« Tu veux sortir avec moi ? » – 5 conseils pour les gars (1/2)

intentionnel

Article de Brandon Andersen. Traduction de Sarah L., Rébellutionnaire

Je travaille au sein d’une équipe pastorale, et cela implique que je passe le plus clair de mon temps avec de jeunes bénévoles célibataires, qui sont jeunes convertis pour la plupart. Quand j’ai commencé, je me suis rapidement rendu compte que la plupart des jeunes chrétiens n’ont aucune idée de ce à quoi ressemblent, concrètement, les fréquentations chrétiennes. Voici donc quelques conseils destinés à aider les hommes chrétiens à fréquenter une femme de manière qui honore Dieu.

1. Sois « intentionnel »

« Intentionnel » fait partie de ces mots qui sonnent bien, mais dont personne ne connaît vraiment le sens. J’aimerais t’éclairer à ce sujet. Voici donc ma propre définition de ce terme et le lien qui existe entre lui et la façon dont un homme chrétien doit s’approcher d’une femme.

L’homme intentionnel fait encore et toujours le premier pas ; il prend le risque d’être rejeté. Il fait toujours savoir à la fille où il en est, pour qu’elle se sente en sécurité et ne doive pas essayer de deviner. (Mais d’un autre côté, ne la fais pas flipper en lui parlant mariage dès le premier rendez-vous !)

Voici quelques exemples de l’homme intentionnel.

L’approche :

  • Intentionnel : « J’aimerais sortir avec toi un soir ».
  • Non intentionnel : « Ça te dirait qu’on traîne ensemble un de ces quatre ? Mes colloc’ partent tous ce week-end ».

L’addition :

  • Intentionnel : « C’est pour moi ».
  • Non intentionnel : « Tu peux payer la moitié ? Je suis plutôt à sec en ce moment ». (Ma femme croit que ça sous-entend : « Tu vaux à peu près 20€, mais pas 40 »).

Après un rendez-vous :

  • Intentionnel : « J’ai passé une excellente soirée, et j’aimerais beaucoup remettre ça. Je t’appelle dans la semaine ».
  • Non intentionnel : « Je t’appellerai un de ces jours ».

Impliquer d’autres personnes :

  • Intentionnel : « Ça me plaît vraiment d’apprendre à te connaître. Est-ce que ça te dirait qu’on dîne avec le responsable de mon groupe de jeunes et sa femme ? » (C’est une façon de l’honorer : la courtiser en rendant des comptes à un couple engagé avec Dieu.)
  • Non intentionnel : « Je ne sais pas si je peux déjà te présenter mes amis… » En clair : « Je ne veux pas que tu rencontres déjà mes amis », ou, comme le dit Chris Rock : « Si tu n’as pas encore rencontré ses amis, c’est que tu n’es pas sa petite amie ». (Dans ce cas-là, il se montre fourbe : il n’est pas totalement transparent avec la femme et il isole la relation des autres domaines de sa vie et des gens qui le connaissent. C’est un gars qui se protège égoïstement de toute responsabilité envers quiconque et des potentielles conséquences ; on ne peut pas lui confier la protection d’une autre personne.)

Les choses vont bien :

  • Intentionnel : « Je trouve que tu es une belle jeune femme attachée à Dieu, et je passe de bons moments avec toi. J’aimerais entamer une relation avec toi ».
  • Non intentionnel : « Okéééééééé, qu’est-ce que tu penses de nous ? » Ou : « Je ne sais pas trop où j’en suis. Et toi ? »

Les choses pourraient bien durer :

  • Intentionnel : « Je ne fréquente pas juste pour fréquenter, et je sais que le mariage, ce n’est pas pour tout de suite, mais les choses ne pourraient pas mieux se passer pour moi. Je te trouve merveilleuse ».
  • Non intentionnel : « Ça ne se passe pas trop mal, je pense. On verra ».

Reconnaître la fin d’une relation :

  • Intentionnel : « Je suis désolé, je ne vois pas comment les choses pourraient aller plus loin que de l’amitié ».
  • Non intentionnel : (Le temps passe… tu la snobes… tu arrêtes d’appeler…).

En fin de compte, les réponses non intentionnelles du gars sont purement égoïstes, parce qu’elles placent ses intérêts à lui avant ceux de la femme. Qui plus est, ces réponses sont lâches, parce qu’il évite de déterminer où en est la relation et laisse donc la femme dans l’incertitude sur le sujet.

Bref, dans la relation, l’homme devrait toujours avoir une réponse à ces trois questions :

  1. Quelle est la nature de cette relation ?
  2. Quelles sont tes intentions ?
  3. Montres-tu tes intentions en ce moment ?

Voici l’idée principale, les gars : Ne la laisse pas deviner. Dis-lui exactement où tu en es à chaque moment. C’est un risque, bien sûr ; mais il vaut mieux que ce soit toi qui le prennes plutôt qu’elle. Prends-le.

À suivre…

Tu devrais aussi aimer...

20 Commentaires

    Avatar
  • Super intéressant et encourageant dans le fait d’être droit dans la relation avec les femmes mais je trouve que ça permet aussi d’être juste par rapport à Dieu, merci beaucoup !

    C’est bien une série d’article ? Parce que ce n’est pas précisé.

    Continuez comme ca !

      Avatar
    • C’est juste un article en 5 points, pas une série. Le premier point est particulièrement long. La suite de l’article arrive dans la semaine ;)

  • Avatar
  • Je trouve ça vraiment intéressant !
    Avoir une idée claire de ce que l’on souhaite et de où l’on va est vraiment sécurisant, dans de nombreux domaines, mais particulièrement dans celui-la !

  • Avatar
  • Merci pour cet article !
    Une remarque : bien que je sois d’accord avec le concept « d’intentionnel », je pense qu’il peut aussi faire fuir… Si la fille n’est pas autant au clair que le gars, des avances « intentionnelles » comme ça être plus effrayantes que séduisantes.
    Une question : du coup, du côté des filles… doit-on également rester dans l’intentionnel, ou cela étant déjà assumé par le gars, peut-on se permettre de ne pas être aussi claires ?

      Avatar
    • J’allais répondre, mais je vois que Clément l’a déjà fait, et je suis tout à fait d’accord avec lui !
      Pour avoir eu plusieurs conversations à ce sujet avec des amis mariés, je sais qu’être intentionnel et clair est loin d’être facile pour les gars. Et donc, si la fille ne répond pas clairement ou joue un peu avec le gars, elle peut faire autant de dégâts qu’un gars n’en ferait s’il était non intentionnel ;)

  • Avatar
  • Salut une fille ! (original comme pseudo ;-) )

    Je n’ai pas écrit l’article. Mais je me permets de donner mon point de vue.

    Si le gars est clair et intentionnel, je ne vois pas pourquoi la fille devrait rester dans une certaine ambiguïté. Je pense qu’il faut vraiment arrêter de (trop) chercher du romantisme dans le début d’une relation. Ce romantisme qu’on voit à la télé ou au cinéma et qui influence (malgré nous) notre manière de nous comporter avec la personne du sexe opposée à laquelle on est intéressé. Pour aller plus loin dans ce sujet (l’influence de ce qu’on voit dans les médias), je t’invite à aller consulter mon article « Attention à ce que tu regardes » écrit il y a fort longtemps : http://www.larebellution.com/2012/09/19/attention-a/

    A force d’être ambigu, si le gars après avoir été intentionnel, interprète (mal) la réponse de la fille, il pourrait laisser tomber, alors qu’elle voulait juste se faire « conquérir ».
    Je pense donc qu’il est important que le gars soit intentionnel dans sa manière d’aborder la fille, mais que la fille doit l’être également dans sa manière de lui répondre.

    Et toi, quel est ton avis sur la question ?

    Clem

      Avatar
    • Et ben écoute Clément !! C’était exactement ce que je voulais écrire mdr !! Je suis entièrement d’accord avec ce que t’as écrit !!!
      Tu m’a devancé hihi !! :)

      Les gars => Ne jamais nous laisser deviner et soyez toujours clair dans vos intentions, sinon ça peut faire de gros dégâts, vraiment !

    • Avatar
    • Merci pour cette réponse :) Je ne parlais pas spécialement de ce romantisme, et du fait de vouloir se laisser conquérir, je me suis peut-être mal exprimée.
      Je voyais plutôt ça dans une situation où, pour le gars, sa vision des choses est très claire, la fille lui plait. Il ne va donc pas tourner autour du pot, et effectivement être intentionnel. Bien que la fille sache exactement où en est le gars à ce moment-là, et tant mieux, si elle ne sait pas où elle en est, elle, par rapport à cette relation, … Concrètement le fait d’être intentionnel pourrait plus la faire fuir que la conquérir, car elle ne serait pas prête pour quelque chose d’aussi « sérieux », que le gars par exemple.
      Exemple concret : un gars me demande si je veux passer la soirée avec lui et un couple pastoral alors qu’on apprend encore qu’à se connaitre, ça va me faire reculer plutôt que d’aller de l’avant. J’aurais plutôt le réflexe d’être non-intentionnelle du coup, pour « calmer le jeu » et contre-balancer l’attitude intentionnelle du gars. Pas pour chercher à être séduite, mais pour ralentir les choses et être sûre que l’on soit sur la même longueur d’ondes.
      Mais ce n’est peut-être que moi.

        Avatar
      • Je suis désolé de ne pas t’avoir répondu plus tôt, je viens de me rendre compte de ta réponse.

        Je pense que si pour toi ce n’est pas clair, il faut lui dire tout de suite que c’est trop rapide, que tu as besoin d’une période de réflexion, plutôt que d’accepter d’aller aussi rapidement que lui le propose. Il faut alors lui faire comprendre que ce n’est pas lui que tu remets en cause, mais l’idée d’une relation, pour l’instant.

        Attention cependant à ce que ce que ton message soit bien clair, nous (les gars), on a des fois tendance à vouloir comprendre ce qu’on veux comprendre… =/

        Clem

          Avatar
        • Haha pour le coup je suis assez d’accord :)

          Merci en tout cas!

  • Avatar
  • Magnifique!!!!surtout dans le milieu chretien où on veut etre spirituel à tous les niveaux au point de croire que Dieu descendra parler à la place du concerné

  • Avatar
  • Excellent article !!!
    Je le trouve claire & concis !
    Je suis en TOTAL accord avec l’importance d’être « claire » et « sincère » avec une fille.
    Je fréquentais un garçon il y a un ans de cela et on a vraiment pris le temps pour chaque étape, nous n’étions pas du tout pressé , je priais de mon côté pour que Dieu me préserve de réveiller un quelconque sentiment trop tôt et je savais qu’il faisait pareil , au fur et à mesure du temps je me suis engagée de plus en plus dans cette relation ayant un grand sentiment de paix par rapport à nous 2, lui de son coté il s’est lassé de la relation mais ne me l’a pas CLAIREMENT dit , simplement il m’écrivais de moins en moins , il prenait de la distance et me disait simplement qu’il n’avais plus beaucoup de temps. A aucun moment il ne m’a parlé de « doutes » ou de « peurs » , ce pas allé plus loin heuresement, j’y ai mis un therme, mais ce manque de sincérité et de claireté m’a fait tomber de haut lors que tout s’est terminé, j’ai eu comme une sensation de « trahison » enfaite parce que c’est à lui que venait cette responsabilité de m’indiquer ce qu’il se passait dans son coeur, c’était à lui de me tenir informé de ses craintes et pas me laisser espérer ou deviner. Cette expérience m’a amené à cette conclusion : Il n’y a rien de pire que de faire espérer quelqu’un quand il n’y a pas d’espoir à avoir.
    Aujourd’hui je sais que dans une relation nous sommes 2 et que nous avons portons chacun la responsabilité de communiquer, d’être sincère, honnête avec l’autre mais aussi que nos actes, nos paroles et nos silences ont des conséquences !
    Prenons garde, je crois avec assurance que Dieu désir que nous prenons soin du cœur de l’autre et cela passe par la sincérité.
    Une chose bonne à se dire lorse que peut-être pour les garcon ca semble difficile de mettre un therme à une relation c’est : Il vaut mieux qu’elle ait mal maintenant pendant un court temps , que bien plus tard quand elle se sera beaucoup plus accroché et qu’elle va avoir bien plus de mal à se détacher !
    Une femme de Dieu saura être reconnaissante envers un garçon , qui , pour préserver son cœur , aura choisit l’honnêteté !
    Big Up !

      Avatar
    • Merci pour ton témoignage, Arlette :)

    • Avatar
    • Merci Arlette pour ton témoignage. C’est très vrai. Ce que je déplore dans les relations, c’est vraiment ce manque de sincérité. C’est pourquoi, il faut beaucoup prier. Il faut aussi communiquer car c’est la base de toute bonne relation.
      Faire aussi attention à tous ceux qui viennent en se proclamant « chrétien » car, on n’a pas besoin de le dire, on le remarquera tot ou tard. il faut aussi user de patience et de persévérance.

  • Avatar
  • ouf, encore du chemin à faire ^^
    super l’article…. c’est bien fait, et les exemple aide à réfléchir et à mieux comprendre.

    merci sarah… :-)

  • Avatar
  • « L’homme intentionnel fait encore et toujours le premier pas ». Que faire alors si c’est la fille qui est intéressée en premier ? Attendre que le garçon le soit ?

      Avatar
    • Je ne crois pas que le fait d’être « intentionnel » soit réservé aux gars, et par conséquent, je ne crois pas non plus que le premier pas leur soit réservé. On pourrait passer à certain temps à attendre certains, sinon, non ? :)
      Selon moi, fille ou gars, le risque est de perdre un temps précieux à attendre quelque chose qui n’arrivera peut être pas… Autant être clair-e et honnête, en acceptant la possibilité d’être rejeté-e. Tous les projets dans tous les domaines sont à tenir du bout des doigts, en restant toujours prêt à ce que Dieu prenne et mette autre chose à la place.

  • Avatar
  • je trouve qu’il est bien dommage que la dernière question de ce topic soit restée sans réponse… je me la suis aussi posée en effet ^^ et à mon humble avis, au même titre que le garçon, une fille doit se faire un devoir d’adopter un comportement intentionnel… non ?

  • Avatar
  • Bonjour tous le monde.
    Dans la bible à aucun moment est stipulé d autre relation amoureuse que mari et femme ou fiancée tout autre relation n est pas biblique type « copinage » « flirt » ect… Et cette première page de ce topic pour moi évince les valeurs de sainteté que Dieu a institué. On dirais familièrement un mode d emplois pour draguer ou etre un gentleman.. Pourquoi chercher à plaîr à une femme ou un homme alors que j ai tout pleinement en Christ ? Si le but de ma vie est orienté vers Dieu tous ce dont j ai besoin me sera donné par dessus. Dieu connaît nos besoins mieux que nous même. Laissons nous conduire par Dieu et réalisons que tant que nous sommes pas marié la fille en Christ avec qui nous sommes c est notre soeur et c est la fille de notre Père. Aimons notre Dieu de tout notre coeur de toute notre force de toute notre âme, c est la seule raison qui doit nous faire vivre. Méfions nous du modèle qu’ on nous fourni du couple et méritons sur celle que Dieu veut. Bonne soirée que Dieu vous bénisse et vous garde.

      Avatar
    • Et l amour que nous avons pour Dieu c est cela qui va attirer si c est pas le cas là pseudo relation demarera sur de mauvaises fondations..

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *