bien d’accord avec toi. J’associer le fait de se sentir bien, au fait de s’intégré (j’associe souvent les 2 idées). Pour moi il est très très difficile de servir dans une église si on ne si sens pas intégré, et avoir des amis permet cette intégration. Après si l’intégration s’arrête juste au fait d’avoir des amis et de se sentir bien, c’est bien dommage ! Et effectivement, c’est pas parceque on a pas d’ami au temps t que l’on en aura pas au temps t+1. Pour le passage biblique je ne compté pas rentré dans un débat ^^, tu as tout à fait raison sur tout se que tu dis :) Pour moi c’est juste une relation de cause à effets qui aboutit sur le fait de pouvoir bien servir son église !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *