Tu ne fais toujours pas de groupe de croissance ?

13 Fév 2014 1 commentaire
Crédits photo : editionscle.com

Il y a trois ans, j’ai écrit ces lignes pour le site de France Mission Jeunes :

Je suis Nicolas. Jeune, étudiant, motivé pour l’essentiel. Motivé pour l’essentiel ? Je ne l’étais pas il y a 2 ans. Septembre 2008, un gars que je connaissais peu à l’époque (on va l’appeler Pam), m’a dit un jour : « Ça te dit qu’on lise la Bible, et qu’on en discute ensemble ? » Né dans une famille chrétienne, je savais que lire la Bible, c’était bien ! J’ai donc accepté. En fait, je connaissais le message de la Bible, mais je n’avais rien compris. Bref, Pam et moi avons commencé à nous voir une fois par semaine… On suivait petit à petit tout ce que propose Neil Cole, dans son livre.

Les objectifs de lecture étaient généralement respectés. La Bible paraît bien plus riche quand tu la lis à deux ! On en retirait tous les deux notre nourriture pendant la semaine, que nous partagions pendant le moment où nous nous voyions. J’ai pu comprendre plus exactement la voie de Dieu, et le message de la Parole, car mes lectures étaient de plus en plus nombreuses et variées. Je commençais à connaître Dieu, et j’avais envie d’aller loin avec lui.

La redevabilité était une partie difficile, mais qui m’a vraiment permis d’avancer vers une vie plus pure. Devoir rendre des comptes sur la propreté de tes pensées et la sagesse de tes paroles à la fin de la semaine te fait faire un peu plus attention… Avouer mes faiblesses à Pam m’a rendu humble, et prier pour celles-ci m’a encouragé à moins chuter.

On priait donc l’un pour l’autre, mais aussi pour les non-chrétiens de notre entourage. Et Dieu ouvrait les portes… Après quelques mois de prières, Pam avait commencé des études bibliques avec le premier nom de sa liste, et le mien vient régulièrement au GBU. Les occasions de témoigner sont alors nombreuses !!

Dans ma vie aussi, les choses changeaient… Le gros problème chez moi, c’est que je haïssais des gens. Je vous passe les détails, mais avec Pam, prier pour ça, et se soumettre à la volonté de Dieu, a conduit à la repentance. Puis au pardon. Et à l’amour. Envers Lui et envers tant d’autres personnes !

Le GDC m’a aussi donné une motivation. Et pas seulement une motivation théorique ! Une discipline, un vie de piété durable s’est mise en marche ! Pam était là pour m’encourager, car dans un GDC, tu t’inquiètes beaucoup plus de la vie spirituelle de l’autre ! Pam a vécu, vit ou vivra probablement les mêmes chose que moi !

Mon GDC m’a permis d’acquérir un vrai zèle pour l’évangélisation. Forcément, quand tu comprends certaines choses dans la Bible, tu as envie de les partager. Un soir, après le passage de Pam, je suis allé dans un café. Témoigner. C’était… génial ! D’ailleurs, j’y vais presque toutes les semaines maintenant…

Deux ans plus tôt, je savais beaucoup de choses ! Mais je n’avais rien compris. Lire la Bible, prier, partager m’a permis de comprendre Jésus, et m’a appris à aimer. Ça m’a aussi donné des bases de vie de piété extraordinaires et ça m’a permis de mettre en pratique ma foi.

Je me suis fait baptisé il y a un an. Un jour extraordinaire, comme beaucoup de baptêmes. Mais Dieu a utilisé ce GDC pour m’amener à lui. Et je continue d’avancer avec Dieu chaque jour, ce qui est absolument extraordinaire, je t’assure…

Le GDC n’est pas LE concept miracle qui va sauver le monde. LE concept miracle qui sauve le monde, c’est Jésus. Mais le GDC, c’est un excellent moyen de se rapprocher et d’avancer vraiment avec Lui.

Trouve des Pams motivés pour grandir, et sois quelqu’un qui prends l’initiative de demander aux gens autour de toi : « Ça te dit qu’on lise la Bible et qu’on en discute ensemble ? »

Voici un article de Saotra, que nous avons publié en 2010, qui reprend ce concept de manière plus académique, avec des ressources détaillées, pour que toi aussi, tu puisses mettre en place TON groupe de croissance !

Avatar
Auteur : Nicolas B

25 ans, rébellutionnaire marié à une chouette jeune femme, travaille en finances d'entreprise, et co-responsable du Cercle d'Affaires pour Christ.

Voir tous ses articles →