Une discussion avec Fidji & Sam concernant leur nouveau livre

Crédits Photo : www.davidduchondoris.fr
Crédits Photo : www.davidduchondoris.fr

A l’occasion de la sortie du livre Fidji et Sam, étudiants demain, j’en ai profité pour poser quelques questions aux auteurs. Enjoy ;).

Bonjour, Sam & Fidji ! Pouvez-vous vous présenter brièvement ?

Nous nous présentons en détail sur les pages « nous connaître » (dont voici les liens: Fidji, Sam) de la Rébellution dont nous sommes co-éditeurs. Mais brièvement, Sam a 24 ans et entre en 5e année d’école d’ingénieur. Fidji a 23 ans et est en 5e année de médecine. Nous sommes mariés et nous vivons à Lyon. Ce qu’on aime ? Voyager, lire, cuisiner et voir chacun (croyant ou non) se rapprocher un peu plus de la connaissance de son Créateur.

Vous venez d’écrire un livre sur la vie étudiante… Ce n’est pas banal, surtout quand on est soi-même encore étudiant ! Qu’est-ce qui vous a poussés vers ce projet ?

Tout a commencé quand Michel, le directeur de la maison d’édition (Clé), nous a contactés avec une idée : écrire un livre pour les étudiants chrétiens par des étudiants chrétiens. C’est un livre qui inaugurera une série d’ouvrages qui ont pour but d’encourager les croyants à saisir les opportunités et à faire face aux défis spécifiques à différentes situations de vie (mère d’enfant en bas âge, patron, etc.). Quand Michel nous a parlé du projet, ça a fait « tilt ». Pour avoir côtoyé beaucoup d’étudiants ces dernières années, nous savions qu’il y avait un besoin énorme de livres accessibles et bibliques pour aider les étudiants à naviguer pendant cette période charnière.

Comment s’est passée la rédaction du livre ? En vous suivant sur la Réb’, on a pu remarquer que vous étiez partis à l’aventure pendant quelques mois. Est-ce pendant ce temps-là que vous avez écrit ?

Nous avons commencé la rédaction en mai 2012. Puis nous avons continué à écrire jusqu’à août 2013. Entre temps, en effet, nous étions itinérants en Asie, et nous avons pas mal d’anecdotes sur nos conditions d’écriture à certains moments. Tout ce qu’on peut vous dire, c’est qu’on a vraiment écrit partout : dans un train en Inde, dans des bidonvilles moites aux Philippines et même entre deux intoxications alimentaires collectives au Népal :).

À jeter un coup d’œil au sommaire, il semblerait que votre livre couvre quasi toutes les questions que les étudiants se posent. Avez-vous choisi d’aborder ces points parce que vous y avez vous-même été confrontés, ou parce que ce sont des questions que vos amis se posent ? 

Un peu des deux. C’était notre objectif principal de répondre spécifiquement aux étudiants. D’ailleurs, pour être sûr de n’avoir rien oublié, nous avons écrit à plusieurs de nos amis étudiants pour savoir quels sujets ils aimeraient voir dans le livre en priorité.

En plus de 5 ans de vie étudiante, nous nous sommes nous-mêmes interrogés sur la majorité des questions que nous abordons. Pour le reste, nous avons œuvré dans des ministères étudiants et jeunesse et par ce biais, nous sommes au courant de ce qui préoccupe nos pairs.

Ce livre, c’est avant tout le livre qu’on aurait aimé avoir au début de nos études. Ça nous aurait évité quelques erreurs et fait gagner du temps.

Est-ce que les réponses que vous apportez sont juste des principes dont vous avez entendu parler, ou est-ce qu’elles viennent de votre expérience personnelle ? 

Avant tout, elles viennent de principes bibliques. Mais bien sûr, ce sont des principes que nous avons nous-mêmes appris, parfois par l’expérience, et parfois grâce à une tierce personne. D’ailleurs, le format du livre reflète bien cela, puisque nous donnons tantôt des témoignages de nos vies, tantôt des témoignages de la vie de nos amis, tantôt des citations de livres référence qui nous ont guidés, et tantôt des versets et des illustrations tirés de la parole de Dieu.

Vous avez intitulé le chapitre 6 « How I Met My Lover »… (J’aime beaucoup les titres des chapitres, d’ailleurs.) On s’entend souvent dire des choses comme : « Attends d’avoir fini tes études pour te marier ! » Alors petite question que, je suis sûre, beaucoup se posent : comment est-ce que vous conciliez la vie d’étudiants et la vie de couple marié ?

Sûrement comme tous les couples mariés qui travaillent ! Bien sûr, cela demande un peu d’adaptation au début, mais la période étudiante n’est pas forcément moins propice au mariage qu’une période de chômage, de changement de poste ou de reconversion professionnelle. C’est l’aspect financier qui fait peur aux gens ? Vivre en couple n’est pas plus cher qu’en coloc’. Ou le manque de maturité que l’on incombe aux étudiants ? C’est justement une idée reçue contre laquelle on se bat dans le livre ; les étudiants sont des adultes à part entière, ils sont responsables et peuvent être de bons gestionnaires des choses que Dieu leur a confiées.

Un petit mot de conclusion pour les lecteurs ?

Si tu es étudiant, tes années d’études vont passer très vite. Elles peuvent être merveilleuses, comme elles peuvent se révéler dramatiques. Nous avons vu des étudiants s’épanouir et d’autres s’autodétruire. Notre livre est là pour t’aider à saisir cette période pleine d’opportunités. Fais-en un tremplin vers une vie fructueuse devant Dieu, qui aura un impact pour l’éternité.

Plus d’infos sur le livre sur la page du livre sur le site des Editions Clé (ICI) et sur la page facebook du livre (ICI). Vous pouvez aussi lire un extrait du livre qui a été posté sur la Rébellution il y a quelques jours (ICI), et visionner la vidéo dans laquelle les auteurs présentent leur livre (ICI).

Avatar
Auteur : Sarah L

25 ans, Rébellutionnaire, traductrice, responsable d'un groupe Students for Christ.

Voir tous ses articles →